Les vieilles ficelles de l’AFP pour discréditer le rassemblement du Siel

Publié le 26 septembre 2015 - par - 9 commentaires - 1 792 vues

Ri7journaleux AFP 001Pendant 5 minutes, sans a priori, les journalistes de TV-Libertés donnent la parole à Karim Ouchikh, à Jean-Yves Le Gallou et à Pierre Cassen, et retranscrivent fidèlement le déroulement du rassemblement.

DECODAGE DE LA DEPECHE DE L’AFP

Plusieurs centaines de personnes dénoncent la déferlante migratoire

Le titre est déjà un message politique. Ecrire plusieurs centaines, c’est ne pas dire un millier, voire 1500 manifestants. C’est une grande classique à l’AFP de minorer le nombre de participants à un rassemblement mal pensant, et de majorer celui des contre-manifestants, souvent gauchos, qui entend s’y opposer, renvoyant dos-à-dos les deux événements.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées jeudi soir à proximité du consulat d’Allemagne à Paris pour dénoncer “la déferlante migratoire sur l’Europe”, à l’appel de plusieurs organisations proches de l’extrême droite, a constaté un journaliste de l’AFP.
Mouvement allié au FN, le Siel (Souveraineté, Indépendance et Libertés), qui organisait la manifestation, avait déployé deux grandes banderoles proclamant: “Les nôtres avant les autres” et “+ de frontières, – de misère”.

Le coup de l’extrême droite est également une autre grande classique des dépêches de cette agence. Même si cette fois, ils sont la prudence de parler de leur proximité, le fait d’accoler l’action à “extrême droite” suffit à la discréditer, aux yeux de l’opinion. Ainsi Riposte Laïque (qui pourtant n’a rien de commun avec une prétendue extrême droite) est également souvent qualifiée ainsi, alors que justement notre site combat la seule véritable extrême droite qui menace nos libertés, l’islam.

“Nous voulons cristalliser la colère des Français contre le diktat qui leur est imposé par François Hollande, Bruxelles et Angela Merkel, la déferlante migratoire d’individus dont très peu fuient la guerre ou un régime autoritaire mais qui ont pour la plupart une motivation économique”, a déclaré à la presse le président du Siel, Karim Ouchikh.
“L’Europe est victime d’une tragédie sans précédent, avec des dizaines de milliers d’hommes qui investissent chaque mois le sol européen, que le patronat allemand et français voudraient réduire à une main d’oeuvre taillable et corvéable à merci mais qui sont porteurs d’une identité forte, d’une religion, l’Islam, sûre d’elle-même, d’un mode de vie radicalement différent et qui déstabilisent définitivement le peuple européen”, a ensuite affirmé Karim Ouchikh devant quelque 500 personnes, selon la préfecture de police, qui ont bravé une pluie persistante.

Cette fois, ils annoncent la couleur, et les chiffres. Ce sera donc 500. Et naturellement, le Figaro reprendra ce chiffre, qui sera parole d’évangile, puisque l’AFP l’a repris. L’objectif est donc atteint, on aura divisé par plus de deux le nombre de vrais manifestants, qui se situait plutôt entre 1000 et 1500.

“Que nous soyons Français d’ancien lignage ou comme moi Français aux quartiers de noblesse plus récents, nous refusons cette logique suicidaire de substitution d’un peuple qui condamne à terme la civilisation européenne”, a-t-il poursuivi, sous les cris de “On est chez nous”.
Un cordon de CRS bloquant l’accès à la rue Marbeau (16e arrondissement), où se trouve le consulat allemand devant lequel devait se tenir le rassemblement, les manifestants s’étaient repliés vers une place proche.

Plusieurs intervenants se sont succédé sur une scène improvisée, devant des drapeaux français, allemand, ou hongrois, en hommage aux positions du Premier ministre Viktor Orban, dont l’écrivain Renaud Camus, théoricien du “grand remplacement” (par l’immigration) qui menacerait selon lui la société française, condamné en 2015 pour provocation à la haine, et le président de Riposte laïque, Pierre Cassen.

Une porte-parole du mouvement allemand anti-islam et anti-réfugiés Pegida (Patriotes Européens contre l’Islamisation de l’Occident), Melanie Dittmer, a jugé que la chancelière “Angela Merkel déshonore l’Allemagne et veut faire de l’Europe les latrines du monde”, et a brûlé un drapeau européen sous les applaudissements de la foule.

Autre grande astuce pour salir un rassemblement, rappeler les condamnations dont furent victimes certains intervenants. Cette fois, on souligne celle de Renaud Camus, par ailleurs scandaleuse, ce qui n’est pas précisé, en le liant au mot haine, ce qui est également discréditant. Remarquons que jamais on évoquera les condamnations passées de Cambadélis , Desir, Ayrault ou Juppé, ni les ennuis judiciaires de Sarkozy…

Les manifestants se sont dispersés dans le calme après 21H00, après avoir chanté la Marseillaise.

Résumé de la méthode AFP : Minorer le nombre de manifestants, coller le mot extrême droite au rassemblement, et parler des condamnations judiciaires  d’un intervenant. Cela s’appelle de la propagande d’Etat, au service du pouvoir socialiste et de la mondialisation, contre les patriotes et le souverainisme.

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
hathoriti

Intox au service des socialistes ! Comme toujours ! Et vous allez voir que le petit gros de l’Elysée va encore remonter dans les sondages après avoir envoyé l’armée française frapper l’E.I ! A 3 mois des régionales !!! Les socialos sont capables de tout pour rester au pouvoir, ce sont des tiques croisées avec des morbacs ! Car les “réfugiés” ne vont pas accepter les frappes de l’armée française et vont se venger ! Je crains d’autres attentats ou décapitations ! Pour remonter dans les sondages , pour rester au pouvoir, par simple calcul électoraliste, ce simple d’esprit nous met tous en danger ! Et, bien sûr, il veut passer pour le héros qui aura débarrassé la planète des sauvages, il redoute le grand Poutine ! Un héros, le connard socialo ? Pour qui se prend-il ? Pour le Roi, déjà ! Il a fumé de la moquette, c’est pas possible!

Dominique

Il est certain que les élections approchant, le gros Hollande va booster sa gueguerre. Il est même capable de donner l’heure et l’endroit qu’il fera bombarder, le réformé,mais commandant en chef des armées.Je plains les hauts gradés, ils doivent l’avoir mauvais.

jamme

Migrants : six intox qui ont circulé ces dernières semaines sur le web

De nombreux articles et photos ont été publiés récemment sur le web et les réseaux sociaux pour dénoncer l’arrivée de réfugiés en Europe. Francetv info démonte les six principaux “hoax” que vous avez peut-être vus passer.

Blanche

Ce n’est pas le seul cas où les médias tentent tant de discréditer que de masquer ou minimiser les rassemblements anti-migration, alors que les initiatives pro-migration sont survendues.
Par exemple on a eu cette semaine des dizaines de milliers de personnes en Allemagne et des milliers en Pologne, sans que la presse aux ordres daigne n’en parler comme il se doit : https://blancheurope.wordpress.com/2015/09/27/manifestations-anti-invasion-massives-silence-radio-des-medias/

Dominique

Ça commence à bouger, gardons espoir dans le bon sens français, il manque seulement un leader charismatique et anti idées humanistes à deux balles de nos aristocrates sisalops du moment.

Yves ESSYLU

Rares sont les journaleux qui ont le courage de sortir de la désinformation bien pensante, le marxisme et les méthodes de Staline ravagent les esprits depuis 1945
Quand au qualificatif “extrême droite” il suffit de le remplacer par “opposant” ou “contestataire” pour en connaître le sens réel
Moi je me situe sans complexe dans la mouvance identitaire et libérale , celle du bon sens paysan, qui place la France avant la république et les personnes (pas de gourou, mais des exemples à travers l’histoire)

Emma

On ne peut pas dire mieux, c’est exactement cela. Cette histoire de la France devra s’inscrire dans les livres en attendant souhaitons que la France survive, VIVE LA FRANCE!

La Mécréante !

“la méthode AFP” a toujours été la méthode AFP(ute).
c’est connu et archi-connu.

Blanche

Le mensonge est l’arme favorite de ces gens !

Lire Aussi