1

Les vrais chiffres de l’immigration par André Posokhow : effrayants !

À l’heure où le Système veut faire de la crise sanitaire l’unique sujet de la campagne présidentielle, afin de mieux évacuer les thèmes majeurs qui préoccupent l’immense majorité des Français, à savoir l’immigration incontrôlée, l’islam conquérant et l’insécurité exponentielle, André Posokhow nous livre une nouvelle étude sur l’immigration.

https://www.polemia.com/limmigration-vue-par-andre-posokhow-les-yeux-grand-ouverts-les-chiffres-en-bandouliere/

Ce livre est en quelque sorte une suite réactualisée de son rapport sorti en 2013 sur le coût de l’immigration. C’est Jean-Yves Le Gallou, expert en la matière, qui en a fait la préface, et c’est donc cette préface que je résume. Après les chiffres de l’immigration, déjà parus, Posokhow chiffrera le coût de cette folie, qui nous ruine depuis quarante ans.

C’est dans la jungle des statistiques, toujours plus opaques tant les mondialistes font tout pour noyer le poisson et taire l’effrayante vérité, qu’André Posokhow s’est donc plongé, pour en extraire les réponses que nous attendons tous. 

« Combien entre-t-il d’étrangers en France chaque année ? Et quel est le solde net des entrées une fois les sorties décomptées ? Combien y a-t-il d’étrangers en France aujourd’hui ? Combien de clandestins ? Et quelle est la part des immigrés et descendants d’immigrés extra-européens dans la population française ? Quelle est la proportion des naissances d’origine non européenne dans les maternités ? Enfin quelle est la charge des étrangers et des personnes issues de l’immigration sur les budgets publics (sécurité, enseignement, logements, santé). »

Après avoir traqué les chiffres sans relâche et les avoir analysés avec précision, voici les conclusions de l’auteur (chiffres arrondis)

  • Nombre d’étrangers entrés en 2019 : plus de 600 000
  • Solde net des entrées une fois les sorties décomptées en 2019 : plus de 400 000
  • Nombre d’étrangers réguliers en France : immigrés réguliers de nationalité étrangère (4,2 M) + étrangers nés en France (0,7M) = près de 5 millions
  • Nombre de clandestins selon les estimations d’André Posokhow : 1,3 million
  • Nombre total d’étrangers : 4,9 M+ 1,3 M = plus de 6 millions
  • Nombre et part des immigrés et descendants d’immigrés extra-européens réguliers dans la population française :
    – Nombre immigrés tiers : plus de 5 M
    – Nombre de descendants immigrés tiers : plus de 4,5 millions
    – Total tiers : près de 10 millions
    – Proportion dans la population française de 67 M habitants à fin 2019 : près de 15 %
  • Nombre et part des naissances d’origine non européenne dans les maternités : plus de 30 % selon les statistiques d’origine INSEE (sans la troisième génération), près de 40 % selon le dépistage des nouveau-nés à la drépanocytose
  • Charge des étrangers et des personnes issues de l’immigration sur les budgets publics (sécurité, enseignement, logements, santé) : suspense, suspense, le travail en cours d’achèvement.

Bien entendu, les mondialistes et immigrationnistes de tout poil nieront ces chiffres, alors même qu’ils sont inférieurs à la réalité, étant donné que les troisième et quatrième générations ne sont pas prises en compte dans les statistiques officielles. Toute vérité qui dérange devient vite un mensonge d’extrême droite.

Coût de l’immigration

En attendant les derniers chiffres de Posokhow, Jean-Yves Le Gallou revient sur les études antérieures.

En 1990, le rapport Milloz évaluait le coût de l’immigration à 32 milliards d’euros. Ce fut aussitôt un tollé général, l’ensemble de la classe politique, hors FN, cherchant à discréditer Pierre Milloz.

En 2013, André Posokhow avançait le chiffre de 63 milliards d’euros. L’étude fut contestée ou ignorée. Mais quand on sait qu’un migrant coûte 13 000 euros par an (Cour des comptes)  et qu’un mineur isolé en coûte 50 000, nul ne peut encore bêler à tout-va que l’immigration est une richesse pour la France.

Nombre d’immigrés

Chez Riposte Laïque, voilà bien longtemps que nous dénonçons les mensonges de l’Insee et les tromperies du discours officiel. Depuis quarante ans, tous ceux qui ont tenté de tirer la sonnette d’alarme ont été diabolisés. Et encore aujourd’hui, Macron et les médias aux ordres font tout pour ignorer le sujet et opacifier les statistiques. Dans le lien ci-dessus, vous pourrez lire les anecdotes que rapporte Jean-Yves Le Gallou, illustrant l’hypocrisie des élites dans le passé, y compris chez les figures soi-disant les plus à droite du RPR. 

En 1985, un article du Figaro Magazine estimait qu’en 2015, la part des naissances d’origine immigrée serait de 37 %. Les auteurs furent évidemment considérés avec mépris par ceux qui savent. Pourtant, aujourd’hui, nous avons bien 40 % de naissances d’origine immigrée en France. Les racistes et complotistes d’extrême droite disent vrai. Les chiffres du dépistage de la drépanocytose le prouvent.

Que les mondialistes le veuillent ou non, l’immigration de masse est devenue une catastrophe nationale, qui disloque la nation et nous ruine. 70 % des Français pensent comme Zemmour.

Nombre de clandestins

André Posokhow les estime entre 1 et 1,5 million.

Il a raison. Personnellement, j’ai déjà dit qu’ils sont plus d’un million en France. 

Il y en a plus d’un million au Royaume-Uni et plus de 11 millions aux États-Unis. On voit mal pourquoi nous en aurions moins que les Anglais, alors que depuis des années, les 90 000 demandeurs d’asile qui sont déboutés restent en France.

Les derniers chiffres en Europe sont sans appel : un désastre !

https://www.breizh-info.com/2021/12/05/175621/forte-hausse-de-limmigration-clandestine-en-europe-lunion-europeenne-regarde-ailleurs/

Fraude sociale

Charles Pratts l’estime à 50 milliards, majoritairement d’origine étrangère. Encore un sujet tabou mis sous le tapis !

Conclusion

Le livre d’André Posokhow et sa nouvelle étude annoncée sur le coût de l’immigration tombent à pic pour démarrer la campagne, sur les thèmes qui préoccupent les Français. Des chiffres que ne manquera pas d’utiliser Éric Zemmour, régulièrement contesté dans la presse quand il annonce qu’il y a eu 2 millions d’immigrés légaux supplémentaires durant le quinquennat Macron. Avec les clandestins, on peut 2,5 millions.

Jacques Guillemain