Les vrais chiffres prouvent que Valls s'est coupé un bras en pure perte

Scan_Valls
C’est maintenant l’heure des comptes et des vrais chiffres, qui sont loin d’annoncer la défaite du Front National, bien au contraire.
Le combat que mène Marine contre ses adversaires, peut s’assimiler à un conflit asymétrique opposant le faible au fort. Quand le fort, qui dispose d’une écrasante supériorité numérique ou technologique, ne parvient pas à écraser le faible, c’est ce dernier qui est considéré comme étant vainqueur.
C’est ce qui s’est passé aux élections régionales où le FN a réussi a gonfler son nombre de voix au deuxième tour malgré le feu incessant de l’artillerie médiatique aux ordres de la grande coalition anti FN, malgré l’inique campagne de diabolisation menée par Valls et malgré la tambouille électorale habituelle du Front anti-républicain.
Certes, le FN n’a aucune présidence de région bien qu’il soit le premier parti de France, mais les chiffres donnant la répartition des sièges dans les Conseils régionaux sont éloquents puisque le parti de Marine Le Pen devient la principale force d’opposition dans le Nord, en PACA, dans le grand Est et en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, et avec de très beaux scores dans les autres régions.
Ces chiffres prouvent que Valls s’est coupé un bras en pure perte. Non seulement il a donné deux grandes régions à la droite, mais il s’est privé de plusieurs dizaines de sièges dans le Nord et en PACA, et ce, pour six ans. C’est cher payé pour une tactique de court terme. Car c’est reculer pour mieux sauter, le FN ne cessant de se renforcer au fil des mois.
Le résultat est incontestable : le FN a maintenant davantage de conseillers régionaux que le PS seul !  Sur 1722 sièges à pourvoir, le FN en obtient 358, le PS 339 et l’UDI  190 !!!
Sur les 18 partis sur la ligne de départ, 15 ont obtenu au moins un siège.
LR = 478
FN = 358
PS = 339
UDI = 190
L’extrême gauche et les communistes sont laminés. Les Verts limitent la casse.
C’est donc là une première victoire du FN.
La seconde victoire se trouve dans le nombre de voix du deuxième tour. Malgré l’incroyable énergie déployée par le Front anti FN, Marine a réussi l’exploit de rassembler 800000 électeurs de plus au deuxième tour, atteignant le chiffre record de 6,8 millions d’électeurs et dépassant de 400000 voix son propre record de 2012 lors de la présidentielle. C’est là le noyau dur de l’électorat FN qu’on retrouvera renforcé en 2017.
Et si on compare au nombre de suffrages exprimés, elle augmente sa performance de 10 points entre 2012 et 2015.
Certes, ces deux élections ne sont pas comparables, mais en 2012 elle totalisait 6,4 millions de voix sur 35,9 millions de suffrages exprimés. Et en 2015 elle atteint 6,8 millions sur 24,5 millions de suffrages exprimés.
Soit un saut de 17,9% à 27,8%, un véritable exploit malgré les dés pipés du deuxième tour. Combien fera t-elle en 2017 sur 36 millions de suffrages ?
On comprend donc mieux la gueule de bois que ses adversaires affichaient à l’issue du deuxième tour. A part NKM qui jubilait dimanche soir en contestant la stratégie du ni-ni de Sarkozy, c’était profil bas dans les états-majors. Mais dès lundi, virée sans ménagement de la direction du parti, NKM, qui a la haine du FN, jubilait beaucoup moins….
C’est là tout le problème qui se pose chez les Républicains et au PS. Ils vont tous essayer de faire le grand écart mais ça ne marchera pas.
Sarkozy ne pourra jamais ratisser trop à droite à cause de son alliance avec les centristes immigrationnistes et islamophiles. Et dans l’arène des primaires, ce sera un bain de sang entre Juppé, Fillon et lui.
Hollande ne pourra jamais libérer davantage l’économie et aider les entreprises pour créer des emplois, s’il veut obtenir le soutien de l’extrême gauche et des Verts en 2017. Il ne pourra faire que du social à crédit ou augmenter les emplois aidés totalement bidons,  avec des caisses désespérément vides et une dette de 2100 milliards. Sans parler de la déferlante migratoire qui s’annonce avec la folle politique de Merkel, à laquelle ni Hollande ni Sarkozy n’oseront s’opposer.
Par conséquent ils sont tous dans la nasse, pieds et poings liés, et rien ne changera d’ici 2017, ce qui va renforcer le discours de Marine, qui n’a pas besoin de faire la danse du ventre pour séduire un quelconque allié de circonstance. Son allié c’est le peuple et lui seul. Non seulement le bilan calamiteux de l’UMPS conforte sa position, mais le temps travaille pour elle car tout va s’aggraver jusqu’en 2017.
Le FN est donc le premier parti de France en nombre de voix.
Il est le second parti en nombre de sièges dans les Conseils régionaux.
Il est le premier parti ouvrier après avoir siphonné l’électorat de Mélenchon.
Il est le premier parti des jeunes avec 35% des moins de 24 ans.
Il est en passe de devenir le premier parti des agriculteurs, puisque 36% d’entre eux envisagent de voter Marine en 2017.
Il séduit de plus en plus la classe moyenne et les PME.
La résistance demeure chez les femmes, qui ne sont que 23% à voter FN, chez les retraités, très conservateurs et chez les cadres supérieurs hostiles à son programme économique. C’est là qu’il faut travailler en affinant son programme.
Si les thèmes de l’immigration et de l’insécurité sont de plus en plus porteurs avec le délabrement du pays, le programme économique du FN, et notamment la sortie de l’euro, font encore peur.
En conclusion, il est acquis que Marine figurera au deuxième tour de la présidentielle. Il est certain aussi qu’elle affrontera une grande coalition anti patriotes au deuxième tour. Mais quelle que soit l’issue du scrutin, il ne faut pas oublier que la présidentielle sera suivie des législatives.
Et cette fois, le premier parti de France et ses millions de patriotes ne se contenteront pas de deux députés à l’Assemblée pour les représenter !
La dictature UMPS qui règne sans partage depuis trente ans touche à sa fin.
Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. Mr GUILLEMAIN votre édito on ne peut que l’espérer, cependant on pressent que LR et le PS prépare dès à présent une fumisterie digne de leur lâcheté comme une alliance pour 2017.

  2. Merci pour vos commentaires
    Content de voir que ces chiffres remontent le moral de certains.
    Nous aurons en 2017 un gros groupe à l’Assemblée car le FN a été en tête dans 48 départements 52% des communes !!!!! C’est énorme.
    Ils peuvent construire tous les barrages républicains qu’ils veulent, nous les contournerons comme les Mongols ont contourné la Grande Muraille de Chine.
    Le Front républicain ne sera pas plus efficace que la Ligne Maginot
    Dans quelques mois, même si Marine n’a pas encore de pouvoir au niveau des régions, des départements ou du pays, il ne sera plus possible à l’UMPS de gouverner sans tenir compte des élus FN

  3. Vous nous remontez le moral, monsieur Guillemain ! Cependant, je reste persuadée que la gauche, surtout elle, va causer des dégâts terribles avant de se faire jeter en 2017. Ils sont arrivés au pouvoir et entendent y rester ad vitam ! Ils sentent bien grâce au retournement du peuple qu’ils courent à la cata pour les présidentielles, qu’ils vont aller au fond du trou, mais ils espèrent s’en sortir la tête haute et au pouvoir. Ils vont naturaliser les clandestins à tour de bras, vous allez voir ! Et ce sera au peuple de FRance de reprendre son destin en mains.

  4. C’est bien , Jacques Guillemain , il faut positiver et se battre sans arrêt . C’est très bien que vous ayez pointé les « points faibles » du programme FN .Merci .

  5. Pour une fois c’est une analyse parfaite. Bravo Mr Guillemain. Si le FN pouvait vous nommer comme conseil en stratégie….
    Il faut élargir l’électorat du FN en séduisant bien évidemment les milieux économiques hostiles aux idées de gauche. L’électorat des républicains se sent trahi par les Rafairien les Bertrand Estrosi. Le fruit est mûre. Il suffit de le prélever avant qu’il pourrisse. Organisez une vaste campagne d’adhésions auprès des déçus des républicains qui ne veulent pas entendre parler de la Gauche. Vite ils ne demandent que cela,
    Une droite bien à droite économiquement à droite comme vous l’indiquez

  6. (Suite )
    Bien entendu cette prise de pouvoir doit être démocratique et l’organisation celle d’un parti dans la république.
    Au vu des résultats des régionales, si Marine Le Pen ne sera pas élue Présidente en 2017, elle a de bonnes chances de constituer un groupe Parlementaire et de devenir chef de l’opposition.

  7. Là où est le danger là est aussi la solution. Heidegger
    Là où est le danger de l’immigration est aussi la solution dans la mesure où la prise de conscience et le choix politique de s’y opposer se cristallise de plus en plus sur le FN.
    Pas d’illusions cependant, dans l’état actuel des choses le FN constitue un produit politique typé donc avec des partisans résolus, mais trop typé justement pour parvenir à une majorité dans le train train démocratique. Une victoire se construit au premier tour à droite ou à gauche et au second au centre.
    Seules des circonstances historiques sortant du cours ordinaire des choses permettraient au FN d’arriver au pouvoir.
    Reste cependant à posséder la structure suffisante pour profiter de l’occasion.

  8. Les retraites votent aussi en masse pour le FN dans mon petit village qui fait toujours plus de 50% pour lui!
    Les statistiques doivent provenir de la région parisienne car dans les campagnes………….

  9. Excellente analyse car les faits sont là ainsi que les chiffres. Comme vous, je pense que la situation va dégénérer. Aux Pays Bas, ça commence à chauffer sec et les forces de police ont été obligées de tirer des coups de semonce contre la foule en colère !
    « Pays-Bas (vidéos) : émeute contre l’installation du centre de clandestins, le conseil municipal de Geldermalsen évacué » (civilwarineurope.com)
    En France, la dictature se donne tous les moyens de juguler la révolte :
    « Loi Renseignement : la liste impressionnante des services autorisés à surveiller » (http://www.nextinpact.com)
    « France : en onze mois, la France a enregistré 69.000 demandes d’asile » (civilwarineurope.com)

  10. ce texte me redonne courage et espoir, effondré, déçu du résultat du 2ème tour ou je pensais réellement que les Français auraient réagis et compris notre descente aux enfers … j’avais la haine contre mes propres patriotes et traitres en espérant qu’ils souffrent à mort de ce déclin mais là je me ressaisis …
    merci

  11. Imaginer que le F.N. arrive au pouvoir un jour c’est comme penser que le P.C. aurait pu arriver seul au pouvoir dans les années 70 . Hélas les trois-quarts des Français continueront longtemps a diaboliser le F.N. quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse et à lui refuser l’accès au pouvoir.

  12. Que 23% de femmes qui votent FN? Il faudrait que les 77% d’inconscientes, se rendent compte qu’elles ont bien plus à perdre de l’islamisation que les hommes qui pourront toujours devenir de faux musulmans un peu à l’image des marranes, si on se laisse voler notre pays.

  13. Bravo le FN bravo aux citoyens qui ont votes pour le FN on avance on avance VIVE LE FN

    • On n’arrête pas d’insulter Marine LP et son parti (insultes à l’encontre également de ses électeurs si vous le permettez). Je pense, qu’il faut à compter de ce jour, dénoncer tous ceux de l’UMPS qui trainent des casseroles (Condamnations et autres…). Qu’ils justifient d’où provient leurs patrimoines si bien garnis? Comment peut-on se payer de tels appartements, villas ou autres, qui valent des fortunes, si ce n’est qu’en cumulant leurs X et X fonctions, ou bien en magouillant?… Faire en sorte que nous mettions à nu toute cette caste de politicards pourris qui ne cessent de se gaver de nos impôts…dénoncer ces crapules… Tous les moyens sont bons, puisque eux n’hésitent pas à les employer. Il faut foncer… C’est notre droit et avenir qui en dépendent…

Les commentaires sont fermés.