« Les vrais ennemis de l’Occident » : commentaire sur des commentaires       

Publié le 5 avril 2018 - par - 47 commentaires - 1 366 vues
Share

Mon texte concernant le livre Les vrais ennemis de l’Occident d’Alexandre del Valle avait pour but de faire lire ce livre indispensable pour comprendre comment l’Occident se suicide. J’ai dû constater que beaucoup de lecteurs n’avaient pas lu mon commentaire en entier… 

Quelques lecteurs de ce texte l’ont compris, ont commandé le livre, une majorité a relevé la petite phrase mes élèves les plus agréables sont musulmans… ces personnes n’avaient probablement pas lu mon texte en entier. Et je précise : oui, mes élèves musulmans sont adorables, ils courent vers moi, apprécient ma manière d’expliquer, mes trois mots d’arabe, s’étonnent devant une connaissance de l’islam qu’eux n’ont pas… et je leur montre à l’occasion les dangers de cet islam qui représente effectivement une menace beaucoup plus grande encore  que le nazisme à l’époque d’Hitler.

Non, se montrer instruit et compréhensif ne suffit pas et je sais parfaitement que LE danger qui favorise l’explosion du danger wahhabite – salafiste est la surpopulation. Mais là, je suis bien seule à l’aborder, en classe comme ailleurs ! C’est politiquement incorrect de parler limitation des naissances et personne, mais alors personne, ne nous parle de ces millions d’enfants affamés mis au travail en Afrique et en Asie pour ne pas mourir de faim… faire des enfants serait un « droit de l’homme » !!

Et je sais que l’islam conquérant offre des aides matérielles aux familles trop nombreuses… dans le but bien officiel de conquérir la planète « avec le ventre de ses femmes » comme le disait Boumedienne.

Chers lecteurs de Riposte Laïque, intéressez-vous au problème « islam », ajoutez le problème de la  surpopulation qui rend fou, comme le savent les psychologues, cessez de voter pour « des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres » (G.Orwell), instruisez-vous en lisant le Coran, Ibn Warraq,  Wafa Sultan, Matthias Küntzel, Hamid Zanaz, Aquila, Anne-marie Delcambre, Mark Breddan, Waleed Al-Husseini, Joachim Véliocas, Ali Sina, Majid Oukacha, Guillaume Faye, Anne Lauwaert…  écoutez Aldo Sterone…

Chers lecteurs de Riposte Laïque, l’agressivité d’un grand nombre parmi vous me fait malheureusement penser à une autre époque, celle où mon père, jeune belge de nationalité et de cœur, se faisait insulter en Belgique parce que son père était allemand, et je vous engage à lire avant tous les autres le petit livre de Stanley Milgram, Expérience sur l’obéissance et la désobéissance à l’autorité, Zones, (91 pages).

Mia Vossen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Brouillon

« … faire des enfants serait un « droit de l’homme » !! Bien sûr, mais Est-ce que la surpopulation planétaire ne va pas détruire l’humanité ?… Par la famine, la maladie ou la guerre.

Lili

Au fait, avez-vous des nouvelles de ces « agréables petits musulmans » africains ??
Ils ne se seraient pas enrôlés chez « Boko haram » ou autre organisation bienfaitrice de l’humanité par hasard….. ?
Je dis ça, je dis rien ……

Lili

Madame…,
Je n’ai pas attendu votre article pour lire le coran, les hadiths et la suna….. Bien que ce soit une lecture pénible aussi bien pour sa forme que pour son fond, je me suis efforcée de lire cet amas de débilités crasseuses et visqueuses….! Ainsi, je persiste et signe : l’islam c’est de la merde !! Donc, toutes les digressions et autres palabres autour des gentils musulmans me font rageusement penser au « padamalgam » !!
Les muzzos n’ont qu’à se démerder avec leur idéologie, satanique, je refuse de faire le tri !!
Car au final, ces agréables petits muzzos deviendront nos assassins comme leur putain de prophète pédophile le leur ordonne !!

dufaitrez

Le Quartet Lauwaert, Labbé, Némésis, Vossen, envahissant, n’ont pas le même « la » !
Merci pour vos conseils de lecture ! Ma Biblio est pleine…
J’en reste à Jean Raspail et son « Camp des Saints » ! 45 ans déjà…… Tout fut dit !

Anne Lauwaert

Chers amis lecteurs votre hargne me réjouit car elle prouve que votre colère est telle que vous ne distinguez plus les personnes honnêtes des salopards, mais il est plus efficace de diriger votre colère vers les salopards et de ne pas voter pour eux.

Mais Madame, pouvez-vous comprendre que nous n’avons que faire de vos conseils.

Anne Lauwaert

Non chers amis, le volontariat ce n’est pas les ONG, cela signifie donner sa démission où on travaille, quitter sa famille pour plusieurs mois, et payer TOUT de sa poche, même les soins couteux quand on revient avec des amibes etc. Au nom de quoi ? Au nom de notre belle éducation chrétienne de partage. Mais vous ne vous donnerez sans doute pas la peine d’en lire le compte rendu sur https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/en-inde-les-oiseaux-noirs-de-calcutta.html

Lanlignel Armand

Bonjour Mme Vossen !
J’ai renoncé à acheter le livre d’Alexandre Del Valle lorsque j’ai vu qu’apparemment, c’était un vrai pavé chronophage. Existe-t-il un résumé de cette bible quelque part ?
Merci pour ce que vous faites.

Mia Vossen

Merci, Monsieur, pour votre intérêt! Vrai que le livre est un pavé… qui ne se résume pas car les renseignements précis – non accompagnés de commentaires – sont nombreux, passionnants. Je pourrais dire en une phrase: « Alexandre del Valle nous oblige à VOIR ce qui se prépare, le pourquoi et le comment, et il n’y a pas que l’islam. » Malheureusement, il y a beaucoup d’indifférence, d’inertie, de mesquinerie chez les « bonnes gens »…

Yves ESSYLU

Et elle insiste, Madame interrogez donc les enseignants qui oeuvrent dans les quartiers dits sensibles de France avant de vous répandre sur votre expérience en Afrique,
Moi je pourrais vous parler l’organisation comparée des grands chantiers de génie civil en France et en Afrique et vous montrer que le racket impuni se pratique plus en France qu’en Afrique

Anne Lauwaert

Ben oui la France est mal barrée ainsi que la Belgique d’ailleurs. Raison de plus pour apprécier les personnes qui essayent encore et malgré tout d’agir, au lieu de les vilipender.

Anne Lauwaert

Chère Mia, jadis, à l’école on apprenait l’ANALYSE de texte et la REDACTION de « dissertation ». Bien souvent les lecteurs se braquent sur un mot ou une phrase et partent là-dessus à tête baissée mais ne comprennent pas l’ensemble du texte, et moins encore l’ironie. C’est ce que le Système veut : moins les citoyens connaîtront la langue, moins ils seront à même de comprendre les lois liberticides et plus ils seront manipulables.

Mia Vossen

MERCI, Anne, pour votre réponse pleine de bon sens… prof de français, j’aurais dû…
j’espérais parler à des personnes plus instruites que ne le sont mes élèves. Je me trompais en espérant que ces personnes instruites s’instruiraient assez que pour lutter dans la mesure du possible contre la chute de l’Occident…

Assez instruites pour voir que vos phrases contiennent des fautes de syntaxe.

Anne Lauwaert

et alors ?

Anne Lauwaert

Instruites ? sans doute, mais surtout VIEILLES ! : d’avant la génération selfie et des présidents smartphone.

Vous faites allusion à quoi, là, au juste?

Et alors, on corrige ses fautes et on présente ses excuses. Et on apprend la modestie.

jan le Connaissant

Ah les auteurs que vous citez – et que nous connaissons parfaitement – sont ceux que vous faites découvrir à vos charmants élèves musul !… ils en raffolent ! en redemandent , et leurs parents applaudissent !
Bref, chaque année vous nous produisez une fournée d’apostat ! Bravo !!
Grand merci !!

Anne Lauwaert

en faites-vous autant ?

jan le Connaissant

Vous m’avez cru ?!!!
( rires ! )

Ariless Bouktit

Dans un pays démocratique, la lutte contre l’islam(isme) est inefficace sans le concours d’une bonne partie de la classe politique.
Un regroupement de citoyens est vite isolé et traqué pour devenir un groupe de résistants à leurs propre gouvernement. Ainsi, les militants de RL et RR ne se battent plus contre l’organisation de la France mais contre le gouvernement français. Ce sont dont des opposants politiques et non des combattants anti-islam.
Il faut se constituer en parti politique et faire élire des patriotes.

Des espoir(s)

Suite: si ces femmes démontent toute cette idéologie qui fait d’elles des esclaves à vie, qui leur enlève le plus grand pouvoir que l’être humain puisse posséder -porter, donner, entretenir la vie- elles peuvent réaliser un miracle ou tout simplement une révolution à l’échelle planétaire. L’islam les enferme dans des rôles de filles, d’épouses assujetties aux hommes de la famille, du village, de leur société. Elles sont amenées à accepter des aberrations, devenant complices de leur malheur. Elles acceptent de rester des mineures à vie, de dépendre d’hommes qui n’ont de viril que l’organe d’entre leurs jambes lequel leur commande la polygamie!…Piètre humanité! Pauvre « 2ème » sexe! Nous atteignons peut-être les abîmes de la bêtise humaine… Que faire, alors? Se résigner? A ELLES de jouer!

Des espoir(s)

Vous citez Boumédienne, président algérien qui disait que les ventres des femmes musulmanes allaient fabriquer les futurs soldats de l’islam. C’est à cette époque là, après avoir pris connaissance de propos pareils que l’occident aurait dû prendre ses précautions! Mais imbu de son pouvoir, il se croyait invincible sans compter ses collabos, ses ennemis de l’intérieur!…Il reste la solution ultime en réponse à cette invasion islamique: que toutes les femmes musulmanes prennent conscience de ce pouvoir que le tyran Boumédienne leur a attribué et qu’elle l’utilisent pour sauver l’humanité de la peste islamique! Elles s’affirmeront, enfin auteurs de leur propre émancipation face à leurs esclavagistes et contribueront à la libération du monde. La grève! La grève des « poules pondeuses! « Utopie?

montecristo

Au moment même de cette déclaration de Boumédienne, Chirac pondait sa loi sur le regroupement familial … Fallait le faire !

Conophobique

L’agressivité est coutumière ici, les bonnes manières se perdent. Et vous avez raison, il vaut mieux instruire un Musulman sur la réalité de son dogme. Ceci-dit c’est pas gagné pour une grande majorité d’entre-eux. Bon courage…

Mia Vossen

Merci, Conophobique, de relever ici ce que je n’ai pas osé dire!

Nemesis

Mia Vossen J’ai côtoyé plusieurs fois des Belges et j’ai eu la désagréable surprise de constater leur manque d’éducation et leur sans-gêne. Vous me faites penser à certains français qui se penchent fortement sur l’illettrisme du tiers-monde. Or, en France, comme en Belgique il y a pas mal de travail à faire pour la population ordinaire dont je pense que vous êtes issue. Du coeur pour les autres mais pas pour les siens ? Nous n’avons pas besoin de donneurs de leçon … La vraie charité et l’humanisme c’est déjà tout près de soi …

Lili

++++++++++++++

L’agressivité des commentaires est à la hauteur de votre paternalisme et de votre condescendance, envers vos élèves d’une part, envers vos lecteurs ensuite que vous prenez pour des incultes à éduquer (voir votre ridicule liste de livres).
Vous ne semblez pas avoir compris que vos considérations sur la gentillesse de vos élèves est tout simplement …hors sujet.

Anne Lauwaert

Est-ce que l’expérience d’une longue carrière d’enseignante, en Afrique et en Belgique, est du paternalisme ?

Déjà c’est un bon début. Mais c’est surtout le ton du texte qui en fait preuve.

Nemesis

Pour les français le Continent africain est plus que secondaire. Nous sommes français, nous vivons en France et ce qui nous intéresse c’est la survie de notre propre pays, son identité, sa culture. Depuis ma plus tendre enfance nous avons donné pour l’éducation des africains, pour creuser des puits, pour qu’ils aillent à l’école, etc. La France et l’Europe ne cessent de les recevoir gratuitement pour l’instruction, subventionnent un tas de choses, etc. Un bienfait n’est jamais mal fait, n’Est-ce pas et la charité et la bonté sont indispensables.

Je ne suis pas sure qu’un bienfait n’est jamais mal fait. Souvenez-vous du proverbe : Fais du bien à Bertrand…

montecristo

Florence ! Voilà ! On entre là , je crois, dans le vif du sujet ! Est-on obligé d’obéir à la règle du partage et de l’aide des pays « civilisés » envers les pays « sous-développés » ? Je sais que nous aurions été accusés de ne pas le faire mais personnellement je commence fort à douter du bienfait que nous avons tenté d’apporter ailleurs. Si l’on parle de partage … que nous apportent les autres en échangent ?

Lili

Exact !!
La plus-part des pays africains sont musulmans…;il y règne une grande misère… c’est à la saoudie, qatar, ..etc … de les prendre en charge car ils font partie de la oumma (la maffia muzzos) et ils sont riches…
Donc, moi je ne donnerai plus jamais un sou pour ça !!
D’autant plus, qu’on nourrit un monstre qui veut nous dévorer !

montecristo

Pardon … « en échange » !

Nemesis

(suite)
Mais il y a un moment où il faut s’arrêter d’être cons à ce point : car en retour nous n’avons que de la haine et il faut qu’ils décident eux-mêmes de leur destin : surpopulation, corruption, etc.
Vous parlez de mauvaises manières et d’agressivité ? Ne la cherchez-vous pas un peu et même beaucoup ? En fait vous voulez nous dire quoi en nous rabattant les oreilles avec le continent africain ? Que nous nous n’en faisons pas assez ??? La Belgique est peut-être dans ce cas mais pas la France.

Nemesis

Suite
Mille excuses Florence Labbé … J’apprécie votre intervention. Mon commentaire s’adresse à Mia Vossen et à Conophobique.

Ok :)

cirrus

Moi aussi j’ai été enseignant et j’appréciais mes étudiants musulmans autant que les autres. Il m’est arrivé devant tout le groupe de valoriser une étudiante, bien qu’elle soit voilée, qui avait fait un très bon devoir et j’en suis fier car avoir confiance en soi peut l’aider à s’émanciper.
Cela n’interdit pas de critiquer l’islam, nos politiques et de proposer des solutions aux problèmes actuels qui sont réels.
Une de mes étudiantes comoriennes que j’encourageais souvent arborait un voile en début d’année, elle l’a retiré au bout d’un mois de présence en France.
Ce genre d’attitude peut permettre à aider des musulmans à sortir de l’islam tout en évitant le chaos social d’une guerre civile qui ne peut en rien être souhaitable.

Anssiv osniv

Belle mentalité.

Anne Lauwaert

Dans un slum à Calcutta j’ai enseigné, en anglais, l’anatomie et la physiologie à des jeunes femmes qui ne connaissaient que leur dialecte bengali, étaient ignorantes au point de ne pas comprendre le système des fuseaux horaires et parmi lesquelles voir un corps nu (ce qui est indispensable pour soigner) était impossible. Vous imaginez la gageure ! Ces élèves, sans aucun « moyen didactique » ont fini pas passer des heures au musée d’histoire naturelle et comprendre ce qu’elles y voyaient pour la première fois.

On ne dit pas un « slum », madame Lauwaert, sauf à être snob ou déculturé. On dit bidonville, par exemple.

Anne Lauwaert

sauf que un bidonville ça n’est pas la même chose qu’un slum ni une banlieue. allez-y vous verrez

Et qui vous dit que je ne connais pas, vous croyez être la seule à voyager?

Markorix

Donc vous avez pu former des jeunes, probablement grâce à des programmes intergouvernementaux ou inter-universitaires, c’est bien cela ? Donc l’éducation sert à émanciper ? Bien, alors dépêchons-nous (avec de nouveaux pouvoirs, et pour le bien de ces populations et pour le nôtre, sans avoir honte d’être accusés de paternalisme, qui n’est pas un crime mais une attitude souvent très efficace, quoi qu’on en dise), dépêchons-nous, oui, de nous réinstaller dans tous ces pays, avant que la Chine ne prenne définitivement la place des Européens, et cela au nez et à la barbe des collabos de l’immonde décadence des individus (y compris les femmes n’est-ce pas?) trônant des deux côtés du monde, qui nous fatiguent et nous coûtent cher, car à mon avis, ces populations attendent d’être libérées…