Lèse-Taubira : La roue, le fer rouge, les galères, pour le roturier de Tourcoing

Publié le 8 mars 2015 - par - 1 662 vues
Share

TaubirasalutnaziPlus la défaite approche et plus ils perdent leur retenue et plus la haine défigure leur visage quand leur masque tombe! Après tout les loups perdent toute prudence quand ils sont aux abois, c’est la loi chez tous les animaux sauvages! Mais au moins, ils ne parlent pas, eux !

                                    —————–

Oyez, oyez, braves gens! Nul manant n’a le droit de penser mal de l’ex dynamiteuse de centrales électriques, la farouche indépendantiste guyanaise madame Taubira, la ministre de la Justice d’un gouvernement qui se dit de gauche! Nul roturier n’a le droit de contester les mesures qu’elle propose, les lois qu’elle fait voter ! Sinon ce sont les supplices, la roue, le fer rouge, les galères! Ce pauvre UMP, député-maire de Tourcoing, (qui n’appartient pas du tout à ma famille politique mais à qui je reconnaitrai toujours le droit d’exprimer ses opinions), qui ne le savait pas vient de recevoir une très violente volée de bois vert! A l’estrapade le Gérald Darmanin qui a dû tomber de haut devant l’attaque contre lui déclenchée!

Faute de lèse-majesté que d’affirmer que la ministre était un véritable « tract ambulant pour le FN », rien que ça, et l’ex pétroleuse de Cayenne, moderne inquisitrice,  a laissé éclater sa fureur, et le mot est faible, toute affaire cessante et à peine le conseil des ministres fini mercredi dernier dans une anaphore où la grandiloquence ridiculement haineuse, où le mépris se fondait dans l’insulte, elle s’est  octroyé le droit de dépasser les bornes de la bienséance et du respect : « Lorsqu’une personne est à ce point pauvre.. lorsqu’une personne a autant de toiles d’araignées dans la tête »… « Lorsqu’une personne est inculte à ce point, pauvre, indigente, moralement, politiquement, culturellement »… « Ses paroles, qui sont des insultes, …..mais qui sont surtout des déchets de la pensée humaine » Est-ce là un ministre de la France qui s’exprime? Voyez à quel niveau est tombée la politique! Le discours était soigné, savamment construit et préparé mais sous la forme, le fond était abject….Que voulez-vous!  » La caque sent toujours le hareng », aurait dit mon arrière grand-mère une personne politiquement indigente, certainement!

Accuser Taubira de « tracter », comme il se dit de nos jours, pour Marine et son parti semble donc crime politique attentatoire, plus grave que de penser à« Cheeta » quand on la voit, fringante, pédaler sur son vélo écologique entourée de ses gardes du corps qui n’en peuvent mais…!  Et même, à coup sûr, bien plus grave car il me semble me souvenir que nous n’avions pas eu d’invectives salivées, de montées au créneau hystériques et postillonnantes! Rien de tout cela, le  mépris et »seul le silence fut grand »!  Elle avait laissé à un tribunal de seconds couteaux, entièrement gagnés à sa cause le soin de condamner lourdement l’imprudente qui avait fait allusion à ces animaux habiles à sauter de branches en rochers pour le plaisir des enfants le mercredi après midi.

On ne peut, quand on occupe le poste de ministre de la République se laisser aller à son tempérament paranoïaque car ne pas se refréner risque d’offrir au public un spectacle que n’auraient pas rejeté les Marx Brothers, risible,tristement ridicule, burlesque où Gnafron voudrait rosser Guignol, et qui ne peut recevoir que les applaudissements enthousiastes et ironiques du Front National. « On va de polémique artificielle en polémique artificielle. On parle peu des vrais problèmes des Français, du chômage, du pouvoir d’achat. Il faut arrêter d’avoir la haine contre les électeurs et le Front national. Et il faut enfin s’intéresser aux difficultés rencontrées par les Français. », nous dit son vice-président Philippot. J’ajouterai qu’il faudrait donc arrêter de mépriser le peuple, de le traiter de « sans dents », de le menacer des pires châtiments si il vote mal, (entendez si il ne vote pas P.S;…..ou front de gauche..), de favoriser les copains coquins, d’insulter vingt millions d’électeurs qui sont en train de constituer le premier parti politique de la nation!

À quelques jours d’une déroute  annoncée dans les urnes pour  votre parti lors des élections départementales, vous avez, Madame ,vous, si « cultivée politiquement », estimé qu’accusée de faire le jeu du Front national était plus grave que d’être traitée du nom de je ne sais quel primate! Je dois convenir que vous n’avez pas tort! C’est qu’arrivent de tragiques moments où il ne faut plus se gausser…La soupe est bonne quand on a les tickets du restaurant de la rue Solférino, il faut tout faire pour que nul ne vienne renverser votre écuelle! Et pourtant…..

Mon dieu, oui, madame Taubira, le maire de Tourcoing a raison! Je suis donc une « personne indigente,politiquement inculte » Mais, du fond de mon inculture, je sais que la France en a assez de vous, de votre haine des Français, du plaisir que vous prenez à les rabaisser quand vous parlez de repentance, de votre entreprise de destruction de leur société, de votre cécité (voulue?) qui fait ouvrir toutes grandes  les portes des prisons aux pires canailles qui peu à peu font régner la peur sur les villes où, trop souvent, les honnêtes gens baissent les yeux, descendent du trottoir, un coup de couteau à la gorge est si vite arrivé, de votre justice à deux vitesses, de vous qui n’êtes rien et que l’on maintient à un poste par je ne sais quelles connivences. Oui, madame Taubira, la France, celle que vous détestez en a assez de vous; la haine que vous lui portez, elle vous la rend bien! Et de voir des ministres « socialistes » et des députés UMP se déchirer est pour elle un spectacle hautement instructif qui lui prouve que les uns comme les autres n’avez plus votre place aux affaires! Cela fait quarante années, au moins, que vous trahissez la République, le coup de balai est proche! Votre spectacle dessille les indécis, il est en train de faire glisser dans les urnes des bulletins qui peut-être n’y seraient pas venus! Le dégoût que vous m’inspirez devient celui de millions de Français!

Merci madame Taubira et… bravo monsieur Darmanin !!!

Jean-Paul Rebour

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.