L’État d’Israël et la religion juive

Il faut s’armer de beaucoup de courage afin d’entamer efficacement le sujet ô combien épineux de l’État et de la confession spirituelle. La démocratie a été principalement adoptée afin de mettre fin aux querelles/conflits de religion. Elle demeure, dans certains aspects, comme une porte entrebâillée d’où s’échappent souvent ceux qui la trouvent peu tranchante, revêche ou malléable, et cela nonobstant son ventre trop mou.

Avant de vous exposer mes idées et/ou mes délires, j’aimerais partager avec vous mes propres convictions concernant la foi et le culte. Je respecte et même parfois admire ceux qui prennent le temps de lancer des prières au Créateur. Je hais ceux qui font usage de la religion pour mieux assujettir leurs semblables, qu’ils tiennent dans leurs poignes de fer pour leurs misérables petits bénéfices.

En somme, je n’ai absolument rien contre toutes les religions, surtout celles qui vénèrent le Créateur, admirent tout l’ensemble de Sa création, et Le remercient pour Son magnifique cadeau de la vie. Je crois en toute sincérité que la vie n’est qu’une épreuve, une étape où nous sommes tous conviés à prouver notre sincérité, honnêteté, candeur et humilité. Nous aimons sans aucune contrainte l’Éternel, Sa justice, Ses lois qui touchent l’humanité et la Création dans tous ses composants. Les intermédiaires ne sont souvent que des opportunistes et des malfaiteurs, hormis quelques-uns qui ont marqué l’histoire de l’homme par leur intégrité et amour de leurs semblables.

Qu’un juif se réfugie dans le coin de son bureau pour prier, qu’un musulman le fasse en plein désert, qu’un chrétien se prosterne dans une église… Il n’y a de meilleur spectacle que d’assister à leurs oraisons – pourvu qu’elles proviennent du plus profond de leur cœur et qu’elles soient franches et dénuées de tout artifice.

Leur sincérité et leur foi atteindront le Tout-Puissant puisque nous sommes tous reliés à LUI. Nous faisons tous partie du Créateur qui connaît toutes les fibres qui nous composent, notre nature, nos intentions, notre loyauté envers tout ce qui palpite autour de nous.

Certains ont vécu des miracles, ont assisté à Sa justice, ont été des serviteurs innocents et purs pour voir et jouir de plus près de Sa présence… D’autres refuseront d’accepter cette réalité et préfèrent l’ignorer. Le libre-arbitre est toujours valable. En fait nous sommes tous les outils du Créateur !

Mais revenons à l’État et la religion. Le simple fait qu’Israël se soit déclaré être un État juif l’exclut automatiquement de la démocratie qui, elle, sépare l’État de toutes les confessions existantes sur Terre.

Un État ne peut être conçu sur n’importe quelle confession spirituelle. La foi est un capital individuel et donc, elle ne peut ni être imposée, ni être dictée, ni même conseillée.

La particularité de l’État d’Israël provient justement de sa judéité. Il n’existe que pour préserver cette identité théologique, perpétuellement traquée, discriminée, assassinée… Et donc, le but de la création d’un État juif est un besoin de résilience, un moyen, un toit, un refuge contre tous ceux qui luttent pour l’effacer de la mappemonde.

Créer un État juif pour en faire un État laïc démocratique devient inexplicable et n’a aucune raison d’être.

Que mon voisin de palier soit un Juif pratiquant ou pas le concerne.

Par contre, il serait inadmissible d’inclure dans cet État des individus dont les desseins n’ont rien de favorable à l’État juif. Beaucoup d’entre eux ne cachent pas leurs intentions d’opérer un grand remplacement de l’État juif  à un État  laïc ou pire islamique.

Or, nul n’ignore que la démocratie est le meilleur des tremplins pour arriver à ces fins.

Songez-y avant de hurler sur les toits votre soif d’un État démocratique et laïc. N’oubliez jamais que les camps de concentration ont été érigés pour les Juifs seulement. N’oubliez jamais que l’antisémitisme demeure bien vivant et bien virulent.

La sagesse est toujours plus rentable qu’une justice imposée par l’homme.

Après tout,  religieux ou pas, si vous vous considérez juif, tentez de l’être et cesser d’approfondir ce fossé qui nous scinde en deux camps.

À Yair Lapid, je conseille de ne plus menacer Bibi Netanyahu mais plutôt d’œuvrer dans le but de rassembler les cœurs et de renforcer ce pauvre lopin de terre que des sauvages se disputent.

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print

18 Commentaires

  1. désolée, mais le nazisme a non seulement poursuivi les juifs mais également les chrétiens, des prêtres catholiques sodomisés, torturés et déportés. dans les camps il n’y avait pas que des juifs, certes en grand nombre, mais également des civils …. il ne faut pas écourter l’histoire, c’est très important. Merci.

    • Nina. Il y avait d’une part les camps de CONCENTRATION du troisième Reich pour éloigner et terroriser les opposants politiques au régime, puis pour y interner les Juifs, les Tziganes, les prêtres et prélats catholiques, les Témoins de Jéhovah, les homosexuels et les « éléments asociaux » comme les criminels, vagabonds, etc.
      ET
      d’autre part, à partir de 1941, dans le cadre de la destruction des Juifs d’Europe, six centres d’EXTERMINATION, dont la nature et les objectifs étaient distincts de ceux du système concentrationnaire.

  2. Chère Thérèse,
    l’ETAT JUIF n’a pas été imaginé dans l’intention de créer un Etat théocratique, mais pour offrir aux Juifs du monde un refuge, une protection contre le danger toujours vivace de l’antisémitisme.
    La responsabilité des hommes élus aux commandes de cette Nation doit se limiter à en exclure les individus ou formations politiques qui veulent instaurer un Etat
    niant la spécificité d’Israel en sa qualité de légataire du message de la Bible.
    Ce fait est indéniable, historique, et ne constitue pas une action de prosélytisme en faveur du judaisme.

  3. « Laisserons-nous nos prêtres nous gouverner ? Non ! Même si la foi nous unit, nous possédons la liberté qui découle de l’éducation et des sciences. Par conséquent, nous nous opposerons à toute prétention de la part de nos rabbins de nous gouverner et nous les confinerons dans leurs synagogues.”
    Theodor Herzl, L’État des Juifs, 1896

  4. Non les camps n’ont pas été érigés que pour les juifs, au début c’était pour les dissidents politiques ensuite ce qu’ils appelaient les sous hommes, homo, handicapés, tziganes et enfin les juifs.
    Les bolcheviques qui étaient en majorité juive en on fait tout autant, 20 millions de morts.
    Ce qui est dommage c’est que la Thora soit devenu une religion, car au départ c’était un véritable code civil avant-gardiste. Moi je serais vous, j’irais vivre en Israël, puisque ce pays et sa politique vous intéresse au plus haut point.

    • «  »Les bolcheviques qui étaient en majorité juive en on fait tout autant, 20 millions de morts. » » Ce ne sont pas les juifs bolechvik qui ont fait 20 millions de morts, car Staline les avait fait exécuter. (les juifs). exemple: Trotsky avait fondé l’armée rouge, Staline l’a fait tuer, puis a a purgé son armée de tous ses cadres. résultat des courses: Hitler est entrés en Russie comme dans du beurre. ne mettez pas tout sur le dos des juifs, renouvelez un peu votre répertoire.
      Par contre, en ce qui concernes les camps, en Allemagne il y avait déjà en 1933 45 camps de concentration destinés aux politiques libéraux principalement

  5. Comme l’a trés bien dit Dieudonné chez Ardisson… il n’existe pas un peuple juif. Le seul dénominateur commun des juifs c’est la circoncision, une pratique satanique héritée des égyptiens qui marquaient leurs esclaves… rien de scientifique ou de spirituel. Sauf que la circoncision modifie totalement le métabolisme… et comme Freud l’a dénoncé, c’est un acte raciste pour se différencier des autres ! C’est là toute la schizophrénie et le paradoxe des communautés qui sois disant veulent diriger le monde alors que le but d’une communauté c’est de l’anéantir… en pratiquant l’esclavagisme et le paupérisme…

    • Bravo pour vos découvertes Claise. Que faites-vous sur RL? Vos lumières doivent illuminer le monde entier… Alors sortez dehors et hurlez vos réussites… Vous serez sans nul doute glorifié et recevrez un prix Nobel… Allez-y, ne perdez pas votre temps…Quelle perte de temps précieux pour vous de folâtrer entre des ignorants comme nous ou comme les juifs…

      • Thérèse, Je vous admire pour la patience et l’humour dont vous témoignez face à ce déferlement d’imbécillités haineuses que suscite souvent chez certains antisémites vos articles pourtant très intéressants et pertinents. Je me demande si la bêtise n’est pas finalement aussi nuisible que la méchanceté.
        Bonne fin de semaine !

    • Claise
      Quand les andouilles voleront vous serez chef d’escadrille
      Et en attendant continuez donc de patauger dans votre médiocrité, c’est votre élément naturel

    • Claise. Dieudonné ? Vous parlez d’une référence ! Dieudonné : un prénom vraiment mal porté par M. M’Bala M’Bala. Il signifie donné par Dieu. J’ai tendance à penser qu’il aurait plutôt été donné par le démon, ce type qui ose se moquer cruellement et ignominieusement de la Shoah et de Ilan Halimi dans ses spectacles . Vous qui parlez de satanisme à propos de la circoncision qui est tout simplement une mesure d’hygiène, vous pouvez sans hésiter user de ce mot pour ce qui concerne M. M’Bal M’Bala.

  6. Pour ceux qui la connaissent au moins un peu, la religion juive, le judaïsme, est une religion pleine de sagesse et d’amour (le fameux « aime ton prochain comme toi-même » est d’origine juive), qui ne cherche pas à s’imposer, ne fait pas de prosélytisme, contrairement à d’autres. Elle a servi de base à d’autres religions notamment par l’intermédiaire du Juif Jésus. Ces religions l’ont plus ou moins dévoyée, fanatisée, avec parfois un côté grand spectacle (non dénué d’attraits d’ailleurs). Pour conclure, c’est une belle religion qui n’use d’aucun artifice, d’aucune menace. Est-ce paradoxalement pour cette raison qu’elle suscite autant de rejet ?

    • Chère Carole – voilà des paroles que tout le monde aîme entendre hormis certains débiles,inconscients et antisémites haineux qui tuent leur ennui en vomissant leur inculture et surtout leur fiel qui les étouffe…
      Bonne fin de semaine chère amie.

  7. RL, parlez-nous de Saint-Marin, d’Andorre ou du Lichtenstein: Israêl, ras le bol de la surdose quotidienne !

    • quelqu’un vous oblige à lire les articles de Thérese? non? alors circulez, y a rien à voir.

  8. les dirigeants juifs ne sont pas tout seuls à vouloir diriger une planète sans frontières parce qu’ils sont peu nombreux et qu’ils doivent en conséquence partager la classe mondiale de la caste supérieure avec les africains, arabo-musulmans, caucasiens Ue, les Slaves de Poutine demain et bientôt ? chinois asiatiques (mais ça va être + dur) et autres minoritaires qui trainent dans les parages ; le peuple israelien ne va pas tarder à subir la terreur macronienne COMME il a marché à fond dans la combine des vaccins au même titre que les peuples européen et étatsunien, il n’est donc plus protégé.

Les commentaires sont fermés.