L'Etat islamique décapite un archéologue octogénaire

KhaledelassadL’Histoire est en deuil. L’archéologie a perdu un de ses plus éminents spécialistes. Perdu? Non! Il a été assassiné par la main des barbares. Son seul crime: être un homme de savoir.
Qui était cet homme? Son nom: Khaled el-Assaad. Il était âgé de 82 ans. Connu pour être l’un des plus grands spécialistes de l’Orient antique, il avait consacré cinquante ans de sa vie au site de Palmyre qu’il avait dirigé de 1963 à 2003. Après sa retraite, il avait néanmoins continué à travailler sur le site et participait à des colloques ou autres conférences d’historiens.
Les jihadistes de Daech ont capturé l’octogénaire à leur entrée à Palmyre. Pendant toute la durée de sa captivité, il y fut interrogé pour qu’il renseigne les fous de Dieu sur l’emplacement d’un supposé trésor.
Le mardi 18 août, ses bourreaux viennent le chercher dans sa cellule, le mènent vers la place publique où le peuple a été réuni. Il y est assassiné. Son corps sera accroché ensuite à un poteau, sa tête posée sur le sol de la cite syrienne. Macabre mise en scène dont les daechiens sont friands, et qui sans cesser de nous émouvoir, ne nous surprend plus.
Les sommités du monde universitaire ne manquent pas de saluer la mémoire et le courage de cet homme décrit par tous comme affable et éminemment cultivé. Lorsqu’en mai dernier l’antique cité était tombée aux mains de l’autoproclamé « État Islamique », l’on avait proposé à l’octogénaire de le faire partir vers une destination où il serait moins exposé à la fureur des fanatiques. Il avait poliment décliné l’offre: « Je suis palmyrénien et je resterai à Palmyre même s’ils doivent me tuer ».
Qui est surpris? Nous savions déjà que le califat n’était que barbarie. Ces suppôts de Satan étaient d’ores et déjà frappés du sceau d’infamie, de barbarie, de sadisme et d’inhumanité. Un nouvel adjectif vient compléter cette sinistre liste. Lâches! Qu’est-ce, si ce n’est pure lâcheté, que d’assassiner un vieillard ligoté et affaibli par les privations subies pendant sa captivité? Quel danger pouvait-il représenter pour leur ubuesque « calife »? Je parierai qu’ils s’y sont pris à plusieurs pour qu’il ne leur échappe. C’est qu’il devait être une sacrée menace, le bougre. Lâches!
L’Histoire est en deuil, elle a perdu un de ses enfants chéris. Un sang innocent se mélange à présent à la terre de l’antique cité qui vit s’affronter l’empereur Aurélien et la rebelle reine Zénobie. Bien que celle-ci fût vaincue, Aurélien la gracia et lui épargna le déshonneur. Il faut dire que l’imperator était d’une autre trempe que le calife à la Rolex.
Nicolas KIRKITADZE
 

image_pdf
0
0

24 Commentaires

  1. Cela n’est sans doute qu’un avant goût des conséquences des invasions barbares archaïques et rétrogrades partout dans le monde et avec une acuité particulière en occident et plus spécifiquement en Europe.
    Notre éradication progressive et programmée est d’ores et déjà mise en oeuvre sans être contrecarrée par le pouvoir en place.Complice?

  2. lu dans la presse britannique : le deputé du labour Jeremy corbyn appelle a un « compromis politique  » avec le daech .en faisant valloir que les crimes americains a falloujah n’avaient rien a envier a ceux des jihadistes,et que si le labour revenait au pouvoir des excuses officielles seraient faites pour la guerre en irak.au final il nous asséne aussi que de toute,maniére les daechiens ont le soutien des populations des territoires occupés! respectons la vox populi …
    « why not start with a political compromise now,rather fuelling to war
    more arms and more money into the conflict ? »
    ce type n’est pas un pacifiste illuminé : comme la majorite des politiciens de droite a gauche ,il passe au tiroir caisse des emirats.
    ses collégues lui on fait poliment remarquer qu »il fallait pas confondre l’etat islamique au levant avec l’organisation des nations unies….

    • c’est bien vous les occidentaux ,colonialiste avar de pétrole.. qui
      avez déclarer la guerre a l’Irak,l’Irak mérite un minimum d’ excuses
      islamiste ou pas, vous allez vous prosternez…. comme il se doit après tout la mal que vous avez fait

      • Irak, excuses prosterner… tu rêve pauvre mec toi et tes semblables vous aller vous la faire mettre bien profond avant de vous faire buter !

  3. et c’est cette religion de paix que soutiennent nos gouvernant et les assos en France……foutons les dehors et supprimons les subventions a ces pourris

  4. Coucou Hollande, coucou tous les élus (sic) vendus à la manne arabo-islamique-pétrodollard-socialauds-collaboros-verdâtres qui n’ont aucune formation historique autre que celle de la « colonisation post-coloniale européenne » alors que, maintenant, c’est la culture qu’on assassine !

  5. Félicitations pour l’article de jeune Nicolas KIRKITADZE ,Français de coeur ,merci pour ce bel hommage à ce Monsieur EL -ASSAD,

  6. Merci Nicolas pour cette information et pour cet émouvant article . Le qualificatif que supporteraient le moins ces barbares c’est ( désolé pour nos amis les bêtes ): » chiens « . .Il faut les traiter de chiens.

  7. Malheureusement ce n’est pas une nouvelle étonnante. Mais nous nous habituons à ce genre de barbaries servies par une idéologie criminelle. Chaque fois qu’un de ces illuminés est éliminé,je me réjouis.

  8. Courageux, les « guerriers de daesh » ! Populations civiles sans défense, massacrées, comme femmes et enfants, vieillards, ben, mon cochon! Maintenant, mettez-les en face de vrais guerriers par exemple! Hein? Les magnifiques et efficaces Marsouins ! Là, on rigolerait ! Je suis entièrement d’accord avec sniper83, j’approuve son commentaire. Quant au sieur narmer !! Narmer, l’un des fondateurs de la glorieuse civilisation Egyptienne laquelle a bien changé depuis l’irruption des…euh…hordes sauvages mahométanes!!! Ecoeurée de l’utilisation d’un tel Roi par un adepte de cette merde !

  9. Ces assassins qui prônent une telle religion homicide devraient être exterminés. Cette idéologie qui engendre de tels monstres doit être interdite en France.

  10. Quelle saloperie ces tarés islamistes, si seulement quelqu’un se décidait à
    vitrifier ces enculés une bonne fois pour toute, tant pis pour les dégâts collatéraux ! cette religion de merde est à éradiquer de la surface du globe par n’importe quel moyens, les plus violents si il le faut !

  11. Vous vous demandez, Nicolas, quel danger pouvait bien représenter Khaled-el-Assad pour le calife à la Rolex.
    Je pense que cet homme de 82 ans, parce que cultivé, amoureux de sa ville de Palmyre, éminent archéologue spécialiste de l’Orient antique (donc pré-islamique) représentait pour EI un danger peut-être plus redoutable qu’une coalition militaire. Il était peut-être musulman, mais au fond toute sa vie avait été consacrée à rappeler que Palmyre, et le Levant, avaient connus des temps plus heureux avant d’être conquis par l’islam.
    Cet homme est un héros magnifique, mort par amour de la civilisation et de la culture.

  12. vous aussi vous avez eu vos barbares a la revolution Française
    tête coupée sur pique.
    Marie Antoinette fut enfermée au Temple, une émeute éclata. La reine reconnut de sa fenêtre la tête de son amie Madame de Lamballe, figée sur une pique. La décapitation avait été faite par un couteau.
    y avait pas la télé a cette époque
    L’état islamique n’a pas a recevoir de leçon
    de barbarie, la revolution demande toujours du sang
    « La barbarie n’a pas d’âge, pas de couleur, pas de limite »
    jeune Homme

    • Vous avez bien raison quand vous dites que  » l´état islamique n´a pas à recevoir de leçon de barbarie  » : avec le coran et mahomet comme source d´inspiration, ils sont servis en barbarie. L´islam est bien une saloperie, à éradiquer des pays qui veulent rester civilisés.

    • La révolution c’était il y a plus de deux cents ans . Aujourd’hui la République a aboli la peine de mort , pas vous, qui êtes probablement Français et vivez ici…grâce à vous la barbarie est ici et maintenant .

      • bien répondu,la barbarie a toujours existé chez les mahométants,et là c’est au grand jour,rien avoir avec notre révolution ,qui pour moi est une page atroce de notre Histoire ,mais c’est ça c’est une autre « histoire »pour revenir à l’article je suis bien triste pour cet homme de courage,qu’il repose en paix

    • l’obscurantisme d’une personne dite civilise qui ne vit mange réfléchi que par un mot l’islam !!! pauvre de nous!!!!

    • Le pire c’est que vous ne voyez même pas l’énormité de vos propos.

  13. Il a fait le choix de mourir sur le sol de sa chère Palmyre. Quel courage ! Car je suis persuadé qu’il savait qu’il allait mourir. Vivant dans cette région du monde, il ne pouvait pas ne pas connaître les motivations de ses futurs assassins, il ne pouvait pas ne pas savoir qu’il représentait ce qu’ils haïssent au plus haut point.
    Chapeau bas à cet homme.

Les commentaires sont fermés.