Lettre à Brigitte : comment va le gamin ?

Publié le 18 octobre 2019 - par - 28 commentaires - 2 711 vues
Share

 

Chère Madame Brigitte,

Si je me permets aujourd’hui, depuis mon insignifiance, d’apostropher votre grandeur, c’est parce que je m’inquiète à propos de la santé, surtout mentale, du petit, qui en ce moment fait un peu n’importe quoi… encore plus que d’habitude.

Je ne sais si vous suivez toutes ses actions et si vous êtes avertie de tout ce qu’il entreprend, car n’ignorant pas la grande pénibilité de votre tâche quotidienne de « femme de », si éprouvante parce que vous obligeant à toujours être « tirée à quatre épingles » et de porter des tenues « de marque », à l’insu de votre plein gré, vous si simple et si modeste… mais si vous pouvez prendre quelques instants pour vous pencher sur les agissement du marmot, je pense que comme moi, vous serez plutôt inquiète… même si je vous devine assez encline à tout lui passer, niveau caprices, crises de nerfs, hystérie… si j’en crois un certain psy italien…

Rassurez-moi, m’dame Brigitte, déjà le gosse se nourrit-il bien ?

Certains prétendent qu’un régime à base de homard serait du meilleur effet sur la santé… et sur le moral, s’il est accompagné d’un grand cru… mais parmi tous ses voyages, déplacements, congrès, réunions… prend-il le temps de se bien nourrir, ou enfourne-t-il rapidement un kebab… arrosé de Sidi Brahim, le tout apporté en douce par un copain, un temps éloigné, mais qui paraît-il serait de retour ?

C’est important la bonne nourriture si l’on veut garder suffisamment de force pour travailler, et Dieu sait (ou Allah si vous préférez) qu’il bosse, votre mouflet… malheureusement pas toujours pour le bien des Français, y compris les nigauds qui ont voté pour lui…

Et le sommeil ? Ça aussi c’est important, le sommeil. Le marmot fait-il bien ses nuits, ne cauchemarde-t-il pas trop ? Si, un peu tout de même, ça se voit bien à son teint brouillé et à l’air grognon qu’il arbore de plus en plus…

En même temps, comme il aime à nous le dire et redire, pour une fois, il est raccord avec l’immense contrariété de la majorité des citoyens, qui supportent de moins en moins ses grands airs, ses critiques, et ses décisions autant brutales parfois, qu’inefficaces… puisque ne visant pas les bonnes cibles.

Tenez, sa dernière trouvaille : faire tirer sur les pompiers, légitimement en colère, par la lie des policiers ; ceux qui sont près à tout pour arriver à se maintenir (un peu comme les politiques, tiens !) c’est-à-dire les mêmes que ceux qui ont pris plaisir, chaque week-end, à gazer, frapper, éborgner… les sympathiques Gilets jaunes… pendant que les vraies racailles mettaient le boxon sur leur passage, afin de les discréditer… ce qui fut fait et rondement !

Il n’est pas exclu que ce soit sa dernière bourde, qui risque bien de lui être fatale !

Non, franchement, déjà qu’il fait régulièrement le mariole en promettant aux citoyens de prétendus grands débats, où finalement il est seul en scène et monopolise la parole, sur les seuls sujets qui l’intéressent, occultant ceux qu’il méprise… Même Le Monde se moque de lui ! Faut que ça cesse ce carnaval !

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/09/12/macron-ou-la-tentation-du-grand-debat-permanent_5509638_823448.html

Et que je t’annonce un jour aux Français qu’ils vont devoir « devenir vigilants » avec les possibles débordements de l’islam, pour ajouter le lendemain qu’il ne faut surtout pas amalgamer… ce n’est pas parce qu’il est entouré de bons à rien occupés à faire du vent, qu’il faut qu’il prenne les Français pour des girouettes !

En plus, c’est précisément chez les milliers qui tirent le signal d’alarme depuis des années à propos de l’islam… que beaucoup se retrouvent traînés de tribunaux en tribunaux par les sbires à sa solde, s’acharnant sur eux… faudrait voir à devenir un tantinet plus logique, le p’tit Manu, non ? 

Parce que s’il continue ainsi, il va droit dans le mur le gamin, moi j’vous l’dis !

Ah, une dernière chose, Brigitte, êtes-vous sûre que le poussin aille bien, du côté de son hémisphère sud ? Ne vous méprenez pas, loin de moi l’idée d’être indiscrète sur votre vie très privée…de rien, qui ne nous regarde pas… je veux juste savoir si le chérubin va bien à la selle…

Non, pas pour faire de l’équitation… mais juste savoir s’il évacue bien ses kébabs ; parce que si ce n’était pas le cas, il pourrait devenir très malade. Même du temps de Molière, les vénérés médecins le disaient, si on « ne va pas » régulièrement, ça peut rapidement devenir grave !

Vous imaginez le scandale si le petiot, en pleine réunion avec ses potes du gouvernement, se mettait brusquement à hurler en rigolant « caca-boudin » ? Ah ! vous voyez que ça fait peur.

Donc, Bribri, si vous voulez bien suivre mes conseils (gratuits ; ça ne coûtera pas un kopeck aux contribuables) vous vérifierez rapidement les quelques éléments portés ici à votre connaissance, afin d’y remédier au plus tôt…

Et si ensuite vous pouviez prendre quelques minutes pour me tenir au courant, ce serait vraiment sympa de votre part, car je l’aime bien, moi, votre poulbot, si, si, c’est sincère… tellement que, persuadée qu’il n’est pas du tout fait pour le poste qui l’a tant fait rêver (ça crève les yeux que le costume ne lui va pas du tout, mais il n’y a pas de honte à s’être trompé de panoplie), que je préférerais qu’il se trouve rapidement un autre job afin de lui éviter les grandes humiliations qui pourraient survenir rapidement…

Nul doute qu’il est doué pour plein d’autres choses, vot’ loupiot : clown, comédien, enfonceur de portes ouvertes, pourfendeur de moulins à vent etc. mais surtout pas Président !

Alors, c’est dit, Brijou, tu me passes rapidement un coup de grelot, parce du coup, moi non plus je ne vais pas bien du tout ; d’ailleurs c’est simple, je suis tellement déprimée (non pas au point de me supprimer, faut pas exagérer non plus !) que j’en suis au point où je pense rejoindre la bande des nauséabonds-amalgameurs-racistes (et même fachos si ça se trouve) écrivaillons de Riposte Laïque… c’est dire l’étendue de mon désespoir !

Bon, salut Brigitte, la bise au galopin, et à très bientôt pour de bonnes nouvelles.

Josiane Filio, retraitée patriote, qui aimerait bien que le p’tit change de disque et cesse de nous raconter des craques !

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fleur de Lys

Punaise, quelle assurance, alors qu’il n’y connaît strictement rien !

Le culot récent du freluquet lors d’une assemblée sur les retraites a beaucoup frappé les directeurs d’EHPAD, à qui il est venu apprendre leur métier en énonçant des prix de pension fantaisistes.

(VIDEO de Christian Combaz ) http://by-jipp.blogspot.com/2019/10/punaise-quelle-assurance-alors-quil-ny.html

Amphigouric

J’ai stoppé la lecture de Votre article quand j’ai eu sous les yeux « la lie de la police » c’est très excessif indigne de RL que faut-il faire que se passerait-il sans eux quand il y a dèsordre trouble à l’ordre public la force doit rester à la loi au bénéfice de tous les citoyens Je rends hommages à ces fonctionnaires et militaires dans l’exercice du maintien de l’ordre bien sûr celà ne me fait pas plaisir de voir s’affronter des CRS et des pompiers je me demande si cela n’est pas voulu j’ai entendu des pompiers bien remontés qui parlaient comme Melanchon

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ Amphigouric
Si vous aviez pris la peine de réfléchir un peu, la lie de la police, c’est celle qui dégomme méchamment des gens désarmés et laisse faire les casseurs, Josiane Filio cible celle-là et elle a été très intelligible.
Désolée, mais je n’ai plus aucune confiance en les hommes qui prétendent protéger le citoyen et obéissent, les yeux fermés, aux ordres les plus absurdes. Rappelez-vous l’affaire de Mme Halimi, de confession juive, qui se faisait massacrer par son voisin de confession musulmane et que des policiers, pourtant présents, ont laissé faire en n’intervenant pas.
Comment savoir, maintenant, à qui se fier chez les membres des forces armées, police et gendarmerie confondues? Cela n’est pas inscrit sur leur front. CQFD

Clotilde Prouvot

Rire un peu, comme cela fait du bien.
Merci à vous…
Son plat préféré fait le désespoir de madame. Il en cherchait partout pendant la campagne présidentielle. C’est une sorte de tranche de dinde en chausson avec du fromage au milieu.
Elle lui reprochait aussi ce qu ‘elle appelle des  » cochonneries  » ( je vous prie de m’excuser, mais c’est le terme que la dame a employé ).

Clotilde Prouvot

C’est à dire des chocolats.
Dans valeurs actuelles, il.est raconté qu ‘ils sont allés dîner en tête à tête dans un restaurant de Paris. Il est allé serrer les mains des autres dîneurs.

doido 5

La Bribri , je ne pense pas qu’il aime lui rendre les honneurs , au lit ?
Il l’a démontré à St Bart , voir , à la fête de la musique , avec ces petits créoles en goguette !

Claude

Quel talent J. Filio pour réussir à nous faire rire de bon cœur par ces temps maudits .

Merci pour l’excellence de vos articles que j’apprécie énormément.

smart38

tout à fait d’accord !

Jean kulpas

Même dans la dérision, vous ne vous êtes pas trompé.

kinns

Merci à vous pour votre engagement pour la cause des enfants; mais celui que vous avez nommé est capricieux « grave »: quand il fait caca , il le fait sur toute la France

zéphyrin

ah Josiane vous me faites rire et que c’est bon….
j’adore ces montages, surtout celui avec le bavoir….combien de temps va durer notre liberté de toucher à l’autorité naturelle ? (rire) pourvu qu’il ne devienne pas musulman, là, ce serait moins bien accepté.

valkyrie

Mme Filio,, vous êtes formi, formi, formidable. Quel talent pour arriver à nous faire rire avec des choses si graves. Continuez ,ça met un peu de baume au cœur.

limone

quelle rigolade , quelle écriture , vous réussissez à nous captiver et nous faire rire avec rien de précis , sinon la santé de ce monsieur ! vous êtes bienveillante tout de même !

PONT

Brigitte Macron née Trogneux a dû se rêver en Eleonore Roosevelt alors qu’elle fait plutôt penser à Elena Ceausescu…..

doido 5

Le pire est que Zizitte commande le pantin ! Il paraît qu’il ne moufte pas , quand elle le sermonne ! Normal , il doit sa place de chef de la france , à l ‘influente Zizitte et sa copine mimi Marchand , par connaissances interposées …….

Laurent Droit

Merci Josiane !!!
Ça fait du bien par où qu’ça passe !

Dominique

Merci pour ce bon moment de franche drôlerie.

Annie

moi je dis à tout le monde : temps que nous aurons un merdeux et une pédophile à la tête de la France rien ne pourra changer , surtout si des millions votent pour ce couple infernal comme pour la dernière élection .cette pourrie n’est pas élue mais nous coûte très cher tous les mois secrétariat composé de 6 personnes etc

CARSON

Alors là entièrement d’accord avec vous ça fait longtemps que je dis que cette trogneux est une pedophile et son Manu il est de la jaquette….

doido 5

La Trogneux sert de façade , en tant que femme de président ! Lui aime autre chose ; ce n’est pas Eboué , son camarade de classe , qui dira le contraire !

Dorylée

Bravo Josiane ! Qu’est-ce qu’on se marre !!! La bise au galopin, génial…

Fleur de Lys

EXCELLENT Josiane! malgré un moral en berne (avec tout ce qui nous tombe dessus, il faut dire que la coupe EST PLUS que pleine) vous avez réussi à me faire éclater de rire. BRAVO pour votre humour pour la justesse et votre talent d’écriture

Marie

Excellent est le mot juste ! Josiane a un talent d’écriture et le don de faire rire: a diffuser aux amis sûrs pour leur remonter le moral

patphil

laissez la dame à son ouvrage! elle n’est pas élu et ne représente rien!

finance

Mais c’est elle qui règne puisque le morveux n’est pas majeur .

Kancau11

Félicitation JOSIANE pour ce billet, je me suis bien fendu la poire, çà fait du bien de se marrer de celui qui nous pourri la vie.

Filouthai

Hussein Obama et Madame ont ouvert une maison de production. Ils pourraient embaucher Manu.
En même temps, ça nous débarrasserait.

Viktor

D’où l’expression « comment allez-vous ? » sous-entendu : y êtes vous bien allé ce matin après le lever ! Bravo Josiane ! Quant au poulbot, Il peut encore faire une très belle carrière à la Warner Bros, à Hollywood, plutôt que de finir à la lanterne.