Salah Youssef, apostat, demande à Hollande d'étudier le Coran

allo-gloserL’attaque terroriste du 7 janvier 2015 et le massacre de la rédaction de Charlie Hebdo ont déclenché parmi les arabes laïques une réaction virulente contre les islamistes et aussi contre les politiques français qui ont manié la langue de bois pour esquiver un fait incontournable : le lien fondamental entre terrorisme et  islam. Nous traduisons ici pour vous un article paru le dimanche 11 janvier 2015 et signé par Salah Youssef, universitaire égyptien. L’auteur prépare un nouvel ouvrage « Pourquoi j’ai quitté l’islam », à paraître au Caire (NDT).
Ceux qui vocifèrent face à la dérision de leurs idéologies n’ont-ils pas eux-mêmes des idéologies sujettes à dérision ?
Sur quel fondement, Monsieur Hollande, déclarez-vous que l’attentat criminel perpétré au siège du journal Charlie Hebdo n’a aucun lien avec la religion de l’islam ? Avez-vous daigné étudier le Coran et l’histoire sanguinaire de Mohammad pour tenter ensuite de donner votre conclusion ? Est-ce la peur de 8 millions de Français adeptes de cette religion ?
En vérité, les caricaturistes eux-mêmes sont plus courageux et peut-être plus cultivés que vous. Ils ont essayé de dire la vérité pour laquelle sont morts tous les poètes qui se sont opposés au Coran même au temps de Mohammad. Ce prophète était un malade obsédé par son égo à un tel degré qu’il se considérait comme l’associé d’Allah pour légiférer [en se plaçant sur le même plan qu’Allah] : « […] qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit […] (Al-tawba, Le pardon 9 : 29). Comme si les interdits faits par Allah étaient un sujet séparé  des  interdits de l’envoyé d’Allah ? (1)
Celui qui récite les versets coraniques pacifistes de la période mecquoise pour nous convaincre que l’islam est un message de tolérance est soit un hypocrite soit un imposteur ou bien un ignorant qui n’a pas pris la peine d’étudier et de chercher. De même, celui qui ignore le sens de l’abrogeant et de l’abrogé s’égare et fait égarer. Le Coran de Médine a abrogé tous les beaux versets de pardon contenus dans le Coran de la Mecque. En réalité, la personnalité mecquoise de Mohammad diffère beaucoup et même radicalement de sa personnalité médinoise. Alors qu’il patientait face à celui qui lui voulait du mal, il s’est mis à couper la tête de quiconque s’opposait à son Coran, même pour un seul mot. Il a donné l’ordre de liquider le poète Qa’b ibn al’Achraf qui l’avait invectivé, alors qu’il a autorisé un ignoble poète, Hassân ibn Thabet,  à invectiver les notables de Qureich (2) par des paroles répugnantes, dégradantes, n’ayant aucun lien ni avec la politesse ni avec la poésie ! Mohammad a ordonné la liquidation de tous les poètes et de toutes les poétesses comme ‘Abou ‘Afk, al’Asma’ bint Marwan, Oum Karfa et bien d’autres, pour la seule raison qu’ils se moquaient de son Coran dans leur poèmes.
Monsieur Hollande, vous ne vous êtes pas élevé, en le dénonçant, contre l’assassinat de l’écrivain et  penseur Faraj Fodé, auteur du livre La vérité absente  en 1991. Pourquoi ne prenez-vous pas la peine de le lire ? Vous ne vous êtes pas élevé, en le dénonçant, l’assassinat de l’écrivain et penseur libanais Hussein Meroueh, auteur de « Les tendances matérialistes de la civilisation arabo-musulmane » en 1984. Vous n’avez pas entendu parler de l’agression à l’arme blanche en 1991 contre le grand écrivain Naguib Mahfouz à cause d’un roman [Les enfants de notre quartier] !! Les penseurs du monde islamique paient le prix de l’idéologie criminelle de Mohammad depuis 1 400 ans. Le temps n’est-il pas venu, pour en finir avec ce terrorisme de nous en partager le prix ? Ce terrorisme, vous l’avez financé et vous vous êtes allié à lui pour arriver à bout de l’ennemi communiste ; ce terrorisme vous avez abrité ses symboles, recherchés par la justice … Mais qu’a donc fait l’Occident quand il s’est allié avec ce diable ??!
Monsieur Hollande, par l’intermédiaire de ces lignes, je vous demande de retirer votre déclaration qui disculpe du terrorisme l’idéologie de Mohammad et je vous conjure d’étudier l’histoire de Mohammad à travers les principaux livres de l’islam qui se trouvent à al-Azhar et en Arabie saoudite. Cette histoire ne leur fait pas honte,  les razzias de Mohammad non plus, lui qui a déclaré « Rendons grâces à Allah qui a placé ma subsistance à la pointe de ma flèche ». Il obtenait en effet ses gains par razzias et le vol des biens des vaincus des guerres, de même il rendait licite la capture de leurs femmes comme ce fut le cas de Safiyya bint Akhtab, de Rihana bint Simon, de Jouwayriyya bint al-Hâreth et de bien d’autres !
Je doute presque qu’une personne remplissant votre fonction ignore à ce point l’histoire de Mohammad de même que la nature agressive de l’idéologie islamique. Je demande aux responsables qu’ils vous traduisent [de l’arabe] ce verset : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays […] (Al-Ma’ida, La table 5 : 33). Bien sûr, les caricaturistes du journal Charlie hebdo ont payé directement le prix de ce verset satanique par lequel Mohammad se venge de tous ceux à qui il vient à l’esprit de l’agresser. Mohammad n’avait pas de nobles sentiments et n’était pas porteur d’un message humaniste. Les arabes d’al-Jazeera [d’Arabie] doivent leur existence aux razzias, aux vols, aux pillages, aux  incendies de vignobles, à la capture et au viol des femmes. (voir la sourate al-nisa’, Les femmes, 24).
Quelle est étrange votre déclaration que l’islam n’est pas concerné par ces criminels qui ont détruit des vies à cause de dessins figurant Mohammad accompagnant Aïcha, une fillette âgée de 6 ans ! (3) Le combat qui se déroule contre la liberté de penser et contre la liberté d’expression est un combat qui dure depuis 1 400 ans. Si la Thora comporte aussi des textes sanguinaires, nombreux sont les penseurs juifs qui les ont critiqués sans que personne ne se lance à commettre des tueries. Cela indique la forte spécificité de l’idéologie islamique. En réalité, les musulmans adorent Mohammad plus qu’Allah et plus de la moitié des prières des musulmans ne sont qu’une invocation au seul Mohammad, comme si le prophète avait besoin de ces invocations pour accéder à la janna [le paradis] du vin et des houries ! (4).
Les pays arabes doivent interdire dans les écoles de l’État le Coran et son enseignement sadique et il incombe à l’Égypte de fermer al-Azhar qui continue l’enseignement de la fatwa qui rend licite la viande des mécréants (kuffars ) (5).
Alors que j’ai une grande considération pour la manifestation qui a réuni 10 millions de personnes à Paris aujourd’hui, je me pose la question : à qui est destinée cette manifestation ? A Da’ech et al-Qaeda ? Da’ech et à al-Qaeda  considèrent que tous les peuples européens sont des mécréants et qu’eux, ils vous combattront pour vous  faire payer l’impôt de la capitation (la gizia) et obtenir vos femmes blondes car ils sont soutenus par des textes divins et sacrés !
N’oubliez pas, Monsieur Hollande, de réclamer le livre du cheikh de l’islam, ’ibn Taymiyya, Le glaive tranchant dégainé contre le blasphémateur de l’Envoyé d’Allah (6), afin que vous compreniez mieux ce qui se passe, si vous le souhaitez, car la mort, peu en  importe le mode, est le sort de celui qui tente de critiquer Mohammad.
Traduit de l’arabe par
Bernard Dick
 
(1) L’auteur sans doute considère qu’Allah émet des interdits, que de son côté Mohammad émet les siens et que ces interdits se cumulent, mettant ainsi Allah et Mohammad sur le même piédestal.
(2) Qureich : tribu à laquelle appartient Mohammad.
(3) Mohammad a épousé Aïcha alors qu’elle avait 6 ans. Le mariage a été consommé quand elle a atteint 9 ans.
(4) Les houries (حوريات) sont les femmes vierges aux yeux noirs promises aux musulmans qui accèdent au paradis.
(5) L’auteur donne un exemple trivial des interventions de l’université al-Azhar (haut-lieu de l’enseignement de l’islam sunnite) qui s’immisce dans tous les moindres détails de la vie quotidienne des musulmans.
(6) Le titre arabe est : الصارم المسلول لشاتم الرسول
 
Au 13/01/2015
Nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :
TERRORISME 24831 ATTAQUES-13-01-2015

image_pdf
0
0