Lettre ouverte aux responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM)

Publié le 29 septembre 2009 - par
Share

Messieurs,

Vous allez être auditionnés prochainement dans le cadre de la mission parlementaire présidée par M Gérin. De nombreux Français vont suivre avec attention votre position sur le port du voile intégral qui prolifère sur le sol de notre pays. Alors Messieurs, pourquoi ne profiteriez-vous pas de ce moment grave de notre histoire commune pour réfléchir à votre responsabilité dans cette escalade. En 1989 nous avons eu, à l’initiative de certains d’entre vous, ce que de nombreux Français, musulmans ou pas, qualifient d’offensive du voile, maintenant nous avons l’offensive des niqabs, tchadors, burqas. Qu’allez-vous décider ? Qu’allez-vous dire aux députés qui vont vous entendre : Qu’au nom de la liberté il faut laisser faire ? Qu’après tout, comme l’a dit l’un d’entre vous dans un débat télévisé qui a choqué bien des Français : « si ces femmes portent ces tenues librement laissons-les », comme si ces costumes ne vous choquaient pas. La condition féminine progresse partout sauf en terre d’Islam. Pourquoi ? Les hommes musulmans n’ont-ils pas de cœur ?

Parce qu’on est femme et musulmane, pourquoi faut-il cacher ses cheveux, son corps, son visage, et vivre dans un véritable apartheid qui ne dit pas son nom ? N’est-ce pas Dieu qui donne aux femmes leur beauté ? Pourquoi cette oppression au XXI ème siècle perdure-t-elle et reprend-elle de la vigueur, dans un pays comme la France ? Pourquoi n’écoutez-vous pas les ni Putes ni Soumises, femmes modernes qui revendiquent fièrement leur qualité de musulmanes libres ? Ne les entendez-vous pas ? Ne sentez-vous pas que ce sont elles qui ont raison et qui feront la modernité de votre religion. Alors Messieurs, plutôt que d’encourager les femmes musulmanes à couvrir leur corps de plus en plus, pourquoi, au contraire, ne revenez-vous pas sur cet aspect de la condition féminine dans l’Islam ? Ce serait pour vous, responsables du culte de France, un véritable challenge. Pourquoi ne libèreriez-vous pas les femmes de ce fardeau qu’elles portent depuis le VII ème siècle ? Vous les incitez à porter des voiles austères qui transforment notre paysage français en annexes de Ryad ou de Téhéran. Est-ce cela, demain l’Islam de France ? C’est triste à pleurer.

Le peuple Français a une grande histoire, le siècle des lumières, la Révolution, les droits de l’homme, mai 68 et les acquis formidables des femmes en matière de liberté et de sexualité, sexualité des femmes qui pose tant de problèmes aux hommes de votre confession. De nombreux chercheurs et philosophes de votre culture vous invitent à évoluer, à en finir avec « les vieux démons de l’Islam », je pense à Messieurs Malek Chebel, Abdennour Bidar, Fethi Benslama pour ne citer qu’eux, mais il y en a sans doute bien d’autres. Plutôt que de recevoir vos ordres de pays étrangers, pourquoi ne donnez-vous pas votre avis théologique par vous-mêmes, et ne rendez-vous pas caducs certains versets du Coran les plus violents ou les plus oppressifs ? Je pense aussi au côté effrayant de certaines fatwas que d’aucuns d’entre vous sous-traitent au conseil multinational de la fatwa, ou bien délèguent au Caire (al-Azhar).

Pourquoi l’Islam en France ne serait-il pas français et original ? Pourquoi ne s’inscrirait-il pas dans une ligne progressiste améliorant le sort des femmes ? Soyez des novateurs, des moteurs d’un nouvel Islam, moderne libérant les corps et les cerveaux. Libérez les musulmanes du voile, qui est plus une survivance patriarcale qu’une réelle injonction religieuse, les femmes méritent mieux que ce tissu dans lequel vous les enfermez. Soyez les premiers a le faire. Cette révolution venant de France pourrait aider toutes les autres musulmanes du monde à se libérer de contraintes terribles. L’ Islam au lieu d’effrayer ferait enfin, grâce à vous, son aggiornamento. Une autre Révolution qui s’ajouterait à celle de notre grande Révolution de 1789.

Chantal Crabère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.