Leur fausse pandémie vire au fiasco total, et cela risque d’être sanglant !

Après deux années pendant lesquelles les milliardaires mondialistes qui se réunissent à Davos ont fait terroriser une grande partie des populations occidentales par leurs laquais des gouvernements, leur opération « fausse pandémie au C19 » tourne, enfin, au fiasco qui risque d’être rapidement intégral.

Vu de France, d’Italie ou d’Autriche, ou des quelques et de plus en plus rares pays sous influence financière de la Commission européenne et/ou de l’État français, on ne peut pas s’en rendre vraiment compte, tant la censure médiatique et politique tourne à plein régime.

Si les patriotes des États-Unis et le Président Donald J. Trump reviennent aux affaires en s’emparant de la Chambre des représentants et du Sénat à Washington le 8 novembre 2022, le retour de bâton risque de faire très mal à certains, comme à Bill Gates (Big Pharma et OMS), Mark Zuckerberg (Facebook), Parag Agrawal et Jack Dorsey (Twitter), Susan Wojcicki (YouTube), ou encore au « médecin » Antony Fauci (que le sénateur des États-Unis Rand Paul a tenu responsable de 600 000 morts), et au PDG de Pfizer, Paul Bourla, dont le nombre de morts dont il devrait être directement tenu responsable se comptera sans doute en millions.

Parmi les laquais-politiciens corrompus qui savent qu’ils risquent très gros, citons Emmanuel Macron (France), Mario Draghi (Italie), Karl Nehammer (Autriche) ainsi que celui qui a fui face aux célèbres camionneurs canadiens et le « Truker convoy » (« convoi de camionneurs »), Justin Trudeau (Canada) sans oublier le très, très, hitlérien François Legault (Québec).

La peur risque très rapidement de changer de camp

Que ce soit avec les « va xi nés » volontaires, qui devraient de plus en plus redouter l’apparition de graves effets indésirables dus aux injections à l’ARNm et autres mortelles substances (comme les péricardites, la maladie de la vache folle, les cancers, les maladies auto-immunes, etc.), ou que ce soit avec les politiciens professionnels et leurs hauts fonctionnaires, dont certains auraient raison de craindre la vindicte populaire (qui risque d’être terrible et sanglante).

Ils ont voulu nous terroriser en nous affirmant que « non-« va xi nés » », nous allions par centaines de milliers mourir, et finalement ce sont les « va xi nés » volontaires qui risquent très sérieusement de mourir par millions à cause des graves maladies que déclenchent les injections d’ARNm et autres mortelles substances dans leurs corps.

Depuis 2 ans, les politiciens professionnels nous ont supprimé les unes après les autres nos libertés fondamentales, et finalement ce sont eux qui risquent maintenant (et au mieux), de perdre la liberté tout court et pour de nombreuses années.

L’échec partiel, mais important de l’OMS

Tout ne se passe pas pour le mieux pour les politiciens occidentaux aux affaires, car l’OMS a échoué à imposer sur la Terre entière cette fausse pandémie, orchestrée depuis le début pour empêcher la réélection de Donald Trump en novembre 2020 et pour imposer les prémices de l’agenda 2030 de l’ONU, avec la distanciation sociale, le port du masque et les injections d’ARNm et autres dangereuses et mortelles substances.

En effet, en dehors de la majorité des États membres de l’Union européenne et des États aux mains du Parti démocrate aux États-Unis, les mesures préconisées par l’OMS aux mains des milliardaires mondialistes et leurs laquais de Davos, n’ont pas été appliquées, ou que très partiellement et pour des durées très limitées.

La Chine et la Russie ont développé leurs propres « va x ins » sans ARNm, le Japon ne vaccine que les gens qui en font la demande en leur faisant signer un document où ils certifient connaître les dangers de ces injections et que leur consentement est « libre » et « éclairé ».

Le président de la République de Biélorussie, Alexandre Loukachenko, a dénoncé le chantage du FMI qui lui proposait un prêt de 940 millions de dollars s’il confinait sa population et s’il s’alignait sur les mesures anti « C19 » en vigueur dans l’Union européenne (port du masque, distanciation sociale, « va xi nation »). Il refusa le prêt et refusa d’appliquer ces mesures dans son pays (y compris contre une partie des politiciens biélorusses).

La majorité des États indiens se sont très vite convertis avec un fulgurant succès à l’Ivermectine, aux vitamines C et D et au zinc.
Par ailleurs, une plainte pénale contre Bill Gates et autres a fait grand bruit en Inde, elle est enregistrée auprès de la Haute Cour de l’Inde et elle n’a pas été à ce jour rejetée.
Elle est déposée pour « meurtre » et concerne la mort de Snehall Lunawat, un médecin de 32 ans qui est décédé par suite d’une « va xi nation » au Covishield® (« Va x in » anti « C19 » développé par Oxford, AstraZeneca).
Il est intéressant de noter à ce sujet que le comité gouvernemental indien qui est en charge des événements indésirables qui suivent les vaccinations, l’AEFI (« Adverse Event Following Immunisation »), aurait récemment admis que ce décès était dû au « va x in » Covishield® et il aurait souligné la « fausseté » de l’affirmation du « syndicat des vaccins », selon laquelle « les « va x ins » sont totalement sûrs ».

Quant à la majorité des pays d’Afrique, ceux dont les populations consomment régulièrement de l’Ivermectine ou de la chloroquine, ils n’ont même pas vu le « C19 » apparaître dans leurs statistiques de Santé, alors que les autres pays ont eu recours en traitement à ces deux antiparasitaires ainsi qu’à des décoctions ou des infusions d’Artemisia annua (ce qui a également été le cas à Madagascar et avec un incroyable succès).

Dans l’ensemble, et même si nous ne pouvons pas vraiment nous en rendre compte en France et dans les pays sous influence de l’Union européenne, sur le plan mondial, cette fausse pandémie a relativement rapidement tourné au fiasco pour ceux qui l’on déclenchée.

Un fiasco qui terrifie les dirigeants occidentaux qui fréquentent Davos

Et c’est ce fiasco qui terrifie les dirigeants français et une partie des dirigeants occidentaux qui ne voient pas très bien comment ils pourront justifier les monstruosités qu’ils ont mises en œuvre, et les dizaines ou les centaines de milliers de morts (pour ne pas parler des millions) qu’ils ont provoquées.

En France, les cliques de l’Exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron, semblent opter pour le « jusqu’au-boutisme » en maintenant artificiellement un climat de terreur et en rendant responsables de leurs mesures les non-« va xi nés » (le message étant : s’ils avaient accepté de se faire injecter, jamais nous n’aurions pris ces mesures).

Il leur faut réduire au maximum nos droits d’êtres humains et nos libertés fondamentales avant le 8 novembre 2022, date des élections de mi-mandat aux États-Unis (« midterm elections »)

Les dirigeants français, autrichiens et italiens sont persuadés que leur seul moyen de survie politique est de frapper encore plus fort et plus vite, afin d’imposer aux récalcitrants des mesures coercitives.
Ces mesures peuvent aller jusqu’à l’obligation des injections « va xi nales », pas tant afin que nous soyons injectés, mais surtout pour maintenir le clivage « injectés volontaires altruistes qui soutiennent le gouvernement » / « récalcitrants égoïstes qui menacent la vie des autres ».

Ils parient qu’ainsi la soumission de la majorité de leurs populations se transformera en soutien actif à leur politique, et que cela les maintiendra au pouvoir, ou, pour le moins, que cela les protégera d’éventuelles vindictes populaires ou d’éventuelles poursuites pénales dans un futur proche.

Ils se sont transformés en joueurs de poker

Nos politiciens professionnels au pouvoir se sont transformés en joueurs de poker, car ils pensent avoir dans leurs pays les bonnes cartes en main face aux changements qui s’annoncent avec le probable retour aux affaires des patriotes et du Président Donald J. Trump aux États-Unis, dès la fin de 2022.

Ils le savent, si les patriotes américains et le Président Donald J. Trump reviennent aux affaires dès le 8 novembre 2022, ils devront tout arrêter, rapidement.
Mais ils pensent que ce qu’ils auront réussi à nous imposer d’ici là le sera de manière définitive et que cela les protégera.

À nous de tout faire pour que cela ne soit pas le cas.

Pierre Lefèvre

image_pdfimage_print
28
1

8 Commentaires

  1. pour ce qui ce passe actuellement au Canada Cnews en a parlé chez Praud,ailleurs silence radio……

  2. Exact pour les produits préconisés par le Pr.Raoult avec l’artémisia annua.
    Plus rien après cinq jours de traitement.

  3. Les vaxxines tombent comme des mouches mais personne ne les comptabilise.sauf erreur.

    • Y tombent comme des mouches ?? où ça ?? j’entends cela depuis quelques semaines or, contrairement à moi, quasiment tous les gens que je connais se sont fait vaccinés et si la majorité à eu des effets secondaires plus ou moins sévères, douleurs dans l’épaule, maux de tête, fatigues et mal être général, avec la 2ème doses, ils ne sont pas morts…la majorité pensent même, encore et malgré tout ce que l’on sait et dit, se faire injecter la 3ème doses…

  4. Votre analyse est correcte mais je ne vois pas en quoi l’arme virus serait un fiasco…certes l’arme virus aurait pu mieux marcher, mais elle a réussit tout de même à fractionner un peu plus nos sociétés occidentales, à affaiblir financièrement ces même sociétés et à faire gagner un peu d’argent aux mondialistes. Les présidents mis en place par les mondialistes, macron, biden, trudeau etc ne sont que des exécutants et des fusibles…un fusible c’est fait pour sauter et quand un fusible saute, on en remets un autre. Trump ne sera jamais réélu, les machines à vote ne voudront pas…gates-soros&Co non plus !! de toute façon, comme arme il reste, l’islam, les migrants, les lgbtxyz, l’écologie, l’énergie etc etc

  5. Je n’ai plus qu’une idée en tête, concernant ces « élus » de dirigeants politique et, en l’occurrence, tout particulièrement à l’égard de Macron : VENGEANCE.

  6. Tres bon article. En realite seul les pays a la solde des psychopathes de Davos se suicident, a l echelle de la planete, c est une minorite. Le reste du Monde qui ont de vrais dirigeant avec des c… et qui defendent leur pays et leur peuples vont s en sortir et seront gagnant, c est le cas nottamnet de la Russie, de la Chine, du Japon, de l Inde et plein d autres. peuples europeens de l Ouest reveillez vous et virez les traitres qui sont actuellement aux commandes par tous les moyens

Les commentaires sont fermés.