1

Leur « Great Reset », c’est quoi ?

La dernière lubie des ultra-riches, réunis à Davos, est le « Great Reset », la « grande réinitialisation ». Derrière les démonstrations d’amitié habituelles, c’est un programme mondial pour surveiller et contrôler le monde grâce à la surveillance numérique. Après la pandémie, les maîtres du monde continuent d’œuvrer à notre bien-être…

L’ONG genevoise, le Forum économique mondial (WEF ) prétend « améliorer » l’état du monde. Son fondateur, le prof d’université Klaus Schwab, a des références : il affirme que l’égalité « est un rêve qui a commencé avec Karl Marx »… La réunion annuelle du Forum, en janvier à Davos, réunit l’élite industrielle, universitaire, médiatique et politique mondiale pour débattre de « solutions » pour la planète. Nous sommes invités à croire que la caste, qui monopolise les pouvoirs économiques, politiques et médiatiques, est soudainement préoccupée par notre bien-être, aux dépens de ses propres intérêts. Nous avons donc droit régulièrement à ses programmes mondiaux, dégoulinants de bonté et d’altruisme. On y dénonce la pollution, la violence, le racisme… L’animation est régulièrement assurée par les idiots utiles comme le chanteur du groupe de rock irlandais U2, Bono, venue dénoncer la « bête sauvage » qu’est le capitalisme, ou la petite autiste suédoise Greta Thunberg qui vient faire les gros yeux aux méchants patrons… L’élite s’amuse beaucoup, elle adore se faire flageller.

Les super-riches nous contrôlent comme du bétail

Klaus Schwab a donc annoncé le Great Reset en juin 2020. Cela consistera à nous dépouiller de tous nos actifs privés. Le Great Reset propose une identification électronique liée à votre compte bancaire et à vos dossiers de santé, qui finira, tout simplement, par vous dicter votre vie. Mais ils préfèrent nous dire qu’il faut se débarrasser du capitalisme et de la libre entreprise. Il faut les remplacer par du « développement durable » et du « capitalisme des parties prenantes », où l’entreprise se concentre sur la satisfaction des besoins de ses employés autant que de ses clients.

La grande réinitialisation ne vous expliquera pas non plus, qu’à cause des nouvelles technologies, la planète est devenue petite et la croissance économique est en panne. On ne vous expliquera pas que les super-riches veulent continuer à rester des super-riches ; qu’ils ont donc besoin d’un nouveau discours pour légitimer la défense de leurs intérêts.

Cela commence par le fait de nous habituer à être pauvres. Quand, comme eux, vous possédez des milliards,  tout ce qui se trouve en dessous de vous ressemble à un jeu virtuel, comme dans Sim City. Pour mieux gérer leurs ressources, ils vont organiser un grand inventaire mondial. La réinitialisation affectera tout, du gouvernement, de l’énergie et des finances à l’alimentation, à la médecine, à l’immobilier, à la police, et même aux interactions entre individus.

Une pandémie Covid-19 bien opportune…

La protection de la vie privée, bien sûr, est un obstacle majeur dans ce plan. C’est pourquoi ils font tout pour nous amener à renoncer à notre vie privée. Le transhumanisme, qui nous « améliorera » avec des machines, permettra également d’orienter nos pensées. Les mondialistes ont déclenché la pandémie covid-19 pour passer outre les oppositions et nous imposer ces réformes.

La dissidence est impensable et la soumission à ce système sera obligatoire. Les Chinois expérimentent déjà ce système. On punit, là-bas, un « mauvais » citoyen en bloquant ses accès à certains endroits ou en bloquant son compte bancaire. C’est la Chine, vous dites-vous. Vous vous rappelez comme les médias se moquaient des Chinois quand ils ont été confinés au début de la pandémie ?

Le magazine Time, son propriétaire, Mark Benioff, étant membre du conseil d’administration du Forum économique mondial, a résumé la pensée de nos maîtres :  « La pandémie du covid-19 a fourni une occasion unique de réfléchir au genre d’avenir que nous souhaitons.»

« Soleil Vert », c’est pour bientôt

Sous couvert de réduction de la pénurie alimentaire, de la faim et des maladies, on veut remplacer les aliments nutritifs sains par des créations de laboratoire génétiquement modifiées. Le Forum économique mondial, associé au Forum EAT, promeut les organismes génétiquement modifiés (OGM), les protéines cultivées en laboratoire, les médicaments et les produits chimiques industriels. La fondation norvégienne EAT, créée en 2013, veut « garantir à la population croissante une alimentation saine et nutritive dans des limites environnementales sûres ». Elle a été cofondée par le Wellcome Trust, qui est financé par GlaxoSmithKline, société pharmaceutique multinationale britannique… EAT collabore avec des entreprises d’imitation de viande telles qu’Impossible Foods, qui appartient à Larry Page et Sergey Brin (Google), Jeff Bezos (Amazon) et Bill Gates (Microsoft). Réduire la consommation de viande et de produits laitiers de la population mondiale jusqu’à 90 % dans certains cas et à la remplacer par des aliments, des céréales et de l’huile de laboratoire.» L’objectif est de réduire de 90 % la consommation de viande et de produits laitiers de la population mondiale pour la remplacer par des aliments conçus en laboratoire. Cela fait étrangement penser au film « Soleil Vert », le film d’anticipation réalisé par Richard Fleischer, avec l’acteur Charlton Heston, où l’humanité asservie mangeait des pastilles fabriquées avec les cadavres.

La peur, outil de manipulation sociale.

Le Forum économique mondial s’occupe également de votre santé, rassurez-vous. Pour formuler leurs propositions, et les autres sont venus à la rescousse. Toutes ces entreprises, vous vous en doutez, mettront de côté leurs intérêts financiers pour notre plus grand bien. Ces entreprises de Big Pharma se démènent en ce moment pour nous imposer les vaccinations obligatoires contre la covid-19. Après le confinement, les masques obligatoires, les couvre-feux, c’est la prochaine étape de la tyrannie médicale qu’ils mettent en place.
Comme ce « Great Reset » rencontre des résistances, vous constatez que nos élites ont recours à un outil psychologique efficace : la peur. Toutes ces communications de nos gouvernants sur cette « guerre », le nombre de morts, de personnes « infectées » n’ont qu’un but, vous effrayer pour que vous acceptiez les mesures proposées. En alternant des mesures de santé confuses et incertaines, le gouvernement vous amène à ressentir de la peur et de l’anxiété, un état dans lequel vous ne pouvez plus penser logiquement, donc êtes plus facilement manipulable pour accepter les vaccinations obligatoires. Bill Gates, AstraZeneca, Bayer, Johnson & Johnson, Merck, Pfizer, Novartis et les autres font actuellement pression dans ce sens. N’oubliez pas, tous ces gens font cela pour votre bien, bien entendu…

William Kergroach