1

Leur vaccin, jamais ! Moi aussi j’ai le droit de disposer de mon corps !

Bien sûr tout le monde ne parle plus désormais que de ce passe sanitaire devenu plutôt le passe de la honte ! Comme à chaque fois qu’une loi importante arrive devant l’Assemblée, c’est très souvent pendant les vacances des Français, pour peu que ceux-ci puissent encore en prendre. Cela démarre plutôt mal puisque l’amendement selon lequel ce passe sanitaire se termine avec la pandémie vient juste d’être rejeté ; ce n’est donc pas une mesure provisoire mais bien une mesure « à vie » que subiront les Français ! D’autre part pendant que j’écris ces quelques lignes, l’Assemblée nationale continue de déblatérer des conneries ; jugez plutôt : il suffira qu’un des deux parents soit d’accord pour vacciner son enfant de moins de 12 ans pour que ce gosse soit vacciné ! Ils ont mis la zizanie entre les Français, maintenant ils veulent la mettre dans les couples !

 Lorsqu’on regarde ces clowns à l’Assemblée nationale débattre sur cette loi pourrie sur le passe sanitaire, on comprend mieux pourquoi la France en est là : ces gens sont hors-sol et complètement abrutis mais après tout ne dit-on pas « on a les hommes politiques qu’on mérite » ! Eh bien en votant Macron, ils ont ce qu’ils méritent et ont creusé leur tombe !

Ce qui est choquant c’est que ce fameux passe sanitaire n’est pas obligatoire ni à l’Assemblée nationale ni au Sénat ! ILS MENACENT DE FOUTRE DEHORS DES EMPLOYÉS DE SANTÉ S’ILS NE SONT PAS VACCINÉS ALORS QU’ILS NE S’APPLIQUENT PAS CETTE MÊME « PRÉCAUTION », soi-disant, À EUX-MÊMES, Richard Ferrand l’ayant rejetée ! Un député, M. Philippe Michel Kleisbauer a pourtant  eu le courage de déposer un amendement pour que l’obligation vaccinale soit étendue aux élus, tout simplement pour montrer l’exemple. Nul doute qu’il ne sera pas voté !

La France est un pays formidable où désormais si tu es riche et puissant, tu peux tout te permettre mais si tu fais partie du bas peuple, tu as juste l’obligation de te faire inoculer un produit dont PERSONNE ne connaît les effets à 2,3 ou 5 ans et tu es contraint de servir de cobaye ! Une chose est certaine, nous ne sommes pas tous égaux devant la loi !

EH BIEN NON ! ILS PEUVENT VOTER CE QU’ILS VEULENT, M’EMPÊCHER D’ALLER AU CINÉMA, D’ASSISTER À UN MATCH DE FOOT  OU DE N’IMPORTE QUOI, C’EST DÉCIDÉ : JE NE ME VACCINERAI JAMAIS !

Je revendique tout simplement le droit de disposer de mon corps et de ma santé comme je l’entends !

J’ai lu sur certains médias que certains comptent sur le Conseil constitutionnel pour amender très fortement cette loi félonne : mais ils rêvent ! QUI EST À LA TÊTE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL ? un poivrot responsable du sang contaminé !

CHERS AMIS, L’HEURE EST TRÈS GRAVE. LA DICTATURE (pas la république) EST EN MARCHE, IL FAUT Y METTRE FIN ET CETTE FOIS IL ME SEMBLE QUE LE SEUL MOYEN, C’EST DE DESCENDRE DANS LA RUE ET DE FOUTRE MACRON ET SON CIRQUE PINDER DEHORS. C EST À NOUS DE REPRENDRE LE POUVOIR ! J’ose espérer par la même occasion qu’on nous donnera les noms des salopards qui auront voté cette loi à l’Assemblée nationale car il serait injuste qu’il n’assument pas leur vote et les Français en tireront les conséquences !

Et bizarrement, pendant toute cette crise déclenchée par cet irresponsable dictateur  de Macron dont l’histoire retiendra avec quel mépris il aura traité la France et les Français, il restera le plus mauvais président de la République française qui aura le plus endetté la France, qui aura géré cette crise sanitaire de façon tout à fait calamiteuse, qui aura laissé le plus pénétrer notre territoire par des migrants, qui aura laissé le plus la délinquance s’établir et qui aura le plus restreint les libertés des citoyens français et qui devrait s’en aller avant qu’on ne le foute dehors, lui et sa momie. Bizarrement, disais-je, on ne nous parle plus du tout de la délinquance que nos concitoyens continuent de subir comme si d’un seul coup en France plus rien ne se passait !

Pourtant les rodéos continuent (pas besoin de passe sanitaire, là), pas une journée sans un lynchage gratuit, des cambriolages à foison, l’immigration illégale qui explose (eux pas besoin de passe sanitaire non plus alors que Macron nous a dit qu’il allait fermer les frontières, encore un mensonge de plus) et Dupond-Moretti, bien que mis en examen, reste en poste alors que Macron nous avait également promis que ses ministres seraient exemplaires. Si on en juge par le nombre de mis en examen, il semble qu’une fois de plus il s’est foutu de notre gueule.

Donc sans que les journaleux ne les dénoncent, les exactions continuent : rixe entre bande en Essonne ; Arthur, lynché à Sainte- Geneviève-des-Bois, est décédé ; 30 jours d’ITT pour un Brestois entaillé à la tête et à l’avant-bras par un Ivoirien ; à Perpignan deux restaurateurs ferment leur restaurant pour insécurité (au moins on ne les emmerdera pas avec cette connerie de passe sanitaire) ; à Toulouse Idir sur une moto-cross force un contrôle et blesse un policier ; à Bourges un Tchadien en situation irrégulière et armé d’un couteau s’en est pris à un passant qui lui refusait une cigarette ; Colombes : une ado de 13 ans violée en pleine rue par un homme armé d’un couteau… bref, la routine quoi… Ajoutez à cela les égorgements de moutons de façon tout à fait illégale qui fleurissent en cette période de l’Aïd qui ne seront jamais sanctionnés, nos élus étant bien trop proches de la communauté musulmane qui peut tout se permettre sans que jamais elle ne soit inquiétée ni réprimée. Je ne peux m’empêcher de penser à la chanson de Charles Trenet :  « DOUCE France CHER PAYS DE MON ENFANCE » . Eh oui, où est passée ce cher pays ? Peut-être faudrait-il se poser la question.

Patrick Jardin