Leurs têtes d'enterrement rendaient le champagne encore plus pétillant

TCHOFNennemiLes patriotes ont passé une excellente soirée électorale. Les sourires de Marine Le Pen et de Marion faisaient plaisir à voir, et les têtes d’enterrement de Sarkozy, de Le Foll ou de Cambadélis rendaient le champagne encore plus pétillant, avec un petit arrière goût de revanche bien agréable. Le peuple a signifié clairement à la clique des losers en place depuis trente ans, qu’il en avait plus qu’assez de voir la France abandonnée et trahie par ses élites.
Le FN est donc bien le premier parti de France devant la coalition LR, UDI, Modem et CPNT. Il arrive en tête dans 6 régions. Il a multiplié son score par sept depuis 2007, époque où l’inénarrable Sarkozy braillait qu’il avait terrassé le FN à jamais. Quant au PS, arrivé dernier dans 8 régions sur treize, il fait de la figuration, au point de jeter l’éponge dans le Nord et en région PACA.
A part Marine, qui a largement gagné son pari, tout le monde a perdu. Hollande paie le prix de son incompétence et de son laxisme. Il passe son temps à se balader à travers le monde ou en province, mais la France est le cadet de ses soucis. Valls a pitoyablement échoué dans son inique campagne de diabolisation du FN, véritable chapelet de mensonges, digne des plus belles heures de la propagande soviétique. Et Sarkozy a pu mesurer à sa juste valeur le bien-fondé de son recentrage. Mauvaise pioche !  Les Français se droitisent toujours plus face à la chienlit généralisée et veulent de l’autorité là où l’UMPS ne connaît que le renoncement permanent. Le Centre, c’est la politique du cul entre deux chaises, qui se résume à ne rien faire, à part combattre le Front National.
Bien entendu, le discours des états majors politiques n’a pas changé. Personne ne se demande pourquoi les Français votent FN. Personne ne se demande pourquoi le patriotisme de Marine Le Pen plaît davantage que le discours mondialiste et immigrationniste de l’UMPS. On n’a rien entendu sur le chômage, les migrants, le terrorisme, l’insécurité, l’islamisation et la faillite du pays.
Un seul objectif, barrer la route au Front National. Que les Français jugent qu’il y a trop d’immigrés et que l’islam n’est pas compatible avec la République, qu’ils constatent que l’intégration a échoué et que la société se disloque, tout cela importe peu. Droite et gauche ne savent que prédire l’apocalypse si on ne vote pas pour eux. Elus, médias et tous les nantis du système n’ont en fait qu’une hantise : perdre leur part du fromage du jour au lendemain. Alors on ment outrageusement au peuple et on le condamne.
Mais le peuple n’est plus un gamin à qui on raconte des histoires de Croquemitaine. Il y a longtemps qu’il a compris qu’on l’avait berné. Il y a longtemps qu’il sait que Marine Le Pen n’a rien d’un Hitler en jupons. Il y a longtemps qu’il a compris que la parole de l’UMPS n’était que salades de bonimenteur. En trente ans de pouvoir, tout s’est aggravé. Qu’est ce que l’état d’urgence sinon le signe que l’exécutif a perdu le contrôle de la situation ?
L’électeur FN pense à juste titre que son vote sera utile, que le patriotisme, quand tout va mal, est le ressort d’une nation. Dans un monde en guerre permanente, il sait que seule une nation soudée, qui partage les mêmes valeurs et la même vision de l’avenir,  peut survivre. Là où il se voit en patriote fier de son pays, nos élites voient un idiot qui vote mal. Un tel aveuglement est ahurissant. Elles détruisent l’avenir de nos enfants et s’en réjouissent !
Ces élites n’ont rien compris. Elles ont bradé le pays, effacé 2000 ans d’histoire, nié nos racines judéo-chrétiennes et notre culture gréco-latine. Elles ont abandonné le drapeau et la Marseillaise. Elles ont imposé au peuple récalcitrant une société multiculturelle qu’il ne veut pas et qui ne nous apporte que des problèmes. L’immigration de déshérités, c’est le nivellement par le bas. L’islamisation c’est la dislocation du pays comme nous le montre l’actualité tragique. C’est toute la nation qui s’adapte et se met au niveau des arrivants. Tout débat a été interdit par des condamnations sévères contre les adversaires du politiquement correct. Et ce sont les mêmes qui prétendent que le FN n’est pas un parti républicain, qui gouvernent contre l’avis du peuple !
A part supprimer les crèches dans les mairies et les sapins de Noël dans les écoles, droite et gauche n’ont rien à proposer pour sauver le pays de la décomposition.
Et aujourd’hui, ces élites qui ont tant ignoré et méprisé le peuple, découvrent au soir des élections que ce dernier aime la France et le fait savoir ! Ils n’ont rien vu venir. Jusqu’au bout, ils ont nié le formidable élan patriotique renaissant. Et cela continue avec l’appel au désistement “républicain”.
Difficile de savoir si le FN aura une ou deux régions au deuxième tour, tant le pouvoir de nuisance de l’UMPS est grand. La semaine qui vient va être la pire campagne de diabolisation que le FN ait connue. Les canons de l’artillerie médiatique vont tonner nuit et jour.
Mais quel que soit le nombre de régions gagnées, le FN aura sa place dans les Conseils régionaux et ce parti, avec 30% d’électeurs, ne restera pas éternellement représenté par seulement deux députés à l’Assemblée. Une ignominie dont les Républicains et le PS s’accommodent fort bien. On se partage le gâteau entre amis… pourvu que ça dure.
C’est une révolution qui est en marche depuis ce soir. Il va bien falloir laisser parler la démocratie et donner raison au peuple, que cela plaise ou non aux anti démocrates de l’UMPS.
Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. Si après les récents attentats de Paris seulement 15 % des électeurs français inscrits ont voté FN, il me semble que c’est une catastrophe. Ni plus ni moins.
    Franchement, je ne vois rien de réjouissant dans la situation globale.
    Au hasard regardez donc comment le franc-mac ilslamophile wallerand de st just s’en prend à Marion Maréchal ;
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2015/12/03/25005-20151203ARTFIG00287-regionales-wallerand-de-saint-just-s-oppose-a-nouveau-a-marion-marechal-le-pen.php
    On peut tenir les paris, elle connaitra le sort de son grand père dans pas longtemps.
    Vous n’avez rien compris à ce qu’est un parti politique ni un politicien.
    Hormis la brave Marion, ils sont mauvais, viscéralement mauvais ; calculateurs, dégénérés et vicieux…

  2. Je viens d’écouter Louis Aliot (candidat FN Languedoc-Roussillon) dans « carrément Brunet » RMC et ça donne la pêche quand il énumère tout ce qu’il va entreprendre pour cette région ; son programme est magnifique ; il faut virer en priorité tous ces gauchistes qui ne pensent qu’à se nourrir sur la bête sans rien apporter de positif !

  3. Entendu sur France Info ce matin : question à Benoit Apparu « Faut-il interdire le FN? » Je réponds : « Faut-il mettre les journaleux en taule en tant que collabos? »

  4. On n’a pas vu Manu… C’qui se passe ? Il nous fait un caca nerveux et une crise d’hystérie dimanche soir avec piqûres et calmants ? Ha ! Ha ! Monsieur Guillemain, je vous approuve, mais je redoute dimanche prochain… Le pilonnage a commencé et va aller en s’intensifiant. Je ne comprends pas que des gens, des FRANCAIS, votent encore à gauche ! Quant aux terroristes…Bien sûr, suite aux attentats, on les poursuit et on perquisitionne…faut montrer au peuple qu’on s’occupe de lui, quoi ! Sinon, ils se baladent comme ils veulent, ils s’arment sans problème et la sorcière les fait sortir de taule…La vie est belle en France islamisée !

  5. là comme vous dites, le peuple de France doit se mobiliser a fond ce Dimanche pour enfin écraser ces partis de menteurs et anti démocrates mais cela on le savait depuis 40 ans et surtout voir leurs tronches de perdants disparaitre de l’audiovisuel et de la presse tellement ils sont nauséabonds !

  6. Les « Médias-Propagande-Pro-PS » sont déjà en action !….il faut être totalement débile pour ne pas s’en apercevoir !….Y compris les médias publics payés par les impôts de tous, ce qui est encore plus scandaleux !….Je m’étonne d’ailleurs que les responsables du FN ne protestent pas auprès de la direction de l’audio-visuel public pour manquement grave au devoir de neutralité de la part de ses journalistes « militants » !….Enfin c’est un secret de polichinelle, tout le monde sait que 95% de ces « journaleux » du « Système » ont voté « socialaud » à la dernière présidentielle et aux dernières régionales !

  7. Et les tronches des « journaleux » ,hein, ne sont -elles pas belles? Jouissif!!!

  8. Une belle soirée en effet que de voir les tronches des Estrosi (a-t-il un cerveau celui-là), Cambadélis (une vraie dragée Fuca), Laurent (un mort qui s’ignore), Duflot (les illusions perdues), oui voir cette belle brochette de « démocrates » se liquéfiée sur l’écran, le pied !
    Le chien d’attaque, Valls, la bave aux lèvres à peine contenue, faisant manger leurs chapeaux aux pauvres militants et électeurs PS, obligeant sur ordre ceux-ci à voter pour la droite extrême pour contrer « l’extrême droite », pathétique !
    Encore des militants PS, comment est-ce possible ?
    Sarko, le pompier pyromane, qui a compris dimanche soir que beaucoup de Français avaient un peu de mémoire, voyant son retour aux affaires bien compromis .
    De bons moments oui, pourvu que cela dure !

Les commentaires sont fermés.