L’exemplaire combat des Verts contre la notion de « Bon père de famille »

Il ne se passe pas une semaine sans que l’on ne trouve 4 ou 5 articles concernant l’état des finances de plus en plus déplorable de notre jadis grande nation. Pas question ici de faire un cours d’économie, il y a des économistes pour cela, certains sont même capables d’affirmer que jusqu’ici tout va bien. Tout va bien avec presque 2.000 milliards de dettes alourdies chaque année d’environ 50 milliards d’intêrets dus. Donc tout va bien dans le meilleur des mondes.   Tout va bien donc, c’est bientôt le printemps, on illumine la tour Eiffel à coup de mégawatts et on va lancer des Paris-plage ensablés comme dans les comptes financiers des villes et villages de France. C’est festif, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, on creuse joyeusement sa tombe et on continue de signer des chèques en blanc.

Notez au passage que vous subventionnez l’Adème qui vous conseille d’éteindre la lumière quand vous quittez une pièce et que vous financez  les 20.000 ampoules qui servent à éclairer la tour Eiffel, symbole de notre Nation. C’est beau comme un papier d’emballage scintillant pour camoufler le cadeau à 3€50, mais c’est festif.   Tout va bien sauf que la gestion de la France me semble un peu farfelue. Il existe une notion dans le code civil : Le terme de « Bon père de famille« , en substance celui ou celle qui gère ses affaires en personne raisonnable pour assurer le bon fonctionnement de celles-ci. Que c’est beau ! Je m’auto-félicite, je découvre non pas que mon compte en banque est positif mais que je suis un bon père de famille « un bonus pater familias pour les latinistes comme quoi la notion n’est pas nouvelle », sauf que … quelques élus d’EELV, 17 exactement, ont décidé que ce cette appellation était plutôt sexiste. Fichtre, diantre, Zut alors ! Il n’y a plus que deux solutions : soit je me fais opérer, ce qui n’arrangera pas mon compte en banque vu les remboursements sécu, soit je vire les EELV.

Je pense sérieusement à la deuxième option. C’est moins cher, ça fait moins mal et je garde mes attributs.

L’idée vient d’une bonne paire, pardon, mère de famille, accessoirement députée qui, pour laisser son nom au panthéon de la connerie, invente un truc bidule pour extirper une notion d’un code civil de plus en plus gros et de plus en plus moisi. Elle cherche sans sans doute à justifier ses indemnités de parlementaire (L’indemnité c’est comme un gros salaire sauf qu’il ne faut pas pointer ni payer d’impôts dessus).

Ci-dessous la photo de Brigitte Allain au levé du lit.

brigitte_allain

A part ça tout va bien puisqu’on vous le dit.

Philippe Legrand

image_pdfimage_print