1

L’expatriation des Blancs : le plagiat de Dieudonné

«… on ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer. »

Le Président Sarkozy, janvier 2009

Le comique Dieudonné a dû entendre les conseils que, depuis quelques mois, j’ai offerts aux Blancs francophones : quitter la république française ou le royaume de Belgique qui les effacent comme type, autrement dit anéantissent les mythes, les religions, la littérature, la peinture, le cinéma, la science… blancs pour rejoindre des États blancs de l’Europe orientale qui, pour leurs propres raisons politiques, voudraient utiliser les failles diplomatiques de leurs adversaires de l’Ouest. J’incitais donc ces Blancs occidentaux en perdition à demander l’asile politique en Europe de l’Est en y préparant, par le lobbying, la constitution d’une communauté de francophones exilés qui pourraient proposer aux gouvernements qui protègent l’identité collective européenne en Europe centrale les souffrances qu’ils avaient endurées en raison du racisme anti-Blancs comme arme idéologique. Pendant de longues interviews, j’ai explicité, comme je l’ai fait avec Piero San Giorgio il y a trois mois, comment les témoignages de francophones victimes du racisme anti-Blancs à l’Ouest pouvaient devenir des armes idéologiques pour des États d’Europe centrale et orientale qui subissent un chantage visant à les pousser à accepter une invasion extra-européenne portant l’étiquette de « réfugiés » :

« Avec Anatoly Livry sur l’avenir des Européens » (le 11 février 2021)

https://www.youtube.com/watch?v=p0g3EY1jBr0&t

Que les Français et les Belges deviennent ces authentiques réfugiés politiques en Europe centrale et orientale et ils briseront l’agenda d’une construction cosmopolite en Europe, faisant imploser la communauté dite européenne structurée de façon anti-naturelle, et ils reformeront une unité européenne sur la base des quatre ethnies principales : les Germains, les Celtes, les Slaves, les Latins. Ainsi seulement l’Europe de l’avenir pourra être gérée de manière saine.

Mes formations et mes expériences dans des domaines extrêmement hétéroclites ont aiguisé mon esprit critique, permettant une analyse unique en son genre – mélange de politologie, de philosophie, d’histoire et de psychologie – qui tend à faire de cette expatriation des Occidentaux une arme idéologique via la demande de l’asile politique dans des pays d’Europe centrale. Si ce courant devient conséquent, il sera capable de renverser le cours de l’histoire : si les Français créateurs de richesses quittent en masse la république française par exemple, cette dernière subira un revers violent, renforcé par l’utilisation intelligente que pourraient faire certains gouvernements d’États blancs d’Europe centrale ou orientale de cet exode de francophones réfugiés politiques chez eux.

J’étais très désagréablement surpris quand j’ai lu dans Valeurs actuelles que l’humoriste Dieudonné avait parfaitement suivi ces conseils que j’avais délivrés tant dans le cadre d’interviews (https://www.breizh-info.com/2020/07/13/147278/un-blanc-francais-est-voue-a-lextermination-par-le-systeme-republicain-entretien-avec-anatoly-livry/) que d’articles (https://ripostelaique.com/francais-expatriez-vous-ou-la-marianne-devorera-vos-enfants.html) depuis des mois. Dieudonné a appliqué mes prescriptions à la lettre. Il est allé chercher un adversaire à la fois géopolitique, religieux et idéologique de la république dite française, laquelle le persécutait en tant que personne avec le même acharnement que celui avec lequel elle opprime ses Blancs en tant que communauté. Dieudonné a saisi le moment où le néo-Empire ottoman reforgé par Erdogan entrait dans un conflit quasi ouvert avec la république macronienne et a fui à Istanbul pour y demander l’asile politique : https://www.valeursactuelles.com/societe/le-polemiste-dieudonne-reclame-lasile-politique-a-la-turquie/.

Dieudonné sera donc protégé dans la poursuivre de ses activités artistico-politiques : ses déclarations depuis la Turquie selon lues et visionnées par ses troupes en Occident qui continueront à l’enrichir ; il évitera l’incarcération ; il ne paiera aucune des amendes auxquelles il était condamné en France et plus aucun euro de ses revenus ne financera cette république liberticide qu’il n’a pas de raison d’aimer. Et même si la Marianne appauvrie oblige les Français expatriés à être imposés en France, lui, Dieudonné, en tant que réfugié politique en Turquie, en sera dispensé.

Français et Belges blancs, suivez l’exemple de celui qui s’est si bien inspiré de mes conseils. Organisez un lobbying auprès de gouvernements de l’Europe centrale ou orientale afin que l’on y reconnaisse les Français et Belges blancs en tant que communautés persécutées dans leur patrie pour des raisons ethniques, religieuses, politiques, idéologiques. Dans ces conditions, vous accèderez au statut de réfugiés politiques d’après les termes de la Convention relative au statut des réfugiés de 1951 et vous pourrez ainsi emporter votre civilisation française intacte avec vous, la transmettre à vos enfants et, ce qui est encore plus précieux, sauver votre descendance de l’abrutissement de l’éducation « nationale ». Ainsi, vous pourrez devenir le fer de lance de la Reconquista de l’Europe par les Européens.

Dr Anatoly Livry, Altdorf, Switzerland