L’explication de texte, passage obligé pour Eric Zemmour

Ce qui a énormément servi Eric Zemmour dans ses premiers mois de campagne ce sont ses accents de sincérité et son ardent amour de la France. Ce sont aussi tous ses arguments sur l’identité, la souveraineté, la sécurité qui ont touché les jeunes réveillés à la Patrie trouvant tout à coup un nouveau motif d’enthousiasme et assez éveillés pour se rendre compte que Macron se moque avec mépris des Français. Ce sont aussi ces arguments qui ont touché des adultes trompés depuis des décennies et qui ont pu entendre fortement prononcés des propos qu’ils n’entendaient auparavant qu’en petits comités voire sur un coin de comptoir .

Et puis, Eric Zemmour a été desservi par certaines déclarations à l’emporte pièce, sans nuance apparente, sans doute seulement compréhensibles par les personnes réfléchies et habituées aux débats comme lui et proches de ses idées. Mais ces déclarations ressenties comme brutales (je pense surtout aux réfugiées ukrainiennes) ont nécessité des explications a posteriori. La plupart des idées marquantes d’Eric Zemmour (idées qu’au demeurant je partage) ont chaque fois nécessité une explication de texte par lui-même ou par des membres de son équipe. Or la majorité des gens ne retiennent que la phrase abrupte, celle que les médias vont répéter à l’envi.

Eric Zemmour est un intellectuel brillant mais il n’a pas appris la psychologie élémentaire ni la façon de se protéger des médias malhonnêtes. Eric Zemmour n’est pas bon en psychologie et c’est peut-être aussi une des raisons qui, par deux fois,  l’a conduit à voter, il y a bien longtemps, pour un certain François Mitterrand. Un François Mitterrand dont tout montrait sa fausseté, sa vie passée et son comportement qui ne nécessitait qu’un minimum de sens psychologique pour discerner. François Mitterrand a été élu et réélu révélant en même temps le défaut de sens psychologique d’une majorité de Français !

Eric Zemmour est dans ce travers de défaut de perspicacité qui pourrait être risqué s’il était à la tête de l’Etat. Il a fait émerger les problèmes de la France, il les a dit, il a imposé ces thèmes aux autres candidats. Ce n’est peut-être pas suffisant pour aller au delà du rude témoignage que la France est en grand danger.

Tout ceci me suggère de Gaulle en juin 1940 qui aurait pu enthousiasmer une population entière si tout le monde avait pu entendre son appel du 18 juin mais qui n’a eu qu’une poignée de patriotes à Londres parmi ceux qui l’ont entendu. Il a fallu 1944 et la Libération pour que de Gaulle soit entendu, compris, honoré et célébré. L’art d’aller au secours de la victoire.

La démarche extraordinaire et enthousiasmante d’Eric Zemmour n’est-elle pas à contre temps ? Les Français n’étant pas encore mûrs pour suivre un homme qui dit vrai mais qui le dit mal ou de façon pas suffisamment soft ! Encore de la psychologie. Zemmour se targue à juste titre de n’être pas un politicien ! Peut-être faudra-t-il qu’il le devienne et comprenne qu’il n’a pas dans le corps électoral 20 millions de petits zemmours comprenant chacun de ses propos.

Roger Champart

image_pdfimage_print
4
2

11 Commentaires

  1. Pas d’accord avec vos propos. Eric Zemmour dit la brutalité de notre société, de la France d’aujourd’hui, INVIVABLE. Et cela choquerait nos concitoyens ? Personnellement je suis bien plus choquée par tous les drames journaliers que par les discours d’Eric Zemmour !
    Le problème n’est pas chez Éric Zemmour mais dans l’inculture, l’abrutissement des Français qui résultent de 40 ans de bourrage de crâne, de lessivage de cerveau…

    • Tout à fait exact ! Les français ont la mémoire courte. Ils l’ont prouvé maintes fois !

  2. il faudrait que zemmour fasse une explication de texte préalable pour que les journaleux ne puissent pervertir, couper, trahir ce qu’il dit

  3. On ne cherche pas un épicier, mais un chef qui conduit ses concitoyens vers un succès commun, plutôt qu’un désordre qui ne profite qu’a certains.

  4. Quand l’heure est grave, il vaut mieux trancher dans le vif. Tant pis pour les bisounours !

  5. Zemmour est excellent en meeting losqu’il est seul à parler devant une foule de personnes déjà conquises. Il peut y développer ses idées qui sont des évidences pour la plupart. Il peut aussi y faire des promesses. Des promesses…

    Mais en interview ou en débat il n’est pas bon. Il se laisse bouffer par son interlocuteur(trice).
    Il réagit comme un petit garçon en hochant la tête avec un sourire niais !
    Pour le sourire niais nous avions déjà une candidate.
    Qui le coache ce Z ?

  6. je trouve au contraire que la sincérité de Zemmour est une preuve de perspicacité car c’est au contraire ce qu’attendaient les français lassés par les mensonges des uns et les revirements des autres
    C’est Champart qui ne comprend rien à rien

  7. J’ai entendu ce matin à la radio la publicité dominicale habituelle pour le JDD.
    On y parle à mots couverts de « BIG BANG » au sujet de l’élection du jour…
    Que veulent-ils nous dire ?

  8. en 81 il ne fallait pas sortir de Polytechnique pour s’apercevoir que Mitterand était un usurpateur (faux homme de gauche) doublé d’un imposteur avec sa clique de même acabit : mettons ce manque de discernement de Z sur le compte de la jeunesse et de ses illusions – Z est un pur, grâce à son courage certains français ont enfin ouverts les yeux sur la réalité dramatique du pays, et si d’autres ne sont pas « encore mûrs » après les attentats, meurtres d’enfants juifs, et agressions meurtrières quotidiennes, ils ne seront jamais, et mériteront la france à venir

  9. Un jour, quand l’anarchie se sera complètement installée, on viendra chercher Zemmour comme on est venu chercher De Gaulle en 1958.
    René Coty qui est devenu Président sans avoir postulé a mis sa démission en jeu si le Général De Gaulle n’était pas désigné Président du Conseil.
    J’ai eu l’immense chance de voir en vrai René Coty et le Général de Gaulle dans la même voiture décapotable, place Broglie à Strasbourg.

  10. Une fois de plus, on constate que pour réussir en politique il faut être très con, ou au moins savoir s’exprimer comme un con. Le langage vrai et intelligent est incompréhensible pour les bidochons illétrés qui peuplent ce pays.
    Tous cers crétins sont désespérants !

Les commentaires sont fermés.