L’extrême droite, ce n’est pas le FN, RR ou RL, c’est l’islam

Publié le 11 février 2016 - par - 12 commentaires - 1 544 vues
Share

Petit rappel historique sur les caractéristiques de l’extrême droite

Certains lecteurs se sont inquiétés de mon allusion à l’extrême-droite et de l’absence d’évocation de la gauche et l’extrême-gauche  dans le discours que j’ai prononcé à Montpellier le 6 février dernier

Je tiens à rappeler ici ce qu’est l’extrême-droite et ce à quoi je faisais allusion :

Concernant la qualification « extrême droite », elle se situe au milieu des caractérisations du camp de l’islam dans mon intervention, il s’agit bien d’une qualification de l’islam, et non pas d’une quelconque référence au FN.

Il importe que nous nous émancipions de l’endoctrinement quotidien que nous recevons selon lequel le FN et maintenant Résistance Républicaine et Riposte Laïque seraient l’extrême droite.

« L’extrême droite » c’est à dire ce courant politique raciste en particulier antisémite, antiparlementaire, anti-laïque, doctrinaire, inégalitaire, misogyne, totalitaire, dictatorial, qui entend régir les pensées et la vie de l’individu, totalement soumis, depuis la naissance jusqu’à la mort, depuis l’assiette jusqu’à l’habillement, depuis la façon de prier jusqu’à celle d’uriner, »l’extrême droite » donc est incarnée de la manière la plus aboutie- cf l’Arabie Saoudite- la plus caricaturale qui soit, après le nazisme, par l’islam, par la religion musulmane.

Et c’est parce que nous sommes à l’exact opposé, comme semble l’être le FN à travers ses statuts et ses prises de positions – mais c’est à lui de le dire- que nous menons le combat contre la gauche et l’extrême gauche.  Elles n’ont pas de place dans cette contribution parce qu’ elles ne présentent aucun intérêt, pas plus que le « centre  » ou « la droite ». Tous ces partis se sont inscrits dans les objectifs de l’Etat Européen qui est de transformer les états nations en régions de la nouvelle Union, et de détruire leur spécificité en implantant l’islam.

Que dire de plus si ce n’est que la gauche et l’extrême gauche, appuyées sur  l’idéologie du politiquement correct et de la bien pensance largement développée dès l’école, sont plus efficaces que les autres dans la réalisation de la politique de l’UE. La question qui se pose à chacun c’est: choisis ton camp.

Jean Théron

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Papa Legba

En effet, Ne pas se fier aux étiquettes, il n’y a pas plus à droite que le gouvernement actuel, encore plus à droite que sous Sarkosy.

Si la politique d’Hitler avait été réellement « de gauche » elle n’aurait pas été copine avec celles de bonhommes comme Pétain et Franco qui voulaient justement faire expier leur pays de la faute lourde d’avoir mis au pouvoir des fronts populaires. Attention à la réécriture actuelle fort en vogue de l’Histoire… Et surtout ne pas se laisser avoir par la dénomination des choses, nous sommes en plein système orwellien.

JACOU

Etre de l’extrême droite c’est ne pas approuver globalement la politique dogmatique socialo communiste et de ses satellites Les verts et les pas mûres, constater la collusion et le lavage de cerveau des français par LRPS et leurs acolytes de la Presse alimentaire qui prennent les français pour des demeurés, rejeter et dénoncer la soumission religieuse et culturelle islamique mortelle pour la France et l’Europe, refuser le rêve chimérique du vivre ensemble chez nous mais pas chez les autres, être un français qui défend le passé, le présent, ainsi que le futur de la France.

Ben ! Mince alors ! Serai-je … ?

fdsforever

Suite du message:

Le Fn a changé totalement de style, d’une orientation native de droite assez radicale, il est passé au centre gauche avec une grosse dose de national socialisme, au point de trouver l’islamisme de meilleure companie que celle des patriotes et de la vraie extreme droite (dois je rappeler que MLP parle des patriotes comme etant des traitres). Tout cela est du a la normalisation du FN devenu neo fn a tendance mariniste, qui a fait fuir la plupart des anciens durs du parti, et d’une bonne part des electeurs de l’epoque, MLP preferant chasser sur les terres de l’islam de france pour gratter des voix…

Grosse erreur que certains ne comprennent toujours pas !!!!

fdsforever

Au contraire, je pense que l’islam est une dictature religieuse de type fasciste nazie. Et pour info, les nazis etaient tout sauf extreme droite. Leur doctrine etait celle du NATIONAL SOCIALISME, donc orientee a gauche limite extreme gauche. C’est en cela que le grand mufti etait si ami avec adolf et avec le nazismes, en bon frere qu’il etait du nazisme…

yoananda

La seule différence/nuance c’est que le racisme génétique a été remplacé par un racisme religieux/culturel.
Sinon, oui, c’est pareil

balte

Je me souviens bien que l’extrême-droite dans le petit village du coeur de la France où nous vivions était équivalent d’intolérance,de racisme,d’exclusion et de violence. A l’amicale laïque on ne demandait rien à personne mais on exigeait un minimum d’engagement commun. Eh bien comment imaginer que tous ces Français aient pu changer au point de supporter l’intolérance de l’islam vis à vis des infidèles et de l’homosexualité,leur racisme envers les noirs pour ce qui est des arabes (pas tous,bien sûr,cela est évident) et l’antisémitisme camouflé comme antisionisme,et surtout la violence aveugle de nombre de « martyrs »? Non,ce sont les politiques et surtout les journalistes qui sont responsables de la passivité des gens. Mais les choses changent.

BALT

Exact

Romanin

Nul besoin de vous justifier, et cessons les querelles inutiles et la guerre des mots à cause d’une phrase mal construite. Votre discours et la manifestation de Montpellier, était d’ une grande et belle respectabilité.R.R et R.L ont leurs combats.
Les pouvoirs en place, aidés des médias à la solde, vous discréditent comme ils le font avec le seul parti qui se dresse contre eux. Et plus le mensonge est gros, plus il fonctionne. Ils doivent diviser pour pouvoir mieux régner!
Alors, ne nous trompons pas d’ennemi(s) et restons groupés. Je comprends aisément que certains aient des réticences et des critiques vis-à-vis du FN, c’est le jeu démocratique, nous ne pouvons pas être d’accord sur tout, et toute critique est bonne lorsqu’elle est constructive.

yves ESSYLU

C’est certain que le néo FN ce n’est pas « l’extrême droite », d’ailleurs pour qualifier quelqu’un de la vraie droite identitaire et libérale (d’entreprise), le système emploi le terme « d’ultra droite »

pauledesbaux

Bravo Monsieur THERON pour votre explication sur l’extrème droite elle rejoint tout à fait celle des gens qui ont la même idée juste et construtive plutot que celle de tous ceux que vous citez, qui chantent faux du matin jusqu’au soir la même ritournelle et qui pense être dans LE JUSTE SANS PENSER UNE SECONDE QUILS POURRAIENT SE TROMPER ORGUEILLEUX QU ILS SONT s’ils pouvaient seulement s’étouffer…….

Anne marie

je pense que le communisme, qui brassait et encadrait les foules, les travailleurs et la jeunesse, qui a complètement disparu de la sphère publique, arrangeait bien les gens de pouvoir ; cette doctrine ayant quasi disparu et la nature ayant horreur du vide, l’oligarchie a laissé s’installer dans notre pays une secte musulmane qui remplace le peuple trop éduqué et revendicatif ; ils ont mis un frein à notre évolution transformant notre France en Orange mécanique dans de plus en plus de zones, de villes et de régions ; notre pays est mité, sape et mine par le socialo-islamo-collabo bien pensante ; pour ces gens-là, nous ne sommes que des mécréants et extrême-droitistes a écraser

Dhoby

Entièrement d’accord avec vous. L’Islam est une idéologie d’extrême droite dans tout ce quel a de plus abject : raciste, antisémite, qui professe la haine de l’autre, qui nie l’humanité. Mais alors pourquoi la « bien pensance » protège la bête immonde et persécute des gens qui demandent à protéger l’humanisme, l’héritage des Lumières ?

Peut-être que la réponse est induite par une autre question « Combien de divisons peuvent aligner les islamistes pour imposer leur obscurantisme, combien de divisions pour que perdure l’humanisme ? Le politicien d’aujourd’hui, ira vers le mouvement qui lui semble le plus fort, celui qui pourra assurer sa réélection. Dans cette optique, les mouvements du type « riposte laique » ne subiront que diffamation et persécution, alors que leur action est légitime.