1

L’hallucinant déni de l’État face aux crimes des musulmans !

Assassinats de quatre fonctionnaires de police à la préfecture de Paris, 3 octobre 2019.

Photo : Des policiers sécurisent les abords de la préfecture de police, après l’attaque au couteau du jeudi 3 octobre 2019 LP/Delphine Goldsztejn.
(A quoi bon sécuriser les abords, puisque le terroriste était à l’intérieur…?)

Parce que les dirigeants politiques français ne veulent pas d’une crise d’embrasement des banlieues qui viendrait les importuner dans leur coma gastrique et glandulaire (voir l’obésité de Gérard Larcher, président du Sénat…), ils préfèrent feindre d’ignorer et de ne jamais rien voir de tout ce qui se passe dans le pays en termes de crimes de l’islam.  

4 policiers sauvagement assassinés par un de leurs collègues fraîchement converti à l’islam et ensauvagé par la barbarie musulmane, dans leur commissariat, et le gouvernement se précipite pour affirmer que « rien ne permet de faire un lien entre ces crimes abominables et la nouvelle religion de cet individu » qui, pour une fois et par bonheur a été aussitôt abattu par un de ses collègues. Seule réaction saine qui convient dans ce genre de situation, envers un musulman.
Oh, ce n’est pas comme si c’était la première fois… !
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/prefecture-de-police-attention-aux-elucubrations-sur-les-reseaux-sociaux-20191004

Chaque jour qui passe sur notre bonne terre de France, sur les 1 000 à 2 000 crimes et délits commis sur le territoire qui endeuillent le pays (vols, viols et assassinats au couteau de citoyens innocents), la plus grande partie est due à des des barbares barbus fanatisés et des empaquetées fantomatiques au QI de bulot.

Wafa Sultan a écrit un livre titré « Islam, fabrique de déséquilibrés ».
Madame Sultan est une spécialiste mondiale reconnue de l’islam et elle maîtrise parfaitement le sujet.
En effet, le dogme (satanique) de la secte islamique est tel que l’enseignement de ses préceptes transforme ses élèves ou fidèles en sous-hommes ayant perdu toutes capacités de réflexion et de discernement et à même d’exécuter toutes tâches qui leur sont dictées et imposées au nom du dogme.

L’enseignement islamique rend idiot et inculte. Mais aussi, de surcroît, extrêmement haineux et violent. La violence est alors suggérée, incitée et exaltée comme un mode de vie. Tuer est de la nature profonde même de l’islam.

L’islam est une énorme machine à fabriquer et à formater des monstres sanguinaires déshumanisés, dépourvus de la moindre intelligence ou instruction, et à les missionner pour faire le plus de morts possibles.

Une des prescriptions majeures de cette barbarie repose sur ce verset du Coran (sourate 8, verset 12) :
« Et ton Seigneur révéla aux Anges : Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez-les donc aux cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. »

Frappez-les aux cous (au poignard ou au sabre), cela veut dire « égorgez-les » ou « décapitez-les » en français ordinaire. Il n’est pas utile de chercher des subtilités là où il n’y en a pas. Tous les musulmans connaissent cette sourate (Le butin) et ce verset. Ils savent donc que c’est leur idole de pacotille qui leur ordonne de commettre cela sur les infidèles, les mécréants et, en un mot, tous ceux qui ne sont pas musulmans et n’appartiennent pas à leur club.
Et tous les musulmans intégristes, fanatiques, radicalisés ou endoctrinés jusqu’à l’os, le mettront tôt ou tard en pratique.
Les autres, les 90 % de braves gens qui ont le malheur de vivre sous le joug effroyable de cette secte nauséabonde et déshumanisée, ne le feront pas. Ils vivront cachés, tranquilles, sans se faire remarquer, avec le risque toujours présent de se faire égorger pour manque de zèle et d’empressement à respecter la loi musulmane.

Dans cette secte immonde qui doit compter quelques 1,3 milliards de soumis (islam signifie « soumission »), la majorité de ces soumis ne sont en fait que de pauvres victimes qui n’ont pas eu de chance de naître là où ils sont nés.
Et même s’ils ont été maltraités dès leur naissance pour devenir de « bons musulmans », la plupart et les plus intelligents ont bien compris, notamment à notre époque où ils ont accès à l’information mondiale, que cet islam qu’on leur a imposé dès leur naissance est absurde, stupide, violent et sans issue. 
Alors, ils courbent l’échine et font semblant d’accepter, tout en rêvant de partir un jour ailleurs, en des lieux où on ne leur imposera plus cette monstruosité. Ceux-là sont des humains normaux qui sont tout à fait à même de s’intégrer dans d’autres sociétés et d’y vivre normalement, dans le respect des autres.

Ce sont 90 %, au minimum, des musulmans du monde qui sont dans ce cas. Et on peut dire et répéter, comme je le fais régulièrement, que 90 % des musulmans sont eux-mêmes les premières victimes de l’islam et de ses lois mortifères et liberticides (statut légal inférieur de la femme et peine de mort appliquée pour critique de la religion et abandon de la religion).

L’islam n’incite bien évidemment pas à l’instruction ni à la connaissance autre que celle du Coran (et encore) qui sont des facteurs incitatifs à la réflexion, à la critique et donc à l’abandon de la religion.
L’islam n’incite d’ailleurs pas non plus à s’intéresser aux autres cultures et religions, à ce qui se passe dans le monde, aux sciences, aux mathématiques, aux technologies, au jeu, au plaisir, à la joie, à l’amusement, à la fête, au rire, au spectacle, etc.
C’est dire sa tristesse…

Les plus dangereux sont les musulmans nouvellement convertis, parce qu’ils sont très peu intelligents (il faut être très seul, très ignare et ne posséder aucune instruction ni aucun repère social pour se convertir à l’islam, ou bien toucher beaucoup d’argent…) et veulent, a fortiori, montrer leur conviction et leur enthousiasme à leur chefs et s’attachent donc à accomplir les actes d’un « bon musulman », ce qui se traduit par le respect et l’application des 5 piliers de l’islam incluant, bien sûr, le « djihad », le terrorisme et le meurtre des infidèles.

Ce fonctionnaire de police se trouvait donc bien dans le contexte du nouveau converti et n’a fait qu’appliquer ce pour quoi il a été formé.

Le vrai problème et la vraie responsabilité ne sont pas seulement de son fait, mais, comme pour tous les crimes et le terrorisme islamique, de celui de la France gouvernante qui a baissé les bras depuis longtemps et protège par tous les moyens ces criminels, au lieu de protéger son peuple.
En France, l’islam est roi, les musulmans sont les chouchous de l’État, comme le montrent nos lois, nos ministres et la justice, chaque jour.
L’État subventionne les mosquées et les salles de prière et, sur les médias tous gauchistes et aux ordres du Président, on ne voit défiler que des musulmans venus pleurer parce qu’on ne les aime pas…

Depuis 50 ans, les Français mettent au pouvoir des hommes comme Macron qui ne font que détruire la France pour faire disparaître les vrais Français dits de souche, c’est-à-dire blancs, chrétiens, hétérosexuels, démocrates et attachés à nos brillantes valeurs traditionnelles, à notre culture, à notre histoire, à notre drapeau, à notre armée et à toutes nos traditions populaires.

Pour le pouvoir (provisoirement) en place, aujourd’hui l’urgence se définit comme suit :
1) – Pas d’amalgame, les meurtres commis par cet homme sont sans rapport avec l’islam. C’était probablement un malade mental…
2) – Comment enterrer le plus rapidement possible cette « pénible » affaire et la faire oublier des médias qui sont pourtant à nos ordres… ?
3) – Très vite donner en pâture un nouvel os à ronger à ces crétins de Français…

Des milliers de crimes, assassinats et actes de terrorisme musulmans vont encore arriver dans l’indifférence de nos dirigeants qui sont protégés (mais qui ont quand même drôlement la trouille).
Et des dizaines, des centaines de milliers de vrais Français de souche vont mourir pour rien, à cause de nos dirigeants.
Croyez-moi, c’est loin d’être fini. Cela ne fait que commencer.
Vous pouvez d’ores et déjà prévoir des montagnes de fleurs, de photos, de bougies, de peluches et des marches blanches et processions de plusieurs milliers de kilomètres, car les mondialistes et nos gouvernants ont décidé de détruire la France en se servant de l’islam.

Dernière minute :
« Tuerie à la préfecture de police : pourquoi la piste terroriste est privilégiée »
http://www.leparisien.fr/faits-divers/tuerie-a-la-prefecture-de-police-la-piste-terroriste-privilegiee-04-10-2019-8166333.php?fbclid=IwAR1CgqQHT7ZHxq2bAWsDtSATRf0dmkWeoQkecSNttVzKVR0HLKLNHb80tUc#xtor=AD-1481423552

Voir aussi l’article de Marcus Graven :
https://ripostelaique.com/4-policiers-assassines-par-un-converti-musulman-islam-assassin.html

Autres articles pour plus de détails :
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_paris-l-homme-qui-a-assassine-4-policiers-avait-un-comportement-inhabituel-et-agite-la-veille?id=10332637  

https://fr.timesofisrael.com/attaque-a-la-prefecture-de-police-de-paris-4-policiers-tues-lauteur-abattu/  

https://www.lepoint.fr/faits-divers/en-direct-paris-attaque-a-l-arme-blanche-a-la-prefecture-de-police-au-moins-quatre-morts-03-10-2019-2339232_2627.php

Éric Zemmour, notre héros !
https://ripostelaique.com/eric-zemmour-a-la-convention-un-formidable-heros-francais.html

Pour finir, je vous invite, comme toujours, à lire mon livre « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam », parfaitement d’actualité et en vente sur Amazon : https://www.amazon.fr/s?k=Les+ravages+civilisationnels+r%C3%A9gressifs+de+l%27islam&i=stripbooks&__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&ref=nb_sb_noss

Vous pouvez lire ici gratuitement les 70 premières pages :
http://jenmore.free.fr/ravagesdebut.htm

Ivan Bartowski