L’histoire du Code noir de Colbert et l’inculture de ces Africains vivant en France

Publié le 11 juin 2020 - par - 72 commentaires - 3 675 vues

La vente de captifs par les tribus noires aux négriers blancs

Nous avons droit chaque jour aux donneurs de leçons diverses et celles de certains Noirs gauchistes, dits « indigénistes » alors même que ce sont bien les Français de souche qui sont, de fait, les vrais indigènes dans ce pays, et non ceux qui sont des allogènes, arrivés il y a peu en France, et parfois même, à peine naturalisés.

Ces immigrés de fraîche date, ces étrangers d’hier, ont comme complices des acculturés, c’est-à-dire des femmes et des hommes indigènes ayant eu le cerveau lavé à la javel du politiquement correct, de tous ces professeurs d’écoles trop lâches pour enseigner, trop faibles intellectuellement, et préférant renoncer plutôt que de lutter comme l’ont fait les hussards noirs d’hier. Que dire de ces professeurs des lycées et de facultés qui parfois ont enseigné la trahison plutôt que l’amour de leur pays.

L’histoire d’un peuple de plus de 1 300 d’âge n’a jamais été un long fleuve tranquille de Bisounours, de gentils, d’anges, d’amour et piété. Chacun le devine, et chacun en sait assez sur notre Histoire de France pour savoir qu’il y a eu du bon et du mauvais dans la glorieuse et tragique histoire de notre pays. Outre que c’est l’un des plus vieux pays du monde avec la Chine sans doute, la France n’est pas exempte de défauts, et de qualités diverses et variées.

Saint Louis ne fut pas un ange pour les Juifs, et le Pont Neuf s’en souvient encore. Pas plus que Philippe Auguste, etc. (Source)

Que faisaient donc les autres peuples ?

Les différents massacres au Moyen-Orient par les Arabo-musulmans jusqu’aux Indes sont connus, ceux des Turcs esclavagistes en Europe, ceux des Africains entre eux (Lire l’Histoire de l’Afrique de Bernard Lugan), les marchés d’esclaves partout dans le monde, de l’Asie à l’Afrique sans compter le cannibalisme fréquent en Afrique comme en Océanie, et ailleurs ! Pas besoin de remonter aux Grecs, aux Carthaginois, aux Romains, aux Arabes durant les massacres des Berbères et leur mise en esclavage. C’est l’histoire de l’humanité où le captif devient une nourriture, un esclave, un produit, une force de travail, et ce, depuis la nuit des temps.

Les razzias et les captures d’esclaves noirs par les Arabo-musulmans durant 14 siècles.

La France fut avec l’Angleterre celles qui mirent fin à ces horreurs tribales en Afrique, qui mirent fin à l’esclavage, et qui poursuivirent les négriers sur toutes les latitudes, et chassèrent les roitelets esclavagistes en Afrique. Ce sont des Serbes, des Polonais, des Autrichiens qui mirent fin à la traite des Blancs par l’Empire ottoman. C’est la France qui mit fin à la chasse aux esclaves des barbaresques en conquérant Alger. 

Au XVIIe siècle, Colbert imagina d’introduire de l’humain dans cette traite négrière qu’en 2020, nous trouvons infâme à juste titre.

Le XVIIe siècle n’est pas le XXIe. De l’eau a coulé sous la Seine. Il inventa le Code noir ! Celui-là même que d’autres Noirs, des Africains, 300 ans plus tard dénoncent alors même que les plus légitimes seraient les Antillais ! Ceux que les Africains appellent « les Bounty », noir devant, blanc dedans, comme ils disent. J’ai longtemps fréquenté, dans le cadre de mon travail, des Antillais et des Africains. J’ai souvent été frappé par le mépris que beaucoup d’Africains avaient envers les Antillais, alors que moi j’étais fasciné par la créativité de ces Antillais. Ils ont su créer de toutes pièces une véritable culture, une langue, le créole, une cuisine, des vêtements, et une histoire.

On ne peut pas dire que l’Africain a su faire la même chose. L’Antillais a subi dans sa chair, la douleur et la violence de l’esclave que ses ancêtres africains ont vendu aux négriers. L’Antillais a souffert de sa condition de bête de somme. L’Africain dit qu’il a conquis son indépendance, tandis que l’Antillais était un esclave libéré par les Blancs. Deux mentalités… C’est le vendeur, le voleur qui se moque de sa victime.

Colbert était un homme de son temps, qui lui était esclavagiste.

Pourtant, il a fait un Code pour faire de l’esclave un humain à respecter. Il fut maudit par les esclavagistes pour ça, et aujourd’hui, 300 ans plus tard, ce sont des Africains qui voudraient refaire l’Histoire de France et condamner à la destruction tous nos hommes politiques, grands et moins importants.

Est-ce que nous, Français de métropole et d’Outre-mer, demandons à ces Africains de démolir leurs idoles, leurs grands hommes africains, leurs écrivains, leurs savants, leurs inventeurs ? Non, et pour cause… Seuls des Africains récents sont connus en Afrique à commencer par l’incontournable Nelson Mandela, soutien du FLN à une époque, et de grands écrivains comme Léopold Senghor, Houphouët Boigny qui sont passés par des écoles prestigieuses française et un que j’aime beaucoup, Tidiane N’Diaye et son livre Le Génocide Voilé.

Le Code noir, qu’est-ce que c’était ?

Une aberration à notre époque, une avancée sociale pour les esclaves au XVIIe  siècle. Une série d’articles énonçant les droits et les devoirs des maîtres et des esclaves. Ne jamais perdre la dimension du contexte historique.

Savoir s’élever, prendre de la hauteur, et comprendre que le Code noir, ce n’était pas le Code civil de Napoléon 1er qui, à certains égards, était loin d’être sympathique en matière des droits de la femme et de son égalité en droits avec les hommes.

Toujours juger en fonction du contexte et non faire comme ces abrutis de gauchistes acculturés et autres abrutis d’antiracistes, prendre le texte au premier degré.

Quelques exemples :

Art. 1 : Voulons que l’édit du feu roi de glorieuse mémoire, notre très honoré seigneur et père, du 23 avril 1615, soit exécuté dans nos îles ; se faisant, enjoignons à tous nos officiers de chasser de nos dites îles tous les juifs qui y ont établi leur résidence, auxquels, comme aux ennemis déclarés du nom chrétien, nous commandons d’en sortir dans trois mois à compter du jour de la publication des présentes, à peine de confiscation de corps et de biens.

Code noir antisémite donc ! Je n’ai jamais entendu un juif se référer au Code noir pour défendre sa cause.

Art 2/ 3/ 4/ 5 : Ces articles ont trait au baptême et à l’instruction religieuse des esclaves, et à l’interdiction aux protestants de convertir les esclaves.

Où sont les réclamations des protestants se référant au Code noir ?

Art 6/ Enjoignons à tous nos sujets, de quelque qualité et condition qu’ils soient, d’observer les jours de dimanches et de fêtes, qui sont gardés par nos sujets de la religion catholique, apostolique et tomaine. Leur défendons de travailler ni de faire travailler leurs esclaves auxdits jours depuis l’heure de minuit jusqu’à l’autre minuit à la culture de la terre, à la manufacture des sucres et à tous autres ouvrages, à peine d’amende et de punition arbitraire contre les maîtres et confiscation tant des sucres que des esclaves qui seront surpris par nos officiers dans le travail.

On peut, pour l’anecdote, se rappeler qu’en ce moment, où est remis en cause le repos hebdomadaire du dimanche des travailleurs, et qu’un minable Raffarin a trouvé lui, tout à fait normal de supprimer le lundi de Pentecôte.

Art 9/ Les hommes libres qui auront eu un ou plusieurs enfants de leur concubinage avec des esclaves, (…) seront chacun condamnés en une amende de 2 000 livres de sucre, et, s’ils sont les maîtres de l’esclave de laquelle ils auront eu lesdits enfants, voulons, outre l’amende, qu’ils soient privés de l’esclave et des enfants, et qu’elle et eux soient adjugés à l’hôpital, sans jamais pouvoir être affranchis. N’entendons toutefois le présent article avoir lieu lorsque l’homme libre qui n’était point marié à une autre personne durant son concubinage avec son esclave, épousera dans les formes observées par l’Église ladite esclave, qui sera affranchie par ce moyen et les enfants rendus libres et légitimes.

En clair, les maîtres mariés ayant eu des enfants avec une esclave qui ne lui appartient pas, devaient être condamnés. Celui qui n’était pas marié, et a eu des enfants avec son esclave, devait se marier avec elle. Celle-ci était affranchie ainsi que ses enfants devenus légitimes. Elle y a comme ça, une soixantaine d’articles codifiant les règles et la conduite.

Art 7/8 : ayant trait aux protestants à qui l’on interdisait de fait leurs présences et leur commerce.

On se doute bien que la réalité sur le terrain, les hommes en place, la mentalité des esclavagistes a fait qu’être un esclave en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et autres, n’a pas été un camp de vacances et que l’horreur d’une situation ne pouvait pas être compensée par un Code, même noir. Cependant, c’était le seul Code qui existait dans le monde et servait de maigre protection, sous la surveillance des officiers du roi. Ailleurs, c’était la castration, le fouet, les sévices, et la mort programmée. Se souvenir du contexte de l’époque. (Source)

Ces Noirs mis en esclavage furent vendus par les ancêtres de ces Africains qui, aujourd’hui, manifestent et revendiquent la mort de l’Occident blanc.

Quelle entourloupe tout de même ! Certes, ces enfants d’Africains vendeurs de Noirs aux négriers ne sont pas responsables des crimes de leurs ancêtres. Pour autant, leur manque de culture historique est flagrant. Ils doivent savoir qu’ils ont des ancêtres pas si innocents que ça, et donc pas si victimes qu’ils le disent.

 Nous, les Blancs de France, nous ne sommes pas responsables des crimes des équipages de négriers, des marins et de leurs commanditaires de Bordeaux et de Nantes qui vivaient à cette époque. Pas plus d’ailleurs que les habitants de ces villes en 2020 ! Eux non plus ne sont pas responsables. Ils n’ont aucune raison de mettre un genou à terre comme ces lâches qui le font.

Par contre, les gauchistes, ces gosses à papa, ces Antifas, ces Black-Blocs, tous ces imbéciles de petits Blancs demeurés qui participent à ces manifestations, sont de vrais collabos dignes des années noires, et se comportent comme de vrais fascistes.

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Yvan Hobel

Le style et le vocabulaire injurieux employés enlèvent toute valeur de document historique. Les faits sont connus et prouvés par de vrais historiens apolitiques, mais de les présenter ainsi avec le verbiage imbuvable de l’extrême droite ( la gauche ne fait pas mieux, d’ailleurs) fait presque douter de l’authenticité de ces faits énoncés ici.

Olivia

Une question qui me taraude depuis hier : le blanc sur la photo – est-ce un vrai blanc ou un Africain albinos ? Il faudrait peut-être parler du sort atroce que les Africains réservent à ces enfants albinos. Les Africains savent très bien se plaindre des blancs dans les pays occidentaux mais c’est le silence pour tout ce qui se passe sur leur continent, l’abominable s’il est dénoncé, est toujours sous l’initiative des blancs, justement : les génocides entre tribus rivales, l’excision des femmes, le “repassage” des seins des jeunes filles, le cannibalisme envers les albinos et autres tortures, les exorcismes qui s’apparentent aussi à des actes de torture et j’en passe… Que les Africains fassent dont le ménage chez eux et arrêtent de nous stigmatiser. Ils font chez nous ce qu’ils font chez

numa

Très bon article. Je glisse une remarque de détail : le sens de “acculturé” n’est pas “privé de culture” mais “adapté à une autre culture que la culture d’origine”. Je sais que beaucoup de gens font ce contresens, je vais donc argumenter.
Le préfixe dans “acculturé” est “ad” qui en latin signifie “auprès de”, ” en direction de”. Il s’agit donc de se rapprocher de la culture du pays d’accueil. Ce préfixe reste intact dans “adjuvant”, par exemple, mais produit un redoublement de consonne comme dans “acclimater”, le “d” de “ad” se muant ici en “c”.
Ceux qui emploient “acculturé” au sens de “dépourvu de culture” croient que le préfixe du mot est la “a” privatif, que l’on trouve dans “anormal”, par exemple. Or ce préfixe-là ne produit jamais de redoublement de consonne.

Gauthier Michel. 13009

J appréciais Spike Lee…depuis qu’ il a défendu les traoré il me dégoute. Gauthier Michel

Olivia

Merci M. Brazon pour cette explication du Code Noir. Notre peuple n’a pas à se faire bousculer, humilier et + par des individus grossiers, méprisants, incultes. Si la France les fait souffrir, qu’ils partent ! Bon débarras !

SOL INVICTIS

Renault-Billancourt, qui est le premier employeur d’Algériens, occupe 19 000 manœuvres et OS au début des années 50, parmi lesquels 3200 sont nord-africains, soit moins de 17%. Donc 4/5 des ouvriers les plus humbles de Renault-Billancourt viennent de France et de pays européens. En 1953, 115 000 des 220 000 Algériens présents en France sont au chômage (au moment où les statistiques officielles enregistrent 180 000 demandes d’emploi non satisfaites). On est donc très loin du mythe selon lequel les Français de sang auraient profité des masses immigrées corvéables à merci pour “reconstruire le pays”.
http://www.contre-info.com/10-arguments-en-faveur-de-limmigration-qui-sont-faux#more-62840

Dugenou

Excellentissime!!

Rochard Gilles

Il me semble qu’en Mauritanie, l’esclavage n’a peut être pas complètement disparu,

daniel

Ils se comportent non pas comme des fascistes mais comme des nazis ou comme des communiste !

malein

En DVD je possède Autant en emporte le Vent, Django Unchained, 20 Years a Slave et la série Nord et Sud avec Patrick Schwayze (dans le rôle d’un soldat sudiste). J’ai bien fait d’acheter ces oeuvres car bientôt elles vont devenir verboten!…

Huineng

Précisions historiques : Les noirs musulmans au Sénégal qui vendaient les noirs africains aux blancs , se faisaient appeler les ” Njang” ( = celui qui apprends en walof ) et dénommaient les autres noirs , les ” Niack ” ( = les presqu’animaux en walof )

Ces deux dénominations sont encore parfaitement connus des noirs vivant en Afrique et j’ai même vu dans un bar arabe en France, un malien casser la gueule d’un sénégalais chétif en lui disant ” sans doute ton grand-père a vendu mon grand-père aux Blancs ..”

malein

Pour lutter efficacement contre le racisme, je propose qu’on déboulonne la statue de Colbert et qu’on mette à la place celle de Bokassa. Pour être efficace, il faut toujours aller au bout de son projet.

Paskal

Le code noir imposait des devoirs aux propriétaires des esclaves (dont le sort n’était pas particulièrement enviable pour autant). Ce n’était pas le cas pour les propriétaires d’esclaves arabes.
Colbert s’est surtout illustré en Bretagne lors des atrocités commises lors de la répression de la révolte du papier timbré (les bonnets rouges).

Gabriel Zallas

je vis à Madagascar depuis 20 ans et je puis vous dire qu’il y a un racisme latent entre les côtiers, d’origine africaine et les habitants de hauts plateaux d’origine asiatique. Cela ne va pas jusqu’aux massacres mais en cas de troubles politiques graves comme cela se produit assez régulièrement… gare. Ce fut le cas notamment en 1991, 2002, et le summum en 72 avec la prise du pouvoir des cocos où il ne faisait pas être bon d’être vahaza ni karana. Actuellement ce n’est qu’un mépris inter-ethnique, pas bien méchant mais il est préférable de rester vigilant tout de même. L’esclavage n’a été aboli qu’en 1885 par Galieni avec la colonisation, c’est dire que cela est encore assez récent et reste ancré dans la tête de certains. Même le Mali a du mal à faire appliquer l’abolition de l’esclavag

Éric des Monteils

Mais barrez-vous tas de canailles incultes et irrationnelles ! Les portes (Macronniennes) sont largement ouvertes ! Nous ne somme pas (encore) dans un pays soviétique aux frontières étanches…..
CASSEZ-VOUS, LOIN, TRÈS LOINS que votre puanteur cesse de pourrir l’air de MON PAYS !

La lyonnaise

Et parmi tous les noirs qui manifestent contre les méchants blancs en France, combien sont venus (ou leurs parents) en clandestin sans papiers, sans autorisation, s’imposer de force sur le sol français??????

zéphyrin

tant d’efforts pour éveiller la curiosité et l’esprit critique de chacun en acceptant l’évolution de notre histoire qui n’est pas finie, loin de là… merci gérard.
il suffit d’imaginer que dans un siècle on nie farouchement la teneur religieuse et revancharde des attentats du bataclan…
je vais même plus loin…j’ai honte d’avoir pour origine un obscur néanderthalien , ce n’est pas possible, ce n’est sûrement pas vrai. (sourire)

Paskal

Blancs et Jaunes n’ont que 4% de gênes néanderthaliens.

7Martel3entête2

Ensuite, si les Mamadou ne sont pas contents de leur sort….. qu’ils se cassent ces parasites !!!

On économiserait près de 1000.000.000.000€ de social chaque année sans nos “chances pour la France”.

Alors soyez courageux les panous-panous… Barrez vous !!!!!

7Martel3entête2

Juste pour dire que la photo de présentation ressemble comme deux gouttes d’eau à la photo de classe de mon fils.

Seul problème, il n’est pas à l’école à Bamako mais dans l’Essonne…

Dragon Rouge

Le modèle social afro maghrébin en terre Africaine à tellement tapé à l’oeil des élites Occidentales qu’ils ont définitivement décidé de l’importer dans les pays blancs chez les pauvres ou les modestes pour un pouvoir et une domination absolue sur le long terme, et la bourgeoisie modeste ou fortunée s’en frotte évidemment bien les mains.

FCC Cercle Légitimiste de France

Excellente présentation du Code noir. J’ ai posté infra sur le Libéria. Ajoutons que les africains et les mahométans pratiquent toujours l’ esclavage en Afrique et dans divers pays de l’ OCI… mais aussi au cœurs des capitales européennes où il est pudiquement qualifié de moderne…. même si le Code noir n’ y est pas respecté au détriment des victimes en cause: des esclaves. Importés d’ Afrique dans les bagages pour la plupart. La soute de l’ avion a remplacé la soute du bateau.

François Desvignes

Merci Brazon : un fait est un fait et vaut tous les commentaires.

Aux bobos qui mettent un genou en terre, Celui qui a aboli l’esclavage c’est le Christ, et la SEULE civilisation antiesclavagiste, de tous les temps et pour toujours, c’est le Christianisme.

A cause de Galates 3 28

Enfin, celle qui a le mieux fait la promotion de cette abolition, c’est l’Eglise notamment cet le plus tôt oncernant l’esclavage en Amérique latine, par la lettre apostolique Immensa Pastorum Principis (Benoît XIV, 20 décembre 1741).

Puis après les missions au XIX ( à 99% françaises) qui ont sorti les colonisés de leur esclavage de fait par l’école, l’hôpital et l’Eglise.

Nous n’avons AUCUNE leçon à recevoir de ceux que nous avons émancipés.

Requiem

Si le code noir visait les juifs, c’est qu’ils étaient les plus importants négociants d’esclaves. La liste des proprio de navires négriers est assez édifiante.
Les cannibals stupides commencent à s’en rendre compte et vont cramer les synagogues.
La Licra s’en émeut, qui appelait les noirs à tout brûler pour faire disparaitre le privilège blanc (et les blancs).
Les nwar ont compris que les juifs les utilisent mais préfèreraient les éradiquer une fois leur boulot de destruction des blancs achevé.
https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2013/01/29/retour-israel-reconnait-avoir-controle-les-naissances-des-immigrees-ethiopiennes_6001547_4832693.html
J’ai rien contre le controle des naissances simiesques, mais Israel, c’est fait ce que je dit, pas ce que je fais chez moi.

Sigismond

Requiem ” étaient les plus importants négociants d’esclaves”, alors petit bonhomme on relaie la propagande de “nation of islam”
Le mythe des Juifs organisateurs de la traite des Noirs trouve son origine dans un pamphlet publié à compte d’auteur en 1968 par un certain Walter White Jr, lui-même inspiré du pamphlet antisémite Le Juif international de Henry Ford, paru en 1920. Il est ensuite relayé par l’extrême droite américaine, dont le Ku Klux Klan.

PETIT BONHOMME VA JOUER A TOUCHE TOUCHE CHEZ TON COPAIN MBALAMBALA

Requiem

Sig, je parle de la traite occidentale 16e-19e siècle.
Mais quand Charlemagne et autres francs vendaient des slaves et des germains aux arabes, les juifs castraient les chanceux, bonne connaissance anatomique avec la circoncision, qui étrangement n’est pas considérée comme une mutilation sexuelle.
Verdun était un centre bien connu pour ça.
Chez les bougnes, les juifs aussi servaient d’intermédiaires, respect pour leurs talents de négociateurs internationals.
Diable donné le nègre ne veut pas retourner au Cameroun malgré ses jérémiades, c’est pas mon pote, mais un cosmopolite dans ton genre.
Perso je ne veux ni cannibales ni circoncis chez moi, mais vous êtes trop bien chez nous faut croire.

Sigismond

Requ , ça cause , ça cause et ça ne sait pas!
Tu as tout faux sur la traite occidentale quant a l’implication des juifs..
Ensuite ce que l’on sait et pour éclairer ta lanterne ;
Vers 825, Louis le Pieux prend sous sa protection des juifs et leur accorde le droit, d’une part, d’employer des Chrétiens, et d’autre part,d’acheter des esclaves païens à l’étranger et de les vendre dans l’Empire.
Il n’est en revanche pas certain qu’il faille en conclure que les juifs aient pour activité principale le commerce d’esclaves d’autant que la législation en vigueur leurs interdit la possession de chrétiens

phil

Je ne comprends pas l’argumentaire de cet article. Les manifestants contre le racisme d’aujourd’hui sont ancrés dans le présent et sont totalement légitimes. La France du 21ième siècle ne vous déplaise est colorée, nos concitoyens n’ont pas à subir de discrimination quelque soit leur origine ou couleur. Par contre ils ont des devoirs et obligations de respecter les lois de la République. Vous qui êtes un spécialiste de l’Histoire, vous devriez savoir que le fascisme est née en Italie et est avant tout un nationalisme totalitariste et corporatiste, ce qui ne correspond absolument pas au mouvement anti-raciste actuel. Est-ce de l’inculture de votre part ou plus simplement de la manipulation des concepts ?

Gérard Brazon

C’est amusant votre réflexion sur l’origine du fascisme. C’est comme ça vous arrange. La plupart du temps les consevateurs patriotes sont traités de “fascistes” par vos amis. Ne me reprochez pas d’utiliser ce terme pour désigner les antiracistes ayant les mêmes méthodes de subversion des masses.
Ils sont légitimes comme résidents légaux, comme citoyens, et pas du tout quand ils s’agit de nier l’histoire d’un peuple avec lequel ils veulent vivre, et abattre ces monuments historiques.
Il faut connaître son histoire, ces contextes, son passé et le moins que l’on puisse dire est que l’Africain ignore le sien. En Afrique, c’est pas grave, en France je refuse qu’ils imposent celle-ci aux Français.
Votre “sympathie” et “arguments” sont biaisés. Rien sur le fond. Dommage.

phil

Vous employez le terme fasciste seulement par rapport à la méthode de subversion des masses, c’est un emploi très contestable. Pour ma part, je ne vois qu’une action revendicative. Le fait de remettre en question la grandeur d’un dirigeant français passé n’est pas une négation de l’Histoire de la France ni d’ailleurs du peuple français. Tous les mouvements politiques ont l’habitude d’inscrire l’Histoire dans leur idéologie, c’est ce qu’on appelle historiographie. Il n’y a qu’à voir certains personnages Historiques comme Jeanne d’Arc, Vercingétorix, de Gaulle, j’en passe des meilleurs et des pires qui sont récupérés à différents usages et dans des sens divergents par des mouvements politiques opposés. Certains prétendent même que la France a été fondée par Clovis !

Paskal

Que la France a été fondée par Clovis, quelque part n’est pas entièrement faux. Si ce n’est qu’à l’époque on disait plutôt Royaume franc (comme Royaume wisigoth). France viendra plus tard quand on abandonnera Gaule.

Hector Poupon

C’est surtout l’inculture de leurs professeurs !

Garde Suisse

Très bon article M. Brazon. Pour comparaison, j’invite les gens également à lire les règlements de la Marine Royale et de l’armée du XVIIe siècle pour se faire une idée de la discipline. Les châtiments corporels tels que le fouet ou la baguette y sont courant et la pendaison est également prévu dans certains cas.
Ayez également en mémoire que la vie d’un matelot sur un bateau négrier ne vaut rien, tandis que celle d’un esclave à un.prix. Le contexte de l’époque !

Denys

(2/2) Par ailleurs, l’immigration est une nouvelle forme d’asservissement au service d’économies capitalistes : dans les pays du Golfe ou dans des pays occidentaux, au détriment de leur propre peuple, ce qui est plus grave. Enfin, étant eurasien, avec une éducation française, issu d’une famille modeste, ayant réussi comme on dit, je ne me reconnais pas dans l’antiracisme monopolisé par les africains du nord et du sud, soutenu sans discernement par des natifs un brin condescendants parfois. Mais bien plus dans un Quarteron, une Condoleeza Rice qui se sont dépassés. Aucune envie et encore moins de ressentiment non plus par rapport à un bourgeois, natif. J’en ai parmi mes meilleurs amis. Je n’apprécie les gens qu’à ce qu’ils font, sûrement pas au fait d’être plus ou moins bien né.

Gérard Brazon

Vos références sont des descendants d’esclaves et Patrice Qarteron en est un bel exemple, celui d’un Antillais qui a un cerveau bien stucturé et sur qui j’ai déjà écrit plusieurs articles et dit mon admiration. Il sait d’où il vient. Les Antilles étaient Française avant la Corse, la Savoie, Nice.
Les Antillais sont des Francais à part entière et ils ne devraient pas se sentir plus africains qu’européens. Ils n’ont pas à choisir entre ceux qui les ont capturé, tué leurs familles, détruits leurs environnements et vendus, et ceux qui les ont acheter et torturé. Ils sont ce qu’ils se sont faits eux-mêmes. Ils se sont crée une culture et non pas d’autres “frères” que leurs frères Antillais, leurs familles souvent de toutes les couleurs y compris chabines.

Denys

Français à part entière oui. Français singularisés par leur histoire et cette culture en propre qu’ils auraient développés aussi. Voilà pourquoi dans leurs rangs vous aurez aussi des Christiane Taubira. Quarteron n’est pas représentatif. Il est né et a grandi en métropole, notamment en banlieue. Je ne suis pas sûr que l’une et l’autre aient grand chose en commun en termes d’univers mental. Taubira, elle, est guyanaise. C’est une enfant des DOM TOM. Rien à voir à mon avis avec Quarteron qui ne vous parlera pas à mon avis de négritude à tout bout de champ. Mais je vois que vous reconnaissez qu’il y a un problème avec les Antilles puisque la fraternité des noirs est circonscrite aux noirs. Les DOM TOM imploseront un jour comme les États Unis. Même singularité des noirs dans les deux cas.

Natou

Je ne veux pas que l’on touche à l’histoire de France surtout par des noirs incultes avec 1 Neurone et demi en guise de cerveau !!!!
On ne fait pas de révisionnisme avec l’histoire !!!!
J’en suis fière de l’histoire de France moi !

Mantalo

Les nègs’ sont fiers de Senghor et autres “zélites”…
En fait ils sont fiers de ceux qui ont eu une éducation “à la française” !

jéjé

vous étés condamner a disparaître ,,,

Denys

(1/2) Bon si vous pouviez juste arrêter de faire votre mea culpa avec toutes vos précautions sur le contexte, l’époque et bla-bla-bla. L’histoire de France est ce qu’elle est. Un point c’est tout. On ne juge pas d’aujourd’hui ce qui s’est passé hier. Personne n’a à s’excuser d’être blanc ni à renier ses ancêtres sans qui il ne serait pas là. Effectivement les arabes et les africains ont pratiqué l’esclavage. Donc aucune leçon d’histoire à recevoir d’eux. D’ailleurs pour tout dire, on a presque hâte de voir les panafricains faire la morale au Maghreb, qu’ils finissent par affronter leur propre histoire et se taire. Ce qui nous préoccupe c’est aujourd’hui : l’esclavagisme se poursuit dans des pays arabes et africains.

Gérard Brazon

Il n’y a pas d’avenir sans connaître le passé. Pas d’arbres sans racines. Votre vision schématique de l’histoire est affligeante. De plus, vous semblez ignorer que tous les lecteurs n’ont pas le même niveau de connaissance et il est important que tous le soit et cherchent à creuser l’information pour éviter les surprises et avoir des arguments pour battre en brèche l’ignorance, voire l’inculture.

Denys

Ma vision schématique de l’histoire ? Ah bon ? C’est votre tendance à l’anachronisme qui est aberrante ainsi que vos précautions oratoires, vos leçons d’histoire à des français incultes qui relèvent de la plus pure condescendance. Je vous cite : « Une aberration à notre époque », « Ne jamais perdre la dimension historique », « Toujours juger en fonction du contexte ». Vous prenez vraiment les gens pour des cons, aussi bien les gens sans culture historique que des indigénistes qui auraient à vous en remontrer en la matière. Vous êtes français ou un américain débile qui pense qu’on doit contextualiser Autant en emporte le vent ?!

Gérard Brazon

Je contextualise également “Autant en emporte le vent” fait en 1939. Une histoire de guerre civile ou la lutte conte l’esclavage n’était pas uniquement au centre des préoccupations politiques des deux Unions du Sud, et du Nord. Je maintiens le mot “contextualiser” ne vous en déplaise et vous engage à relire l’article et exercer votre sagacité en passant d’une époque à l’autre, et voir qu’heureusement les mentalités ont changés.

Denys

Les mentalités ont changé en surface mais la condition humaine reste la même dans le fond. C’est cela qui m’intéresse pour éviter la naissance de nouvelles utopies meurtrières, en reconnaissant ce qu’il y a d’obscur comme de lumineux en chacun et en acceptant un certain dépassement, pas le ressassement. Je ne suis pas historien mais nietzschéen. Je suis d’ailleurs ravi que la jeunesse s’intéresse à Nietzsche. Si on tirait réellement parti des leçons de l’histoire, on n’aurait pas le conflit israélo arabe qui relève bien d’une colonisation. On ne s’ingererait pas dans certains conflits au moyen orient ou en Afrique en remplaçant mission civilisatrice par une DUDH que l’on instrumentalise au nom de nos intérêts. On respecterait la souveraineté des nations, sans mépris ni condescendance.

Denys

Pas d’avenir sans connaître le passé ? Ça, c’est c’est une vraie tarte à la crème ! Et les États Unis c’est quoi à votre avis, si ce n’est un pays qui a coupé les ponts avec son passé européen pour s’inventer une autre histoire en colonisant une terre qui n’était pas la sienne ? Un pays fabriqué de toutes pièces. Mais vous avez raison les États Unis n’ont pas d’avenir. Une nation se construit avant tout sur des mythes plus que sur le ressassement d’une histoire qui n’est jamais objective. D’ailleurs, regardez les occidentaux veulent réinventer leur histoire en déboulonnant des statues, voire en révisant leurs œuvres culturelles.

Gérard Brazon

Nous sommes en France. Nous sommes un vieux peuple qui a beaucoup souffert et qui a fait beaucoup souffert par les décisions prises par des Rois. La condition paysanne n’avait pas grand chose à envier aux esclaves hormis les violences physiques.
Que vous niez les leçons du passé c’est votre réalité et cela vous handicape pour comprendre les faits historiques. C’est comme si vous niez les raisons de la guerre de 14/18, celle de 39/45, pour les plus récentes.

Denys

Je n’ai pas besoin de comprendre les subtilités historiques pour comprendre ce qui fait l’Homme. Je n’ai pas besoin d’érudition mais de sagesse. L’histoire est faite, défaite, refaite car elle relève de faits plus ou moins établis et d’interprétations variables, y compris à pi sur deux. Vous trouverez ainsi un Zemmour qui considère que l’hellénisme est intérieur à la civilisation occidentale, quand un Brague la considère comme étrangère au même titre que la civilisation arabe, car la Grèce antique, c’est déjà l’Orient. Je le répète : les seuls choses qui sont fondamentales pour une nation sont ses mythes, plutôt que la consigne minutieuse des faits suivant une histoire qui essaie de les tisser au sein d’une trame cohérente.

yvank

Cette vision schématique, justement incite à creuser l’information, et n’est affligeante.que pour ceux qui refusent de creuser.

Tiburce

Il n’y a pas d’avenir sans connaître le passé, cela ne veut absolument rien dire. La connaissance du passé aide à comprendre le présent, un point c’est tout et évite de temps en temps de faire des erreurs mais une mauvaise compréhension du passé ou un attachement déraisonnable à un passé révolu causent aussi beaucoup d’erreurs. Colbert était raciste, c’est indéniable. Le code noir etait ignoble c’est aussi incontestable. Qu’il soit insupportable pour de nombreux français que l’on puisse célébrer un homme raciste, cela se comprend.

Denys

Tiburce. On ne regarde pas, ni ne révise le passé à la lueur du présent. Si on veut parler d’esclavagisme, il faut le faire globalement en évoquant toutes les parties prenantes. Je ne vois pas pourquoi on se concentrerait sur la personne de Colbert. Par ailleurs, réduire Colbert au code noir c’est débile. Ce n’est pas pour ça qu’on « célèbre » Colbert comme vous dites. Donc Colbert reste à sa place. Sinon autant effacer toute une époque. Je trouve ça du dernier ridicule. L’esclavagisme n’est ni pratiqué ni vanté en Occident alors qu’il se poursuit en Afrique. Il faut donc être d’une sacrée hypocrisie pour se concentrer sur l’histoire de l’Europe et Colbert. Perso au lieu du devoir de mémoire, j’imposerai le devoir d’oubli.

Tiburce

Il n’est pas question d’effacer Colbert et de se concentrer sur lui, juste de regarder objectivement tous ses actes. Le vrai travail Historique est de s’affranchir du présent pour regarder le passé. Le fait que l’esclavage existe toujours en Afrique ne veut pas dire que les français noirs sont premièrement des africains et deuxièmement ont quelque chose à voir avoir avec ce constat. Ils se battent aujourd’hui, ici et maintenant pour leurs droits et le fait qu’ils viennent d’Afrique ou que leurs parents viennent d’Afrique ne doit pas être pris en compte, ce sont des Français. A ce titre ils ont les mêmes droits et devoirs que les autres Français. Un dernier point l’oubli ne peut pas s’imposer ni la mémoire d’ailleurs, c’est une chimère.

Denys

L’Histoire n’est pas affaire de tribunal ni de morale. Par contre, elle permet de lutter bien au contraire contre l’oubli qui est inexorable. C’est cette mémoire fabriquée par l’Histoire qui est une chimère. Enfin, il est impossible de s’affranchir du présent. Voilà encore une autre chimère. La preuve : vous considérez Colbert comme raciste en faisant de l’anachronisme. Vous croyez qu’à cette époque on parlait de racisme ?! Les noirs ont nécessairement à voir avec l’Afrique comme les jaunes avec l’Asie. Le fait d’être français n’efface pas les origines. Ce que vous dites est d’une grande absurdité.

Tiburce

Quand j’ai accusé Colbert d’etre raciste, je ne fais pas un travail d’historien mais ce n’est pas le propos. Ici on parle de la célébration aujourd’hui de l’action d’un homme Historique. Les neo nazis glorifient l’action de Hitler, n’en êtes vous pas choqué ? En ce qui concerne les noirs, oui ils viennent d’Afrique mais toute l’humanité moderne vient d’Afrique. Un noir né en France et qui y a toujours vécu n’est pas africain pas moins que vous ou moi. Il n’y a pas d’identité noire ou blanche, c’est du racisme de penser cela et en plus c’est faux.

Denys

Tiburce. Absolument d’accord sur le fait qu’on est français avant d’être noir et qu’à ce titre on bénéficie des mêmes droits que tout autre français bien évidemment. La question n’est pas là. Votre comparaison avec les neo nazis et Hitler est fallacieuse. Colbert n’est pas à l’origine de l’esclavagisme. Il n’y a pas de mouvement politique agissant qui lui vouerait un culte pour cette raison mais avec cette focalisation ridicule c’est bien parti pour. Colbert était un homme de son temps. Vous déformez l’Histoire en usant d’une idéologie anachronique. Vous pourriez tout autant condamner Louis XIV et raser Versaille. Mais plus encore vous pourriez aussi condamner Mahomet, réviser ou interdire le Coran qui est encore source de racisme, y compris en France. Revenez à un minimum de bon sens.

Tiburce

D’abord il y a des contreverses historiques sur la naissance du racisme mais le débat n’est pas là. Ici je parle de la perception moderne de l’action de Colbert. Même si Colbert n’était pas raciste au sens du 19ieme siècle, il a participé à un système qui a exploité et torturé les africains noirs. La condition de ces hommes devaient certainement aussi terrible que les juifs dans les camps de concentration nazi, l’extermination en moins. Alors oui je comprends que l’on puisse vouloir déboulonner la statue de Colbert même si j’y suis opposé.

Denys

Mais toute la France a participé à ce système par son action ou son silence ! Avant lui et après lui jusqu’à l’abolition de l’esclavage. Des pays arabes et africains également. L’esclavagisme n’était pas un événement local et ponctuel mais un système comme vous le dites justement, avec une organisation commerciale. Colbert n’a fait que codifier une pratique existante en imposant aussi des devoirs aux propriétaires d’esclaves. Et ce n’est pas une minorité qui fait l’histoire ou la loi en France. Si vous avez envie de lutter contre l’esclavagisme allez faire de l’ingérence en Libye ou en Mauritanie, contre la négrophobie allez au Maghreb. Ça aura toujours plus de sens que de pratiquer l’inversion de valeurs la plus délirante sur un plan symbolique.

Tiburce

Mais qui vous parle de lutter contre l’esclavagisme ? On parle seulement de la situation en France et aujourd’hui. Je ne comprends pas ce délire sur l’Histoire.

Denys

C’est quoi cette inversion ? C’est bien vous qui exprimez votre compassion pour les soit disant « nombreux français » dont la susceptibilité serait froissée par une statue de Colbert ? Sachant que De Gaulle, Napoléon, Hugo les défrisent aussi parait-il. Si l’histoire du pays dans lequel ils vivent et ses manifestations visibles les dérangent, on ne leur propose pas de les réviser mais de changer de pays. Ça sera beaucoup plus simple.
Les talibans qui détruisaient les bouddhas de Bamiyan moi ça m’a choqué. Pas envie qu’on en tolère une autre forme en France, sous le vague prétexte d’un antiracisme qui a été trusté par les noirs et les arabes, ainsi que les blancs qui les fétichisent de manière malsaine, tout en faisant l’impasse sur le racisme des premiers. Quelle hypocrisie écoeurante !

Tiburce

La France est multiple et la lecture de notre Histoire est aussi multiple. C’est quoi l’identité française ? On devrait plutôt parler d’identités françaises. Pour vous il y a 2 sortes de français, ceux qui pensent comme vous et les autres. Vous êtes dans une impasse politique. Chaque Français peut avoir sa lecture personnelle de l’Histoire Française prendre certaines choses, en laisser d’autres. De Gaulle est adulé par certain, détesté par d’autre, l’essentiel est d’en parler calmement. Refuser la confrontation ou dénier à l’autre d’avoir son opinion, c’est le début du fascisme. C’est pas parce qu’un français est noir qu’il a n’a pas le droit d’avoir son avis sur le roman National et qu’il faille le renvoyer à son arbre généalogique ou aux méfaits de ses soi-disant frères noirs.

Tiburce

Denys, je crois que vous n’avez pas compris est que le présent reconstruit en permanence le passé sans grande considération des travaux des historiens. Cette reconstruction est une lecture du passé a l’aune de l’idéologie de la personne qui fait ce travail pour en tirer un argument politique ou moral. Le discours historique d’un Brazon en dit plus sur ce qu’il est que sur la vérité Historique. Quand je dis que Colbert est raciste, c’est qu’aujourd’hui on le considererait comme raciste. Je comprends les personnes noires qui veulent déboulonner la statue de Colbert.

Tiburce

Je rajouterai aussi que de tous temps les français se sont opposés sur la lecture de l’histoire et je ne vois pas pourquoi on denierait ce droit aux personnes noires. Est-ce plus clair maintenant ?

Gérard Brazon

Ces dirigeants africains devraient étudier l’histoire du Libéria colonisé par les noirs américains après la guerre de sécession.

FCC Cercle Légitimiste de France

En effet. The love of liberty brougth us here… mais leurs conditions de vie au Libéria furent pire qu’ aux Etats unis et c’ est toujours le cas aujord’ hui.

Paskal

Les Noirs protestants américains ont formé au Libéria une classe dirigeante pas particulièrement bienveillante envers les autochtones. Ils ont même fricoté avec des trafiquants d’esclaves basés dans l’île de Bioko (Fernando Póo à l’époque).

Tiburce

Encore une fois M. Brazon, je ne vois absolument pourquoi les crimes des uns peuvent justifier les crimes des autres. Vous renvoyez systématiquement des individus qui protestent contre le racisme et la discrimination à une soi disante fraternité noire et donc à une co responsabilité de crimes commis par leurs frères. La fraternité noire n’existe pas plus que la fraternité blanche. L’oppression des noirs par des noirs ne réduit pas la portée de l’oppression des noirs par les blancs.

Gérard Brazon

Fraternité noire? N’est-ce pas les manifestants noirs qui parlent de leurs “freres” noirs ? N’est-ce pas les mêmes qui refusent de parler du “racisme blanc” bien réel. Qui insulte de “têtes de craie” “Babtou” “Sale blanc”, tête de blanc d’oeuf, sale Français, etc. Le plus effarant est de voir des fils d’arabes qui ont pendant 14 siècles pratiqués la traite négrière et pratique ENCORE l’esclavage aujourd’hui en Arabie, au Maghreb (Mauritanie, Libye etc,). N’est-ce pas une députée Qatarie qui a demandé que son pays, achète des esclaves sexuelles, acte validé par le Coran, par Mahomet lui-même, pour le bien être sexuel des maris des femmes du Qatar, afin de lutter contre… la polygamie.
Quand pensent Camilla Jordan et autres à sa Traoré? Silence….

Tiburce

Vous melangez absolument tout et vous le secouez afin d’en construire une ideologie globalisante. Le sujet d’aujourd’hui n’est pas le Quatar et ce que se passe là-bas. Les manifestants anti-racistes n’ont pas de lien avec eux. Nous ne sommes pas responsables des crimes de nos ancêtres ou des autres blancs, c’est la même chose pour tout le monde. Même si certains noirs peuvent parler de fraternité noire, celle-ci n’existe pas. On peut comprendre un mouvement sans adhérer à leur idéologie. Renvoyez systématiquement un individu à ces origines ou à une supposée fraternité ou solidarité, s’appelle du racisme. Et en tout cas absolument improductif pour créer une paix sociale. Les idenditaires ont comme seule identité d’être contre les étrangers, cela leur donne une impression d’exister.

Winston

Ecoutez , Madame la Ministre , nous on est d’accord pour qu’ils s’installent au Ghana , mais eux ils veulent rester chez nous !

GAVIVA

https://twitter.com/LudoPacino/status/1271073120531689472
en voilà un très facile à COMPRENDRE. Droit au but en 10 secondes, alors que deux auraient suffit.

BobbyFR94

GAVIVA, EXCELLENT !!! c’est l’un des mouvements de base en KRAV MAGA !!

Savoir que le coude et le genou sont les parties du corps les plus denses, donc quand il y a impact, ce n’est pas comme dans les films, ça fait mal !!

GAVIVA

Ou frapper avec la paume de la main plutôt que le poing fermé, ou encore savoir que le coup de boule doit viser le nez plutôt que le front. Explosion sanglante garantie:). J’ai vu des bouses tomber dans le pré depuis un cul de vache plus gracieusement que cette loque ha ha!

Lire Aussi