L’honneur des militaires et la noblesse de leur combat pour la France

Publié le 3 mai 2021 - par - 5 commentaires - 431 vues
Traduire la page en :

Macron est incapable de comprendre que l’honneur des militaires et la noblesse de leur combat sert la révolte des Français contre la gouvernance globaliste de Macron le petit suiviste de Merkel. Il est évident que la carrière des commentateurs télé collabos sur BFM-Macron et TF1-LCI pro-Macron est infiniment moins risquée et bien mieux payée que celle des militaires courageux qui dénoncent le progressisme mondain.

La tribune des militaires ne conduit sûrement pas à la bonne fortune, et encore moins aux honneurs avariés selon Macron ! Son résultat immédiat sera sans doute une longue suite de démêlés avec la hiérarchie aux ordres de Macron le petit, de la justice militaire, et cela malgré un très large soutien dans l’opinion.

Gilles-William Goldnadel, Valeurs actuelles : Pourquoi je défends les militaires signataires de l’appel à la résistance contre la doxa politico-médiatique. Gilles-William Goldnadel se dit fier à double titre. D’abord, comme avocat, pour avoir été choisi par Jean-Pierre Fabre-Bernadac et quelques autres de ses frères d’armes, signataires d’une tribune qui a déchaîné les passions les plus malhonnêtes ou névrotiques. Ensuite, comme chroniqueur, d’appartenir à l’équipe d’un journal qui a publié cet appel à la résistance.

Car je mets au défi qui que ce soit de me mettre sous les yeux une seule phrase, un seul mot, la moindre ponctuation qui puisse laisser à penser que le texte incriminé fut un appel au putsch ou à la sédition.

Dans la réalité, et non dans la fiction, dans le réel et non dans le fantasme ou encore dans l’arrière-pensée politicienne médiocre, la tribune se résume à la déploration de la situation d’un pays tellement fracturé ou envahi qu’il peut basculer demain dans le terrorisme de masse ou la guerre civile. Une alliance incongrue et même obscène réunit contre cette tribune le chef du parti islamo-gauchiste implorant la libération des Brigades rouges au chef d’état-major aux ordres qui réclame, après une dénaturation consternante du texte, des sanctions contre ses signataires. J’en ai honte pour lui. (Gilles-William Goldnadel sur Valeurs actuelles).

Regis Guillem, Résistance républicaine : Le Général Christian Piquemal écrit son mépris au général d’armée François Lecointre, larbin de service aux ordres du petit Macron : “Vous êtes le Chef d’État Major des Armées et votre premier devoir est de défendre et soutenir les militaires d’active ou retraités. Manifestement, par votre discipline intellectuelle servile et sans faille, votre carriérisme consternant, votre comportement de carpette, votre soumission lamentable au pouvoir politique du petit Macron, vous êtes prêt par complaisance et bassesse à couper la tête à tous vos pairs et vos Anciens. Lamentable ! Vous le savez, le devoir d’un chef digne de ce nom est de protéger ses subordonnés, ses frères d’armes, ses Anciens, au lieu de les livrer en pâture à la vindicte du petit Macron et d’un pouvoir politique aux abois. Il est bien loin le temps des Juin, de Lattre, Leclerc, Bigeard adorés de leurs hommes et parlant d’égal à égal avec le pouvoir politique.

“Comme beaucoup de Français et de militaires, j’ai pour vous un immense dédain.

“Oui, j’ai été radié des cadres par un décret du petit Macron du 23 août 2016 suite à l’avis du Conseil Supérieur de l’Armée de Terre (CSAT) réuni disciplinairement (6 officiers généraux d’active ayant, à la majorité des voix, demandé ma radiation des cadres) mais je ne regrette rien.

“Vous avez osé écrire dans le Figaro, me concernant : “Je vais lui envoyer une lettre pour lui dire qu’il est indigne, salit l’armée, la fragilise en en faisant un objet de polémique nationale”. Celui qui salit l’armée, c’est vous, uniquement vous, ne vous méprenez pas. Les Français qui le savent ont choisi leur camp et ne s’y trompent pas. Sachez-le, l’opinion et le jugement de vos pairs et de vos subordonnées ne sont pas flatteurs !

“Je vous rappelle deux citations qui illustrent parfaitement votre comportement : “Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part“. Cardinal Mercier. “En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin“. Nicolas de Chamfort. Avec votre assujettissement au pouvoir politique du petit Macron, votre comportement est celui d’un technocrate plus que d’un militaire.

Le vrai déshonneur d’un général est bien le vôtre. Avec mon profond mépris.” (Christian Piquemal)

De manière invariable, l’honneur des militaires et leur combat courageux pour la France doivent subir tous les reniements et tous les coups de ceux-là qui devraient les défendre, et qu’en fait ils ne défendent pas.

Quels que soient son courage, son honneur, qu’il s’appelle Fabre-Bernadac ou Piquemal ou autre, son sort est réglé tragiquement par les médiocres du pouvoir politique provisoire du petit Macron, lui-même également ingrat. D’où vient que toujours, en dépit de tout et de tous, on verra des hommes courageux qui, dédaigneux des facilités de la vie, se consacreront en connaissance de cause à la plus redoutable des tâches humaines, qui est de donner l’alarme aux jours de grand péril, et d’annoncer le malheur contemporain ?

Mais le monde des militaires n’est pas entièrement composé de soldats courageux !

Ces hommes d’honneur ne se réfugient pas dans un statut de soumission au pouvoir du petit Macron. Ces hommes courageux se battent. Ils se battent parce que s’ils ne se battaient pas, nul ne se battrait à leur place. Et pourquoi se battent-ils ? Par devoir militaire, assurément, mais encore et surtout pour l’honneur de leur mission. C’est pourquoi ils vont au cœur de la bataille parce qu’ils n’obéissent qu’à leur mission. Et ils se mentiraient à eux-mêmes, s’ils renonçaient au combat. (librement adapté de Henri Béraud)

À droite fièrement : Julien Michel pour la Lettre patriote : “D’autres généraux sonnent l’alarme ! La lettre ouverte au président de nombreux généraux et gradés de l’Armée est devenue un événement majeur qui vient ponctuer une séquence continue de violences et d’actes terroristes survenus en France. Des chiffres de 20 000 et plus circulent quant au nombre de signataires ! Ce qui va rendre les sanctions promises par le petit Macron impossibles et dérisoires. La Lettre patriote, reprenant des infos du JDD, indique que d’autres généraux ont adressé un document aux groupes parlementaires dans lequel ils réclament une stratégie globale contre l’islamisme et l’éclatement de la France. Ce document fait le même constat que la fameuse Lettre des Généraux qui fait tant de bruit : “Une guerre hybride nous a été déclarée, elle est multiforme et s’achèvera au mieux sur une guerre civile, ou au pire sur une cruelle défaite sans lendemain.”

Selon le JDD, les 16 signataires sont généraux pour la plupart et 2 cadres de réserve de l’armée sont aussi signataires de la tribune des généraux. Ils présentent un plan de bataille à stratégie multidimensionnelle contre l’islamisme, l’immigration, la binationalité et la perte de repères dans la jeunesse.

Comme la guerre hybride de Macron contre la France est En Marche ! Il faut forger les armes psychologiques, sociologiques, morales, éducatives, juridiques et pénales pour la conduire et la gagner.

À droite fièrement : Ils ont dit la vé-ri-té… Ils doivent être e-xé-cu-tés ! Certains militaires signataires de la lettre au président de la République vont passer en Conseil militaire et seront sanctionnés. Au lieu d’analyser le constat que dressent ces militaires, le pouvoir du petit Macron préfère en sanctionner les auteurs. La France est fiévreuse, et, pour faire baisser la fièvre, le petit Macron veut casser le thermomètre !

Les soi-disant élites LREM-socialistes vont encore creuser le fossé idéologique qui les sépare du peuple car un sondage montre que les Français approuvent largement le constat dressé par les militaires !

Valeurs actuelles révèle les résultats du sondage réalisé par Harris Interactive pour LCI : Une majorité de Français soutiennent la tribune des généraux. C’est un désaveu pour le petit Macron et toute la gauche !

58 % des personnes interrogées soutiennent les propos des militaires,

84 % partagent le constat d’une augmentation de la violence,

73 % partagent le constat du délitement du pays,

74 % sont d’accord pour condamner l’antiracisme qui provoque un effet contraire.

Un tiers seulement des sondés approuve des sanctions contre les militaires signataires.

On le voit, il n’est plus temps de tergiverser, sinon demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant dont vous portez la responsabilité ! La tribune des généraux voit une dégradation due au laxisme déclenchant une guerre civile qui provoquerait une intervention de l’Armée lancée par le petit Macron.

La tribune des généraux montre le degré d’exaspération des Français devant le délitement décrit par les militaires. Quand le petit Macron va-t-il cesser de nier toute relation entre immigration et terrorisme et entre immigration et insécurité ? Sanctionner ces généraux lanceurs d’alerte est une faute politique majeure rejetée par deux tiers des Français. C’est évidemment là que le petit Macron dévoile sa faiblesse !

Voilà pourquoi la colère des Français contre le petit Macron est toujours là et bien là ! La France est face à une crise de régime et le petit Macron a provoqué sa plus grave crise sociale depuis Mai 68 ! Et la révolte populaire est massivement soutenue par l’opinion. Malgré cela, face à la tribune des généraux, le petit Macron fait comme si rien ne s’était passé et les incapables qui nous gouvernent racontent que tout va bien : les sondages avec 58 % des personnes interrogées qui soutiennent les propos des militaires sont ridicules !

Bien sûr, le petit Macron a fait quelques annonces. Il a promis de dézinguer l’ENA et de sanctionner les militaires ! Mais le cap déglingo-racialiste islamo-gauchiste reste inchangé pour le pire du décolonial !

Qui peut croire que sanctionner les militaires va apaiser la colère du peuple des oubliés ? Le petit Macron est incapable de restaurer la souveraineté de la France et de résister au désordre islamo-gauchiste déglingo-racialiste mondialisé quand l’islam politique veut faire sécession avec la République ! Et on attend toujours des actes contre l’immigration et la renégociation des scandaleux accords de Schengen !

Mais avec le petit Macron, les actes ne suivent jamais ! Donc la colère de Français persistera.

Philippe Bouvard : On n’avait jamais vu ça ! Quand l’histoire autorise le petit Macron, un très jeune incapable, à inventer n’importe quoi ! Parti d’un modeste poste ignoré de tous à Bercy pour tenter ensuite de se déguiser en chef d’État, l’incapable perd sa popularité médiatique usurpée en seulement quelques mois !

Le petit Macron est contesté et très impopulaire. Avec les socialistes, c’est plutôt courant ! Depuis des mois, la France doit subir des manifestations en forme de guérilla urbaine, on n’avait jamais vu ça !

Mais aussi, un conseiller déguisé en ministre par Hollande, puis déguisé en président de moins de 40 ans, fêtant sa victoire au soir du premier tour sans attendre le second, on n’avait jamais vu ça non plus !

Le petit Macron contesté par des hordes déchaînées réclamant sa démission, on n’avait jamais vu ça ! Des Black blocs casseurs qui vandalisent l’arc de triomphe, le tombeau du soldat inconnu, qui mettent le feu aux banques et qui saccagent les magasins de la plus belle avenue du monde, on n’avait jamais vu ça !

Le petit Macron aime s’entourer de courtisans LGBT. Mais qu’il fasse d’un obscur brigadier-chef de 26 ans un lieutenant-colonel, qu’il l’installe dans l’immeuble avec vue sur Seine où Mitterrand logeait sa famille bis et qu’il accorde à un intrigant de bas étage des passeports diplomatiques, on n’avait jamais vu ça !

Que le petit Macron ait osé proclamer : Benalla n’est pas mon amant ! On n’avait jamais vu ça !

Que les sénateurs érigés en commission d’enquête, la Constitution l’a prévu, et que ça débouche sur la mise en cause des principaux collaborateurs du petit Macron de l’Élysée, on n’avait jamais vu ça !

Un chef des Armées, le petit Macron n’ayant pas fait de service militaire, on n’avait jamais vu ça !

Le petit Macron mort de trouille, soi-disant menacé par des manifestants en Gilets jaunes, planqué et retranché dans le palais de l’Élysée, au point qu’une chaîne télé a cru bon de montrer le refuge souterrain et bétonné conçu pour abriter les détenteurs du pouvoir en cas d’attaque nucléaire, on n’avait jamais vu ça !

Le petit Macron qui accumule le mépris et les insultes contre la France et les Français, avec toutes sortes de petites phrases provocatrices, on n’avait jamais vu ça ! Le petit Macron qui reproche aux chômeurs découragés d’avoir perdu le sens de l’effort en conseillant à un jeune chômeur de traverser la rue pour trouver un emploi, en disant que les Gaulois sont réfractaires aux changements, et qu’on met un pognon de dingue dans les minima sociaux quand les gens sont toujours aussi pauvres, on n’avait jamais entendu ça !

Le petit Macron qui pousse l’audace à distinguer les gens qui réussissent et les Français qui ne sont rien, sûrement qu’on n’avait jamais vu ça, alors qu’il est lui-même sûrement un moins que rien !

Moralité : L’honneur des militaires et la noblesse de leur combat pour la France : on n’avait jamais vu ça !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Chassaing Jacques

Coup de poignard de l’Association de soutien à l’armée ! « Depuis quelques jours, une tempête politico-médiatique s’est élevée suite à la tribune dite « des généraux ». Dans un contexte où il apparaît que rapidement les fameuses passions françaises peuvent prévaloir sur la raison… Le reste est de l’ordre de la polémique et donc, in fine, de la perte du temps et de l’énergie »… https://www.asafrance.fr/archives.html

Natou

Par ailleurs, la tribune pointe aussi du doigt la politique de maintien de l’ordre portée par le gouvernement, notamment lors des manifestations des Gilets Jaunes. Les militaires mettent en garde l’exécutif d’une intervention de l’armée qui agirait d’elle-même pour rétablir l’ordre.
Sur ce point, les Français semblent divisés : près d’une personne sur deux (49%) considère que l’armée devrait intervenir pour garantir l’ordre même sans la sollicitation du gouvernement. 

Natou

Voilà le sondage intégral :dont les 49 % qui veulent une intervention de l’armée sans l’accord du Pouvoir !

https://www.lci.fr/societe/tribune-des-militaires-valeurs-actuelles-58-des-francais-soutiennent-l-initiative-des-signataires-2184708.html

Natou

Dans le sondage vous avez oublié un chiffre important : 49% des Français souhaitent une action des Militaires sans l’accord du Pouvoir !!!!
Je fais partie des 49 % !
Il faut dégager Macron avant 2022 sinon il sera réélu avec l’appui des LR et de Sarko qui déjà veut Baroin comme Premier Ministre !
La la France est foutue livrée aux islamistes !

Cimala marc

Baroin ? : le petit singe savant de Chirac ???… et Sarkozy, le camelot, le vendeur de foire. Le karcher : remplacé par un petit arrosoir de jardin…..et tous les autres gamellards…..Bien sûr que Macron doit dégager avant 2022…….!!!

Lire Aussi