L’honneur, le courage et l’héroïsme ne sont pas des valeurs marchandes

Publié le 10 décembre 2016 - par - 9 commentaires
Share


La sortie d’un livre donne toujours l’occasion d’échanges passionnants avec son auteur. Dans ce très long entretien, notre fondateur, Pierre Cassen, fait la connaissance de Marc Rousset, auteur de « Adieu l’argent roi, place aux héros européens ». L’occasion d’aborder nombre de sujets, et d’approfondir certaines questions…

Riposte Laïque : Avant que nous n’évoquions votre dernier livre, pouvez-vous dire aux lecteurs de Riposte Laïque qui vous êtes ?

Marc Rousset : Je suis issu d’une famille lyonnaise de 5 enfants où tout le monde mettait la main à la pâte en effectuant un travail de manutentionnaire pour aider la PME familiale. Le lendemain de ma réussite au concours HEC, ce n’était pas une Ferrari qui m’attendait, mais un camion de 2,5 tonnes Renault à conduire avec mon permis Poids Lourd à la gare marchandises de Lyon Part-Dieu pour dépoter un wagon SNCF de 8000 bouteilles d’eau de Vittel !  J’ai en apparence fait partie du Système par mes diplômes et mes fonctions dans de grandes entreprises multinationales, mais mon cœur a toujours été patriote ! Dans l’entreprise, ma préférence s’est toujours portée pour l’opérationnel, l’action. les missions difficiles. J’excellai dans le développement international, le redressement, le retournement de situation et j’ai toujours eu en sainte horreur les courtisans, les carriéristes fonctionnels incapables pratiquant l’art de plaire, bref de cette même  race d’hommes  que nos élites politiques actuelles. Allergique à l’inefficacité, aux discours inutiles, aux gens qui s’écoutent parler, au snobisme vaniteux des mots anglo-américains qui dissimulent très souvent la vacuité de la réflexion, au manque de bon sens, à l’absence de décisions indispensables, je crois que je n’aurais pas pu travailler plus d’une demi-journée dans l’Administration publique !

Jeune étudiant en MBA à Columbia, après une coopération de 16 mois au Québec où j’avais vu un peuple se battre pour sa langue et sa survie identitaire qui en était venu jusqu’à mettre une bombe dans la boite du Consul anglais à Montréal et à assassiner le Ministre Pierre Laporte, je me revois toujours dans cet amphi où un Professeur américain commençait son cours en allant au tableau noir pour écrire   $ en caractère énorme !  Inutile de vous dire que que mon sang ne faisait déjà qu’un tour face à cette adoration inconditionnelle de Mammon et du Dieu Dollar ! Beaucoup d’Américains s’étonnaient aussi qu’on ne parle pas anglais à Euro-Disney !

Aujourd’hui économiste, géopoliticien, Prix de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, je tiens à mener un combat désintéressé par respect pour mes ancêtres et en pensant essentiellement  à l’avenir de mes petits -enfants !

Donner un sens à sa vie plutôt que de ne penser qu’au «  fric », uniquement à soi et à ses «  stock-opions», voilà ce qui importe !

L’honneur, le courage et l’héroïsme ne sont pas des valeurs marchandes

Riposte Laïque : Parlons de votre livre, au titre évocateur : « Adieu l’argent roi, place aux héros européens ! », paru aux Editions Godefroy de Bouillon. Pourquoi ce livre, que vous avez présenté sur TV-Libertés ?

https://www.tvlibertes.com/2016/10/31/11100/adieu-largent-roi

Marc Rousset : Ce livre comme a eu la gentillesse de me l’écrire le Polytechnicien Bruno Mégret est non seulement par sa richesse culturelle, un livre de référence sur les deux thèmes de l’argent et l’héroïsme, mais aussi un » livre stratégique civilisationnel ». Mon rêve  était d’écrire un livre aussi intéressant, aussi riche  et aussi prestigieux que «  la Décadence » de Julien Freund. Ce livre admirable eut en effet pour moi sur le plan géopolitique le même effet que pour Saint Paul sur le chemin de Damas !

Ce qui manque le plus à l’Occident, c’est le courage, comme l’a très bien décrit Soljenitsyne dans son fameux discours à Harvard ! Il n’est pas normal que des Français dignes de ce nom réagissent, en voyant plus d’une centaine de leurs enfants se faire assassiner comme des moutons au Bataclan, avec des propos imbéciles du style ; « vous n’aurez pas ma haine » ou « même pas peur » tout en ayant  la frousse de leur vie  et en s’enfuyant à toutes jambes lors de l’explosion d’ un simple pétard  mouillé  Place de la République !

Ce livre montre l’opposition fondamentale entre la cupidité individualiste, hédoniste, matérialiste qui règne dans nos sociétés occidentales décadentes  et le désintéressement, le désir de transcendance et d’élévation spirituelle, le sens de l’holisme, de l’intérêt collectif  du héros prêt à donner sa vie pour une cause qui le dépasse ! A noter qu’on peut être héros aussi bien à titre civil que militaire !

Cet ouvrage dantesque, « un temple de l’érudition », selon le Doyen-Recteur Charles Zorgbibe, mais très facile, agréable à lire,  m’a occupé pendant 11 ans ! Il est «  bourré «  de faits historiques, littéraires, de milliers de citations, de notes et de réflexions  prises au hasard de lectures les plus diverses. Le fil conducteur de l’ouvrage : donner un sens à sa vie, ce que fait le héros !

Une autre originalité de ce livre  est de commencer par une présentation résumé  de « Händler und Helden » écrit en allemand gothique à Leipzig en 1915 et jamais traduit en français jusqu’à ce jour  par le grand sociologue, économiste Werner Sombart .« Commerçants et Héros »  (en français), est en effet  le cœur du  sujet  de ma réflexion. A noter que Werner Sombart, de son temps, était plus connu et reconnu que son contemporain Max Weber !

Il nous faut, c’est évident, un minimum d’argent pour vivre ; il nous faut aussi  des entrepreneurs, une économie compétitive, innovatrice, industrielle, puissante, mais l’argent ne doit pas être pour autant la seule valeur sociétale, une sorte de commun dénominateur réducteur des valeurs qui ont fait la gloire et la grandeur de la civilisation européenne ! L’honneur, le courage et l’héroïsme ne sont pas des valeurs marchandes et doivent retrouver une juste place dans nos sociétés post-modernes  jouisseuses, soixante-huitardes,  en décadence accélérée  qui n’ont plus à offrir à leur jeunesse que le  sexe et  l’argent !

Avec la culture post-68, le consumérisme a remplacé l’héroïsme

Riposte Laïque : Vous attribuez à mai 68 le fait que depuis près de 50 ans, on a remplacé l’héroïsme par le consumérisme. Ne croyez-vous qu’il y ait aussi le refus, de plus en plus ancré, de la guerre et de ses horreurs, qui remonte bien plus loin ?

Marc Rousset : Votre remarque est pertinente ! Il y eut d’abord la réaction horrifiée de Dunant à la bataille de Solferino, mais tout a véritablement commencé en fait avec la boucherie causée par l’artillerie pendant la guerre de 14-18. Au début du conflit, la majorité des combattants tombait sous les balles ennemies ; à la fin du conflit 70% des tués et blessés étaient dus à l’artillerie, ce qu’a réalisé et très bien décrit le grand soldat écrivain allemand Ernst Jünger. L’apothéose de l’horreur fut la bombe atomique à Hiroshima et Nagasaki ! L’héroïsme chevaleresque individualiste et guerrier semblait donc broyé à tout jamais par la science et la machine !

Et puis il y eut la guerre glorieuse de l’Armée française en Indochine, perdue suite à une erreur stratégique dans la cuvette de Dien Bien Phu. Ce fut ensuite la fin lamentable de la guerre d’Algérie que nous avions gagnée militairement contre le FLN, alors qu’on a quitté l’Algérie comme si elle avait été perdue, les accords d’Evian n’ayant pas été respectés par le FLN ! Il suffit de penser au massacre des harkis que l’Armée française avait pris auparavant la précaution honteuse, folle, suicidaire de désarmer ! Le général Katz décida de rester sagement  dans sa caserne à Oran après un petit tour d’hélicoptère tandis que les Européens et les harkis se faisaient égorger en masse !

Cela fut un choc pour les patriotes et tous ceux qui avaient combattu courageusement  dans les djebels ! Un écœurement, un sentiment d’injustice, du caractère vain de donner sa vie pour arriver à des résultats aussi lamentables s’empara des esprits ! Dominique Venner fut le premier à réagir, à nous donner une nouvelle raison d’espérer, en nous disant que dorénavant l’avenir européen n’était plus au Sud, mais à l’Est !

Pour parachever le tout, il y eut 68, avec ses rêveries gauchistes aussi utopiques que décadentes ! Puis ce fut le socialiste hypocrite arriviste Mitterrand en 1981 qui commença la campagne de démolition de l’ économie française ! D’où comme l’a si joliment écrit l’écrivain allemand Peter Sloterdjik, le consumérisme qui a remplacé l’héroïsme. L’Allemagne, suite à son aventure guerrière qui s’est mal terminée, a sombré par réaction naturelle et logique dans le pacifisme ! Les Allemands, peuple que je connais parfaitement, font toujours tout très bien et poussent le raisonnement jusqu’au bout dans un sens ou dans un autre !

Il s’agit avant tout  d’en finir avec la lâcheté, le manque de courage pour mettre fin à  l’invasion migratoire !

Riposte Laïque : Finalement, vous auriez envie que les Français, mais les Européens, redeviennent des guerriers… comme les musulmans ?

Marc Rousset : J’ai tout d’abord surtout envie que les Français arrêtent de voir ce que la Pensée unique croit et qu’ils croient plutôt ce qu’ils voient !  Il ne s’agit pas de devenir des va-t-en guerre style Orange Mécanique comme les musulmans terroristes ! Il s’agit avant tout d’en finir avec la lâcheté, le manque de courage pour mettre fin à l’invasion migratoire ! Seul le courage et non les paroles, seule une révolution conservatrice peut nous sauver pour éviter la guerre civile ! Plus que des guerriers, il nous faut aujourd’hui  un tempérament de guerrier pour justement éviter d’être obligés de devenir des guerriers véritables pendant une guerre civile ! L’islam n’est pas seulement une religion, mais une idéologie de guerre, de ruse et de conquête ! L’islam qui signifie « soumission » ne respecte que la force et la détermination la plus totale de l’adversaire !!

Et s’il faut se battre parce que les imbéciles pacifistes et droit de l’hommistes nous auront amené la guerre civile en favorisant l’invasion de remplacement par le bas de notre pays, eh bien alors il nous faudra effectivement devenir  des guerriers véritables ! Comment faire autrement si ce n’est en capitulant dans la dhimmitude ?

La situation actuelle de la France face à l’immigration et à l’islam est tout à fait comparable avec l’attitude des pacifistes face à Hitler dans les années 1930 ! Ce sont les adeptes de « pas un sou, pas un homme », toujours partisans de  céder face à Hitler pour éviter la guerre qui nous ont finalement  amené la guerre et la défaite en 1939-1940 ! Hitler l’a dit et redit : il  a eu la peur  de sa vie en réoccupant la Rhénanie démilitarisée et n’a jamais compris pourquoi la France en 1936 n’a pas réagi ! Quelques centaines de morts et une action courageuse de la France auraient évité les dizaines de millions de morts entre 1939-1945 ; ils auraient aussi évité que Staline, convaincu de la détermination totale  des Occidentaux, passe un pacte avec Hitler ! Après Munich, Staline n’a pas voulu être le dindon de la farce comme le pensaient certains en croyant qu’Hitler, satisfait à l’Ouest, allait ensuite diriger son agressivité à l’Est  vers la Russie !

Avoir une mentalité de guerrier conduit paradoxalement à la paix ! « Si vis pacem para bellum », ce que ne comprennent pas les pacifistes ! Montrer sa force pour ne pas avoir à s’en servir ! Bref, si nous ne réagissons pas maintenant, après plus de 40 ans de laxisme, de couardise, de renoncements, d’irresponsabilité face à l’immigration, nous ne ferons qu’aggraver le mal et augmenter alors non plus les chances, mais la certitude de la guerre civile à venir !

Je suis catégorique pour le problème de l’euro et du retour éventuel catastrophique au franc !

Riposte Laïque : Vous parlez beaucoup de la civilisation européenne, et lors de votre avant-dernier livre, vous évoquiez « La nouvelle Europe Paris-Berlin-Moscou ». Vous êtes docteur en sciences économiques. Quelle est votre approche, concernant l’euro ? Maintien dans la zone euro, ou retour au franc ?

Marc Rousset : Je suis catégorique pour le problème de l’euro et du retour éventuel catastrophique au franc ! Les médias, les hypocrites, les manipulateurs et les petites cervelles confondent, mélangent tous  les problèmes, ce qui fait que personne n’y comprend plus rien !

L’idée de l’euro en soi est bonne, excellente pour nous rapprocher de l’Europe Puissance ! Il faut tout faire pour sauver l’euro, symbole du rapprochement franco-allemand,, mais encore fallait-il et faut-il  s’assurer que la France soit compétitive avec des structures économiques saines, ce qui était le cas lors de la création de l’euro, puisque l’industrie française était alors  légèrement plus compétitive que celle de l’Allemagne ! Mais ce sont les Français, avec leur insouciance, leur laxisme, leurs folies socialistes et les gouvernements  de droite ou de gauche, qui ont rendu la France pas compétitive (35h, nombre de fonctionnaires, droit du travail, retraite à 60 ans, retraites du secteur public, régimes spéciaux, syndicats idéologues, etc.) tandis que l’Allemagne, « l’homme malade de l’Europe », selon la formule consacrée, prenait le chemin  opposé en rendant  son industrie plus compétitive avec les lois Harz !  Gerhard Schroeder a dit publiquement, à juste titre, et d’une façon ironique que ce laxisme français était une excellente nouvelle pour l’Allemagne ! Le responsable de notre chômage, de nos malheurs, de notre endettement fou, ce n’est donc pas l’euro, mais le socialisme imbécile et décadent à la française  juste bon à faire rêver les crétins jaloux !

Mais il y a tellement de mal de fait à ce jour et la situation financière de faillite absolue de la France est tellement grave, suite, je le répète, à la seule ’irresponsabilité de nos politiques, qu’il est fort possible que l’euro meurt, non pas parce que c’était une mauvaise idée , mais parce que des politicards incapables  de droite et de gauche ont mal dirigé la France pendant 40 ans ! Et dans la note qu’il va falloir payer, l’euro risque effectivement de passer stupidement à la casserole ! La honte française, le scandale de notre laxisme est d’autant plus inacceptable que l’Allemagne a dû supporter en plus pendant le même laps de temps le coût énorme de la réunification avec l’Allemagne de l’Est, afin de  la mettre à niveau !

Moyennant quoi si l’euro explose, Jacques Sapir ira se pavaner sur les plateaux de TV en disant qu’il avait raison alors qu’il a et aura eu tout faux dans son analyse ! Quant à mon ami Zemmour pour qui j’ai la plus haute considération, une de nos intelligences françaises les plus fines et les plus remarquables, les plus courageuses, je lui ai dit que son seul point faible c’était l’économie, matière qu’il ne domine  ni par sa formation ni par son expérience ! Je peux de plus vous dire que j’ai pris la peine d’échanger avec Jacques Sapir et qu’après ces échanges, non seulement ce grand Professeur ne m’a convaincu en rien, mais j’ai même été encore plus convaincu que j’avais 100% raison !

Dire hypocritement pour rassurer les foules  que l’on va seulement garder  l’euro comme monnaie commune  et non plus comme monnaie unique conduit en fait à la fin de l’euro, à se lancer sur  la grande pente accélérée et vertigineuse  des dévaluations successives du franc nouveau,  et donc à se retrouver très rapidement dans la situation monétaire de l’Allemagne en 1923 avec des brouettes de billets de banque et des épargnants ruinés ! Il faut savoir également que la dette française, tout comme la dette américaine, est irremboursable ! Une dette du niveau de  la dette française ne peut se terminer en effet que par les dévaluations, l’hyper-inflation ou la guerre ! Tant qu’il y aura l’euro, les épargnants, nonobstant une élévation subite des taux d’intérêt, auront la certitude d’être momentanément remboursés. Et le plus fort, c’est que les partisans du franc savent que les épargnants seront ruinés, mais ce sera, selon eux, pour le bien de l’économie française ! Retrouver des structures compétitives, ce qui équivaut à dévaluer en travaillant plus et mieux sans dévaluer la monnaie,  est la seule voie de la raison, même s’il est plus tentant d’écouter les voies démagogues de la dévaluation, de l’inflation qui mène inéluctablement  à la catastrophe de l’hyper-inflation !

N’oublions pas enfin, ce qui est le comble, que ce sont les Français seuls qui de haute lutte ont voulu l’euro, pas les Allemands, afin de se libérer de l’emprise du mark, comme contrepartie de la réunification allemande, afin d’arrimer l’Allemagne à l’Ouest de l’Europe ! Il faudrait donc que les Français sachent ce qu’ils veulent et qu’ils fassent preuve d’un minimum d’esprit de continuité, de logique avec eux-mêmes, au-delà de leur laxisme socialiste, gauchiste irresponsable ! !

Les Français ressentent confusément à juste titre même s’ils n’ont pas tous réalisé intellectuellement ce que je viens de vous expliquer ci-dessus  que si l’euro saute, tout saute, que c’est l’inflation assurée ! Les politiques s’engageront alors dans la politique facile de dévaluation accélérée du franc, au lieu de réformer les structures de l’économie française, ce qui, contrairement aux dévaluations, je le répète, demande des efforts et du courage !

Une autre raison pour laquelle l’euro pourrait bien « sauter » et disparaitre, même si l’euro est une excellente idée à défendre, c’est que l’ensemble du monde occidental, Allemagne exceptée, est en faillite. Les chances au niveau mondial d’un krach pire qu’en 1929 sont très grandes pour ne pas dire quasi-certaines ! En France, si les taux d’intérêt augmentent, la faillite devra être aussi reconnue car la France ne pourra plus payer les intérêts ! Il se trouve que tous  les pays occidentaux pratiquent la fuite en avant avec laxisme et création monétaire (Fed, BCE, Japon). Après nous  le déluge disait déjà Madame de Pompadour à Louis XV !

Ce qu’il faut donc bien comprendre et Fillon l’avait déjà dit il y a quelques années, c’est que la France est déjà en faillite impossible à éviter, mais la faillite n’est pas encore prononcée car suite au laxisme monétaire des banques centrales la France peut encore emprunter à des taux très bas ! Imaginez un commerçant en faillite car il a mal géré son entreprise pendant 40 ans ,  car il a trop bien vécu avec une vie frivole ! Normalement la faillite devrait être prononcée puisqu’il est et sera de plus en plus dans l’incapacité absolue de rembourser. Mais si son banquier continue à lui prêter malgré tout de l’argent pour combler ses nouvelles pertes et lui permettre de continuer à bien vivre, eh bien tant qu’il aura des liquidités pour payer les dettes qui viennent à échéance, il ne sera pas mis en faillite ! C’est exactement ce qui se passe actuellement pour la France, la Grèce, l’Italie et même les Etats-Unis ! En apparence tout va très bien, la Bourse qui raisonne à court terme continue même de monter, mais la triste  réalité, c’est que le passif continue de  s’accroitre ! La faillite à venir déjà certaine devient chaque jour encore plus certaine, plus importante et dramatique ! Et bien évidemment le jour où tout explosera et que la faillite de la France sera prononcée, tout explosera, y compris l’euro, car ce sera chacun pour soi et Dieu pour tous ! !

L’or et dans une moindre mesure les biens réels, même si un krach immobilier à venir est aussi très  probable  le jour où tout explosera, constituent aujourd’hui  pour les Français la seule garantie de ne pas être un jour complètement ruinés !

Marine, ne l’oublions pas, est une fille à papa à la jeunesse dorée dans les boites de nuit !

Riposte Laïque : Quel est votre regard sur la présidentielle qui se prépare, la victoire de Fillon, l’évolution du FN et la primaire de gauche ?

Marc Rousset : Il me semble que c’est Fillon qui a le plus de chances de l’emporter, mais rien n’est joué pour lui car il a en fait été élu par défaut ! Les Français lors de la primaire ont voulu avant tout se débarrasser d’Ali Juppé et de l’inculte, faux-dur et vendeur de cacahuètes Sarkozy ! Fillon pour gagner doit durcir son programme contre l’immigration et plaire davantage aux classes populaires. Le défaut de Fillon, c’est que ce n’est pas un homme avec un grand charisme, ni un véritable meneur d’hommes !

La plus grande erreur de JMLP dans sa carrière politique aura été de considérer le FN comme sa PME et d’imposer sa fille au niveau intellectuel insuffisant à la tête du FN,  et cela contre la volonté des militants ! Lors d’une première élection au FN, MLP était arrivée seulement, ne l’oublions pas, 102ème !  MLP s’est ensuite laissée mettre sous influence de la catastrophe homosexuelle, socialiste, chevénementiste Philippot car il acceptait son autorité et lui apportait ce qui lui manquait sur le plan intellectuel ! MLP, ne l’oublions pas, est une fille à papa à la jeunesse dorée dans les boites de nuit ! Sa seule qualité est d’avoir, comme son père, le cuir épais ! Elle a commis de plus la faute parricide impardonnable en s’en prenant à son père qui lui a tout apporté, ce qui provoquera sa chute ! Il fallait faire juste un peu de dédiabolisation pour encourager les bourgeois craintifs à voter FN, mais garder la ligne JMLP qui est très proche de celle de Marion Maréchal le Pen, de Trump !

Le programme gagnant pour redresser la France, c’est un chef charismatique, un programme draconien contre l’immigration, un programme économique assez proche de celui de Fillon. Ce dernier est le plus près par rapport aux autres candidats de ce cocktail gagnant, mais il est très loin en valeur absolue  du programme idéal, par sa personnalité et par ses insuffisances en matière migratoire ! Bref, les patriotes doivent garder l’oeil sur Fillon pour qu’il ne nous refasse pas le coup de Sarkozy !

Quant à ce qui va se passer exactement à gauche je ne me hasarderai pas à faire un pronostic ; les chances de gagner pour la gauche, Dieu merci, après ce que nous venons de vivre, me paraissent quasi-nulles ! Si tel devrait être le cas, je serais tellement écoeuré par la folie, l’inconscience des Français qu’il ne me resterait plus qu’à souhaiter un coup d’Etat militaire, la révolution dans la rue ou à me jeter directement dans la Seine !. Macron est un arriviste banquier technocrate éloigné du peuple qui n’a jamais rien fait d’autre dans sa vie que de réussir une opération rémunératrice  de fusion pour un client de  Rothschild, de pratiquer l’art de plaire avec Hollande,  de le trahir, et de nous mettre quelques autobus de plus sur les routes de France ! Valls, c’est le Sarkozy de gauche ! Quant à Montebourg aucune chance mais il aura eu pour seul mérite d’insister sur la nécessité de la réindustrialisation, de la fin des délocalisations suicidaires ! Enfin Mélenchon, c’est le comble du discours gauchiste utopique  irresponsable pour faire rêver les foules  tout en pratiquant l’art de vivre personnel d’un notaire bourguignon cravaté et très bien rémunéré !

Riposte Laïque : Pour finir, et ce livre, on se le procure comment ?

Marc Rousset : On peut trouver et commander le livre  « Adieu l’argent-roi ! Place aux héros européens » chez n’importe quel libraire , à la Fnac, sur  Amazon ou le commander directement chez l’éditeur Godefroy de Bouillon (téléphone, poste, internet)

Propos recueillis par Pierre Cassen

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ROB

Même le FN (de Marine) n’est « LA SEULE SOLUTION » que par défaut. MAIS C’EST LA SEULE SOLUTION QUI RÉUNIT LE PLUS DE NÉCESSITES IMMÉDIATES ! – Il faut se débarrasser de l’immigration et sortir de l’Europe actuelle. (Le temps pour chaque pays de s’épurer de l’argent-roi). – PEUT-ÊTRE y aura-t-il un avenir du côté de Marion…

phil

quelle belle enumération de vérités!!

lafronde

Interview remarquable. Exposé magistral sur l’Euro. L’interviewé ne désigne pas de candidat idéal satisfaisant avec son programme et son parti toutes les exigences essentielles d’un politique patriote, conservatrice (par opposition au Progreessisme) et libérale (contraire à l’Etatisme et au fiscalisme). Pour ma part j’estime que la Société civile de Droite (ou patriote, conservatrice et libérale, voire fédéraliste (pourquoi laisser Paris nous gouverner et nous désinformer ?), cette Société civile devrait se garder de s’enrôler dans le camp LR contre le camp FN ou l’inverse. Mais au contraire de leurs dirigeants respectifs, considérer ces partis comme rivaux mais non ennemis. Votant… lire la suite

Victor

« Ce livre montre l’opposition fondamentale entre la cupidité individualiste, hédoniste, matérialiste qui règne dans nos sociétés occidentales décadentes et le désintéressement, le désir de transcendance et d’élévation spirituelle, le sens de l’holisme, de l’intérêt collectif du héros prêt à donner sa vie pour une cause qui le dépasse ! »

Tout ce que l’on reproche aux « envahisseurs » musulmans non « soixante-huitarisés »…

Victor

Les Templiers étaient tout aussi portés par « l’argent roi », ils ont amassé des fortunes considérables qui ont été confisquées par qui …?

Auguste

La sortie de l’Europe et de l’euro sont des conditions nécessaires, sans être suffisantes, à notre redressement. Les économistes se contredisent à ce sujet, donc ne sont pas fiables. Seul le bon sens populaire doit en décider. Marine Le Pen a raison de vouloir que la décision de sortir de l’Europe et de l’euro, revienne au Peuple.

Enzo

Nous ne demandons pas à nos politiciens d’être héroïques mais d’avoir de l’honneur et un tout petit peu de courage dans l’exercice de leurs mandats…
Du courage, plutôt que des « accommodements raisonnables » avec l’envahisseur !

Echec&Mat

Notre monde étant gangréné par l’argent, la corruption et le mensonge ; la France y étant en bonne place : seule une opération chirurgicale politique pourrait assainir la situation par un retour aux valeurs ancestrales que préconise ici, Marc Rousset. C’est peut être d’ailleurs ce qui nous attend par la force des choses ? Transitoirement, l’armée pourrait en assumer le rôle. Mais attention, cette institution, au sens générique, est capable du meilleur comme du pire. L’Histoire en est remplie d’exemples ! « A vouloir faire l’ange, on risque de faire la bête ». Marc Rousset après avoir tamisé l’échantillonnage politique français n’a… lire la suite

Passionnant, et, je dois dire, c’est depuis longtemps le discours politique qui se rapproche le plus de ce que je pense (ça fait un bien fou de voir quelqu’un remettre Sapir à sa place et de rappeler l’histoire véritable de la création de l’euro).

Quel dommage que vous ne soyez pas candidat à la présidence, Monsieur Rousset !