L’horrible vie de misère dans les pays musulmans

a-a-a-freres-musulmans.jpg

Un ami m’a envoyé une vidéo, montrant un quartier de Doha au Qatar, où vivent et commercent les pauvres.

Cela ne m’a absolument pas surpris, je me suis souvenu de mon enfance, en Algérie, où les malheureux n’obtiennent aucune clémence. Ils ne sont pas aimés par Allah, alors ils ne méritent aucune pitié.

La haine que subissent les pauvres me surprenait, je ne la comprenais pas. Mais pour les petits musulmans, qui n’osaient pas exprimer ce qu’ils savaient, ce qui leur avait été enseigné, en les observant, je savais qu’ils ne me disaient pas tout.

Je savais que les riches, les forts étaient admirés, respectés. Dans la cour du lycée j’entendais des histoires qui leur procuraient de réels plaisirs. Un juif, racontaient-ils, s’était introduit pour tuer le Président Nasser, mais les gardes l’avaient démasqué, lui avaient fait subir le châtiment qu’il méritait. C’était bien sûr des histoires inventées mais les enfants s’en délectaient.

Nasser était le héros qui terrasserait les juifs.

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20200928-alain-gresh-nasser-egypte-monde-arabe-canal-suez-colonisation-guerre-froide

Quelle déception ont eu à subir ces jeunes musulmans de l’ensemble des pays arabes pour qui Nasser était l’élu d’Allah. Il avait tout pour lui, il était Président, riche, aimé d’Allah. Il allait mener une guerre sans pitié contre les juifs, qu’il avait promis de jeter à la mer.

Mais lors de la guerre des Six Jours, l’ensemble de ces mensonges a volé en éclat.

https://www.dailymotion.com/video/xb767u

Je réalise que c’est aussi pour cela que la démocratie, l’égalité, la fraternité sont des anomalies pour ces gens qui ont une culture tellement éloignée, différente de la nôtre, nous qui respectons les Dix Commandements. Le « Tu ne tueras point, tu ne voleras point, tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain ». Ces règles d’humanité, de fraternité, d’égalité ne peuvent exister dans les pays musulmans. Ils sont tellement heureux les petits issus de l’immigration de pouvoir attaquer des policiers, vous vous rendez compte. « Moi, un moins que rien », je peux tirer sur des policiers français.

En vacances au Maroc j’étais surpris de la terreur que les policiers de ce pays inspiraient aux enfants qui mendient. Avant d’avoir terminé d’écrire ce texte, je suis sorti. Dans l’immeuble que j’habite, il y a un vieux Monsieur qui, comme moi, a connu les pays musulmans. Il m’a raconté être né en Algérie mais avoir aussi vécu au Maroc. « Un jour, me dit il,  j’étais à Casablanca, je traversais dans les clous. Une Mercedes, conduite par un chauffeur avec son maître à l’arrière, a failli me renverser. « Le maître à l’arrière de la voiture riait aux éclats. »  Voila pourquoi la diplomatie Française, ne connaissant rien à ces peuples, accuse Israël de faire un usage excessif de la force lorsque ce pays riposte aux attaques des musulmans de Gaza. « Israël est un pays fort, il ne devrait pas réagir aussi brutalement. »

Mais pour les terroristes du Hamas, qui profitent de Gaza, la mort de malheureux lorsque Israël réagit leur importe peu. Le problème se pose lorsque les Israéliens éliminent des chefs. Les foules ont du mal à admettre qu’Allah ne les aient pas protégés.

Il nous faut regarder cette vidéo d’un général Français, il explique que l’Afrique présentera un excès démographique. En accueillant des dizaines de millions d’Africains rien ne changera pour l’Afrique mais tout changera pour la France.

Bernard Atlan

https://www.youtube.com/watch?v=Qj5uZ6FahvM

image_pdfimage_print
18

14 Commentaires

  1. BAVO ! Vous avez très bien expliqué le paradoxe africain !
    Continent où la vie ne vaut rien.
    Mais dès qu’ils arrivent ici, ils nous donnent des leçons : eh Pardi !
    Dès qu’on les effleure, tout juste s’il ne faut pas se mettre à genoux pour se faire pardonner de les avoir effleurer…
    Il suffit d’observer chez eux les analphabètes qui mènent les troupeaux : heureux de leur responsabilité, ils n’arrêtent pas de battre les pauvres bêtes. Par contre, ils sont courbettes et lèche-bottes devant plus riches ou plus instruits qu’eux. J’ai toujours plains de tout mon cœur les pauvres animaux nés dans ces pays de merde.😏💩

  2. Partout où est cette « religion », il y a regression. Partout où il y immigration africaine, nord-africaine, la violence augmente. C’est un fait. Nous savons tous que nous n’avons pas eu de problèmes avec les peuples européens immigrés chez nous.Et nous savons tous pourquoi. La destruction de notre civilisation est en marche. les civilisations meurent toutes, et ce qui est pénible, c’est de le voir de notre vivant. Ceux qui nous dirige sont responsables.

    • Pour qu’une société se développe, il faut la liberté de parole, la vérité. Si une société est contrainte de croire en ce qui lui est demandé de croire sans poser de question, sans réfléchir. La peur de ne pas faire bien, du voisin qui jalouse. comment voulez-vous que certains entreprennent. Les Israéliens ont quitté Gaza, ils y avaient laissé des exploitations de fleurs. Nul n’a repris, tout a été détruit. En France c’est magnifique, les allocations familiales et autres permettent de vivre grassement.

  3. L’immigration de jeunes hommes d’Afrique vers l’Europe est une bonne chose à deux points de vue :
    1 – Une main-d’œuvre à bon marché, c’est bien connu ;
    2 – Mais surtout un frein à la démographie galopante en Afrique !
    En effet : combien d’hectolitres de sperme ces centaines de milliers, voire ces millions, de jeunes immigrés produisent-ils en une année ? Eh bien, en Europe, les femmes qui « bénéficient » de cette manne, volontairement ou non, peuvent se préserver de leurs effets, en avortant au besoin ; tandis qu’en Afrique le même processus engendrerait une quantité d’enfants incommensurablement plus conséquente.
    Croyez-vous que d’aucuns politicaillons mondialistes ne pensent pas cela ?

  4. Et cette question lancinante : pourquoi vouloir importer ici la merde qu’ils ont fui ?

Les commentaires sont fermés.