L’huile et le vinaigre, c’est la République et l’islam

Publié le 3 mai 2015 - par - 1 846 vues
Share

huileetvinaigreParlant des musulmans importés et des Français de souche ou assimilés, De Gaulle aurait dit qu’on ne peut intégrer durablement le vinaigre à l’huile.

Effectivement, on peut tenter d’intégrer le vinaigre à l’huile en agitant vigoureusement le récipient, mais ils se sépareront immanquablement à cause de leur différence de densité et des tensions inter-faciales qu’ils présentent. Allah les a créés ainsi.

Si on veut forcer l’intégration des musulmans à la République, la ségrégation aura forcément lieu, parce qu’il s’agit de deux civilisations incompatibles. L’huile (la civilisation occidentale) sera toujours au-dessus du vinaigre (la civilisation islamique) grâce à une supériorité évidente.

Prenons un récipient gradué rempli que nous appellerons arbitrairement « la France ». Remplissons-le à ras bord de 10% de vinaigre et 90% d’huile. Versons 10% supplémentaires de  vinaigre. Nous verrons que 10% d’huile déborderont. Continuons à remplir de vinaigre jusqu’à 99%. 1% d’huile restera quand même en surface. Cette situation est insupportable au vinaigre qui ne veut pas admettre son infériorité. Le récipient va donc recevoir 1% supplémentaire de vinaigre, ce qui fera disparaître complètement l’huile.

Quand on veut me faire avaler de force des salades à la sauce vinaigrette constituée uniquement de vinaigre, ça me fait tousser et je recrache les salades.

Marc Larapède

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.