L’Humanité : 100 ans d’apologie de crime contre… l’humanité

Publié le 23 janvier 2021 - par - 14 commentaires - 705 vues
Traduire la page en :


À la suite du congrès de Tours, aux derniers jours de décembre 1920, la tendance bolchevique du parti socialiste en France se transforma en section française de l’internationale communiste, et se plaça sous l’autorité de Lénine et de Staline, avec pour quotidien L’Humanité. Jusqu’à la chute du mur de Berlin, les choses étaient claires de ce point de vue : on aimait ou on n’aimait pas le stalinisme ou le néo-stalinisme, mais ce courant avait donc un quotidien, en France : L’Humanité. Depuis lors, le quotidien de la section française de l’internationale communiste a été rebaptisé en « organe central du parti communiste français », puis en « journal fondé par Jean Jaurès », histoire de brouiller les cartes. Il est exact que ce quotidien fut fondé par Jaurès. Mais il fut volé par les communistes en janvier 1921, et il se revendique toujours quotidien communiste.

Pour fêter dignement cet anniversaire, Présent publie un hors-série (en vente en kiosque et à ses bureaux 5 rue d’Amboise, 75002 Paris, ainsi que sur son site : https://present.fr/produit/hors-serie-100-ans-dinhumanite-100-millions-de-morts/) consacré plus spécifiquement au 100e anniversaire du vol de L’Humanité. Les médias du service public ont plutôt relayé de façon flatteuse cet anniversaire, mais Présent a voulu rappeler la réalité de 100 ans de communisme français, à partir de documents bruts : les pages de L’Humanité, telles que publiées aux différentes époques.

Le hors-série rappelle d’abord que L’Humanité n’est pas un journal d’opinion, même s’il en a les apparences. C’est avant tout un outil de conquête du pouvoir par les communistes, une vitrine du parti auquel appartient obligatoirement et aujourd’hui encore sa direction. Raconter le PC « F » par « L’Huma » est donc légitime et tout à fait significatif. Le dossier ainsi constitué nous montre comment « L’Huma », – et donc le PC – ont traité des sujets aussi divers que le pacte germano-soviétique de 1939, la Résistance, les procès staliniens, les affaires Kravchenko, Rosenberg, Soljenitsyne, les répressions de Berlin, Budapest, Gdank, Prague, les Khmers rouges… Édifiant ! Et utile à ceux qui voudraient clouer le bec aux derniers staliniens en les mettant face à ce qu’écrivait leur journal : 100 années d’apologie de crimes contre l’humanité (100 millions de morts, tout de même !) ; c’est bien là le crime majeur de… L’Humanité.

Jeanne Bourdillon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Anti-raciste

Je ne veux pas défendre les communistes plus que ça, mais les militants d’ultra-droite qui leur reprochent les fameux milliards de morts du « livre noir » (contesté par tous les historiens sérieux) ne sont pas crédibles. On sait où mène votre idéologie. Tout le monde a au moins entendu parler des camps de la mort. Et tout le monde a au moins un grand père ou une grand mère qui se rappelle de votre sinistre Milice. Et il suffit de lire régulièrement votre site pour constater que vous n’avez pas vraiment changé depuis.

François BLANC

Ce qui me sidère c’est que cette idéologie marxiste qui a toujours échoué rencontre encore et toujours des adeptes, en France le formatage par l’école marxiste de la république n’y est pas étranger, mais je vois qu’ailleurs ce n’est pas mieux à commencer par les USA
Certes maintenant ces gens appellent cette idéologie “progressisme”, probablement pour rendre justice à Kroutchev qui disait dés 1936 :”le communisme de staline est le premier progressisme”

Anti-raciste

Le FN c’est quelques milliers d’adhérents, une dizaine d’élus, quelques villes, aucun groupe au parlement, aucune région ni aucun département. Le PCF c’est 100.000 adhérents, un groupe à l’Assemblée et au Sénat, des milliers d’élus, deux département et des centaines de municipalités.
Le PCF est le parti de la Résistance.

Victoire de Tourtour

Le parti de la Résistance ? Il faut rire, là ?
Vous devriez faire un peu d’histoire.
“Study history !”, disait Churchill.

Marie

Le communisme, c’est (au moins) 100 millions de morts dans le monde au cours du 20ème siècle. Même mes chats le savent.
Il faut être vraiment une ordure digne des nazis pour se revendiquer encore de cette idéologie avec tout ce que l’on sait aujourd’hui.
Le PCF a été à la botte des soviétiques, au moins jusqu’à la fin de l’époque de Georges Marchais, donc complice des grands criminels.

Anti-raciste

Le modérateur n’a pas l’air d’inaccordable avec la réponse que je vous avait apporté. Pourtant, c’est un fait historique facilement vérifiable, votre parti a compté parmi ses fondateurs un milicien qui a combattu sous uniforme allemand. J’aimerais vraiment que ce droit de réponse soit publié, le débat n’a aucun sens autrement. Se balancer des milliards de mort en guise d’argument politique, c’est risquer de se prendre le boomerang. Bien cordialement.

Paskal

Calmez vous ! Il revendique 47 000 adhérents à jour de cotisations. Il a des élus grâce à des alliances qui sentent un peu la magouille.
Le parti des 75 000 fusillés ?

Marcus

@ Anti-raciste
Le FN c’est presque 11 millions d’électeurs en 2017 pour Marine Le Pen, soit 22,36 % des électeurs.
Le PCF, c’est personne en 2017 et 2012. Il faut remonter à 2007 pour avoir 707 268 électeurs pour Marie Georges Buffet soit 1,97 % des électeurs.
D’autres questions ?

Anti-raciste

Certes mais pourquoi n’avez vous presque pas de militants ni d’élus? Pourquoi votre parti est il en faillite?

UltraLucide

Résistance? Ah oui, le PCF résiste très bien à la vérité, sa propagande est 100% étanche au monde réel. Et vous avez oublié les compagnons de route également progressistes qui balaient devant et derrière vos pieds pour nettoyer des mensonges qui pourraient faire désordre.

Anti-raciste

Venant d’un adepte du seul site qui affirme que Trump a gagné les élections, ce commentaire ne fait pas très sérieux. Bonne soirée quand même.

Prouvencau

L huma
Le journal des ” bien pensant,” dans les ” quartiers,” dans les années 50….

Jean-Paul Bourdin

En 1984, sortie du film homonyme de Michael Radford d’après Orwell, pas un grand film mais fidèle au roman. l’Humanité en avait profité pour sortir un papier qui descendait en flèche le film, avec un encadré sur l’auteur de la Ferme des Animaux. Lui aussi était voué aux gémonies, taxé de fascisme et réduit ad hitlerum. L’abruti ayant pissé cette copie en voulant à l’écrivain d’avoir osé critiquer le régime soviétique, n’ayant pas conscience, l’abruti, qu’Orwell dénonçait là tous les totalitarismes. Signe qu’à l’époque l’Humanité était bel et bien encore et toujours un journal stalinien.
Doivent être heureux les rares communistes qui restent : une dictature communiste à la chinoise est préparée par l’oligarchie mondiale. C’est comme ça que L’Inte-erna-tionna-aleu sera le genre humain ?

patphil

Malraux, 1948, postface des “conquérants”
les techniques discursives du stalinisme, c’est d’abord de déshonorer l’adversaire, rendre impossible la discussion, attaquer surtout sur le plan moral, il faut que l’adversaire soit un scélérat.
le son unique de cette propagande c’est l’indignation, la fin qui justifie les moyens…
c’est toujours d’actualité

Lire Aussi