1

L’hydroxychloroquine efficace au Sénégal et ailleurs, mais pas en France !

Premier bilan de l’utilisation de l’hydroxychloroquine au Sénégal : d’après un échantillon de 181 patients, l’hydroxychloroquine permettrait une guérison plus rapide. Donc en fait, c’est efficace partout sauf chez nous, si je comprends bien. C’est extraordinaire quand même ! Enfin, c’est efficace aussi chez nous, mais faut-il encore administrer le traitement ; les labos, pour ne pas dire collabos, préfèrent attendre un potentiel vaccin pour facturer au prix fort.

http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200502-coronavirus-une-%C3%A9tude-s%C3%A9n%C3%A9gal-confirme-l-efficacit%C3%A9-l-hydroxychloroquine

Le principal effet secondaire de ce traitement, c’est qu’il ne remplit pas assez les poches des grands groupes pharmaceutiques. La chloroquine, n’étant plus sous brevet, ne rapporte plus rien. Et du coup, on préfère foutre la planète à plat économiquement, perdre des milliards de milliards rien que pour une éventuelle société pharmaceutique, avec un produit beaucoup plus cher. Pas mal de médecins peuvent confirmer cela ! Tous pour un… tous pourris.

Quand le protocole du Pr Raoult est suivi (hydroxichloroquine + azithromycine en début de maladie), les gens sont dehors plus vite, c’est dingue ! Donc, il y a moins de risques de contaminations… de complications… donc moins d’hospitalisations… et combien de morts en moins ? En temps de crise exceptionnelle, il faut soigner d’abord pour sauver des vies et non pas se tenir à la rigueur scientifique, comme le préconisent ses détracteurs ! Action, réaction !

Je sens que Raoult va devenir encore plus populaire, au grand dam de ses sinistres opposants. Cette popularité, il ne la cherche pas en plus car, apparemment, il n’a pas l’air d’aimer ça ! Il est avant tout scientifique et il fait son taf, c’est tout.  Pas comme d’autres qui cherchent avant tout les paillettes, en passant d’un plateau TV à un autre tous les jours… Bref, pour résumer cet article, on peut dire que Sénégal : one point and France : zero point.

Chez nous, ce médicament efficace doit être diabolisé. Karine Lacombe est passée par là…

Jérôme Moulin