L’hypothèse Z

Publié le 3 mars 2021 - par - 41 commentaires - 1 709 vues
Traduire la page en :

Un ami qui – peut-être à tort – me fait l’honneur de s’intéresser au regard que je porte sur la situation politique, m’a demandé comment je me positionnerais aujourd’hui face aux perspectives de la prochaine élection présidentielle. Pour le satisfaire, je me suis donc efforcé de mettre en mots la perception que j’avais du problème, de dégager ce qui me paraissait probable ou possible, ou plutôt ce qu’il n’était pas totalement déraisonnable d’espérer.

Voici donc ce à quoi j’ai abouti. J’ai pensé que cela pourrait peut-être intéresser aussi les lecteurs de RL. Mais je mets ceux-ci en garde. Il me faut rester modeste ; mes compétences sont limitées ; je ne prétends nullement être un politologue extralucide, doté d’une clairvoyance infaillible ; je ne suis qu’un patriote inquiet du sort actuel de son pays et qui cherche ardemment des raisons de croire à la possibilité de son redressement.

Quid d’une candidature Zemmour ?

Pour le moment Z. paraît laisser monter avec satisfaction dans le pays le désir de son accession à la Présidence. À mon avis, il a raison de ne pas dévoiler trop tôt ses batteries, ce qui l’exposerait prématurément aux feux croisés de ses ennemis, aux attaques conjuguées de tous ceux, à droite comme à gauche, qui redoutent son éventuelle mise en orbite. Il a raison d’attendre que les sondages montent plus haut et que les ralliements se manifestent en plus grand nombre. Pour le moment, seuls Ménard et Bompart n’ont pas caché que c’était lui leur champion et qu’ils se préparaient à marcher hardiment au combat derrière lui.

Mais on peut raisonnablement espérer qu’un jour prochain ce sera aussi le tour de Marion Maréchal, de Villiers, de Dupont-Aignan, de Messiha, de Poisson, de Philippot, de Goldnadel de se positionner en sa faveur. Voire celui de Bruno Gollnisch et – pourquoi pas ? – celui de Jean-Marie lui-même ! Il faudrait aussi que ça bouge un peu du côté des anciens partisans de Fillon, que des gens comme Ciotti, Bellamy ou Aubert consentent à se rapprocher de lui. On peut escompter que certains de ces généraux qui, ces dernières années, se sont mobilisés et ont fait connaître publiquement leur condamnation de la façon dont aujourd’hui vont les choses dans notre pays, pourront également, sans trop de difficultés, entrer dans la danse. Si, à ce stade, les pourcentages de voix en faveur de Z et ceux en faveur de Marine parvenaient à se rapprocher et commençaient à s’équilibrer, je crois qu’on verrait alors certains secteurs du RN (Ravier, Bay, Collard, Mariani, etc.) basculer progressivement de l’autre côté. On espère que cela amènerait Marine à décider sagement de s’effacer pour se ranger derrière Z (comme, dans le cas inverse, Z, j’en suis sûr, saurait se ranger derrière elle).

Arrivé à ce stade, disposant d’un aussi substantiel socle électoral, il faudrait alors mettre en place, jeter les bases d’un large front patriotique, résolument anti-islamique et anti-mondialiste, afin de soutenir et porter jusqu’à la victoire « le projet Z ». Sur la base d’un tel front clairement constitué, avec des structures locales vivantes et ouvertes à tous les patriotes sincères, notre « bien-aimé leader », pourrait se permettre d’envisager d’audacieuses et habiles « manœuvres » ayant pour but de neutraliser, voire de satelliser des forces comme celles qui se reconnaissent aujourd’hui dans un Onfray, un Chevènement ou un Montebourg, voire de provoquer des fractures dans le camp des mélenchonistes (surtout si Macron apparaissait comme devant être le favori du camp d’en face).

On a le droit de rêver ! C’est à quoi pour ma part je me suis laissé aller, même si je sais bien que les chances que cela marche sont malgré tout assez minces… Si – par malheur – l’opération Z qui se dessine actuellement finissait par capoter, je me rallierais bien sûr – la mort dans l’âme – à un vote Le Pen, tout en sachant pertinemment que la candidature de Marine, même si celle-ci parvenait à attirer une quantité accrue de suffrages, la rapprochant un peu plus de la majorité que lors de ses précédentes tentatives, cela ne déboucherait finalement, face à une candidature Hidalgo, Macron, Bertrand ou Barnier, que sur un sanglant et désespérant échec.

J’ai regardé vendredi dernier sur CNews le face-à-face Zemmour/Djebarri (l’actuel ministre des Transports), un jeune macroniste brillant (pas une caricature, pas un vulgaire Castaner, un impudent Darmanin ou une effrontée Schiappa, mais un homme qui connaît ses dossiers et qui réfléchit). Très impressionnant, ce débat ! Les deux débatteurs ont échangé leurs points de vue de façon fort courtoise, se laissant interrompre pour une mise au point ou une précision, s’écoutant respectueusement et n’hésitant pas à reconnaître que sur tel ou tel point l’autre disait vrai. Z, pour sa part, sans jamais chercher à écraser le ministre, a nettement marqué des points, parvenant à plusieurs reprises à mettre D en porte-à-faux avec certaines positions discutables défendues par ses amis ou à faire apparaître le caractère improbable ou illusoire de certaines des promesses mirifiques qu’il se risquait à décliner.

Au vu d’une telle prestation, on ne peut que constater que notre Z ne se contente pas d’être le plus virulent des dénonciateurs de l’immigrationnisme dominant et de tous les traîtres qui pactisent avec l’islamisme conquérant, et cautionnent par leur lâche passivité la montée de l’insécurité et de la délinquance dans notre pays. Refusant de se laisser enfermer dans ce seul rôle contestataire, il fait la démonstration, jour après jour, de sa compétence sur le terrain économique et diplomatique (malgré un peu trop de complaisance, à mon sens, envers Poutine), sur celui de la politique industrielle ou militaire.

Bref, il s’efforce avec succès de faire la preuve qu’il possède une indiscutable carrure d’homme d’État. Ce que la pauvre Marine – pour son propre compte – malgré tous ses efforts pour édulcorer son discours au risque de le rendre insipide aux yeux de beaucoup de nos concitoyens exaspérés, se révèle visiblement incapable de faire.

Avec Z, c’est clair, c’est franc, pas de « en même temps », pas de faux-fuyant ! Pas question pour lui de finasser et de se cacher derrière son petit doigt :

– Non les jeunes patriotes de Génération Identitaire n’ont rien commis de répréhensible ; ils n’ont fait qu’user de leur droit constitutionnel d’expression et de manifestation, sans transgresser aucune loi de la République ; les dissoudre, comme le propose Darmanin, serait par conséquent une forfaiture.

– Non, il n’y a pas de frontière étanche entre l’islamisme et l’islam. Les djihadistes sont de bons musulmans qui ne font que mettre en application ce qu’ils ont lu dans le Coran, la parole incréée d’Allah fidèlement recueillie par son prophète Mohamed. Les djihadistes ne constituent pas la majorité des musulmans mais ils sont, au milieu de la masse des musulmans dits « modérés », comme des poissons dans l’eau.

– Oui, je suis pour l’arrêt total de l’immigration, l’immigration illégale comme l’immigration légale. Je suis même pour qu’on envisage sérieusement l’hypothèse d’une remigration. Comment peut-on faire semblant de déplorer le communautarisme (ou le séparatisme) et ne pas voir que celui-ci est nourri, renforcé, par les nouveaux arrivants qui, vague après vague, viennent s’intégrer, non dans la société française, mais dans les colonies d’allogènes déjà installées ?

– Oui, ce que l’on appelle aujourd’hui « l’état de droit » n’est en réalité rien d’autre que l’usurpation, par des juges non élus, de la souveraineté du peuple, laquelle constitue pourtant officiellement le fondement de la démocratie. Un nouvel exemple de cet état de chose scandaleux vient de nous être donné par le Conseil d’État. Celui-ci vient en effet de décider qu’un étranger quatre fois condamné par un tribunal, la dernière fois pour « propagande terroriste », ne pouvait pas être expulsé sous prétexte que, selon lui, la propagande terroriste ne doit pas être assimilée à du terrorisme !

Mais ce n’est pas parce que Z parle clair, parce que c’est toujours sans détour qu’il s’exprime et parce qu’il se refuse à nous épargner ses diagnostics même les plus sévères que – nouveau Savonarole – il se comporterait comme un imprécateur intolérant et sectaire, et se laisserait aller à la vitupération et aux insultes. Sans renier aucune de ses convictions, il nous apporte quotidiennement la preuve de sa capacité à discuter posément et même courtoisement avec quiconque accepte de débattre avec lui. Cela a été le cas de Djebarri, j’en ai déjà parlé, mais aussi celui d’un Pascal Blanchard, universitaire « décolonial » en vue, qui face à Zemmour s’est tenu prudemment à carreau et en a beaucoup rabattu sur les contestables affirmations qui nourrissent habituellement son discours.

Ce n’est qu’un début, le combat décisif ne fait que commencer !

André Pouchet

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
le vieux autodidacte

Zemmour seul et Marine seule n’ont aucune chance , seul un front de Patriotes regroupant tous les courants Nationalistes auront une chance….Si non c’es Macron sur !

Daniel

Zemmour est un excellent débatteur et un assez mauvais orateur. Je crois que sa peu probable candidature serait une erreur, car il aurait moins de chances que MLP. et il le comprendra à temps ! Sa candidature contre MLP risquerait de nous propulser au deuxième tour, un Mélanchon ou un verdâtre !

Mimi

Z comme Zorro, je suis pour et vous dites : mauvais orateur alors là vous ne connaissez pas la définition de ce mot, prenez votre dictionnaire, parce-que il reste calme et courtois, observez Poutine, inutile de crier comme cela se fait dans les meetings, pauvres français éternels râleurs, nous sommes la risée dans le monde entier le saviez-vous?.

lafronde

Surestimation de la présidentielle, sous valorisation des législatives. Telles sont, je crois, les raisons de l’échec réitéré du FN/RN depuis des décennies. Un parti politique n’est considéré que s’il représente une majorité de citoyens dans un territoire donné. S’il ne représente qu’une tendance minoritaire, il peut être ignoré. Pour compter le camp identitaire/patriote doit obtenir la majorité dans ses bastions. Justement c’est possible dans toute la “France périphérique”. Le pb du calendrier quinquennal inversé et que si la cnadidature présidentielle échoue, le camp défait se démobilise. C’est un cadeau au régime en place. Tous les efforts du RN devraient être de mobiliser son électorat aux Législatives. S’il l’avait fait, le discours identitaire aurait droit de cité à l’Assemblée.

Claude

Selon Valeurs Actuelles ,E.Zemmour atteindrait 17% d’intentions de vote si Marine Lepen et Nicolas Dupont Aignan ne se présentaient pas ; on pourrait ajouter qu’il serait élu si personne ne se présentait.

zéphyrin

je pense que la “candidature éventuelle” de zemmour est une erreur tactique et politique. il est tout à fait dans son rôle et sa posture, en tant que lanceur d’alerte .Malheureusement, sans un jeune candidat convaincant, l’option MLP me parait pour l’instant une autre erreur . Les médias sont trop gentils avec elle comme si elle ne présentait aucun danger pour le système….

Patapon

Nous comptons sur Z,et il faudra compter avec lui ,notre Heraut sans peur,mais,a la fin,ce seront les bulletins de vote qui seront comptes…

L BÉRA

Beau fantasme citoyen!
Mais les ego démesurés…. et le besoin de fric pour leurs partis-cules créés par tous ces “chefs de clans” vont interdire l’Union.
Tous ces prétendants autoproclamés au trône du représentant de la finance mondiale à l’élysée, ont besoin du 1er tour diviseur, pour espérer faire 5% et récupérer le jackpot. Le 2nd tour ne les concerne plus…. et la France et les Français encore moins.
L’Union Nationale doit se faire dans les mois qui viennent, autour d’une personnalité incontestable bénéficiant d’expérience et d’appuis..
Et Eric Zemmouir, formidable éclaireur d’idées, ne paraît pas le mieux placé pour devenir ce CHEF DE GUERRE.

Surle Noël

Zemmour Président en 2022 ! C’est ce qui pourrait nous arriver de mieux !!!

Coors

Tous ensemble , ,zemmour MLP,Messiha Ménard Rioufol,Ciotti Marion Maréchal De Villiers ,il faut soutenir celui qui se présentera contre le stalinien la peste brune ,Macron et sa clique

Assemat

Absolument

Braqque

oui, qu’ils s’unissent et on a la victoire en vue .

Vicking

Tout à fait d’accord

Robalba

bon, ça continue ….Bof, ça agite le cocotier …Tiens, avec Zemmour, Macron perce les 30% au premier tour et les populistes disparaissent du second: mais c’est peut être ce que veulent tous ceux qui s’escriment dans leur salon….

dd68

notre dernier espoir oui mais voudra t il s’engager dans ces élections Pour moi c’est 100% oui à Zemmour ses idées ses connaissances ses compétences et son parler franc 👍👍👍👍

Jean-Louis

C’est une absurdité totale de penser l’excellent polémiste Éric Zemmour comme Président, cela n’a aucun sens. Pourquoi pas Ivan Rioufol dans ce cas? Si Zemmour accepte ce « challenge » stupide et ingagnable, il est grillé pour longtemps et des Zemmour, on en a pas tant que ça pour faire l’impasse. Réfléchissez bon sang!

Jean05

Cet article décrit un processus hautement souhaitable. qui n’est pas certain, mais qui est possible, et qui représente notre unique salut. Marine Le Pen perdra en 2022 : elle perdra peut-être avec 48% des voix, et elle se réjouira en pensant que la prochaine fois… Mais il n’y aura pas de prochaine fois : ou bien les patriotes s’unissent et l’emportent en 2022, ou bien tout sera perdu à jamais. Tout va dépendre de l’intelligence et du désintéressement de Marine Le Pen : que, pour la France, elle se rallie à Zemmour ! 2022 est notre dernière chance.

BERNARD

Z comme Zemmour, c’est combien de divisions, quels sont ses réseaux, ses media, quel serait son financement pour une campagne électorale , on lui donnera 0.5% du temps de parole sur les antennes islamisées de la TV française.
Il n’aura pas Soros pour le financer ! Nombreux sont ceux qui lui savonneront la planche.

La dissolution de GI, que je ne digère pas, sera peut-être le coup d’envoi d’une guerre civile, ou insurrection, ou révolution ou soulèvement, à la suite “ENFIN” d’une prise de conscience du peuple martyr.. peut-être que trop c’est trop (vous avez voulu éviter la guerre en dissolvant GI, vous aurez et la guerre et GI) La coupe est pleine et prête à déborder.

En cas de grosse crise, et à mon avis seulement dans ce cas, il aurait effectivement toutes ses chances.

Vicking

Super comme texte et j’approuve totalement

didile

En somme la bataille cessa faute de combattants (ils étaient tous morts )est devenue ,la bataille n’aura pas lieu car personne ne voudra se battre .
En gros ,c’est un peu comme si les bébés que leur mère éjecte à 9 mois de grossesse ,s’éjectaient tout seuls ,las de lutter pour vivre .

patphil

de grace cessez ces inepties
zemmour est un brillant polémiste, essayiste,
il n’est pas un politique ! et il le sait

kounnar

Il est pourtant nettement plus affuté qu’un …Macron :-)

Vicking

Et Hollande, et Macron, vous appelez ça des politiques. Ils n’ont rien dans la tête. Alors pourquoi pas Zemmour qui les dépasse de plusieurs coudées ????????

kris

Vous avez raison sur un point très précisément: Vous rêvez.

Tonton

Le jour où Zemmour subira une offensive merdiatique générale, il deviendra crédible par rapport à MLP !

kounnar

Il subit déjà une offensive judiciare, il est donc déjà crédible …

Cyprien

Oui. Mais aussi brillant soit-il, il fera peur à la masse des électeurs qui ne sont pas encore près de voter pour lui. C’est pourquoi, je maintiens toujours que c’est MLP qui seule peut nous faire gagner. N’y voyez aucun reproche. Ni contre vous, ni contre Zemmour. C’est juste mathématique. Il faut être pragmatique et élire celle qui a toutes ses chances pour nous faire gagner. Elle ratisse au-delà de la sphère patriote. C’est le seul moyen de parvenir à la victoire.

patphil

mlp la seule à pouvoir gagner ?
préparez le champagne et le dancing comme la dernière fois

Colargol

Elle essaye de râtisser au-delà de la sphère patriote mais y parvient-elle ? Nous n’en savons rien et nous ne le saurons qu’au soir du premier tour.
Elle n’a pas peut-être pas gagné en crédibilité au-delà des patriotes, mais elle a perdu la confiance de presque tous les patriotes.

Angélique

Ce que vous dites est très juste. Marine Le Pen a pratiquement perdu sa base naturelle et ne peut plus compter que le sur le vote de Français “lambda” déçus et en colère, mais seront-ils plus nombreux qu’en 2017 ? Je demande à voir… On a parlé d’une Marine à 40 ou 48 % dans les sondages… je suis très sceptique et j’hésite entre deux mots : “irréaliste” et “surréaliste”. On connait les mougeons, même s’ils étaient tentés de voter Marine, ils seront retenus de voter “extrême droite” comme d’habitude !
Et aussi faudrait-il que Marine fasse une autre campagne que ce qu’elle nous a fait en 2017 !

Mantalo

Vous avez raison. MLP ne serait élue que sur les “faits divers” vus à la télé, mais plus du tout par les gens convaincus qui composait son électorat dans des temps anciens…..

joseph d arimathie

rever sans laisser son reve etre son maitre . en tous cas , ca fait du bien de sortir de l enfer de la JUNTE DES MACRONIQUEURS .

Natou

Pour info Z a pris 4% en 10 jours il est à 17 %voir dernier sondage dans VA 👇

https://www.valeursactuelles.com/politique/presidentielle-2022-eric-zemmour-credite-de-17-dintention-de-vote-129065

finance

Natou : wow, c’est pas mal du tout quant on pense que NDA qui est chef de parti depuis longtemps ne fait que 7% . Mais qu’en est-il du général Martinez ?

patphil

vivent les sondages

Magne

Malheureusement NON!
Ces 17 % n ‘existent que si MLP et Dupont- -Aignan sont absents; et pire : les électeurs de ces deux- là disent alors voter blanc et non EZ…
A la lecture de l’article l’on se rend compte qu’il s’agit, hélas, d’un titre quelque peu “surfait”; c’est tout à fait regrettable et très dangereux.
Eric Zemmour représente la quintessence de ce qui pourrait advenir à la France. Je le souhaite ardemment, mais ce n’est certainement pas en commençant à raconter n’importe quoi, même si VA corrige par la suite dans l’article, que l’on parviendra à faire de cette envie la réalité.

Natou

Très bon article.
C’est clair Z à toutes les qualités requises pour être un Grand President .
Je l’écoute tous les soirs , je le lis et c’est un pur bonheur car c’est le discours que j’ai envie d’entendre surtout quand il propose la # Remigration # car la France est au plus mal …..
Macron a lâché au sujet du Covid # il faut vacciner les Africains car j’ai dans mon pays 11 millions d’africains qui ont de la famille en Afrique # source CNews Face à l’Info d’hier soir !!!
Plus les arabes !!!!

Moi je vote pour Z les yeux fermés et en courant .

finance

Natou : pour les arabes je serais étonné qu’ils acceptent de se faire piquer avec des trucs qui contiennent des extraits de fœtus de bœuf (non halal ) ainsi que des extraits de fœtus humain . Sans parler des autres cochonneries contenues dans ces non-vaccins .

Mantalo

Je n’imagine pas l’un (Z) se désister pour l’autre (MLP), ni l’inverse. MLP trop prétentieuse et Z aurait tout à perdre, il n’est pas politicard mais chroniqueur.
Quant au débat avec Djébarri j’ai apprécié aussi la courtoisie et l’écoute de chacun des deux hommes..Mais ils auraient dû venir avec de meilleures connaissances de certains sujets techniques…. Ça faisait parfois un peu “léger” mais une heure c’est court.

Laurent P

“Pour le moment, seuls Ménard et Bompart n’ont pas caché que c’était lui leur champion et qu’ils se préparaient à marcher hardiment au combat derrière lui.”
Pour vivre heureux, vivons cachés.
On peut parfaitement dire en privé à Eric Zemmour qu’on le veut pour président et qu’on est déjà prêt à voter pour lui, ça ne coûte qu’un timbre :
https://resistancerepublicaine.com/2021/02/26/si-vous-voulez-eric-zemmour-comme-president-dites-le-lui-directement/

finance

Laurent P : on peut aussi le dire sur FB en s’inscrivant dans son groupe . Moi j’en fais partie et je lui ai envoyé un mail la semaine dernière.

Lire Aussi