Robin Andraca, obsédé par RR, se prend pour Zorro, il n’est que Laval

Publié le 29 juin 2018 - par - 17 commentaires - 1 314 vues
Share

Décidément, Libé nous adore, autant qu’on l’adore sans doute. En tout cas, leur journaleux Robin Andraca scrute chaque jour nos parutions pour essayer de les faire passer pour des fake news et à chaque fois il se ridiculise… Manipulateur, donneur de leçons, faussaire… Même pas brillant, en plus.

Et si RR le fascine, le passionne, c’est, sans nul doute, que ce journaleux de compétition aime l’islam, démesurément, et ne supporte pas que d’autres, comme Résistance républicaine, le détestent.

Avant-hier, donc, Robin Andraca, en mal d’existence et excellent enculeur de mouches avait tenté de nous faire passer pour des affabulateurs avec l’histoire du signe de croix que l’Arabie saoudite voudrait voir interdire :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/26/libe-refuse-dadmettre-que-larabie-saoudite-demande-linterdiction-du-signe-de-croix-aux-footballeurs/

Hier Robin Andraca a remis ça, à propos de la Grande-Bretagne et de la prison qui pend au nez des islamophobes pour notre article,

http://resistancerepublicaine.eu/2018/05/12/la-grande-bretagne-envisage-une-peine-de-six-ans-de-prison-si-on-critique-lislam/

avec un petit bijou de désinformation-manipulation qui vaut son pesant de cacahuètes frelatées intitulé Non, la Grande-Bretagne n’envisage pas une peine de six ans de prison si on critique l’islam :

http://www.liberation.fr/checknews/2018/06/26/non-la-grande-bretagne-n-envisage-pas-une-peine-de-six-ans-de-prison-si-on-critique-l-islam-lien-rep_1661812

Bon, on passera sur le sous-titre évoquant le « blog d’extrême-droite Résistance républicaine« . Libé n’argumente pas, Libé lance les chasses aux sorcières avec le concept largement éculé et mensonger d’extrême-droite. Robin Andraca, un gosse de 4 ans qui s’écrie « caca boudin » devant ceux qui sont restés honnêtes.

L’intéressant est ailleurs. Cherchant à débusquer la « fake news », il commence par citer le premier paragraphe écrit par notre ami Jack à l’appui de ses dires : La Grande-Bretagne envisage une peine de six ans de prison si on critique l’islam. Le projet de loi ne parle que de critique de « la religion », mais tout le monde sait de quelle religion il s’agit. Personne ne va en prison pour une critique du judaïsme ou du christianisme. Pour qui sait lire, le début de l’article est clair, il ne contredit pas le titre, oui, c’est bien pour préserver l’islam et en interdire la critique que la Grande Bretagne pourrait légiférer…

Deuxième salve du Laval de Libé :

Il ne s’agit même pas d’un projet de loi, mais de propositions faites par le Sentencing Council for England and Wales, un organisme indépendant créé par la loi sur la justice pénale de 2003, dont le rôle est de rendre les peines les plus claires et plus uniformes. Les juges décident ensuite de suivre, ou non, les propositions de l’organisme. Dans ce cas précis, les juges n’ont pas encore décidé.

Gigantesque éclat de rire… Le Sentencing Council for England and Wales est aussi indépendant du politique que tous les auteurs de rapports commandés par les ministres en exercice chez nous. Rapports dont on sait que, téléguidés, ils aboutissent aux conclusions espérées, sauf quand le commanditaire se trompe en nommant le responsable et se dépêche de cacher-classer les rapports qui dérangent, comme le rapport Obin. Mais j’ai gardé le meilleur pour la fin :

Il ne s’agit pas non plus de punir de plusieurs années de prison quiconque critiquerait l’islam. En réalité, ce rapport propose de punir jusqu’à six ans d’emprisonnement les personnes reconnues coupables de harcèlement en ligne, hostiles à l’égard d’une religion ou d’une orientation sexuelle. Particulièrement si la personne reconnue coupable est « connue, a du pouvoir ou de l’influence, et abuse de sa position pour susciter de la haine », ajoute le rapport.

Grandiose, non ? Ce rapport propose de punir jusqu’à six ans d’emprisonnement les personnes reconnues coupables de harcèlement en ligne, hostiles à l’égard d’une religion ou d’une orientation sexuelle ; quelle différence avec ce rapport envisage de punir de 6 ans de prison ceux qui critiquent l’islam ? A moins que l’islam ne soit pas une religion aux yeux énamourés de Robin Andraca ? A moins qu’il n’y ait une différence sémantique entre être hostile à l’égard de l’islam et critiquer l’islam ?

Quand on ne sait pas, on s’abstient. Quand on n’est pas bon en explication de textes, on s’abstient de s’y coller, ça évite le ridicule.

Pour la désinformation, Robin Andraca assume, il est payé pour ça.

C’est que Libé, en sus de son travail de destruction de la France depuis des lustres, payé par le contribuable tant qu’à faire, reçoit en sus des subsides pour faire le sale boulot : C’est que ça rapporte, de jouer les délateurs… Il y a même un beau contrat signé, c’est même Robin Andraca qui le rapporte sur son compte twitter :

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/28/libe-robin-andraca-obsede-par-resistance-republicaine-se-prend-pour-zorro-quand-il-nest-que-laval/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Zenobia van Dongen

Les Sentencing Guidelines disent « Les infractions relatives à la haine contre des personnes pour des motifs religieux ou des motifs d’orientation sexuelle ne prévoient que des propos ou des comportements menaçants, et ne s’étendent pas à une activité abusive ou insultante. »
Alors, Libération a raison.
https://www.sentencingcouncil.org.uk/wp-content/uploads/6.4328_Public_Order_Offences_Guideleines_Consultation_web.pdf

le Franc

andraca ? c’est pas un mec qui a fui franco, comme en amérique ils fuient les cartels de cocaine de mexico parce qu’ils sont infoutus de mettre eux-mêmes de l’ordre dans leurs propres pays ? du coup ils veulent imposer leur « propre ordre » complètement fantasmé aux pays d’accueil dont ils ont forcé les frontières.

Trannod

Les parents de mec Robin non des bois mais des chiottes doit être le fruit d’un couple catho intégriste qui respectait le non port du préservatif
car si ses parents en avait mis un il ne serait pas là a nous faire l’effet du vin doux

Rosa Ire

Ah ! Ce journaleux se prend pour Zorro…
Quelle prétention ! Il n’en a pas l’envergure, ni même la moustache !
En fait, ce Robin Andracaca pue la bien-pensance…

shinobido

robin le vil coquin , parts exécré sa jactance d hyper collabo n’a rien a exprimé si ce n’est que la chasse aux patriotes.robin arrête ta musique d’ascenseur.robin,surement tu sors du bois et l’on te repére.surement . tu n’a pas la lumière a tout les étages, et sous sols.robin une honte a ce fier prénom.

patphil

les journaux ne se vendent plus, la presse de réinformation fait recette!
plus ils vous attaquent plus on sait que vous dites vrai et leur faites mal!
continuez!

DUFAITREZ

Quand on sait qu’il existe en GB des tribunaux islamiques, appliquants la charia, tout devient possible !

Jean-Robert Cohen, fier juif gauchiste

Je danse de joie quand je vois les commentateurs ulcérés de payer des impôts qui se retrouvent dans les subventions versées à mon cher Libé. Continuez à écumer de rage, mais surtout continuez à payer !

Kader Oussel

C’est tout ce que vous trouvez pour défendre l’intérêt de votre journal ? On a les satisfactions que l’on peut.

France-org

Dans le cas de libération , les subventions peuvent être considérées comme des abus de biens sociaux. Elles devraient être supprimées pour toute la presse. Sans elles , vous vous cassez la gueule car vous êtes totalement incapables d’équilibrer les comptes. Vous n’êtes que des escrocs……….

France-org

C’est quoi ces guignols qui se permettent de danser avec l’argent des autres.

France-org

Imaginez la suppression de ces subventions, non seulement votre journal déposerait le bilan mais il vous licencierait. Si vous n’êtes qu’un client de ce journal, il ne vous resterait plus qu’à lire VOICI….Pauvre type…..Continuez à danser , je n’aimerai pas être à votre place avec une mentalité de petit mec…… Aucune envergure intellectuelle.

le Franc

et parasite patenté des sociétés Blanches, car vous ne brillez pas des masses en zones islamiques.

Simone GUTIERREZ

Ce torchon de  » Libé  » est subventionné …. avec nos sous !
Quelle honte , quand on mendie les deniers publics pour survivre , on se doit de respecter la pluralité des opinions , car parmi les gens qui achètent cette feuille de chou , on trouve des opposants qui , constamment , se voient traînés dans la boue .
Vous me direz que les opposants n’ achètent jamais cette fiente joffrinesque ! … qui prétend être un  » journal  » .
C’ est pas une raison !

Kader Oussel

Qui lit encore Libé ? Christine Tasin pour savoir ce que le torchon bave encore sur RR.
La photo de Theresa May est bien choisie. Comme Merkel, elle navigue à vue et ils sont nombreux pour lui servir de copilotes pour garder le cap vers La Mecque.

JILL

Libé ,Médiapart,voire Le Monde sont à la presse l’équivalent de  » Je suis partout  » dans les années 40 .Je ne dirais pas que Andraca rappelle Brasillach,car ce dernier était un intellectuel de haut niveau ;ce qui valut entre autres le poteau d’éxécution ;le Général
estimant que le talent était un facteur aggravant …au moins de ce côté,Andraca ne risque pas grand chose .

kancau11

Il est déjà prêt pour la conversion, ses joues et son menton en attestent.
La liste des traitres s’allonge de jour en jour.