Librairie anti-Zemmour : les migrants ne vont pas toucher lourd !


La presse et les réseaux sociaux ont fait grand bruit autour de cette histoire.
La librairie Au Temps des Livres de Sully-sur-Loire a décidé de reverser les recettes de la vente du dernier ouvrage d’Eric Zemmour à une association d’aide aux migrants. La gérante se félicite de faire ainsi « un joli pied de nez aux idées de monsieur Zemmour ».

Dans les faits, l’association en question ne touchera sans doute pas grand-chose, car enfin, je doute que le lecteur (ou la lectrice) de Zemmour soit très motivé à effectuer son achat dans la librairie en question en voyant leur petit écriteau.

C’est surtout la librairie au fond qui a à gagner dans cette affaire en s’assurant une couverture médiatique avec cet « acte de résistance » au service de la bien-pensance.

Si la librairie fidélise peut-être par cette manoeuvre un certain public (retraités des Cercles du silence partisans de l’accueil inconditionnel, jeunes antifas), elle s’aliène dans le même temps une partie non négligeable et même majoritaire de la population hostile à l’immigration.

Certains ne se sont pas privés pour manifester de façon courtoisie mais ferme leur mécontentement sur la page Facebook de la librairie et dans les avis Google.
Et là se produit un phénomène étrange… Le 18 septembre au soir, il y a à peine 200 avis Google (dont beaucoup de critiques). Le lendemain matin, on constate que le nombre d’avis est resté à peu près stable. Mais dans l’après-midi, les choses évoluent. Tout se précipite. Des centaines et des centaines d’avis positifs avec parfois des messages élogieux apparaissent ! Au moment où j’écris ces quelques lignes, il y en a déjà plus de 1000 ! Postés par des profils qui semblent pour certains avoir été créés spécialement pour l’occasion.

Et la petite librairie du Loiret qui avait 2,5 étoiles sur 5 (pas vraiment le meilleur des scores), qui ne faisait pas du tout l’unanimité, se retrouve finalement avec 4,6 étoiles.

Loin de moi l’idée d’insinuer que les gérants de la librairie aient quoi que ce soit à voir avec cette flambée de nouveaux avis tous très positifs… Mais quand même, tout cela est très étrange !

Comme s’il fallait absolument étouffer les voix d’opposition, la voix de cette France qui considère que c’est les nôtres avant les autres, que nous n’avons pas à prendre en charge le monde entier quand il y a déjà des personnes en souffrance sur notre sol, des sans-domiciles fixes, des personnes marginalisées en raison de leur handicap. Cette France qui se soucie de la montée croissante de l’insécurité qui touche tout le monde et notamment les femmes et qui n’est pas sans lien avec l’immigration massive, et ça plus personne de bonne foi ne peut le nier.

Une chose est certaine : si je m’aventure un jour dans le coin, je n’irais pas dans cette librairie.

Marie-Aude Beautard

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. Tiens, cette anecdote me fait penser à un truc que j’ai constaté récemment sur un autre site (qui n’a rien à voir avec RL): sur le site Ville Idéale, vous avez la possibilité de noter les villes où vous habitez (où avez habité). Or, de nombreuses villes tenues par les communistes, socialos et autres écolos font régulièrement l’objet de commentaires très négatifs sur la manière dont elles sont gérées. Et depuis quelques mois, les moyennes de ces villes ont subitement augmenté car des personnes travaillant dans ces mairies ont créé des multicomptes sur ce site pour faire grimper artificiellement les notes de la ville et tente d’induire en erreur les personnes ne connaissant pas ces villes (un exemple concret: Villejuif, bastion communiste situé dans le Val de Marne).

  2. bien fait pour elle non seulement en tant que libraire ec sera un fiasco mais les muz n auront pas d argent pour leur .ca….

  3. Quel paradoxe. Tu n’aimes pas Zemmour et tu aimes les migrons, tu achètes le bouquin pour donner du fric aux parasites mais en même temps tu en files au Z. Donc tu n’achètes pas et les migrants peuvent se gratter, ainsi que le libraire.
    Tu aimes Zemmour et détestes les allogènes donc tu achètes le livre mais ailleurs.
    Le patron de cette librairie est un crétin.

  4. si c’était pas si loin je serais aller acheté les dix exemplaires que j’ai commandé dans cette librairie en payant en pièces de 50 cents rien que pour faire chier cette sous merde .

  5. cela me rappelle la cagnotte du boxeur qui a été interdite et celle pour les CRS qui s’est vue monter, monter …
    sauf que les milliers de dons apparus en 5 mn étaient plus qu’étrange : 21,22 euros, 9,35 euros, 12,77 euros ….

    c’est comme le décompte des manifestants par la police 142 725
    comme si on pouvait les compter un par un

    mais qu’ils sont cons !

    quoi que , comme disait rocco sifrédi, plus c’est gros mieux ça passe
    surtout devant des français au cerveau complètement lessivé au BFMTV !

  6. L’association d’aide aux migrants ne va pas toucher lourd, quant aux migrants, eux, ils n’en verront même pas la couleur.

  7. Le plus marrant est que les crétins qui vont acheter le livre pour faire leur « B.A. » envers li migrons vont se retrouver avec le livre de Zemmour sur les bras.
    Ou alors ils le laisse dans la boutique. Dans ce cas ils sont aussi cons en sortant qu’en entrant.

    • Exact. Ça relève de l’injonction paradoxale. Ça va donc bugger dans les cerveaux qui veulent s’opposer à la vente du livre de Zemmour. Déjà je ne vois pas comment ils pourront l’empêcher de toucher ses droits d’auteur ?! A moins qu’ils ne payent de leur poche ? Zemmour n’a donc rien à craindre. Tout ça participera de l’opération marketing qu’il a lancée.

  8. J’espère que ce(tte) libraire ira encore plus loin dans sa volonté de montrer l’exemple en accueillant chez lui (elle), à ses frais, bien entendu, un ou plusieurs migrants. Ca serait de bon ton, pour être pleinement crédible. Quand je dis « à ses frais », cela sous-entend que le migrant accueilli soit : nourri, logé, chauffé, éclairé, blanchi (oh pardon !), soigné; voire même lui donner du travail (enfin pas trop quand-même, pour ne pas interférer avec les 8 prières quotidiennes); mais également, qu’il (elle) soit responsable, pénalement, des crimes ou délits éventuellement commis par son invité, car, comme chacun le sait, ils ne connaissent pas les Codes… Alors, des volontaires ?

    • PARFAITEMENT exact !! Voilà un des arguments  »clé » pour ceux qui soutiennent la migration mais ne déboursent rien, comme tous ceux du show-bis qui manifestent à Paris et ensuite courent se réfugier en Suisse ,dans leurs palaces au bord d’un lac.

  9. Si Zemmour avait reversé tout ou partie des bénéfices de son livre aux Français dans le besoin, il aurait tué dans l’oeuf cette propagande d’extrême gauche, mais Zemmour étant un bourgeois qui aime l’argent, n’en a bien sûr jamais eu l’idée.

  10. Pauvres cons ,reverser les recettes de la vente des livres à des sdf,des personnes âgées avec des petites retraites,des personnes dans la précarité, non vous n’y pensez pas voyons, à des migrants c’est mieux qui en remerciements lui defoncerons peut-être sa vitrine ,les cambriolerons ou les truciderons .

  11. Cette librairie pourrait faire une chose encore plus honorable : ce serait de recueillir deux ou trois clandestins, chez eux, et de nourrir aussi ces pauvres malheureux..

    • excellente idée ! de plus les livres vont les enrichir…
      dommage j’habite trop loin…il y a sûrement des choses amusantes à y faire (sourire)

  12. La librairie de Sully sur Loire aurait dû demeurer neutre !
    Elle doit être boycottée .

  13. Cher M.Zemmour, merci de ce fichu bazar que vous créez dans notre France…! Il était grand temps de mettre un coup de pied dans la fourmilière mondialiste. Et quoi qu’il arrive…nous repartirons sur d’autres bases.

  14. Si j’etais voyou, j’irais leur déverser une charrette de fumier devant leur porte, comme ça se faisait dans le temps !
    Rage et désespoir !

  15. Allez chercher du purin, en verser devant !
    Ah, mince, maintenant il y a des caméras partout !

  16. Petit buzz… Les acheteurs ne se bousculer ont pas et si cette librairie ne fonctionne pas bien elle ne fonctionnera pas mieux

  17. ils auraient mieux fait de boycotter
    je suppose que les habitués de cette librairie ne vont pas vouloir que les migrants fassent bombance, quel manque de solidarité avec les nouveaux pauvres en france

    • Idem !! De tout cœur avec vous ! Au fait, l’extrême gÔche c’est bien ceux-là qui crament les bagnoles de flics….???

  18. J’ai acheté le mien dans une petite librairie indépendante de Paris, connue pour les attaques répétées dont elle a fait l’objet de la part de l’extrême gauche en raison de la tendance très droitière de la littérature qui y est proposée.

  19. Qui plus est, c’est uniquement effectué sur la mage réalisée du libraire… Pour ainsi dire pas grand-chose.

  20. En ce qui me concerne, ni libraire du coin ni Amazon.
    Je verrai chez Leclerc demain.

    Non non, je sais ce que je dis et pourquoi je le dis !

    • Par contre, pour le pâté de foie, il est meilleur à la charcuterie, je sais ce que je dis et pourquoi je le dis !

    • Leclerc le génial inventeur de la taxation de la publicité des produits par les clients .

  21. Boycott de ces ordures qui manipulent l’opinion et qui trouvent le moyen de faire du fric pour booster leurs fanstasmes de perversion sur le dos des clients potentiels.

    • La librairie de feu Emmanuel Ratier a été saccagée et aspergée de peinture rouge par deux ou trois fois: n’ayons pas la mémoire courte…

Les commentaires sont fermés.