Libye : cimetières chrétiens et juifs profanés, merci BHL !

BHL, le Bogdanov de la philosophie , avait été ému de voir le malheureux peuple libyen martyrisé par l’effroyable dictateur KADHAFI. N’écoutant que le courage de nos soldats, il est personnellement intervenu auprès de notre chanoine du Latran afin de libérer de leur joug les adeptes de la RATP.

Le Petit Nicolas sauta sur l’occasion  de  démontrer trois réalités trop souvent contestées :

1- La France, pays des droits de l’homme, n’abandonnera pas les peuples opprimés.( à part peut-être en CORÉE DU NORD, en CHINE, en BIRMANIE, au ZIMBABWE, à CUBA… Mais bon, on ne peut pas être partout non plus ! )

2-  Le Rafale est un excellent avion de combat, voir le meilleur, et il serait temps que d’autres que les Français pensent à en acheter.

3- Les musulmans, modérés, n’ont rien à voir avec les islamistes, intégristes voir terroristes.

C’est ce troisième point le plus important. En effet, en libérant de la tyrannie les musulmans modérés, nous allions voir naître, sous nos regards médusés, la première vraie démocratie en terre d’islam, parole de Béachelle. Ce peuple immensément reconnaissant envers ses libérateurs allait sans doute faire appel à quelque spécialiste français du BTP pour la reconstruction et peut-être même nous consentir un rabais significatif sur le tarif du pétrole, construire une ligne TGV entre ZAWIYA et TOBROUK via BENGHAZI et pourquoi pas nous commander une centaine de chars Leclerc. Quand on a du pétrole, on peut tout s’offrir, même des clubs de foot !

Las ! Au lieu des gentils musulmans attendus nous voici avec des islamistes sur les bras, comme en ÉGYPTE et en TUNISIE. Mais des islamistes modérés. C’est-à-dire des musulmans extrémistes modérés, du genre de ceux qui pratiquent modérément la lapidation et coupe modérément la main des voleurs. Et pour ce qui est de la gratitude,  (cette maladie qui affecte les chiens,  dixit STALINE) et bien vous repasserez. Sur cette vidéo vous verrez des Libyens  » modérés  » laisser libre cours à leurs élans de reconnaissance en profanant un cimetière militaire anglais.

Heureusement que le musulman est un croyant comme un autre.

Guy SAILLARD

image_pdfimage_print