Libye : nouvelle victoire de Poutine, camouflet pour Obama et l’UE

Publié le 30 décembre 2016 - par - 11 commentaires - 2 140 vues
Share

Le 19 septembre 2016, j’informais nos lecteurs sur l’évolution de la situation en Libye, après la saisie des terminaux et des ports pétroliers par l’armée nationale sous le commandement du général Khalifa Haftar, devenu maréchal depuis. Ce scénario bouleversait totalement la donne politique, déjà ambiguë, de ce pays.

Le 20 octobre je confirmais que le maréchal Haftar serait l’un des prochains dirigeants de la Libye et que, d’ores et déjà, il bénéficiait du soutien inconditionnel du parlement de Tobrouk, mais également de pays comme l’Égypte, les Émirats Arabes Unis et le Tchad, et qu’il s’opposait ouvertement au gouvernement d’union nationale, présidé par Fayed El-Sarraj et soutenu par l’ONU.

L’on sait le rôle primordial joué par l’Algérie dans la médiation de ce conflit libyen et c’était la raison principale de la visite du maréchal Haftar, à Alger, le 16 décembre, afin de défendre son projet.

Visite qui a été suivie neuf jours plus tard, le dimanche 25 décembre, par celle du président du gouvernement d’union nationale, Fayed El-Sarraj.

À présent le maréchal Haftar a décidé de prendre le pouvoir, qu’on lui marchandait, en employant la force politique, sinon militaire.

Il a parfaitement compris, en constatant le rôle prépondérant tenu par la Russie dans le dénouement du conflit syrien, après Alep (arrêt des hostilités, signature d’une paix…momentanée et ouverture de pourparlers entre les différents protagonistes) que les États-Unis et l’Union Européenne n’étaient plus les maîtres de la situation au Moyen-Orient et que c’est la Russie de Poutine qui imposait sa puissance militaire, fort de ses succès sur le terrain.

Malgré la présence, et certaines interventions militaires en Libye, le maréchal Haftar a réalisé qu’il ne pouvait compter sur un appui sans condition ni des Américains, ni des Français, il s’est donc résolument tourné vers la Russie et vient de rencontrer, à Moscou, Vladimir Poutine afin de solliciter son appui.

En avez-vous entendu parler dans les médias occidentaux ?

Rappelons que la Russie avait lâché Mouammar El Guedaffi en 2011 mais n’attendait que cette occasion pour y remettre les deux pieds, d’autant plus que Poutine ne cache nullement son projet d’occuper une place de leader dans cette région.

Le ministre russe des affaires étrangères, Gennady Gatilov, estime que la maréchal Haftar, qui a combattu sans interruption les forces de Daech depuis plus de deux ans, est une personnalité politique de premier plan, au sein d’un gouvernement libyen, et qu’il est incontournable.

Tout en continuant à appuyer, sans trop d’énergie, la formation du gouvernement d’union nationale, soutenue par l’ONU et dirigée par El-Sarraj.

Très impliquée dans cet imbroglio politique, pour ne pas dire politicien, l’ONU et l’Algérie se posent  bien des questions sur cette nouvelle intervention de la Russie dans le « Dossier libyen ».

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Albert Lemarteau

Il est certain que la politique étrangère menée par les incompétents notoires des dernières dix années va peser considérablement sur les résultats des Présidentielles à venir! C’est d’ailleurs pour cette raison que tout est mis en oeuvre pour contre carrer l’avancée du Front National…..Mème un film qui quand à lui démontrera que la caste au pouvoir est corrompue tout comme celle qui était avant elle dans les Affaires!!!

Paskal.

Inutile de dépenser trop d’énergie à soutenir le gouvernement d’union nationale qui n’est pas particulièrement clair :
https://francais.rt.com/opinions/22311-pourquoi-etat-islamique

Octave De Mequervill

QUESTIONS SIMPLES , mais dont les réponses peuvent vous faire taxer d’extrême- droite et autres facho , neo-nazi .. Qu’on nous explique raisonnablement , en quoi Poutine et la Russie ( la Serbie, le Dombas , la Crimée ou les cosaques et les autres peuples Slaves et orthodoxes ) sont-ils les ennemis de la France et des français ?? ( et les saoudiens et la Nosra sont-ils tout à coup des amis chéris de la France ? Qui a décidé de cette hostilité antirusse et pour quels motifs ? Poutine et la Russie ou les serbes ont-ils tué des soldats francais , ont-ils écrasé des enfants à Nice , abattus des fêtards au Bataclan , pour que le nouveau Dieu de la France BHL et ses apôtres décident qu’ils sont les ennemis des gaulois et que la France doit les boycotter ? Qui est BHL ? d’où vient son Pouvoir

plouc

les décideurs européens , marionnettes du Qatar et de l’ Arabie Saoudite sont agacés parce que Poutine se porte garant , lui de la sécurité des chrétiens et ça ils ne peuvent pas le tolérer dans leurs plans machiavéliques d’ une Europe multiculturelle à majorité musulmane !!!! alors tous les moyens sont bons pour ces traitres islamo collabos !!!!!

BOUDRY

propagande de ces voyous de socialistes pro mus…c’est simple . j’aime poutine quand il dit qu’il délogera les mus jusque dans les chiottes !!!

hathoriti

Bonne nouvelle en effet ! Le Président Poutine est un véritable chef d’Etat, à poigne et d’une intelligence hors du commun; C’est un homme comme lui qu’il nous faudrait en France ! En tout cas, avec l’affaire du « bras de fer » entre les Etats Unis et la Russie, dernière tentative du président sortant pour nuire à son successeur, obama ne sortira pas grandi de cette vacherie ! Allez ! Dans 20 jours, il dégage !!

belphegor

L’ONU, c’est quoi ce machin ? Un ramassis de gras du bide qui ne pensent qu’a s’en mettre plein les poches. L’intervention européenne a été un fiasco en Libye, au moins avec la Russie on y verra un peu plus clair.

legrand bouc

Dans 20 jours Obama ne sera plus qu’un mauvais souvenir mais l’UE continuera seule dans le grand désert des nations qui n’ont pas vu le vent des peuples tourner.

Octave De Mequervill

Poutine en Chef européen slave et aryen est bien plus clairvoyant que les états d’Europe occidentale sous tutelle « Esquimau » , dont la France , qui a confié sa politique étrangère et stratégique en Lybie et donc en Afrique du Nord , à un agent étranger comme BHL dont les nuisances ne sont plus à démontrer ( et l’on connaît les résultats catastrophiques ) … Combien même les alliances contre nature entre les dirigeants corrompus d’Europe Occidentale et des USA , avec l’Arabie Saoudite , le Qatar et le mercenariat terroriste islamiste dont la Nosra , la Quaida etc … Poutine est très apprécié , respecté et même aimé par des millions de musulmans qui voit en lui un libérateur qui intervient courageusement contre le projet de domination impériale et esclavagiste islamique saoudien

Ultra-Lucide

Excellent commentaire, 100% en accord avec ça. Les européens sont en train de se fourvoyer tragiquement au point de perdre toute crédibilité diplomatique au Moyen-Orient. Quand donc les français se rendront-ils compte que ceux qui en France orientent (ou ont orienté) notre politique étrangère comme Juppé, Fabius, Levitte et « l’agent d’influence BHL », ne sont en réalité que des agents d’influence travaillant pour des puissances étrangères aux intérêts de la France? (Nation pas encore dissoute). Ils travaillent pour les neo-conservateurs américains, l’UE, ou l’Allemagne neo-bismarckienne de Merkel-Shauble.

Albert Lemarteau

Dans les merdeux il ne faut pas oublier Sarkozy, Fillon, Valls, Ayrault et j’en passe……