Licenciée pour avoir refusé de qualifier de nazis les manifestants allemands anti-islam

GOEBBELSLe chef du magazine Compact, Jürgen Elsässer, qui participe de manière active aux Montagsdemos (manifestations pour la paix avec la Russie), a été traité d’antisémite sur la tv Sat3 par une des fondatrices des Grünen, Jutta Ditfurth (journaliste, écrivain).

En début de cette semaine, mardi, le tribunal de Munich a condamné Jutta Ditfurth a payé tous les frais de la procédure qui reviennent à 25 000 euros. Pendant que Jutta Ditfurth demande via Facebook à ses lecteurs de lui envoyer de l’argent pour payer son procès perdu et pendant que les médias allemands ne parlent pas de la victoire du journaliste Jürgen Elsässer dans leurs colonnes, ces mêmes journaux lancent de nouveau une série d’attaques que nous pouvons qualifié de haineuses à l’encontre du magazine Compact.

Udo Ulfkotte a publié en novembre un livre qui dénonce le travail des médias allemands et notamment le Frankfurter Allgemeine Zeitung, journal pour lequel il fut chef de service. « Pour le Frankfurte Allgemeine Zeitung j’ai travaillé pour les services secrets. Je recopié leurs textes à publier dans le journal » dit Udo Ulfkotte. Udo Ulfkotte prévoit aussi une guerre civile en Allemagne en raison de la forte immigration de masse et de l’islamisation du pays. Udo Ulfkotte est un expert des services secrets et de l’islam (plusieurs années correspondant dans les pays musulmans en zone de guerre).

Jürgen Elsässer signale sur son blogue que pas un seul journal n’a parlé de sa victoire contre Jutta Ditfurth et montré ainsin aux lecteurs qu’il n’est pas un raciste ou un antisémite. La Voix de la Russie publie un entretien avec la journaliste Melanie Dittmar qui travaillait sur les manifestations anti islam qui prennent de la force en Allemagne. On apprend que c’est le mouvement des Holligan, HoGeSa, qui a mis en marche réellement la force de combat des citoyens allemands à manifester dans les rues de leur pays contre l’islamisation.

Aujourd’hui Pediga et d’autres mouvements se font formés issus des initiatives des Montagdemos pour exiger le renvoi des migrants et de l’islam d’Allemagne. La détermination des manifestants inquiètent Berlin et sa coalition. Angela Merkel et le Conseil des musulmans allemands sont montés au créneau pour dénoncer Pediga qui ont un caractère raciste.

La journaliste Melina Dittmar témoigne dans l’entretien à la Voix de la Russie que les mouvements comme Pediga ne sont pas des mouvements racistes mais une demande claire et nette du peuple allemand d’en finir avec la destruction de leur pays et de leur culture par l’immigration de masse et par les volontés des musulmans d’avoir plus de droits particuliers. Melina Dittmar qui avait été envoyé par sa rédaction, Frontal 21, faire des enquêtes, des entretiens et des reportages sur les manifestations à rencontrer la réalité de terrain. Refusant de dire dans un reportage que ces manifestants sont des nazis Melani Dittmar a été licencié sur le champ. Le cas de l’Allemagne et de cette journaliste montrent à quel point les citoyens européens sont désinformés par leurs médias traditionnels et montrent aussi comment les journalistes conscients de vouloir faire un travail honnête son éliminés.

Martine Chapouton

Lire l’entretien de la  journaliste licenciée sur le site La Voix de la Russie, par Olivier Renaud

http://french.ruvr.ru/2014_12_12/Islam-Entretien-avec-une-journaliste-allemande-licenciee-Partie-1-3042/?slide-1

 

 

image_pdf
0
0