L'idéologie socialiste est une idéologie religieuse

taubira-chez-les-frondeursLes spécialistes des religions et les historiens de l’idéologie socialiste ne nous apprennent rien que nous ne sachions déjà. On sait tout à propos de l’idéologie socialiste de l’ignorance et de l’erreur en politique de l’État-PS. Les vraies questions de la « mythologie socialiste religieuse« , façon Hollande, et les enjeux de la mystification idéologique des citoyens, sont au cœur de la critique idéologique de la république socialiste.
Il s’agit aujourd’hui d’une nécessité pédagogique destinée à des électeurs qui ne sont pas familiarisés avec la critique des problèmes de fond de l’idéologie socialiste.
La domination irrésistible de l’idéologie de l’ignorance, et de l’erreur en politique, est le fondement de l’idéologie socialiste moderne. L’idéologie socialiste est révélée par ses conceptions religieuses de la politique et par les limites inhérentes à l’incompétence, à l’impuissance et à l’amateurisme de l’État-PS.
Ces conceptions religieuses sont au cœur de la mystification de la politique socialiste.
Elles engagent la question des rapports entre l’homme et l’idéologie socialiste de l’ignorance et de l’erreur. Du point de vue de la politique socialiste, c’est le statut présidentiel du dogme de l’ignorance et de l’erreur en politique qui caractérise toujours l’incompétence et l’amateurisme de Hollande « le bienheureux ».
Les limitations du savoir humain, qui affectent les connaissances en politique économique, dominent largement l’idéologie religieuse de l’ignorance et de l’erreur de Hollande en politique.
L’idéologie socialiste est une idéologie religieuse, car imaginée par rapport à une référence religieuse absolue : l’idée d’une omniscience politique dont la religion socialiste est supposée être la dépositaire.
C’est par rapport à cette « omniscience religieuse supposée« , de l’idéologie socialiste, que le savoir de Hollande en politique est si limité.
Les limites de l’ignorance et de l’erreur humaine sont pensées sur un fond d’idéologie religieuse.
L’existence idéologique de la république socialiste est liée à l’incompétence et à l’amateurisme de l’État-PS. L’ignorance de Hollande en politique économique ne fait plus aucun doute. Elle est démontrée par une preuve incontournable, c’est-à-dire par l’argument des résultats désastreux de la politique de Hollande.
C’est pourquoi la mystification idéologique de la propagande socialo-populiste en continu, sur toutes les télés, doit absolument masquer l’ignorance, l’erreur et la faute de la médiocrité de Hollande en politique.
Les inégalités se creusent, supprimons les notes !
La critique de l’idéologie socialiste religieuse représente un changement de perspective dans l’histoire de la politique socialiste. Ce changement de perspective consiste très exactement en la prise de conscience des classes moyennes et des familles de leur misère morale croissante et de l’inhumanité de leur existence.
C’est pourquoi les électeurs veulent mettre fin à la tyrannie idéologique de l’État-PS.
Et, c’est aussi pourquoi « Hollande-président-normal » est un être radicalement fini en politique.
Toute la conscience politique du peuple est la prise de conscience de l’ignorance, de l’incompétence, de l’amateurisme socialiste et de l’erreur de Hollande, comme quelque chose d’insurmontable.
C’est ce quelque chose qui vient limiter les espoirs de réélection de « Hollande le généreux ».
C’est à partir de cette ignorance, de cette incompétence, de cet amateurisme socialiste qu’il convient de penser l’erreur idéologique socialiste absolue de la politique de Hollande. La conséquence de la prétention illusoire de Hollande à tromper le pays doit démontrer l’existence de l’idéologie socialiste religieuse.
L’idéologie socialiste religieuse repose sur l’affirmation initiale de la « compétence limitée » de Hollande, « l’homme-moi-président » supposé être « l’homme normal« . C’est par rapport à cette incompétence illimitée que la connaissance politique de Hollande est dénoncée comme illusoire, parce que hors de portée de « l’homme normal« . L’idéologie socialiste religieuse sera la mystification idéologique ultime des citoyens normaux.
Ce n’est plus la figure divinisée de l’idéologie socialiste religieuse et de la mystification idéologique qui peuvent masquer les finasseries politiciennes de la politique inhumaine si médiocre de Hollande. Ce sont ces finasseries politiciennes de Hollande qui veulent définir les classes moyennes, les familles et les parents d’élèves, comme des êtres de seconde zone et des citoyens de moindre importance.
C’est pourquoi la tyrannie idéologique de l’État-PS lutte contre la laïcité à l’école, avec l’idéologie des « ABCD de l’égalité » et de la crétinerie socialiste à l’école, avec le soutien de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby gay-GOF-LGBT. Comme la politique de la crétinerie socialiste si médiocre de Hollande est indépassable, sa destinée est celle de la médiocrité de « l’homme normal« . Le destin politique de Hollande est rabaissé au rang d’une calamité de type CDD, à titre présidentiel très provisoire.
La réalité objective de la politique inhumaine si médiocre de Hollande est à jamais démontrée par la critique idéologique de la religion socialiste de l’erreur en politique.
Telle est l’essence véritable de l’obsolescence programmée de ce « moment funeste » de la république socialiste. La religion socialiste de Hollande en politique repose sur la révélation de la sensibilité du moment, comme les « intuitions spontanées » de la taxe à 75%. La religion socialiste de Hollande en politique s’oppose à la raison et à l’entendement. La religion socialiste de Hollande s’oppose à la compréhension, qui repose sur l’observation et la réflexion, celles qui créent le concept à la base de l’action raisonnée en politique.
La religion socialiste de Hollande en politique est celle de la déraison. C’est ce qui permet de préciser le contenu et l’enjeu idéologiques de la « religion socialiste de l’erreur » en politique. Et c’est ce qui conduit les électeurs conscients au rejet des finasseries politiciennes et de la religion socialiste de Hollande.
La compréhension de la religion socialiste de Hollande révèle des erreurs redoutables. Les rapports sur les questions de politique générale sont la négation de la réalité de la population qui travaille. Ils créent les causes d’une existence inhumaine afin de détruire les classes moyennes et les valeurs des familles normales.
La religion socialiste de Hollande est celle du rapport à l’idéologie socialiste et à la notion abstraite qui nie la réalité de I’existence des gens normaux, des familles et des classes moyennes en tant que telles.
Par suite, l’idéologie socialiste ne donne jamais accès à la compréhension de l’existence réelle des gens normaux. C’est pourquoi la religion socialiste de l’erreur de Hollande est définie très soigneusement et complètement comme une opération intellectuelle abstraite.
C’est pourquoi Hollande n’a aucune chance de faire exister réellement un vrai changement fondé sur la prise en compte de la réalité en politique économique et sociale.
Dr Thierry MICHAUD-NÉRARD
 

image_pdf
0
0