L'idôlatrie du Lion Cecil cache la détestation de l'humain

LionCecilLes commentaires qui ont suivi la publication des articles sur Walter Palmer et le lion Cecil sur Riposte laïque et Boulevard Voltaire, outre leur grandiloquence risible, leurs menaces dérisoires, leur ton vindicatif, leur anonymat, vont peut-être obliger la rédaction de RL à commander des vaccins antirabiques pour se prémunir des morsures de quelques commentateurs.
Les zoolâtres et autres écolos mononeuronaux ont l’insulte facile et surtout l’indignation à géométrie variable.
Un de mes lecteurs m’écrit qu’il s’agit d’un défouloir de la part de gens qui s’autocensurent parce qu’ils crèvent de trouille devant les fameuses lois mortifères Pleven – Gayssot – Taubira. En d’autres termes : « Je n’ai plus rien le droit de dire sur les racailles, l’immigration, les meurtres, les attentats, l’islam, sans me faire traiter de raciste, je vais assouvir mon petit besoin de vociférer sur le rédacteur d’un article que j’ai lu de travers ».
Les maltraitances animales, voilà une indignation sans danger. Pas de risque que mon voisin barbu qui passe ses journées en djellaba avec ses trois femmes qui sortent en niqab, vienne me demander des comptes.
Avec Cecil pour sujet, la colère peut monter sans crainte de représailles, bouffer les derniers neurones encore disponibles et la haine – plus tendue que celle des deux minutes réglementaires de 1984 – s’exprimer sans retenue contre « cette ordure de Palmer ».
Les « courageux » commentateurs, au nom du Padamalgam, se moquent de cette habitante d’Harare, la capitale du Zimbabwe (ex-Rhodésie) disant : « Oui, c’est cruel. Mais je ne comprends pas toute cette histoire. Il y a tellement de problèmes plus pressants au Zimbabwe, nous connaissons des pénuries d’eau, nous n’avons pas d’électricité, pas d’emplois… et les gens font tout ce bruit pour un lion ? »
Pleurer un lion ne risque pas d’attirer les foudres de la caste. Chialons en chœur, tenons-nous la main. We shall overcome. Soyons très cons et passionnels.
Je ne suis pas certain que la mort d’un crocodile aurait tiré autant de larmes.
Mais il ne faut jurer de rien. Je me souviens que dans les années 80, certains écolos pensaient que les plantes criaient quand on les coupait ou lorsqu’on les arrachait. De là à vénérer sa salade et refuser de tondre sa pelouse, il n’y a qu’un pas qu’ils ont peut-être franchi depuis.
Dans les commentaires, les poncifs ne sont agglutinés. Leur dénominateur commun : les hommes sont mauvais. En ce sens, Palmer est un surhomme.
Autre refrain : les animaux sont bons (pas en tant que recettes Marmiton), mais parce qu’ils ne tuent jamais par plaisir.
D’abord, faisons remarquer aux agités de l’aquarium que pour tuer par plaisir, il faut avoir conscience de la mort. Conscience assez peu développée chez les animaux. Le plaisir est humain (trop humain !). Dans le plaisir, la difficulté est de savoir s’il est plus intense pendant ou dans le souvenir que l’on en a. En ce qui concerne, Palmer, j’ai ma petite idée.
Toutefois, au risque de décevoir les zoolâtres, les animaux tuent pour jouer. Les compagnons de chats (je n’ose écrire « propriétaires » ou « maîtres ») ont bien dû les voir s’amuser avec un moineau ou une souris jusqu’à ce que mort s’ensuive. Et une fois le jouet inerte, le délaisser pour venir se gaver de croquettes.
On aurait même vu des dauphins se distraire avec leurs progénitures servant de ballon jusqu’à ce que les petits cétacés ne respirent plus. D’autres dauphins ont « assassiné » des marsouins, parce d’après les scientifiques qui ont observé le phénomène, en pleine période de reproduction, n’ayant pas de femelles, ils se sont défoulés sur une autre espèce.
Un mot sur les mambas qui attaquent tout humain qui passe près d’eux, et un autre sur les alligators qui se régalent gratuitement des baigneurs.
Atténuons notre mépris pour « les grandes gueules » prêtes à flinguer les flingueurs en songeant que ce sont des Occidentaux qui connaissent surtout la nature par l’intermédiaire de leurs écrans (dessins animés, documentaires animaliers avec des fauves la plupart du temps domestiqués, films de Jean-Jacques Annaud sur les ours, les tigres, les loups), au pire par des balades en forêt sur des sentiers balisés où le risque de rencontrer un animal qui veut votre peau n’est pas très élevé.
Ils ont oublié les attaques subies par leurs ancêtres, attaques enfouies si profondément dans leur mémoire sélective qu’ils vocifèrent contre le berger qui réclame la protection de ses brebis décimées par les loups, contre le garde forestier qui abat le caïman qui vient de prélever un bras à un nageur.
En Afrique, quand un fauve s’en prend à un être humain, les villageois tirent sur tous les fauves qui rugissent dans le secteur en espérant que le tueur figurera au palmarès.
Un procédé qui ne doit pas aider à la préservation de la faune.
Les Occidentaux, eux, excusent l’animal. Pire que du Taubira.
Le plus révoltant, ce ne sont pas les insultes que ces ravis du prêche (à défaut de crèche) pianotent sur leur clavier, mais la détestation de l’humain qu’ils affichent.
J’en déteste également certains, mais est-ce que les islamistes sont des humains ou des fauves sous captagon ?
Ces petits messieurs et ces petites dames tranquillement énervés devant leur ordinateur éructent que, tous ceux qui ne pleurent pas Cecil, leur Roi Lion, sont des « connards à éliminer ». Ils vouent aux gémonies les chasseurs oubliant que, s’ils sont là aujourd’hui, c’est grâce à eux, car, dans la préhistoire, les végétariens intégristes étaient rares. Mieux valait un bon steak saignant de mammouth qu’une poignée de baies sauvages pour avoir des descendants.
Ils vomissent l’homme qu’ils perçoivent comme un cancer et pleurent le lion parce qu’ils l’ont individualisé. Il est Un. Unique. On peut faire du sensationnel, faire chialer Margot dans sa chaumière écologiquement responsable.
Au contraire, les massacres perpétrés par le Califat, les centaines de meurtres au Mexique, les exécutions en Chine, en Arabie Saoudite, n’ont pas de visage, pas de belle crinière noire. Les victimes ne sont pas dénombrables. Et ce n’est pas médiatique. Je pense à cette femme hurlant de peur avant d’être exécutée sur un parking en Arabie par un des bourreaux du roi de Vallauris, à ces chrétiens décapités en Libye, à ces charniers qu’ont laissés les islamistes autour de Kobané, aux bombardements turcs sur les positions des Kurdes qui ont été les seules à résister aux meutes djihadistes en Syrie et en Irak.
Pas de portrait sur l’Empire States Building. Trop politiquement incorrect.
J’espère que nos charmants indignés ne connaîtront jamais de faim comme celle que les Parisiens endurèrent lors du siège de la capitale par les troupes prussiennes. Les chevaux, les chats, les chiens, les animaux du Jardins des Plantes furent sacrifiés. Antilopes, chameaux, éléphants au menu. La trompe d’éléphant de premier choix était vendu 40 francs la livre.
Nos scandalisés chroniques n’y survivraient pas.
Je tiens à les rassurer, aucun animal n’a été maltraité durant l’écriture de ce papier.
Marcus Graven

image_pdf
0
0

94 Commentaires

  1. « On n’a pas deux cœurs, l’un pour l’homme, l’autre pour l’animal… On a du cœur ou on n’en a pas »
    Alphonse de Lamartine

  2. vous avez pas honte de publier un article aussi indigent et abject que ca!! vous mélangez et confondez tout on peut etre tout a fait contre l’islam et défendre la cause animale vous etes vraiment pathétique Marcus Graven, je comprends vraiment comment riposte laique a pu laisser un article aussi affligent et inutile que ca!! moi aussi j’ai signé la pétition et j’en suis fière

  3. Alors là vous faites fort. Vous écrivez (Cher Pierre, cela fait plusieurs fois que l’un de vos chroniqueurs franchit les limites et dépasse les bornes par les articles qu’il publie sur Riposte Laique, articles pleins de mépris pour les animaux, articles remplis d’intolérance pour les gens qui ne pensent pas comme lui, etc……!!!! ) Mais c’est vous le fachos mon cher. Vous reprocher aux autres ce que vous pratiquer. Je suis sur que quand les barricades vont s’élevées, vous allez chier dans vos culottes. Je ne perdrais pas mon temps plus longtemps…

  4. Cecil va t’il faire éclater RL ?et pourquoi pas RR ? Je crois que ces querelles ont suffisamment durées . Oui j’ai signé la pétition contre ce gros con de Palmer, non je n’aime pas les boboverts, ni les rouges, ni les roses, effectivement je suis étonné que cette pétition avoisine le million de signatures? les décapitations humaines suscitent moins de réactions que celles du lion (Encore que lui été préalablement abattu par une flèche!)
    Au fait à quand les pétitions sur les actions mortifères de l’Islam qui se produise quotidiennement ? Seraient elles interdites ? Je ne demande qu’a les signer.

    • Désolé mais j’ai aussi signé des pétitions pour les chrétiens d’Orient mais je rappelle, qu’une pétition, c’est un texte requête adressé à quelque’un pour qu’il agisse suivant une volonté collective. Alors allez demander aux barbares de se calmer, autant pisser dans un violon !

  5. Encore un article rempli de clichés et de préjugés.
    Vous prétendez que la lutte animale est sans danger. Je vous met au défit d’aller aux côtés des anti corrida dans une arène, d’aller tenter de discuter avec des chasseurs ou de contester votre mécontentement de la nourriture et des méthodes chez Monsanto ou Nestlé.
    Vous pensez que tout les écolos sont des planqués derrière leurs écrans, rien que ça décrédibilise toute votre « argumentation ».

    • Je ne pensais pas ajouter quelque chose après mes interventions plus bas, mais en effet comme vous le dites, Olivier, militer pour la cause animale n’est pas une partie de plaisir et il faut vraiment que Marcus Graven ait une vision totalement déformée de la réalité pour le prétendre.
      Défendre les animaux c’est avoir les autorités contre soi.
      Valls a fait interdire les manifs anti-tauromachie près des arènes, une loi a été votée instaurant un délit d’entrave à la chasse, suite à des rassemblements d’opposants à la chasse à courre.
      Les grévistes de la faim qui protestaient contre un centre de vivisection (« fermonsfortfoch ») ont été totalement occultés par les médias (il ne faut surtout pas que le grand public soit au courant des abominations de la recherche
      médicale) le préfet a refusé toute discussion avec eux, et leur délégué qui avait demandé une audience au triste pantin qui nous sert de président, a été sèchement éconduit.
      Notre société est un enfer pour les animaux, d’abord pour ceux qui sont captifs des hommes, mais aussi pour ceux qui sont encore libres mais dont l’espace vital se rétrécit de plus en plus, les hommes envahissant tout, et qui, de plus, sont chassés, piégés, empoisonnés, qualifiés soit de « gibier », soit de « nuisibles », mais la vérité oblige à dire que les seuls vrais nuisibles appartiennent à notre
      espèce.

      • Je confirme toutes vos allégations et j’ajoute, bien que ce fût déjà évoqué plus bas, que les défenseurs des animaux sont sur le terrain confrontés à des gens particulièrement violents ( allez savoir s’il ny a pas un lien …..) et qui malheureusement peuvent faire pleuvoir les coups en toute impunité même sur des femmes. Oui, il y a vraiment des braves dans la cause animale.

      • Vous avez tout dit mais le crétin qui a écrit cet article ( comme les autres contributeurs de RL) ne savent rien de la cause animal et ne veulent rien savoir. Leur esprit est tellement limité qus’ils ne peuvent concevoir qu’on puisse militer pour la défense de la France et de la civilisation occidentale et aussi pour d’autres cause comme la protection animale.
        Il faut se désabonner.

    • Bravo !
      Mais ce type n’est qu’un sale con et on perd son temps à lui écrire, visiblement il croit tout savoir même la vie et les actions des «anonymes» qui font des commentaires..
      Comme c’est le 4e article du genre dans RL il n’y a plus de doute que c’est leur ligne éditorial et non une opinion personnelle. Trop c’ewt trop ! Ras le bol de lire leurs conneries matin midi et soir. Je me desabonne. Et si on boycottait RL peut-être réfléchirait ils avant de publier de tels torchons.

      • Mais pour quoi faire ? Quel est l’intrêt de parler de ce lion dans Riposte Laïque ? Et pourquoi nous accuser de ne pas avoir lu l’article, ce qui est blessant au possible, alors que nous avons ici tous l’impression que ce sont nos commentaires qui ne vous atteignent pas ? La thèse de l’auteur est juste fausse : la lutte contre l’islam, je ne parle même pas d’islamisme, fait bien plus de tapage dans la presse, toutes formes confondues, que la défense des animaux. Quel est l’intérêt pour Marcus de soutenir le contraire, sinon un intérêt d’ordre privé ? Pourquoi irions-nous écrire un article pour dire une évidence sur un sujet sans rapport avec la fonction de RL ?

      • Pleurnicheur toi même ! Et vous avez vous lu les commentaires ? Vous auriez pu apprendre quelque chose .

  6. Le commentaire de Spipou ci-dessous dit très bien ce que je pense et je ne vais pas le répéter. Ce qui me sidère c’est l’étroitesse d’esprit de tous ceux qui attaquent Marcus Graven (que je ne connais pas), lui prêtant des intentions qu’il ne manifeste nulle part, lui reprochant des propos qu’il ne tient pas. C’est vrai que l’enseignement de la lecture par la méthode globale a fait des dégâts, mais à ce point c’est très effrayant. Que tous ceux qui ne supportent pas les écrits de Marcus Graven se donnent la peine de le lire vraiment à moins qu’ils se mettent à rechercher sur le bon coin un cerveau en bon état de fonctionnement.

    • Merci Gillinoui !
      Pour résumer le commentaire de Masson et ceux de pas mal d’autres, RL, on vous somme de punir ce facho de Marcus Graven (car il est un facho, même si nous n’en avons aucune preuve, notre parole contre la sienne nous suffit) en lui retirant sa liberté de s’exprimer hors de la ligne du parti et de se faire du beurre dans votre lettre d’information gratuite.
      Sinon, on se désabonne tous en bloc et on laisse tomber la lutte contre l’islam.
      Tenez-le vous pour dit !

      • houla , un collabo les gens , gaffe , c’est le discours de la gente gocho bobo , pas d’amalgame

        • ecoutes Masson, j’ai dis que tu était un collabo et je le maintiens , à partir du moment ou tu donnes raison, un tant soit peu ,à l’islam par l’intermédiaire d’une apologie sur les soi-disant modérés , c’est faire fi du Coran , lis le et surtout les haddits et tu verras monsieur pasdamalgme ce que prévois ce bouquin de guerre et de conquête , il n’existe pas d’islam modéré il n’y a que les collabos comme toi qui y croient encore , je n’ai rien contre les juifs pour l’instant, mon combat est contre l’envahisseur musulman et pour la liberté de mon peuple , sa culture , sa dignité et ses traditions génétiques, mais apparemment, tu fais parti de la clique ex UMPS, les adorateurs de l’arabie saoudite, donc je maintien :collabo , désolé, ma petite taupe adorée

      • Désolé mais vous savez très bien que les commentaires dde Masson ne sont pas représentatifs du tout de l’ensemble de ceux émis par les détracteurs de MG et c’est un peu facile d’en profiter ; je me demande si justement il n’infiltre pas la page pour décrédibiliser nos discours, qui sont construits et fondés. D’autre part, vous savez certainement aussi qu’il vaut encore mieux lire les articles qu’on n’aime pas, pour avoir quelque chose à dire, que ceux sur lesquels on est enitèrement d’accord, où on a rien à apprendre ou à infléchir. Amour du sophisme, quand tu nous tiens.

    • P.S. : Je suggérerais plutôt à ceux qui n’aiment pas les écrits de Marcus Graven de ne pas le lire, ça ferait gagner du temps et perdre un peu d’adrénaline et autres hormones de la colère à tout le monde.
      Cerveau reptilien, quand tu nous tient !

      • Je partage entièrement votre avis Spirou. Certains devrais se regarder dans une glace avant de traiter les autres de fachos…

  7. Marcus graven n’a pas mis son portrait en ligne…qui pourrait permettre d’identifier un cuistre avec lequel il vaudrait mieux ne plus s’attarder.
    En attendant, ce dégoulis de haine sur les lecteurs de RL est une belle démonstration de l’inanité de sa thèse. Et d’un procédé finalement bien proche de celui des musulmans ou des islamo-collabos : Monsieur graven ne supporte pas la contradiction!
    D’ailleurs comme lui, les islamistes n’ont qu’un très maigre respect de la vie animale et sont la cause, dans notre pays, d’une forte augmentation de la maltraitance animale.
    Finalement, marcus graven ne fait qu’une projection de son caca mental sur les autres, ce qui est très coutumier chez les pervers et les paranoiaques. Et il ponctue par « je tiens à les rassurer »! Mais non, ça ne rassure pas, bien au contraire, de voir un tel tissu d’inepties su RL. Ne mérite vraiment pas d’être lu!
    A ne plus le lire!

  8. Marcus Graven a démontré magistralement que les pleurnicheries sur ce malheureux lion, dont je déplore l’assassinat par un abruti, est plus facile que de s’élever contre l’abattage sans étourdissement des animaux dans nos abattoirs, par exemple. Les combats faciles des bobos gochos sont à vomir .

    • tout est combat Cyprienne , l’islam qui amène aux fêtes misérables de l’aid,les animaux abattu halal, le rejet de l’impureté de l’animal etc…………..regardes ma page facebook, camarade et tu verras lequel de nous deux est un bobo gocho

    • Suggérez-lui donc d’écrire un article en faveur de l’abattage rituel pour voir si ce qui vous parat être une démonstration en est vraiment une. Il y aurait autant de commentaires mais aucun dans des encarts de réponse puisque personne alors tout le monde serait d’accord. Ici, c’est l’absence d’unanimité qui nourrit le débat, pas la présence de bobos gochos.

  9. Bravo! M. Graven. Les commentaires vont être juteux ce jour. Vous avez raison et je me réjouit de votre réponse aux énervés de la coiffes. Comme disait Coluche: Je me marre, mais je me marre.

  10. Je crois que peu de gens ont compris le propos de Marcus Graven. Je ne suis même pas sûr qu’il approuve la chasse au lion… Ce qu’il essaie de montrer ici, c’est le comportement de meute qui fait qu’on s’indigne pour UN lion à crinière noire tué par erreur, que le cabinet de dentiste de Walter Palmer a été couvert d’affiches, qu’il a reçu, j’en suis sûr, des menaces de mort, qu’il a été obligé de fermer son cabinet, qu’une pétition contre lui a recueilli UN MILLION de signatures…
    Et que pendant le même temps, on ne voit aucune pétition contre le massacre des chrétiens dans le territoire de l’Etat Islamique au Levant, contre la décapitation d’un homme en France…
    En d’autres temps, le tableau de chasse de Theodore Roosevelt était pour lui un titre de gloire. Il est vrai que dans le même temps, il terminait l’asservissement des dernières tribus amérindiennes des Etats-Unis. Lequel des deux actes était le plus grave, pour vous ?
    En d’autres temps, on criait haro sur le baudet. Aujourd’hui on crie haro sur le chasseur. Tandis que des humains tuent d’autres humains (en nombre, je ne parle pas de meurtres individuels) sans que ça émeuve personne.
    On nous dit : « le chasseur est un con », et nous répétons, comme une meute docile : « le chasseur est un con ». Je trouve ça assez effrayant.

    • Mais arrêtez de nous prendre pour c comme ça à la fin ça devient vexant ! Son message à 2 balles est parfaitement clair, tout aussi limpide que ridicule je vois comment on pourrait avoir une difficulté de compréhension. Je le redis ici encore, une pétition ça n’a d’intérêt que si ça peut avoir une portée sur un interlocuteur potent. Qu’est-ce-que vous voulez aller pétitionner aux malades d’Allah pour qu’ils se calment ! ça va maintenant ! Stop aux sophismes bon sang !
      Quant au paragraphe sur le bon vieux temps regretté où la chasse était glorieuse, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, le destin de l’humanité s’inscrit dans un progrès moral constant, et heureusement qu’on s’est débarasé de bon nombre de traditions ( sacrifices humain, esclavage officiel, comabats de cirques, bûchers, torture etc….. ) Bein oui, en finir avec la chasse, c’est dans le sens du progrès désolé pour vous.

      • A aucun moment je n’ai dit ce que je pensais de la chasse, Herbert. Le problème n’est pas là.
        Quant aux pétitions, peu importe à qui elles peuvent être adressées : je ne crois pas que l’interlocuteur potant que sont les Etats-Unis d’Amérique envisageront une seule seconde d’extrader Walter Palmer au Zimbabwbe. Mais elles sont un thermomètre très utile des sujets capable de soulever l’émotion collective des meutes.

        • « peu importe à qui elles peuvent être adressées  » : encore un sophisme par postulat fantaisiste qui tente de passer inaperçu. Evidemment que ça importe, qui va signer une pétition qui ne peut avoir aucune incidence sur les évènements ! Moi je n’ai pas vu une seule pétition pour extrader Palmer au Zimbabwe, et je ne la signerais pas vu qu’elle est débile. Je ne sais pas si c’est une telle pétition qui a fait un million ( ça m’étonnerait vraiment ) mais de toute façon, je me réjouis, que pour une fois, l’attention se soit porté médiatiquement sur la défense des animaux, vu combien c’est rare, alors qu’on nous parle tous les jours des crimes des islamistes et d’atrocités en tout genre entre humains. Comment faites-vous pour dénigrer ce constat ? ça me dépasse. La passion rend aveugle, c’est aussi simple que ça.

      • Einstein avait raison quant a l’incommensurabilité de la bêtise humaine. Ôtez vos œillères et apprenez a lire bon sang!

        • @Nausée Habon,
          Si votre message m’est adressé, je vous renvoie le compliment tel quel vraiment. Le vrai désastre pour cette nature qui disparait à vue,d’oeil, c’est que malheureusement presque personne ne crie « haro sur le chasseur », c’est ça le problème. Le problème c’est que tout le monde s’affole pour les humains partout et tout le temps, bien qu’ils détruisent tout et personne ne se soucie jamais ou presque pour le sort des animaux et de la faune sauvage. Qu’est-ce que vous ne comprenez là-dedans Nausée ?

          • Pour les animaux je suis d’accords. C’est le sort que vous réserver a l’humain et a sa liberté d’expression qui me fais chier.

  11. Ha ! Je vous avais dit que ce n’était pas terminé ( et, j’imaginais bien volontiers que Marcus lui-même nous en repasserait encore une couche ! ; c’est le B-A ba de la nature humaine ). Ce n’est même pas qu’ils veulent nous avoir à l’usure……..
    Bon en dehors du fait que cet article est un tussu de mensonges, d’ignorance, d’insultes gratuites et de preuves indéniables que nos commentaires ont été survolés et pas compris du tout ( j’essaie de modérer mes propos au maximum ) , je voudrais insister sur un point crucial. C’est le 4ème article au sujet de la mort de Cécil, et pourrait-on dire, implicitement à la gloire de la chasse. Il y a là un vrai problème de « deux poids deux mesures ». Si je me mettais à écrire un article de défense de la protection animale dans l’espoir d’être publié sur Riposte Laïque, ce serait du pur mazochisme par perte de temps car je n’aurais aucune chance d’être publié. Pourtant, en France, le nombre de ses défenseurs, avec plus ou moins de ferveur, est bien plus important que le nombre de chasseurs, comme en témoignent les réactions à ces articles.
    Ce n’est pas la peine de s’abaisser à répondre point par point aux arguments de l’auteur puisque c’est toujours le même discours, seulement maquillé autrement à chaque fois. Si Marcus savait tout l’émerveillement qu’on peut tirer de certaines images miraculeuses de l’interaction homme-animal et à quel point il se trompe sur leur conscience de la mort, il finirait sûrement par être comme touché par la grâce. Si les animaux ne devaient être conscient que d’une seule chose dans la création, ça serait encore la mort.
    Comme je l’ai déjà dit précédemment, mais nous sommes mis dans l’obligation de nous répéter nous aussi, il est désormais établi que les généreux, sensibles et empathiques ont un fonctionnement cérébral différent de ceux des égoïstes et apathiques. La compréhension entre ces deux univers étant impossible, les premiers seront malheureusement contraints de se sacrifier pour les seconds encore de nombreux siècles avant qu’on vive dans un monde de paix et d’harmonie collective, l’islam ayant sans doute été un problème résolu depuis longtemps alors.

    • Tissu de mensonges ? Quels mensonges ? Vous pourriez les détailler, SVP ?

      • Tout le laïus pour nous faire croire que les animaux sont des brutes sont un pur tissu de mensonges. Il y a tant de témoignages dans le sens contraire ( des humains ont été sauvés par des cochons en diverses occasions ; des dauphins ont cherché de l’aide médicale auprès d’humains, en ont sauvés certains, un dauphin handicapé a même été adopté par un banc de cachalots auprès desquelles il faiisait la nounou pour les petits en surfaces pendant que les adultes plogeaient etc…. etc…….il y a des centaines d’histoires de ce genre ). Et la chasse n’est que transitoire dans notre histoire. Je rappelle que nous sommes des primates et croire que nous sommes omnivores, c’est se mentir délibérément. Nous avons une constitution totalement orientée vers le végétarisme ( appendice à l’intestin, qui est relativement long, molaires broyeuses et non coupantes ) et le l’évènement le plus important de l’hisoire de l’humanité fut l’avènement de l’agriculture végétale, qui permit la sédentarisation, la croissance démographique et mit fin aux modes de vie des chasseurs cueilleurs partout où elle est arrivée, pour des raisons d’efficacité et de rendement alimentaire. L’alimentation partiellement carnée, c’est au maximum deux millions d’année de notre histoire, ce qui est très peu.

        • Je vous crois pour les exemples que vous donnez, mais est-ce que les exemples qu’il donne sont faux ? Pour les dauphins, je n’en sais rien, mais pour les chats, j’y ai assisté assez souvent quand j’étais gamin.

          • faux oui biensûr, puisqu’ils sont fallatieux ! les cas qu’il décrit ( dans le cas où ils ne seraient pas de simples rumeurs ), sont soit sortis de leur contexte, soit des cas particuliers exploités pour véhiculer une image contraire à une réalité générale, donc de façon fallatieuse. J’appelle ça des mensonges. Même pour ce qui concerne les chats, on sait que dizaines d’exemples de chats éduqués ont fait ami ami avec des rats, des oiseaux, des écureuils. On connait des centaines d’exemples d’allaitement inter espèces, d’amitiés même avec des fauves. La nature est cruelle, et contraint les animaux à une lutte à mort dans leur milieu naturel, mais cette tentative de les faire passer pour des salopards dans l’âme est juste un procédé malhonnête et manipulateur.

    • Vous pourriez très bien écrire un article de défense de la protection animale dans Riposte Laïque.
      Il me semble que sur ce site, on publie des articles défendant des opinions très différentes, voire contradictoires. J’ai le souvenir, pas bien vieux, de belles polémiques…

      • Mais qu’est-ce que vous en savez vous, vous faites partie de la rédaction ? La PA c’est hors-sujet sur RL, tout comme la chasse est censée l’être aussi, mais on s’arrange entre amis, et puis, attention il y a une France traditionnaliste qui faut caresser dans le sens du poil, alors ça passe tranquille. La PA, ça emmène forcément jusqu’au végétarisme si on pousse le raisonnement jusqu’au bout, et là si je suggère d’oublier le saucisson, on ne me publiera que pour le plaisir de me voir me faire lyncher à mon tour, parce que pour le moment, tous ceux qui trouvent indispensables de se masturber le palais avec tel ou tel morceau d’animal sont incapables d’imaginer qu’ils peuvent en faire autant avec des milliers de recette végé succulentes et que l’addiction passe en quelques mois. Si je m’arrête avant le végétarisme, et n’ai donc aucune chance de déclencher une polémique, il ne reste que le hors-sujet complet. Je ne vois pas pourquoi on me publierait.

        • Je le sais parce que j’ai moi-même écrit des articles dans lesquels j’attaquais, assez violemment même, des points de vue soutenus dans RL, et qui à mon avis n’y avaient pas leur place non plus. Et mes articles ont tous été publiés sans problème.

          • Je ne suis pas étonné que vous m’invitiez à écrire un article hors sujet à tel point vos propos le sont eux-mêmes. Pour qu’il y ait un lien entre vos propos et les miens, il faudrait que j’écrive un article soutenant la médiatisation du meurtre de Cécil. Ce n’est pas ça que j’appelle écrire un article sur la PA, et je crois que du lion, on en a assez bouffé pour toute l’année !

        • La PA n’est pas la vocation de RL : Tout est dit en effet dans ces quelques mots, et marcus graven n’aura trollé que pour démontrer sa connerie. Il aura d’ailleurs confirmé comment il fonctionne en embrayant sur le réchauffement climatique et citant un autre gros con, Claude Allègre. Ce dernier nous a fait un temps le même cinéma a propos des loups, tout fiéro d’étaler sa misérable culture littéraire avec ses arguments pompés dans les fables de Jean de La Fontaine…

  12. Marcus Graven, soyez gentil, si vous contestez la critique de la mort de ce lion pour uniquement le plaisir d’un prétentieux, ne soyez pas comme ce personnage. Arrêtez vos remarques de bas étage. Non et je suis de ceux-là, puisque nous sommes en principe dotés d’intelligence et de capacité de réflexion, il ne s’agit en fait que du respect de la nature. Sachez et cela a été démontré que tous les animaux n’ont pas besoin de l’homme pour vivre, mais l’homme a besoin des animaux. Les animaux ont existé sur terre bien avant l’homme. Un charmant monsieur de Metz ( j’ai oublié son nom ) s’émerveillait sur une radio et de temps en temps à la télé sur les merveilles de la nature, les plantes et en avait déduit avec humour que l’homme était son erreur.

    • Le charmant monsieur de Metz devait être Jean-Marie Pelt, qui a écrit des choses passionnantes sur la flore.
      Mais si Jean-Marie Pelt a bien le droit de penser ce qu’il veut de l’homme, Marcus Graven aussi, non ?
      Moi, ce qui me sidère dans cette affaire du lion – et encore une fois je refuse de dire ce que je pense de la chasse, au lion ou à d’autres animaux – c’est ce déferlement de haine absolument inouï contre un type qui a tué UN lion à crinière noire, semble-t-il par erreur, puisqu’il était venu pour chasser du gibier autorisé par le Zimbabwe, pays ruiné dont la chasse est l’une des principales sources de devises.

      • Vous vous démasquez, car cette fois vous ne tournez pas autour du pot et soutenez carrément la chasse, sous prétexte de devises !
        Vous excusez Palmer en disant qu’il a tué le lion par erreur, croyant que sa chasse était autorisée.
        Comme si ça changeait quelque chose !
        La légalité n’est pas la légitimité, il est tout aussi abject de tuer légalement des lions qu’illégalement.

  13. jeter l’anathème sur les défenseurs des animaux en prétextant que ce seraient forcément des aigris misanthropes, voilà le genre de « raisonnement » qui n’apporte strictement RIEN hormis la certitude que celui qui le tient est d’une totale mauvaise foi.

  14. Je respecte la faune et la flore et je hais les assassins dont les chasseurs qui sont de pauvres impuissants juste bons à enculer des chèvres ! Et pas de langue de bois pour moi, ni deux poids, deux mesures…

  15. La défense du lion Cécil cache simplement la protection du patrimoine mondial qui passe par la faune, que l’on ne s’étonne pas que dans 20 ans les animaux qui nous ont tant faits rêvé vont disparaître.
    Faire l’apologie du massacre c’est idiot le faire pour faire entrer son articles en top de la semaine est inhumain.
    L’assassinat de Cécil ne représente évidemment pas la mort d’un lion mais c’est le symbole du braconnage et chaque année des milliers de lion meurt et c’est ça qui nous indigne et nous répugne.

  16. Ce site part en vrille…
    Où est la défense de la laicité dans les inepties de Graven ?
    Je me désabonne définitivement de ce site.
    Vous ne m’intéressez plus.

  17. Marcus, je vous suis à 100 % de votre introduction à votre conclusion …
    De plus, vous avez « visé » juste : les commentaires, fort nombreux, illustrent parfaitement votre analyse ! Bravo pour le fond et la forme ! Merci à Riposte Laïque. Courage à tous les rédacteurs.

        • Détraqué sexuel, maintenant ! Vous êtes sa femme, ou son psy, pour pouvoir dire ça ?

          • Je suis d’accord avec la personne qui pense que c’est un détraqué sexuel, car payer 50000 euros pour tuer un lion plutôt que les dépenser avec des call-girls ça laisse songeur.
            Trouver plus de plaisir à tuer qu’à faire l’amour c’est révélateur.

          • non, je suis lucide , ma poule , comment nommer autrement un mec qui prend son flingue pour son sexe afin d’éprouver un plaisir jouissif à la vue du sang qui s’écoule , hein , ma poule

            • D’autant plus qu’il a déboursé 50 000 euros pour pouvoir tuer un lion.
              Avec une telle somme un homme normal aurait préféré se payer des call-girls.
              Mais Palmer trouve son plaisir en tuant plutôt qu’à faire l’amour, c’est révélateur.

          • Il a déboursé 50 000 euros pour pouvoir tuer un lion. Avec une telle somme un homme normal aurait préféré se payer des call-girls. Trouver son plaisir en tuant plutôt qu’à faire l’amour c’est révélateur.

    • Mon brave monsieur, ils illustrent seulement que l’unanimité ne fait pas débat, mais que la méchanceté ( je fais le maximum pour contenir mes propos ) déclenche la colère !

  18. j’ai lu tous les articles sur le lion abattu par un con (je ne pratique pas la langue de bois) ; je dirais que « tout ce qui est excessif est dérisoire » ; rien que le titre est complètement au-delà de ce que peuvent éprouver les gens : « l’idolâtrie du lion Cecil…  » ??? peut-être pour quelques-uns mais réflexion complètement déplacée pour la majorité de ceux qui lisent BV . « … cache la détestation de l’humain » est carrément méprisant pour une bonne partie de vos lecteurs que vous réduisez à des beaufs sans cervelle

  19. Bonjour à l’équipe de RL
    C’est peut-être la dernière fois que je laisse une commentaire sur votre site, je souhaite vous faire part de mon incompréhension concernant la publication systématique d’un article sur « l’affaire Cecil », ce sujet fait s’écharper des gens (bon, ok ce n’est pas une raison de le supprimer sinon on fait pareil avec des sujets tabous) pour pas grand chose, il serait temps de passer à la suite ! Assez de ses disputes, il y a plus grave, bon sang ! Que l’on arrête d’opposer la mort de celui-ci avec ceux-ci, de machin avec chose…
    Toute cette histoire est pénible RL, et entache votre combat pour la France. Je sens vous testez la température chez vos lecteurs mais pour connaître quoi précisément ? Je sèche…
    En tout cas, RL, vos adversaires doivent se frotter les mains de voir la discorde sur une partie de votre site, vous leur faites un cadeau. Dommage, j’espère un jour mieux comprendre le pourquoi…

  20. A la limite vous devriez rejoindre un autre blog pour les passionnés de chasse d’espèce rare qui pensent que la virilité se mesure à son aptitude à tuer, décapiter et dépecer des animaux. (Tiens tiens, certains se rejoignent dans leur passion de la décapitation ?)
    Ainsi on pourrait continuer à parler de laïcité sans tomber sur de la propagande CPNT.
    Cet article est biaisé et ne vous honore pas, ce n’est pas parce qu’on est sensible aux souffrances animales qu’on est insensible aux souffrances humaines bien au contraire.
    La portée symbolique du cas de ce riche américain qui traverse le monde pour détruire ce que la nature a de plus beau et qui est un patrimoine commun à toute l’humanité est au contraire plein d’enseignements et mérite l’écho qui en est fait.

  21. En résumé: viandons la faune sauvage puisque d’autres viandent allègrement veaux, vaches, fillettes et moutons…. Imparable!

      • Ca a à voir en ce que sur un site de pétition, on en est à 1 millions de signatures pour l’extradiction de Walter Palmer au Zimbabwe, alors que pour, par exemple, les chrétiens d’orient, on en est à combien ?

  22. Je ne pourrais dire mieux que la majorité des « invités » répondant à graven. Allez voir un psy, ça vous soulagera et nous aussi par la même occasion. Merci à RL de ne plus publier ces photos atroces.

  23. Pardon mais tuer pour manger , par nécessité, est bien différent de ce que font ceux qui paient, très cher, pour tuer un animal sans défense, prévu pour le plaisir de ramener un trophée, souvent élevé dans ce but… Cette chasse (qui n’en est d’ailleurs pas une!) dans un but lucratif est ignoble. Le sujet principal de cette polémique est celui-là! C’est tout!…Ne pas dévier ..ce que font certains!
    Notre faune sauvage doit être protégée contre les trafics divers, elle n’est pas une marchandise, fait partie de notre environnement déjà très mis à mal par l’Homme..

  24. houla , que ne ferait t’on pas derrière un clavier , facile mais bon, c’est le journalisme

  25. Je ne lit même pas l’article ! Je ne suis pas « zoophobe » et comme c’est apparemment le seul sujet qui intéresse cet auteur, j’éviterais de le lire à l’avenir. J’espère que ce n’est pas voulu par RL de contre-balancer la lutte contre les Humains-tueurs musulmans par un amour excessif des Humains- tueurs de fauves.

  26. le lion est mort …ce soir!…. « chasse à l’homme » ????
    vivez en paix SVP..
    Graven ne mérite quand même pas les foudres de la part des convertis à la cause animale ! voir de la haine dans ces propos relève d’une mauvaise interprétation ,il me semble !…on peut encore s’indigner dans ce pays contre les souffrances animales et HUMAINES … that’s all!

  27. Il ne faut pas que Mr Graven s’excite tant au sujet de ce lion. Il doit avoir un problème et ferait bien de consulter un psy. Laissons ce pauvre lion tranquille il est mort maintenant et passons à d’autres sujets plus importants.

    • Je n’ai rien compris à ce que vous dites, allez voir un psy…
      Vous ne trouvez pas que c’est un peu court, comme réponse ?
      Ce que nous dit Marcus Graven, c’est justement que toute l’humanité devrait passer à des sujets plus importants, au lieu de signer des pétitions pour UN lion (lion qui n’est même pas une espèce menacée d’extinction, en tout cas pas au Zimbabwe).

      • La plupart des pétitions que j’ai vues et signées n’ont pas été des pétitions pour un lion mais des pétitions pour interdire l’importation et le transport de trophées, ivoire et kératine en provenance des « big five » : éléphant, buffle, rhino, lion léopard.

        • Moi, je parle bien d’une pétition, que j’ai reçue ces jours-ci, demandant que Walter Palmer soit extradé au Zimbabwe, et qui avait déjà récolté, le jour où je l’ai reçue, 1 million de signatures.
          Rien à voir avec l’importation et le transport de trophées. (Pour l’ivoire, c’est déjà fait, je vous signale : son commerce est interdit dans le monde entier.)

          • Ah oui ? Eh bien signez donc celle-là si vous avez une minute ( reçue aujourd’hui ) :
            https://www.sauvonslaforet.org/petitions/975/urgent-la-chine-doit-stopper-le-massacre-des-elephants
            Je signe en moyenne un pétition par jour pour le sort des éléphants cher Monsieur. Et ça voudrait nous faire croire que les animaux sont sur le devant de la scène. Quelle bande de nazes ! Vous avez réussi à me mettre en colère à force ! Quelle importance cette pétition inutile. Oui merci un million de « bonne consciences » se sont sentis tout d’un coup concernés par une pétition internationale et les animaux plutôt que par leur téléthon local. Mais tant mieux bon sang ! Pour une fois ! Mince alors !!

  28. Il suffit de lire votre lamentable prose pour comprendre que la haine est de votre côté.
    Je ne vais pas perdre mon temps à faire point par point une réponse détaillée, votre texte débile ne mérite pas autant d’honneur.
    Toutefois je vais relever rapidement quelques unes de vos affirmations.
    Pour avoir eu des chats toute ma vie (et encore 3 actuellement) je les connais certainement mieux que vous.
    Aucun sadisme dans leur comportement, ils ne s’amusent pas à crever les yeux des oiseaux ou à leur arracher les pattes, comme le font certains gamins malfaisants.
    Oui ils peuvent les tuer, car les carnivores ont un instinct naturel à immobiliser leurs proies. Mais ce n’est pas de la méchanceté, les éthologues expliquent que les chats domestiques sont d’éternels chatons au contraire des félins sauvages, d’où l’importance qu’ils donnent au jeu.
    Mais, contrairement au chat, l’homme n’est pas un carnivore (il suffit d’étudier sa dentition pour le savoir) et aucun instinct irrépressible ne le guide, sinon tous les hommes ou presque chasseraient.
    Dans le cas de l’homme ce n’est donc pas un instinct de chasseur qui le fait agir, mais le désir malsain de faire du mal, le sadisme, et aussi la gloriole d’accrocher un trophée au mur de son salon.
    Qui est responsable de la destruction des écosystèmes, le lion ou l’homme ?
    La réponse tout le monde la connait, l’homme s’empare de l’espace vital des animaux, anéantit des milliers d’espèces.
    Qui enferme les animaux dans des cirques, des élevages en batteries, les torture dans des labos ?
    Encore une fois on connait la réponse.
    Notre espèce est vraiment mal placée pour porter des jugement sur les moeurs des animaux, comme vous vous permettez de le faire, n’ayant pas le sens du ridicule.
    Et vous avez encore tout faux si vous pensez que j’aurais peur de me faire traiter de raciste, et que je me vengerais en tapant sur des Palmer et Cie, je n’ai jamais caché mes opinions et je signe de mon véritable nom.
    Le « pas d’amalgame » très peu pour moi, la compassion envers les migrants haineux et arrogants, pas davantage.
    Je me suis d’ailleurs tout récemment fait éjecter d’un forum écologiste, je croyais que celui-ci était moins « bobo » que les autres car il critique les « verts », mais l’indignation que j’ai provoquée en disant qu’il ne fallait pas accueuillir les migrants m’a valu mon expulsion.
    J’avais fait le parallèle avec les ragondins, innocents rongeurs capturés en Amérique du Sud il y a quelques décennies, certains se sont échappés de leurs cages où ils étaient élevés pour leur fourrure, ils ont fui cet enfer et ont réussi à survivre en liberté.
    Ce sont des migrants involontaires, ils n’ont jamais demandé à venir en Europe, mais on les traque, on les empoisonne, on les piège pour les massacrer.
    J’avais donc relevé la différence de traitement avec les migrants humains qui bénéficient de toutes les aides possibles, alors que ces derniers sont venus, contrairement aux ragondins, volontairement afin de sucer le sang de notre continent, et l’islamiser.
    Voilà ce qui m’a valu des insultes, j’ai été censuré et exclu pour avoir dit la vérité.
    Car ces écologistes ne le sont pas, ils sont en plein dans le politiquement correct qui sacralise l’homme aux dépens des autres espèces.
    Votre analyse des choses est donc totalement erronée, les gens qui ont le respect des animaux n’ont rien à voir avec ces prétendus écologistes, même s’ils se prétendent souvent anti-corridas, mais si ce spectacle sinistre était une coutume musulmane, nul doute qu’ils le soutiendraient, et traiteraient de racistes ces opposants.

    • C’est bien une haine de vous-même et de l’espèce à laquelle vous appartenez que vous développez tout au long de votre intervention. On apprend aussi que les os découverts près des ossements de nos ancêtres étaient en réalité des outils ou des tiges de rutabaga puisqu’ils n’étaient pas carnivores. Et si les chats jouent en torturant une souris c’est peut-être par inconscience comme les « gamins malfaisants ». Je ne pense pas que l’auteur apprécie la chasse au lion, il critique la sensiblerie ridicule actuelle et le fait que beaucoup ne se situent plus, ne s’assument plus tels qu’ils sont par rapport à la réalité de la nature. Toujours ce fantasme de L’Homme Nouveau qui a déjà fait tant de mal !

      • la sensiblerie , ……………le fait de tuer un lion comme tout animal libre et innocent, c’est de la sensiblerie, le fait d’appuyer sur la détente d’un flingue , c’est du courage , de la virilité ,de l’orgueil de mâle dépourvu de sexe cela , par contre , c’est bien , c’est de la fierté , c’est ce que l’auteur de ce commentaire ainsi que de ce texte , pour lequel autant d’internautes se mobilisent , devra certainement apprendre à ses enfants ou à ses petits enfants , soit un homme mon fils et tue, surtout un être innocent, mais surtout pas un djihadiste , c’est un homme mon fils , lui……………………..il nous ressemble

        • Je n’ai rien à voir avec monsieur Graven, mais je suis outré par la curée dont il fait l’objet. Jamais il n’approuve le tueur de ce lion ! La nature n’est pas cruelle, elle est indifférente à la souffrance. Dans la nature c’est la mort permanente, de l’oiseau vieux ou blessé mangé lentement de l’intérieur par les fourmis entrées par ses narines, ses yeux, son bec, son anus, à tout ce qui est découpé, broyé progressivement, avalé tout vivant comme les poissons, emmailloté et sucé par les araignées. L’auteur est révolté par ces engouements agressifs pour la défense d’animaux qui peut être sont encore les seuls à pouvoir être dénoncés légalement. Evidemment, faut-il le dire, je méprise profondément ce dentiste, mais je regrette de le dire comme dans un procès de Moscou un innocent devait s’accuser de culpabilité. Je pense que vous n’avez pas LU ce texte. Le ton pourrait en être moins agressif, ça je le concède volontiers.

          • la nature c’est la liberté et la recherche de la survie, la reproduction et l’éducation , c’est la normalité : la chasse , c’est le plaisir de psychopathes en mal de sensation, la plaisir de verser le sang pour le sport , le plaisir d’éradiquer par orgueil et par le combat inégal d’un flingue et d’une vie, la nécessité de manger de la viande est depuis longtemps dépassée, la nécessité de tuer pour manger de même…Merci de na pas confondre la Nature et l’anti nature

            • Mais personne n’a dit le contraire monsieur Jacquelin !
              Pour ma part je pense que l’homme nuit à la nature parce qu’il n’a pas de prédateur et que sa démographie étouffe autres formes de vie, et qu’elle conduit à l’épuisement des ressources en énergie, en matières premières, que sa pollution détériore son milieu et son climat. Encore un sujet tabou que les religions, en particulier l’islam, interdiront de solutionner.

          • « Jamais il n’approuve le tueur « ……..Assez de fausse naïveté. Il réprouve qu’on s’en indigne au lieu de s’en réjouir, occultant avec obstiantion toute la symbolique de ce meurtre. 1-« roi des animaux » emblême de la faune sauvage ; 2- dans une réserve protégée ( donc interdite de chasse ) dans un pays où il est sous la menace critique d’extinction, emblême de la désinvolture humaine vis-à-vis de la nature 3- abattu à l’arc avec 40 h d’agonie , emblême de la cruauté humaine avec des milliers d’espèces d’animaux qui sont traités sans aucune considération pour leur subjectivité personnelle désormais totalement avérée scientifiquement. Tout ça en prétendant , ce qui est une énormité stupéfiante, venue d’une autre galaxie vraiment, qu’on y accorde plus d’importance qu’aux problèmes tragiques des humains les uns envers les autres, alors que bien sûr, c’est tout le contraire et dans une proportion terriblement excessive justement. Et le tout dans le seul but de protéger les lobbies chasse, élevage, labos etc….Il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles, ces discours sont vomitifs, ils n’ont aucune crédibilité et ne constituent rien d’autre que la défense masquée d’intérêts particuliers.

      • Apprenez à lire, j’ai dit que l’homme n’était pas un carnivore car sa dentition en est la preuve.
        Il est omnivore, donc mange aussi de la viande, mais il doit la faire cuire.
        Et le terme « torture » appliqué aux chats jouant avec les souris est inepte, ils ne se livrent à aucun acte de sadisme sur elles.
        La sensiblerie ?
        Pourquoi ne pas accuser de sensiblerie aussi ceux qui s’émeuvent des crimes de tueurs en série comme Fourniret ?
        Mais là vous n’oseriez pas, car le tabou humaniste est bien trop fort.
        Et dans le cas des migrants, nous avons un bon exemple non pas d’humanisme mais d’humanolâtrie avec le prétendu devoir de solidarité que nous aurions envers eux, alors qu’ils ne songent qu’à nous détruire.
        Ce n’est même pas de la compassion, sentiment normal, mais du narcissisme, l’homme se plaçant sur un piedestal jusqu’à se sacraliser voit dans « l’autre homme » un reflet de lui-même, et il se rassure ainsi sur sa condition en pensant: « les migrants sont importants parce qu’ils sont des hommes, moi aussi je suis un homme donc je suis important. »
        Et c’est ainsi que les dogmes droit de l’hommiste et antiraciste sont devenus l’idéologie dominante.
        Après l’homme créé à l’image de Dieu, voici venu l’homme-Dieu, cette idéologie détestable n’est pas seulement fausse mais aussi très dangereuse, en se voulant propriétaires de tout et prioritaires en tout nous creusons notre propre tombe car nous ne pourrons survivre à une planète que nous aurons dévastée.
        Et la bienveillance à l’égard d’un obscurantisme comme l’islam entre dans la pure logique de cette conception du monde.
        Les délires les plus fous nés de l’imagination humaine sont idolâtrés, surtout quand ils viennent de gens appartenant à des ethnies soi-disant persécutées dans le passé par le monde
        occidental.
        Oui l’anthropocentrisme conduit à l’humanolâtrie, c’est pourquoi vouloir combattre l’islam sans en être conscient est vain, seule une vision lucide de la réalité des choses pourrait nous permettre de vaincre les absurdités sanguinaires produites par l’esprit humain.
        Ce n’est même pas de la compassion, sentiment

        • Masson, je n’ai jamais dit le contraire !
          L’hypocrisie n’est pas de mon côté.
          Mais il n’empêche que nous avons largement les moyens de repousser ces immigrations de masse.
          Or les tristes sires au pouvoir dans toute l’Europe ne le font pas, bien au contraire ils les accueillent et ils bénéficient de divers avantages sociaux, ce qui en encourage d’autres à venir à leur tour, et enrichit les passeurs !

  29. Cette manière redondante de vouloir absolument dénigrer tous les lecteurs qui ont formulé une critique du contenu de vos articles précédents sur ce même thème est franchement très pénible et démontre votre conception puérile du débat et de la liberté de parole…

  30. Serait-il possible de mettre moins en avant ce personnage, Marcus Graven?Je peut lui rappeler qu’on peut aimer les gens et les animaux, cela va d’ailleurs généralement de paire. Souvent, les êtres qui méprisent les animaux et les pensent inférieurs, pour se permettre de leur faire du mal, n’ont guère plus de respect pour l’homme. Ce nouveau texte le confirme, on peut y lire tout le mépris de graven pour les gens qui ont de l’humanité, et qui ont une profonde affection pour les animaux.Il est toujours aussi ridicule : pourquoi cette obsession envers le lion Cécil, son assassinat ne fait plus la une, malheureusement, aujourd’hui. Je suis déçue par Riposte laique, qui m’a habituée à des auteurs et des textes de grande qualité, et objectifs. Pourquoi donner tant d’importance à ce personnage haineux qui ne la mérite pas, et qui cautionne la cruauté envers les animaux ?Pourquoi éditer 4 textes, qui traitent du même sujet, et sont remplis de haine ? J’espère que c’est le dernier écrit que l’on aura à subir de ce monsieur, et j’espère que le dentiste assassin prendra des années de prison, c’est tout ce qu’il mérite, c’est un monstre.On peut être outré par la maltraitance, la violence subie par les animaux du fait de l’homme, et rejeter tout autant les abominations qui sont faites par l’homme contre l’homme et ce à travers le monde. Justement, les personnes qui consultent Riposte laique sont des personnes informées, averties,et inquiètes du devenir de leur pays, et des dangers qui guettent notre société, de l’invasion islamique en priorité. Ce Monsieur n’a pas à nous donner des leçons en la matière.Mais celà ne nous empêche pas d’être également révoltés par la violence de l’homme envers les animaux. Parce que les animaux ont droit au respect, ont le droit de vivre. Cette lionne ne faisait de mal à personne et était très aimé .A cause de l’homme, des dizaines de milliers d’espèces animales ont disparues, pour le confort de l’être humain, pour votre confort, en l’espace de quelques decennies. Petit à petit, l’être humain, au nom du dieu argent et des biens matériels, détruit son propre habitat (c’est le seul animal assez bête pour faire celà). Les animaux vous font vivre, vous nourrissent, et vous protègent de 1000 façons. Vous êtes bien ingrat. Je remercie Riposte laique d’exister, ce qui m’a ouvert et continue de m’ouvrir les yeux sur tout ce qui se passe en France et ailleurs et qu’on tente de nous cacher pour nous éviter de réfléchir. Je vous lis tous les jours. Mais merci de laisser le beau lion Cecil reposer en paix, il avait encore de belles années devant lui, ne demandait rien à personne, mais parce qu’un petit bourgeois friqué et névrosé avait des envies de meurtres, sa vie c’est achevée…Graven, vous cautionnez aussi toutes les abominations faites de par le monde envers les animaux, comme en Chine ? Les animaux ressentent des émotions , et les mêmes souffrances que l’être humain. Nous ne sommes pas au dessus du panier.L’homme n’est pas Dieu. Et les gens qui vous écrivent, contrairement à ce que vous sembler croire, écriront également sur le voisin barbu en djellaba, si ils ne sont pas sensurés par orange. Votre unique sujet de conversation va bientôt être épuisé. La mort du roi lion vous aura permis de connaître, l’espace de quelques textes, ce que vous croyez être l’heure de gloire de votre vie : « mes lecteurs » comme vous dites. Ca y est, vous êtes une star. Alors écrivez avec votre véritable nom, vous qui avez un profond dégoût pour les pleutres cachés derrière leur clavier. J’espère ne plus avoir à lire vos idioties sur le site. Merci d’avance à Riposte laique. Vous ne convaincrez personne.

Les commentaires sont fermés.