1

L’illettrée Manon Müller nou écris et menasse Riposte Laïque

Elle est vraiment très bien, Manon Müller, l’égérie des Insoumis de Calais, l’étudiante du lycée Berthelot de cette ville, qui a décidé, avec deux autres amis, Théo et Alexandre, d’exiger des sanctions, sans exclure le licenciement, contre une professeur de français  et de théâtre, coupable de se présenter aux élections législative sous l’emblème de Civitas. Selon la rhétorique de ces jeunes gens prometteurs, le fait de militer pour un parti jugé « raciste », « antisémite » et « homophobe » serait incompatible avec les valeurs de l’école républicaine. Donc, Marie-Jeanne Vincent ne devait plus, selon leur logique, faire partie du corps enseignant. CQFD.

Rappelons que le journal local, « Nord-Littoral », qui se targue de lutter contre la haine, relaie quotidiennement cette campagne haineuse.

Dans un premier temps, mardi 23 mai, au matin, notre ami Martin Moisan avait publié un premier article, dans Riposte Laïque, qualifiant Manon, Théo et Alexandre de « Trois Lacombe Lucien » des temps modernes. Pour ceux qui manqueraient de culture cinématographique, rappelons que Lucien Lacombe est un jeune garçon, dans un film de Louis Malle, qui s’engage dans La Milice et la Collaboration.

http://ripostelaique.com/calais-manon-theo-et-alexandre-trois-lacombe-lucien-des-temps-modernes.html

Immédiatement, Nord-Littoral avait fait monter la pression, expliquant, ni plus ni moins, que, suite à cet article, Manon Müller, qui paraît la plus en pointe du trio, et ne cache pas son appartenance aux « Insoumis » de Mélenchon, recevait des menaces de mort, rien de moins, et que le trio avait peur.

http://www.nordlittoral.fr/31235/article/2017-05-24/eleves-berthelot-et-menaces-de-mort

Ce jeudi matin, à 10 h 17, pourtant un jour férié (certes catholique), nous recevions, à la rédaction, un texte de Manon Müller en personne, que nous laissons tel que nous l’avons réceptionné, pour que nos lecteurs prennent conscience de l’ampleur du désastre…
Bonjour,

Je prends contact avec vous afin de vous informer qu’un dépôt de plainte contre vous a été effectué auprès du procureur de la République, quant à l’article concernant les  » trois Lacombe Lucien ». En effet, en plus d’y trouver de la diffamation, nous y retrouvons beaucoup d’insultes, de menaces et de dégradation morale dans les commentaires ainsi que la diffusions de nos comptes facebook afin que l’on se fasse boycotter, insulter et menacer.
Je suis allée au commissariat de police de Calais qui a prit l’affaire au sérieux en disant qu’il fallait que cela se règle immédiatement avec le procureur. Nous avons pris un avocat, et nous n’en resterons pas la.
Je vous prie également de supprimer les commentaires pouvons afficher ouvertement notre page facebook en guise d’humiliation , de partie de plaisir à nous insulter gratuitement.
Ce n’est certainement pas vos articles qui vont nous effrayer et nous empêcher de penser. Je vous conseille fortement de supprimer nos pages facebook’ de votre article, car nous signalons tout au procureur.

Merci de l’attention que vous porterez à ce message.

Manon Müller

Cette lettre est particulièrement grave, sur le fond, et sur la forme. Passons sur le fond, Martin Moisan avait déjà tout dit lors de son premier texte, et la plainte annoncée ne couvre même pas le deuxième article qu’il a écrit. D’abord en réaction à l’article haineux paru sur Nord Littoral, et aux pages facebook de Manon Müller, qui comprenaient de nombreuses insultes contre RL et des menaces précises contre Martin. En allant déposer plainte à la police, en saisissant le Procureur de la République, en demandant à l’Etat français de sanctionner notre site, voire de le fermer, Manon Müller confirme les propos peu amènes tenus par Martin à son encontre, et les caractérisations politiques – petits fachos – dans laquelle notre ami l’a classée, elle et ses copains.

D’autre part, notre amie Manon annonce qu’elle a pris un avocat, rien de moins. Nous connaissons les tarifs, qui la finance ? Si ce sont les Insoumis, nous attendons avec impatience de rencontrer Raquel Garrido, l’épouse d’Alexis Corbière, et avocate de Mélenchon et des Insoumis.

http://ripostelaique.com/nord-littoral-accuse-riposte-laique-de-vouloir-tuer-les-trois-lacombe-lucien.html

Mais c’est la forme qui est catastrophique, et révélatrice du désastre de l’Education nationale, accéléré par les années Peillon et Belkacem. Manon Müller va passer son bac, à l’âge de 21 ans, information que nous avons glanée sur sa page facebook, où elle annonçait qu’elle avait 20 ans en 2016.

Or, force est de constater qu’elle écrit comme une illettrée (c’est-à-dire quelqu’un qui n’a pas de lettres) pour ne pas dire une analphabète. Elle n’a aucune notion de conjugaison, aucune notion de grammaire, peu de vocabulaire, aucune syntaxe, et fait des fautes d’une telle gravité que, manifestement, elle ne maîtrise pas la langue française, à 21 ans, au moment de passer le bac. Que vient faire le terme « dégradation morale » dans la bouillie qu’elle nous a fait parvenir ? Comment ne pas penser à mon grand-père et à ma grand-mère, qui avaient quitté l’école à l’âge de 13 ans, avec le certificat d’études en poche, et qui ne faisaient aucune faute d’orthographe, sans parler du calcul mental et de leur connaissance de l’Histoire et de la Géographie…

Mais le pire de l’inculture de la jeune fille est encore ailleurs. Manon est internationaliste. Fort bien.

Elle défend de nobles causes comme l’enfance au Bénin…

https://www.kisskissbankbank.com/aidez-moi-a-soutenir-les-enfants-du-benin–2

… Et le combat palestinien.

https://www.leetchi.com/c/benevolat-palestine-manon-nell

Sur le premier cas, quand on a un tel retard dans ses études, et un tel niveau de français, je me dis que, si j’étais sa mère, je lui aurais collé des cours de rattrapage, et qu’elle aurait milité pour le Bénin ensuite. Quoi que je lui aurais tout de même fait remarquer qu’à Calais, le revenu moyen des habitants est de 900 euros par mois, et que si notre mouvance, avec des amis, n’était pas intervenue, la malheureuse Simonne Héricourt, décédée il y a quelques jours, aurait été expulsée de sa maison. Sans oublier qu’en France, plus de 500 malheureux SDF meurent dans la rue tous les ans. Mais le Bénin, c’est davantage tendance…

Mais sur la cause palestinienne, là, j’avoue ma consternation, sans en être surprise. Si on comprend bien le combat héroïque de Manon l’Insoumise, qui se dit juive, elle dénonce sa professeur, parce que, selon elle, elle appartiendrait à un parti qu’elle désigne comme antisémite. Elle s’est plainte, d’autre part, pour montrer la gravité de l’antisémitisme dans son école, d’avoir entendu des élèves protester parce que « Hitler n’aurait pas fini le travail ». Et elle milite pour la cause palestinienne.

Comme en ce jour de l’Ascension, c’est mon jour de bonté, je vais lui faire, charitablement, un petit cours de rattrapage, pour combler ses énormes lacunes historiques.

La Palestine est une invention qui n’a aucune réalité historique, et il n’y a jamais eu de peuple palestinien, comme l’explique remarquablement notre ami Jean-Marc Moskowicz.

http://www.europe-israel.org/2012/12/palestine-mythes-mensonges-et-realites-sur-la-palestine-par-jean-marc-moskowicz/

Yasser Arafat, gourou de la cause palestinienne, est le petit-neveu du Grand Mufti de Jérusalem, Al Husseini, qui, allié à Hitler, a fourni 20.000 musulmans à la Waffen SS en Croatie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/13e_division_de_montagne_de_la_Waffen_SS_Handschar

Tout comme Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères musulmans, n’a jamais renié l’oeuvre de son grand-père, Yasser Arafat n’a jamais renié celle de son grand-oncle, qui, faut-il le rappeler, a convaincu Hitler de mettre en place la solution finale, à partir de 1942. Et pour cause. Enormément de nazis ont été recyclés, après la guerre, dans des pays arabes, notamment dans l’Egypte de Nasser et dans les camps du FPLP.

http://www.europe-israel.org/2012/05/histoire-voici-une-liste-de-37-nazis-ayant-trouve-refuge-dans-des-pays-arabes/

Le Hamas, enfin, dans sa charte, ne cache absolument pas ses projets : destruction de l’Etat d’Israël, extermination des juifs, et création d’un Etat religieux, dans le cadre du Grand Califat.

http://iremam.cnrs.fr/legrain/voix15.htm

D’autre part, Mein Kampf est le livre le plus lu dans nombre de pays arabes…

Mein Kampf et le monde musulman

Et Georges Bensoussan, directeur du mémorial de la Shoah, disait lui-même, reprenant les propos d’un sociologue algérien, que « Les Arabes tétaient l’antisémitisme au lait de leur mère ».

https://francais.rt.com/france/34940-georges-bensoussan-relaxe-apres-accusations-islamophobie

Voilà pour la petite leçon d’histoire gratuite donnée à Manon Müller, en espérant – sans trop y croire – que cela lui débloque quelque peu les neurones.

Et pendant ce temps-là, le journal militant gaucho-bobo Nord-Littoral et son rédacteur-en-chef Patrick Hénon, sans vergogne, relaient la propagande des antifas et des copains de Manon Müller (la publicité a-t-elle été payée ou a-t-elle été offerte ?) et se permet de qualifier de « fasciste » et de « fachos », rien de moins, Jean-Marie Le Pen, Carl Lang et Alain Escada, qui doivent venir à Calais, le 27 mai prochain.

C’est par ailleurs une excellente nouvelle qu’ils utilisent ces mots. Notre ami Martin Moisan, qui a qualifié Manon Müller et ses deux comparses de « petits fachos » ne devraient courir aucun risque juridique, puisque Nord-Littoral, qui avait déjà qualifié de « fachos » deux patriotes de Calais, se permet de relayer dans sa propagande le même terme pour des leaders de parti politique. Sans la moindre poursuite, bien évidemment.

A part cela, si Manon Müller, outre des cours d’Histoire, a besoin de cours de français, Riposte Laïque a, dans ses rangs de nombreux anciens enseignants qui seront ravis de rattraper les dégâts causés par ses copains pédagogistes et les enseignants gauchistes. Mais cela, c’est seulement si elle a envie de travailler, enfin, pour sortir de son ignorance crasse et de son illettrisme épouvantable.

Mais si elle ne veut pas bosser, pas de souci, elle s’en sortira quand même. La France regorge de postes de complaisance pour des jeunes filles comme elle : permanente à Sos Racisme, à la Licra, à la LDH, attachée parlementaire d’un député « Insoumis », marchepied d’une prometteuse carrière politique…

Car il faut savoir que dans la France de Hollande, Najat Vallaud-Belkacem, avec un niveau de français équivalent, a fini ministre de l’Education nationale, et que Delphine Batho, qui n’a jamais fini ses études, n’a guère travaillé de sa vie, et a fini, elle aussi, ministre.

Tous les espoirs sont donc permis pour la vaillante insoumise Manon Müller, qui, à 21 ans, va bientôt faire partie des 90 % d’élèves reçus au bac.

La suite au prochain article de Nord-Littoral, ou au prochain courrier de Manon Müller ?

Lucette Jeanpierre