L’imam de Drancy, Hassen Chalgoumy, accepte la proposition de Résistance républicaine

Monsieur Chalgoumy vient de m’appeler. Il a reçu la lettre que je lui ai envoyée il y a deux jours, et en est ravi. Il attend Résistance républicaine pour travailler sur les textes ! Il serait très honoré également que nous participions à sa manifestation qui aura lieu le 29 au lieu du 15 annoncé.

Nous sommes très heureux également d’avoir pu établir un contact avec des associations musulmanes qui prônent  la défense de la laïcité et de la République, ce qui implique une remise à plat de ce qui est enseigné dans un certain nombre de mosquées en France.

Nous rencontrerons monsieur Chalgoumy dans les semaines à venir afin d’approfondir le dialogue et mettre en place, si nous tombons d’accord sur les modalités et objectifs, un groupe de travail qui préparera un corpus de textes à désigner comme incompatibles avec la loi française.

Nous espérons de tout cœur que nous pourrons tomber d’accord et que, pour la première fois, les textes islamiques pourront être expurgés de tout ce qui en fait un système politique et intégriste incompatible avec la République française.

La tâche  ne sera pas simple, parce que bien souvent ceux qui, comme Ramadan, pratiquent la takkia, le mensonge, se cachent derrière des écoles d’interprétation pour refuser de toucher au texte même.  Ce qui n’est ni notre propos ni notre objectif. Il nous faudra nous entourer d’islamologues arabisants, d’agrégés de lettres et de juristes. Nous avons tout cela à Résistance républicaine, nous sommes donc parés.

Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine

image_pdf
0
0