L’imam Sadouni nous donne la combine pour que les attentats cessent

SadouniDonc, selon Abdelkader Sadouni, imam prétendument modéré qui prêche assidûment la bonne parole dans la ville de Nice, si les Français se font maintenant massacrer dans la rue comme des moutons de sacrifice, ce serait la faute de la laïcité (voir sa récente interview dans Il Giornale.it) ! Laissons l’islam faire ce qu’il veut chez nous, et nous serons (peut-être) épargnés. L’idéal étant naturellement que nous nous convertissions tous à la RATP (« religion d’amour, de tolérance et de paix »). Mais, comme l’imaginait déjà Michel Houellebecq dans son livre « Soumission », n’en prenons-nous pas déjà le chemin ?

Les révolutions sont brutales. Du jour au lendemain, ce qui était dessus se retrouve dessous, et ce qui était dessous se retrouve dessus. Mais bien souvent, la révolution s’était déjà faite dans les mots avant de se réaliser dans les choses. Avez-vous observé par exemple comment, quand on nous parle aujourd’hui de « convertis », on désigne par là, sans qu’il soit besoin de préciser car cela va de soi, les nouveaux adeptes de la religion musulmane ? Pourtant, nous vivons sauf erreur dans un pays de tradition chrétienne, où l’on appelait habituellement converti quelqu’un qui, tels un J.-K. Huysmans ou un Paul Claudel derrière son pilier, nouait, ou renouait, avec la foi catholique. Insidieusement, les points de vue se sont inversés, comme si l’islam nous avait déjà imprégnés à notre insu.

En voulez-vous un autre indicateur ? C’est bien rarement par les temps qui courent, avouez-le, que l’on vous encourage à lire ou relire la Bible, ou à vous plonger dans l’Enéide de Virgile. En revanche vous entendez chaque jour de bonnes âmes, tant islamophiles qu’islamophobes, qui vous conseillent obligeamment, voire vous mettent en demeure, de lire séance tenante le Coran, pour votre culture et enrichissement personnels, selon les uns, et ne serait-ce, disent les autres, que pour vous faire une idée de ce qui nous menace. Très bien, mais pour un René Marchand, qui puise dans cette lecture les raisons de la résistance et d’une nécessaire reconquête, combien de Franck Ribéry, prêts à passer avec armes et bagages dans la nouvelle religion, et même à prénommer fièrement leur fils « Glaive de l’Islam » ? Ils n’y voient que des avantages.

D’abord, ils y trouvent un guide pour leur existence, une fraternité qui tient chaud, celle de l’oumma, et une spiritualité sans complication ni mystère. Aller chaque vendredi à la mosquée, c’est bien mieux qu’aller à la messe du dimanche, surtout, comme disait Brassens, la messe « sans le latin ». Et de toute façon, le latin c’est fini, même dans nos écoles. On ne le regrettera pas, parce qu’il a déjà trouvé son remplaçant, la langue arabe, celle dans laquelle a parlé Dieu, et que, grâces soient rendues à Madame le ministre, nos enfants pourront désormais apprendre dès le primaire. On ne commence jamais assez tôt.
L’adhésion à l’islam, c’est un remède bon marché contre l’angoisse de la mort, une assurance sur cette vie et sur l’autre. Le paradis garanti moyennant un minimum d’efforts. Il y a bien le ramadan, mais le jeûne de la journée n’est-il pas amplement compensé et surcompensé par les agapes nocturnes ? Certes, il faut s’humilier devant Allah, front contre terre et fesses vers le ciel, mais cela aussi est largement compensé par l’orgueil et la satisfaction de pouvoir traiter tout le reste de l’humanité de « mécréants ». Et aussi par la possibilité, si l’on est un homme, de se rattraper sur la femme. D’abord, Dieu nous donne droit à quatre épouses (on pourra se reproduire quatre fois plus, donc quatre fois plus de chances pour la France), et même si l’on s’en tient à une seule, de celle-ci au moins sera-t-on pleinement seigneur et maître.

Mais si l’on se trouve être une femme, direz-vous ? Eh bien, ce n’est pas mal non plus, on a toujours la joie d’obéir à Allah, et cela c’est sans prix. Porter le voile est une fierté, un bonheur, et même une coquetterie : vous voyez bien que la « mode pudique » est en passe de ringardiser la mini-jupe. De plus, quand arrivera le temps où vous essayerez en vain de « réparer des ans l’irréparable outrage », rien de tel qu’une bonne burqa, un bon niqab, un bon hidjad (c’est au choix) pour vous permettre de voyager en tous lieux sans offenser les regards.

Or, tous ses bienfaits, qui sont innombrables, l’islam ne demande qu’à les répandre généreusement sur notre terre de France. Du jour au lendemain, par exemple, pour peu que nous acceptions de nous soumettre à la loi d’Allah, nos infinies discussions sur la viande halal n’auraient plus lieu d’être. Tout serait devenu halal, et tant pis pour Brigitte Bardot si les animaux souffrent un petit peu plus que de nécessité avant de rendre l’âme : un peu plus un peu moins, qu’est-ce que cela change ? Enfin, comment ne pas évoquer la paix et la sécurité retrouvées, la cohésion nationale restaurée ? Nous n’aurions plus à nous soucier de l’infiltration rampante de nos administrations, services et ministères, puisque l’islam ferait chez nous l’unanimité. Les musulmans de nos banlieues ne songeraient plus à se révolter, tous deviendraient de bons Français, tous chanteraient à pleins poumons la marseillaise. Décidément, qu’attendons-nous pour basculer ? Ou nous réveiller ?

Denys Asconius

image_pdf
0
0

27 Commentaires

  1. sa commence parfois plus tôt pour des raisons x ont ma retiré mes enfants mes grand sont dans une famille d acceuille mixte sa vas faire 2 ans qu ils sont la bas 2 ans qu ils ont pas manger de porc. mon fils ainé a un nom a consonnance magrebine ( vive l administration française tout sa pour une faute de frappe sur le noms du père quand il a refais faire sa pièce d identiée (15 ans de lutte cest toujours pas resolue))depuis l age de 6 ans il veux changer son nom aujourd hui il a 14 ans il veux plus parce que sa fais cool. mes petits de 3 et 4 ans a l epoque ont etais pris en charge dans un foyer ou plus de la moitier des effectifs son musulman. le pere est protestant moi hatéavec education catho. mon fils ma parler du ramadam en disant que c est bien de faire le ramadam dieu est content.

  2. Pour que les attentats cessent , vous devez tous quitter le pays, car vous avez obtenu votre indépendance si chèrement payée alors dégagez

  3. Bardot est aussi contre notre cher foie gras!!! C’est un mauvais exemple

  4. on peu toujours rêver….aux armes citoyens..qu’un sang impure abreuve nos sillons

  5. on peut toujours rêver….aux armes citoyens,qu’un sang impure abreuve nos sillons

  6. Une seule réponse : fermer TOUTES les mosquées, interdire l’islam en France sous TOUTES ses formes, être intraitable avec toute dérive, expulser tous les migrants et autres coureurs de prestations sociales….. Sinon les Français vont s’armer : il ne reste que cela à faire
    Ne comptez absolument pas sur les politiques pour assurer une réelle sécurité de ce pays

    C’etait jusqu’alors une question de préservation de l’identité culturelle Française….aujourd’hu c’est une question de survie physique (dans la rue, les transports…)

  7. Ce monsieur a tenu des propos utiles et clarificateurs.
    On sait maintenant que le rôle majeur des attentats est de faire paraître les activistes musulmans non-djihadistes mais pro-charia comme des modérés, et de pousser tous les kouffars pacifistes dans les bras de l’Islam conquérant et dominateur. En second vient la menace de mort aux musulmans apostats et traîtres, la minorité qui veulent la paix et l’égalité avec les non-musulmans.
    Son discours est la réponse au « padamalgam terroristes=musulmans ».
    Il démontre un lien évident entre le bras militaire de l’Islam et ce qui est une majorité de la population musulmane de France. Les prêcheurs salafistes, les politiciens-juristes des Frères Musulmans, la finance islamique, et tous les autres, tous ceux qui suivent ces gens pour nous imposer leur culture: Mosquées, Ramadan, Halal, voile, ségrégation des femmes, etc.
    Simple: Tout musulman qui milite en partie ou totalement pour la Charia est de facto un ennemi de la France.

    • La conquête est simultanée et à plusieurs niveaux en même temps: cela ressemble aux interrogatoire de police à l’ancienne avec celui qui joue le rôle du « gentil » ( les » modérés » ) et celui qui joue le rôle du « méchant », hargneux colérique et cogneur ( qui va de l’islam politique et revendicateurs, procédurier, intimidant souvent victimaire à celui de l’État Islamique, Al Qaida et de ceux qui font des carnages).Il y a un continuum, c’est bien le même islam qui déploie tout son énergie pour la conquête.
      L’idéal étant d’y parvenir à l’économie, de manière asymétrique.

  8. Sadouni qu’est ce que ta fait à ton front tu t’es claqué la tête lors d’une de tes nombreuses prosternation ? Tu veux que je te prête un coussin ou un casque de chantier obligatoire pour faire la prière ? Sadouni comme tout vos coreligionnaires vous nous apprenez l’islam et prétendez que nous ne connaissons rien; normal nous ne sommes pas musulmans, mais l’état islamique oui et ils ne sont pas informés ou ignorants d’après vos dire aussi et ceux de notre gouvernement; mais pourquoi ne pas envoyer une gentille délégation d’imam de france telle que vous sadouni pour informer l’état islamique de cette jolie islam de paix d’amour et de tolérance que vous avez trouvé en france

  9. La soumission, c’est ce que signifie le mot « Islam »… Ça me rappelle le bon vieux « plutôt rouge que mort » des pacifistes des années soixante. Et puis, la soumission, c’est tellement plus facile, peut-être même que les francaoui aimeront ça ! Pas moi…

    • Je préfère et de loin le Ruger Redhawk en 454 casull…. La munition de la mort qui tue !!! lol

  10. J’ai une autre solution plus efficace: On renvoie tous les adeptes de cette doctrine mortifère.

    • selon un politique nommé Benoist ce matin sur BFMerdeTV les musulmans ne sont que 5 millions en France !!!
      Sur 66 millions de français on peut donc les renvoyer dans un de leurs 57 pays qui les accueilleront dans le respect de la charia qu’ils affectionnent tant !
      et la France deviendra un …paradis !

      • A mon avis le Benoît en question a oublié de mettre un 1 devant 5 et effectivement que font tous ces musulmans dans un pays de mécréants (et fier de l’être )qu’ils détestent, qu’ils aillent donc jouir des bienfaits de la charia dans leur si charmants pays musulmans
        Ils verront la bas si les policiers respectent les droits de l’homme

  11. Pour résister et combattre l’ennemi en 1940-45 , il fallait avoir du courage et risquer sa peau pour sauver la France . Qui ,aujourd’hui est capable de cela face à l’islam , nouveau nazisme ?

    • En 1940-45 en plus du courage il fallait des alliés solide. Qu’aurons nous fait sans les USA, l’Angleterre et la Russie sans leur intervention en 40-45? Qui sont nos alliés aujourd’hui? A quoi sert ces pseudo coalition?

  12. Pourquoi cet imam n’est pas poursuivi pour ces propos sur la laïcité.? C’est dire clairement « ou vous laisser l’islam vous dominer ou on continu les attentats  »
    En plus cet individu soutien les frères musulmans et relaie des vidéos de Musa al sharif qui encourage aux attentats contre les mécréantservices qu’il qualifie de singes et de porcs

    • C’est un pote d’estrosi, alors ceci explique cela…. à lire l’excellent livre de Philippe Vardon « l’imam estrosi » et vous comprendrez pas mal de choses !!!

  13. Ils osent tout et c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait. Oui, pour empêcher les attentats il faut transformer nos pays en républiques islamiques? Il y a eu des attentats récemment en Arabie Saoudite, championne de la laïcité s’il en est…

  14. Arguments mensongers : meme convertis ( l intérêt etant de vous vendre tout ce qui va avec : voile……business toujours.pour financer les gros bonnets .) certains peuvent décider de vous égorger vous voler .comme en syrie ou s approprier tous les biens de leurs victimes leur volent leurs papiers….. ( voir video sur sene.com d un égorgement d une femme a la Mecque en pleine foule !) regardez les genocides entre les differentes mouvances musulmanes !!! On connait la fin : rivalites, assassinats… On n en a jamais assez de pouvoir. Le chaos mondial . Les musulmans d europe aussi peuvent se preparer a lutter . S ils sont en France : n etait ce pas justement pour fuir ces tueries et menaces ? Cette haune repandue par qui ? Sinon certains imam haineux . Tous les imams ne le sont pas. Tous les musulmans ne sont pas des sanguinaires et tous ne refusent pas de denoncer ces actes. Le 11 septembre ont m a retorque : un musulman ne juge pas un musulman, seul allah a le droit…

  15. La laïcité leur sort par les trous de nez ! C’est leur plus gros problème !
    A cause de la laïcité ils ne peuvent pas rétablir la loi sur le blasphème …
    Or, ils ne cessent de la réclamer auprès de nos gouvernement depuis des années !
    Toutes leurs plaintes auprès des tribunaux en témoignent.
    Le rétablissement d’une loi sur le blasphème serait la mort de nos « Lumières » !
    Je suis chrétien, mais s’il y a une chose que je tiens à défendre, c’est bien la laïcité qui est la seule garantie de la liberté d’expression (du moins ce qu’il en reste).
    N’oubliez jamais le 3ème couplet de La Marseillaise :
    Quoi ces cohortes étrangères!
    Feraient la loi dans nos foyers!
    Quoi! ces phalanges mercenaires
    Terrasseraient nos fils guerriers!
    Grand Dieu! par des mains enchaînées
    Nos fronts sous le joug se ploieraient
    De vils despotes deviendraient
    Les maîtres des destinées.

  16. Ils sont terribles ils vont de plus plus loin. C’est insupportable. Il faut recommencer à appeler un chat un chat… Hors des nations européennes et sans retour merci (avec tout le respect pour l’être humain évidemment) marre de cette société vegano- islamophile ridicule parce que vouée à la cata dès qu’ils auront décidé de baisser les masques…

  17. petit oubli de cet excellent texte: l’islam étant viscéralement obscurantiste, il faut aussi rapidement revenir au moyen age , abandonner savoir, science, culture, cinéma, musique , médecine…. et toute forme de progrès

    • Au Moyen-Âge en Europe, la société chrétienne ne discriminait pas les femmes comme le fait l’Islam aujourd’hui, il y avait du théatre, de la musique, des arts, et malgré l’opposition de l’Eglise toute-puissante, la nôtre, un début de science et de médecine commençait à se développer.
      Aujourd’hui en terre d’Islam, si se levaient un Voltaire, un Rousseau ou un Montesquieu musulmans, ils seraient aussitôt égorgés. Le retard de développement intellectuel et culturel de ces populations soumises depuis 14 siècles à l’interdiction totale de penser est pharamineux, et on ne va pas tarder à s’en apercevoir malgré la propagande mise en place depuis plusieurs décennies en France.

Les commentaires sont fermés.