1

Limay : incendie d’un centre commercial, à qui profite le crime ?

Limay : incendie de la Source
Limay : incendie de la Source

Pour la quatrième fois en l’espace de dix mois, le centre commercial de la Source, à Limay, a été la cible d’un incendie criminel ce lundi 12 septembre en fin de soirée.

Douze des quinze établissements de ce petit centre commercial ont été touchés.  Deux individus ont été aperçus sur place, alors qu’ils jetaient un cocktail Molotov sur le toit du bar-tabac.

Les flammes se sont propagées aux commerces adjacents par les plafonds. Les deux incendiaires, qui n’ont pas encore été identifiés  ont pris la fuite à bord d’un scooter.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/limay-quatrieme-incendie-en-dix-mois-au-centre-commercial-la-source-1473756738

Banal fait divers ? On pourrait l’envisager mais au centre commercial “La Source”, on se demande aujourd’hui si la municipalité ne souhaiterait  pas finalement voir l’actuel site disparaître!

Pourquoi la Mairie a-t-elle racheté toute la voirie entourant les lieux pour 1 euro symbolique ? Et pourquoi a-t-elle évoqué lors de réunions, avant de démentir sur le site de la ville, qu’elle avait en projet la construction d’un nouveau centre commercial, avec des logements, sur le parking juste derrière  »

« Les élus répètent toujours que la Ville ne peut rien faire, que c’est un endroit privé », s’emportait déja  l’un des 9 exploitants de la zone commerciale en decembre 2015 ;

Il disait ceci :  » On nous a fait beaucoup de promesses, notamment celles de subventions pour réhabiliter le site, qui a un besoin urgent d’être mis aux normes de sécurité. Ce devait être cette année. Et puis finalement, c’est repoussé à chaque fois. On en a marre de se faire mener en bateau.  »

La récurrence et le caractère violent des actes criminels dont est victime le centre commercial de La Source sont clairement motivés par une volonté de nuire à cet espace de commerce de proximité. L’heure est à l’interrogation: A qui profitent ces actes criminels ? A la mairie?
La fermeture du centre de La Source pourrait-il être bénéfique à certains? L’intérêt foncier que peut représenter ce Centre Commercial est à la mesure des actes répétitifs dont il est victime.
Les copropriétaires ne connaissent aucun manquement aux règles de sécurité en vigueur. Les différents incendies ne font qu’affaiblir le moral, jamais la viabilité des espaces de commerces.
Le maire a laissé plusieurs fois entendre que les copropriétaires délaissent leur centre, alors que la construction est bel et bien viable et entretenue. honte à lui!

En guise de soutien un passage éclair de M. Boniface Mpunga, adjoint chargé du cadre de vie et de la tranquillité publique. ce même adjoint qui par ailleurs a une société de sécurité.

http://www.verif.com/societe/MPUNGA-BONIFACE-521281436/

Mais n’y voyez surtout pas là un conflit d’intérêt…

Le centre commercial était-il assez sécurisé ? Les commerçants pensent que non. « Malgré les incendies à répétition, rien n’a été fait, dénonce Fetih, le gérant du Franprix. La mairie n’a pas fait grand-chose pour nous. Pourquoi ne pas avoir installé des caméras de vidéosurveillance ? Le maire n’est pas clair sur ce dossier. »

Le maire (PC) Eric Roulot a maintenu son opposition aux caméras parce qu’il s’agit d’un site privé.

Un site privé certes mais qui est utile aux personnes âgées, à ceux qui ne sont pas véhiculés, sans parler du lien social !

Mais de cela la mairie n’en a cure ! Il ne s’agit pas la de la cause prioritaire du maire! Celui-ci s’implique plus pour la Palestine et ses terroristes.

Les Limayens peuvent bien attendre.

http://www.leparisien.fr/limay-78520/le-maire-de-limay-a-la-rencontre-du-leader-palestinien-emprisonne-13-06-2016-5880613.php

La mairie préfère investir ailleurs et se mêler de la politique d’Israël au lieu de regarder la poutre qu’elle a dans l’œil !

http://www.ville-limay.fr/actualite.php?id=62

Pour ça elle se coupe en quatre, organise des soirées, des événements, récolte de l’argent! Et là, on fait quoi?

Ils font comment ces commerçants maintenant? Leur commerce brûlé, ils n’ont plus rien pour vivre!

Si le feu avait eu lieu à la mosquée, le maire aurait fait installer des caméras, car là c’est son fonds de commerce! Les voix musulmanes voila ce qui lui importe!

Idem pour les gens qui seront bientot expulsés à cause de l’extension du port de Paris, extension accordée par le maire:

Il s’en fout! Ce qui compte c’est construire ! Encore et encore, au détriment des honnêtes gens qui ont travaillé toute leur vie pour leur maison et leur commerce!

Les nombreux habitants du Boulevard Pasteur, alertés par une indiscrétion, ont compris que leur bien allait être sacrifié par le maire pour l’agrandissement du Port de Paris. Par facilité, il préfère prendre les terrains des Limayens plutôt que ceux de l’ancienne centrale EDF, qui sont inutilisés depuis des décennies. Faut-il rappeler que M. Roulot a été employé par EDF où il était représentant syndical. C’est scandaleux de mépris pour cette population laborieuse, qu’il prétend à longueur de discours représenter.

http://lagazette-yvelines.fr/2016/07/08/extension-port-expropries-letat-se-mobilisent/

Ras le bol de cette imposture! Il est temps que la vérité éclate, que l’on sache pourquoi ce centre a brûlé.

Pourquoi le maire abandonne-t-il ses concitoyens?

Limay souffre, Limay meurt sous la gestion catastrophique de ce pseudo révolutionnaire, ce maire plus préoccupé par sa carrière politique que par sa ville, au point de se faire élire vice-président de la CAMY après avoir fait croire qu’il était contre à coup de réunions et une mascarade de référendum local sur le parvis de la mairie!

Et cerise sur le gâteau, il a été élu avec les voix de droite!

http://www.leparisien.fr/limay-78520/vallee-de-seine-le-maire-de-limay-ne-veut-pas-de-communaute-urbaine-29-05-2015-4814683.php

Vivement le changement ! Un grand nettoyage s’impose à la mairie !

Le successeur de Eric Roulot risque de tomber de sa chaise lorsqu’il mettra son nez dans les comptes de la mairie!

Souhaitons-lui bien du courage car la tâche sera lourde.

Et comme disait Coluche : « Le communisme, c’est une des seules maladies graves qu’on n’a pas expérimentées d’abord sur les animaux »
A  Limay on connait déjà ceux qui sont les « cobayes »  du maire, hélas pour eux.

Alice Chambord