Limay : l’islamo-coco Roulot, ridiculisé au tribunal, viré dimanche ?

Ce mardi 23 juin, à la cour d’appel de Versailles, nos avocats, maîtres Frédéric Pichon et Cécile Hacisimon défendaient notre fondateur, Pierre Cassen, qui devait faire face à deux procès, rien de moins !

https://ripostelaique.com/de-peur-de-perdre-clavreul-abandonne-ses-poursuites-contre-pierre-cassen.html

Le premier fut très rapide, puisque, comme l’expliqua Hector Poupon, Gilles Clavreul, ancien président de la Dilcrah, et préfet socialiste proche de Manuel Valls, avait, par son avocat, maître Bigot, retiré sa plainte, jugeant que le verdict de la Cour de Cassation, en juin 2019, était incontournable, et qu’il était admis définitivement que Pierre Cassen n’était plus directeur de publication de Riposte Laïque depuis 2012.

https://ripostelaique.com/cassation-importante-relaxe-de-pierre-cassen-attaque-par-la-ldh-et-la-licra.html

Par contre, de manière surprenante, le maire communiste de Limay, pourtant débouté en première instance, à Versailles, avait maintenu son appel, et avait donc envoyé un avocat défendre un dossier fort difficile, pour ne pas dire impossible.

Maître Hacisimon fut impitoyable avec le maire et son avocat, qui se plaignait qu’Éric Roulot aurait subi de graves préjudices à cause de Pierre Cassen, à qui il avait été demandé 10 000 euros, rien de moins, pour prix de l’honneur du maire, en première instance !

https://ripostelaique.com/le-maire-pc-voulait-que-cassen-lui-donne-10-000-euros-pierre-encore-relaxe.html

L’avocate de Riposte Laïque fit un cour de droit de première année à son collègue, lui expliquant que quand on parle de préjudice, on se doit de citer la nature du préjudice, ce qui n’était pas présent dans les conclusions de la partie adverse. Puis elle ajouta qu’elle connaissait, elle, une personne qui avait subi des préjudices à cause de M. Roulot, c’était son voisin de 80 ans, tabassé à quatre contre un par le maire et sa famille, rien de moins ! Une agression que n’a jamais commise de sa vie Pierre Cassen, qui naturellement, n’avait pu s’empêcher de commenter l’événement !

https://www.leparisien.fr/yvelines-78/limay-le-maire-echappe-a-l-ineligibilite-04-06-2019-8085942.php

Le verdict sera rendu en septembre, mais Éric Roulot aurait pu faire faire des économies à sa ville en s’épargnant un procès ridicule, et en envoyant à l’abattoir son avocat.

Par contre, malheureux devant les tribunaux, le maire de Limay, qui n’a pas été rendu inéligible suite à ses exploits de boxeur, a été plus chanceux au niveau électoral.

Le maire communiste de Limay, Éric Roulot, est arrivé en tête du premier tour des élections municipales de Limay.

https://www.20minutes.fr/elections/resultats/yvelines/limay-78520

Mais on remarque qu’en six ans, il a perdu près de 20 % des voix, passant d’une victoire au premier tour avec 52 % à une première place avec seulement 33 % des suffrages !

https://www.leparisien.fr/elections/municipales/resultats/2014-limay-78520.php

Il pourrait malgré tout être réélu au deuxième tour, surtout qu’aucune alliance n’a pu être mise en place entre ses opposants.

On peut penser que la communauté musulmane, très influente à Limay, se réjouira si ce maire, qualifié d’islamo-collabo régulièrement dans nos colonnes, était de nouveau élu.

https://ripostelaique.com/eric-roulot-pcf-traine-rl-au-tribunal-il-y-a-50-ans-cela-aurait-ete-au-goulag.html

https://ripostelaique.com/le-maire-pc-voulait-que-cassen-lui-donne-10-000-euros-pierre-encore-relaxe.html

https://ripostelaique.com/proces-contre-cassen-malmene-le-maire-pc-roulot-a-beaucoup-souffert.html

Décidément, les communistes, que d’autres appellent les stals, ou les staliniens, ont bien changé. Au temps de la religion catholique dominante, en France, ils disaient que la religion était l’opium du peuple, et faisaient leur « Ni Dieu ni Maître ».

À présent, à l’image du maire de Limay ou de notre vieil ami Bernard Deschamps à Nîmes, celui qui commence ses discours en disant « Salam aleykoum », et défend l’interdiction du porc dans les cantines publiques laïques, ils en sont à ne jurer que par la religion d’Allah !

Mais la perte d’un des derniers bastions communistes des Yvelines, devenu plutôt un bastion islamo-communiste, serait un coup de tonnerre dans le Mantois. Éric Roulot, qui s’est embrouillé avec son prédécesseur, Saint-Amaux, sera-t-il celui qui réussira à faire perdre la ville aux communistes, qui sont aux manettes depuis 1977 ?

Réponse dimanche soir, à 20 heures. Nous, on a mis les bouteilles au frais, des fois que…

Lucette Jeanpierre

image_pdfimage_print

20 Commentaires

  1. Ah si seulement cette pauvre ville pouvait se débarasser de ceux qui l’ont sinistrée depuis si longtemps….
    Je reste très attaché au Mantois dont Limay est le furoncle.
    Oui, je sais, il restera le Val Pourri (Fourré) et tant d’autres coins occupés.
    J’ai connu cette agglomération « début de la province » avant qu’elle ne devienne le « bout de la banlieue ».
    Affreux.

    • Moi aussi, et Conflans Sainte Honorine, capitale de la batellerie, ville charmante, Flins, etc toutes devenues infréquentables, et le retour en arrière, là, je ne vois pas comment ? Le Val Fouré, avant je passais par là pour aller voir un ami du côté de Bréval, autant dire que je fais un détour.

    • J’aie habite mantes la villle de 62 à 66 cité « des merisiers »il y fesait bon vivre familles ouvrières les gens travaillaient à la cellophane chez selmer (instruments de musique) sulzer construction mécanique du dunlop ou encore biscottes Gringoire Renault clins il y avait peu d’immigrés quelques familles de rapatries et nous vivions en parfaite harmonie le maire était Aime Bergeal très brave homme l’orsque sa fille lui succéda ce fut la catastrophe aujourd’hui cet endroit est devenu un cloaque aucun dessouche ne voudrait plus y habiter voilà le bon travail socialiste espérons que le maire actuel sera réélu dimanche

    • Val fourré que de souvenirs ! c’était un endroit sympa des jardins ouvriers cultives en majorité par des cheminots du dépôt de mantes aujourd’hui quel trou à M…..

      • Salut Philibert.
        Tu dois te souvenir de l »aéroclub de Mantes qui était de l’autre côté de la route de Rosny. On pouvait faire un baptême de l’air dans un vieux biplan à hélices. Avant que JP David ne fasse construire le Val Fourré à la place (devenu le Val Pourri).
        Quant aux Merisiers je vis depuis plus de 50 ans avec la blonde que j’y ai trouvé !!!
        PS : j’ai eu la fille de Bergeal comme pionne à St Eupéry au début des années 60.

      • J’ai connu tout ces lieux comme réparateur de télévision couleur aussi bien que le 16 eme et le 7 ième de Paris.Rien n’était pourri. Le Val Fourré était aussi calme que Chanteloup les Vignes. Meme Sarcelles etait vivable mais ca c’est le passé.

        • salut mantalo la berre hé oui nous avons eu la chance de connaître tout cela (les jeudis après-midi au parc due la vallée ou les ballades dans le bois des belles lancés) aujourd’hui que du béton bon rien ne sert de se lamenter nous avons connu ce que la France a donné de meilleur regardons vers l’avenir même s’il n’est rose et espérons bon courage

  2. Tout est pourri sauve qui peut. Est ce récupérable merci giscard pour ces smalas

  3. Certes, le sieur coco Roulot a perdu près de 20 % des suffrages de Limay… mais il a aussi perdu près de 40 ù de ses électeurs… ce qui est déjà une contre-performance… laissant augurer le coup de pied au c… Dimanche soir.

    • Bien lire près de 40 % de ses électeurs SVP. Merci..

    • comment les communistes peuvent ils encore exister,ils ont toujours trahis la france pactisant avec les allemands,pacte germano sovietique, avec les viets,avec le FLN,leur chef,en1940,deserteur de l’armee francaise,condamne a mort par contumace,planque a moscou pendant la guerre ,gracie par de gaulle a liberation,il y a longtemps que ce parti aurait du etre dissous, pour haute trahison

  4. Le communisme ressemble d’assez près dans son fanatisme, à ce qu’est profondément l’islam. Manière d’exclure tout ce qui n’est pas conforme à une idéologie, et surtout d’essayer de l’appliquer par la force et la ruse obstinée.

    • Ne mélangez pas tout, ami Monteils.
      Le communisme est une idéologie généreuse mais totalement irréalisable. Ses avatars soviétiques, polpotistes, coréens ou cubains ne sont que des dictatures de pouvoir personnel, sans racines idéologiques. Le PCF n’échappe pas à cette dérive. Acteur majeur durant la libération de la France du fascisme hitlérien, les penseurs cocos n’ont jamais pu établir de doctrine crédible contre le capitalisme. D’althusser en Garaudy, ils sont devenus laudateurs de l’islam politique, jusqu’à envoyer un corps expéditionnaire contre Istraël dans les années 80, ou plus récemment, organiser de grandes festivités pour les tueurs au couteau, comme le « français » Hamouri, de retour de djihad, ou ce mois ci, défiler avec le gang traoré.

  5. Le « parisien » évoquait récemment la chute possible de roulot, chef du « dernier bastion communiste » des Yvelines… avec deux autres bourgades tenues par le PC, dont Magnanville.
    Magnanville communiste rappelle peut-être aux électeurs prêts à voter Roulot, que cet autre bastion communiste « à forte population islamiste » avait été le théâtre sanglant d’un tueur islamiste qui avait égorgé un couple de policiers devant leurs enfants.
    Oublions ça! Ça fâcherait les vivr’enssemblistes cocos et macronistes.

  6. C’est qui ce maire avec une écharpe de la palestine sur les épaules? Que fait’il en France? ON est en plein délire!

  7. En réalité les choses sont simples. Chez des hommes (ou femmes) qui ont tourné le dos à tout ce qui leur appartenait historiquement et génétiquement, d’abord en idolatrant l’idéologie de la fin de l’histoire – alias le communisme – puis, face au vide laissé par cette folie destructrice (des millions de morts sous staline) , en adhérant à une forme de sympathie un peu maso et un peu inconsciente envers les musulmans (considérés victimes donc comme une classe populaire), tout peut servir de base identitaire. Demain ce sera autre chose. Pourvu que ça détruise notre héritage, car c’est de cela qu’ils ont honte. Mais savent-ils que beaucoup de monde ne partage pas leur vision ?

  8. Que les électrices et les électeurs le foute dehors .Comment se fait-il encore que l’on puisse aujourd’hui parler de communisme .Au regard de l’histoire et des massacres qu’ils ont commis le simple mot devrait être banni.

Les commentaires sont fermés.