L’immigration incontrôlée qui nous fournit les terroristes (3)

Publié le 4 août 2017 - par - 12 commentaires - 954 vues
Share

L’immigration des pays arabo africains, telle qu’elle a été gérée depuis des décennies, n’a rien fait pour arranger la situation que nous vivons présentement en France.

La Syrie, l’Irak, la Turquie ont vu passer, ces dernières années, près de 2 000 musulmans français partis faire la guerre contre l’Occident.

Il n’en reste pas moins que, aux plus hauts niveaux de l’Etat, tout le monde est très inquiet quant à l’avenir de notre pays face à la déferlante de musulmans radicalisés qui vont rentrer au pays ou sortir des prisons françaises.

Valls, en septembre dernier, nous avait prévenus en ce sens :

« Près de 700 djihadistes français ou résidant en France se trouvent en Syrie ou en Irak. Leur retour représente une menace supplémentaire pour notre sécurité nationale. Il faut nous préparer à résister, le combat sera long ».

Nous savons que le nombre réel de ces individus est nettement supérieur au chiffre avancé par Valls. Ils étaient plus ou moins 2 000 individus dont quelque 200 à 300 sont déjà rentrés au pays depuis 2016.

Que sont devenus ces 200 ou 300 islamistes, djihadistes revenus en France ?

S’ils sont simplement surveillés, nous savons qu’ils peuvent passer à l’acte terroriste n’importe quand puisque la police ne peut les suivre tous à la trace, nous en avons déjà eu les preuves. Ou encore, s’ils se tiennent « tranquilles pendant quelques temps », ce sont les services de police qui les déclareront inoffensifs et lèveront la surveillance qu’ils exerçaient, cela aussi nous l’avons entendu après qu’ils ont commis un attentat.

Sont-ils en détention ? Si tel est le cas, sont-ils au contact des prisonniers de droit commun ? Quand on sait que les prisons françaises sont le vivier du radicalisme et, donc, du terrorisme.

Mercredi dernier, le Canard enchaîné publiait un article sur les prisons qui explique les dysfonctionnements de nos services face au peuplement de nos geôles occupées majoritairement par des musulmans qui se radicalisent.

Confidentiel-défense ? De quel droit les autorités françaises décident-elles de nous cacher que nos vies sont en danger ? Parce qu’il ne faut pas nommer l’islam ou parce qu’il ne faut pas stigmatiser les musulmans ?
Quand on sait, là encore, que la magistrature est tellement laxiste avec tous ces prisonniers qu’elle les libère au prétexte qu’ils ont eu une bonne conduite ou qu’ils sont « guéris » et qu’il faut leur donner une nouvelle chance. Une nouvelle chance de recommencer ?

N’est-ce pas ce qui s’est passé avec le fameux « centre de déradicalisation » expérimental ? Créé en septembre 2016, sous Valls, ce centre n’a accueilli que 9 pensionnaires. Des radicalisés qui ont refusé de suivre le programme qui leur était imposé.
Pire, l’un d’eux a été arrêté pour association de malfaiteurs terroriste alors qu’il était en permission de sortie. Pourtant, celui-ci avait bénéficié d’une seconde chance accordée par les services préfectoraux et du renseignement.

Où il est ? S’il est en prison avec des jeunes ou moins jeunes, de droit commun, il aura eu tout loisir de les radicaliser.

Combien sont-ils dans son cas, en France ?

Nous en revenons toujours à la même question. Combien de centaines ou de milliers de ces individus y a-t-il en France ? Et comment surveiller tous ces « présumés-futurs-terroristes » qui peuvent passer à l’action d’un jour à l’autre ?

Comment si, entre temps, notre cher président continue d’héberger les centaines de milliers de clandestins qui continuent d’affluer ?

Quand on nous dit qu’ils sont « réfugiés » fuyant les guerres de Syrie et d’Irak et que l’on nous montre des bateaux remplis, surtout, d’hommes africains et de très peu de femmes, nous savons qu’ils ne viennent pas pour fuir les guerres.

Des clandestins dont on sait que certains se sont déjà infiltrés pour commettre des attentats en Europe via la Grèce, la Turquie, l’Italie, l’Espagne, la Libye.

Parce que ces gens nous arrivent de tous les bords de la Méditerranée.

Et que, n’en déplaise à nos dirigeants, l’Afrique subsaharienne est le théâtre de combats féroces entre djihadistes de Boko Aram ou autre émir Mokhtar Belmokhtar djihadiste algérien de l’ex el Qaïda et les pays occidentaux dont la France en premier lieu.

Qu’est-ce qui empêche ces terroristes de s’infiltrer, à leur tour, dans le flot de ces « réfugiés » pour semer le terrorisme chez nous avec la politique migratoire irresponsable et criminelle de l’Union européenne de Merkel rejointe, par Macron, ces derniers jours ?

Macron a complètement perdu les pédales. Il sait tous ces risques, il les connait. Comment peut-il favoriser son « projet » économique avec les pays arabo africains au détriment de la sécurité de ses concitoyens ?

A vivre dans l’opulence depuis son enfance, dans un milieu de gros trusts qui ne pensent qu’à faire du fric, il a oublié qu’il avait des millions de Français à protéger.

Et l’immigration est devenue un réel danger pour notre Nation.

Daniele Lopez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Monrose

Un homme dissimulé sous une burka, poussant devant lui «une poussette pour cacher son arme, vraisemblablement un fusil d’assaut de type kalachnikov». C’est ainsi que le procureur Pierre-Yves Couilleau a décrit mardi l’auteur de la fusillade survenue la veille au soir dans le quartier de la Reynerie, à Toulouse. La suite du récit livrée par le parquet de Toulouse est tout aussi glaçante: l’assaillant a ensuite sorti son arme et tiré «plus de trente fois» en poursuivent sa victime, un homme de 27 ans, «sur une distance de plus de 200 mètres». Puis le tueur a pris la fuite sur un deux-roues «de forte cylindrée conduit par un complice».
L’état de santé des sept autres victimes reste très préoccupant pour 2 d’entre elles.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/07/04/01016-20170704ARTFIG00332–toulouse-le-tueur-se-cachait-sous-une-burka.php

dufaitrez

Tout avant 18h46 a été supprimé… Merci !

Clamp

Les terroristes, c’est une tragédie indicible pour les victimes directes et leur famille. Mais pour le pays lui-même en tant qu’entité, ce n’est pas eux qui m’inquiètent le plus. Ce que je crains pour notre avenir, c’est que des islamistes soit infiltrés parmi les migrants ( au moins 95 % d’entre eux le sont puisqu’il y a peut-être aussi quelques pourcents de chrétiens dans le lot ). Eux sont censés être résolus à agir pour l’expansion de l’islam – ce n’est pas forcément étranger à leur migration, même si des critères économiques sont également souvent en cause. Une fois chez nous, ils s’accrocheront par tous les moyens, bien aidés par des ONG auto-génocidaires et renforceront le contingent remplaciste en faisant de nombreux enfants. Et contre ça, on n’a même pas de bougies, c’est dire…!

Alsace 67

manque à gagner de 5 euros ( allocation logement )

JILL

Les droits de certains hommes,et notamment ceux des étrangers et des islamiques ne peuvent et ne doivent pas s’exercer aux dépens des droits des français .Nous avons le droit de vivre sans l’islam .

JILL

L’immigration nous fournit des terroristes effectifs et potentiels ;mais mieux,nous les produisons nous-mêmes …Barbus et fatmas frensèses enfantent grave .Nous subissons une forme de délocalisation à l’envers .L’islam vient s’oublier sur nos plates bandes .

Chantal

UNE FAMILLE A SAISI LE COLLECTIF CONTRE L’ISLAMOPHOBIE EN FRANCE après, selon elle, s’être vu confisquer une caution pour la location d’une résidence privée avec piscine… dans laquelle le propriétaire accuse la mère de s’être baignée en burkini.

SUITE: https://francais.rt.com/france/41699-burkini-saison-2-famille-musulmane

provocation comme d habitude! petit a petit…

Vindicta

On ne déradicalise pas des moudjahidine al jihad fi sabili Llah , les combattants de la Foi sur le chemin de Dieu , ils sont comme des Indiens sur le sentier de la guerre , ils ne renoncent jamais . La seule solution , l’éradication totale ou l’Hijra , le retour en terre d’islam , la Mecque ayant pour vocation outre le Hadj , d’accueillir tout musulman en danger dans le monde .

jan le Connaissant

Macron ne perd pas les pédales
Ce n’est pas véritablement le président des français. Il est avant tout un agent mondialiste, qui n’est là que pour appliquer le plan mondialiste de domination mondiale. C’est tout.
L’ envahissement de l’ Europe par des hordes musul fait partie du plan

BobbyFR94

Danièle, le macrotte SAIT !!! comment pourrait-il ignorer les nombreux rapports, tels les rapports ODIN ou encore DENECE ?

Il est le représentant des banques, il ne fait qu’ACCOMPAGNER EURABIA, bon sang, pardonne-moi, Danièle, mais cela doit être RAPPELE à chaque article sur l’INVASION musulmane !!!

Rappel :
http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/01/le-19-11-2001-alain-madelin-disait-tout-le-monde-connaissait-les-realites-du-monde-musulman/

Le père Henri BOULAD est venu en France, et a averti les CONNARDS de l’époque à l’assemblée nationale :
https://www.youtube.com/watch?v=8k96ZbeE3Mw – Il a prévenu que les problèmes de Chrétiens d’Orient arriverait en France …

:

daniele

Tu as raison de le signaler Bobby ! Comme Jan le Connaissant, aussi.

Quant à moi, je n’ai aucun doute qu’ils savent, depuis la fin des colonies, ce qui nous attendait. Vraisemblablement parce que les accords qui ont été signés à l’époque devaient mentionner comment nous continuerions « d’aider » l’Afrique.

Celtillos

avec nos lois stupides et les fumeux droits de l’homme et autres saloperies du même style on n’arrivera jamais a se débarrasser des djihadistes, il faut des lois et des tribunaux d’éxeption, et restaurer la peine capital pour ceux qui portent atteinte a la France les armes a la main ou par assistance a terroristes, ces merdes de djihadistes sont incurables, donc la seule solution c’est l’élimination physique.