L’imposition du foulard islamique au regard de tous, c’est du harcèlement

FOUL

Une nette majorité de Français (64 %) est opposée au port du burkini sur les plages, selon un sondage qui vient d’être mené par l’Ifop pour Le Figaro. La question mériterait d’être posée également en ce qui concerne le port du foulard dans l’espace public et les espaces privés à vocation publique tels les commerces.

En effet, la nocivité des vêtements marqueurs de l’islam s’impose progressivement aux Français, jusque-là anesthésiés car n’y ayant vu qu’un vêtement banal et accordant la priorité aux libertés individuelles. Ce caractère banal s’estompe dorénavant et les augures, ayant prévenu les premiers du caractère fasciste de l’idéologie inhérente au foulard islamique, sont dorénavant entendus.

Le foulard, rappelons-le, est aussi tout à la fois le symbole de la soumission de la femme à l’homme islamique, un marqueur de discrimination sexiste puisqu’exclusivement imposé à la femme, un message adressé à l’homme non musulman pour lui dire qu’il ne sera jamais le conjoint potentiel d’une femme « enfoulardée », sauf à se convertir, un affront fait à toute femme puisque selon cette scandaleuse vision islamique son pouvoir naturel de séduction est assimilé à de la prostitution et enfin un affront fait à tout homme, en assimilant celui-ci à un étalon en rut incapable de se contenir à la vue de la chevelure d’une femme. Bref, c’est l’avatar d’une ceinture de chasteté !

Nous ne nous étendrons pas davantage ici sur ces méfaits d’ordre éthique, déjà amplement condamnables. Nous ne tiendrons pas compte non plus des raisons ingénues ou saugrenues (pudeur, servilité religieuse …) qui poussent ces femmes à se couvrir du foulard, ni du fait qu’il est imposé à certaines. Nous nous intéresserons plutôt aux conséquences de l’intrusion des foulards sur notre territoire, dans le cadre du combat culturel que l’islam, à chaque fois, impose aux non-musulmans.

Toutes les armées du monde disposent depuis la nuit des temps d’étendards, de drapeaux, d’emblèmes, de bannières, d’écussons, etc. La plupart sont représentés par des étoffes. C’est à la fois un signe d’identification et de communication, comme l’ont compris les grandes entreprises qui les utilisent par des tee-shirts ou des drapeaux frappés de leur logo. C’est aussi et surtout un marquage du territoire, qui témoigne de la conquête de ce dernier. Le foulard islamique se situe dans cette logique.

Le voile est porteur d’une propagande qui s’impose quotidiennement aux personnes confrontées à une présence islamique dans leur quartier. Plus les foulards seront visibles dans l’espace public, plus cet espace sera influencé par l’islam, du fait de la pression découlant de cette visibilité. Les islamistes du FIS algérien ne s’y étaient pas trompés, puisque dans les années 90, leur stratégie préalable avait consisté, pour montrer leur puissance, à occuper les rues par l’usage de prières dans la rue et la multiplication de femmes enfoulardées. Une publicité en guise de campagne électorale qui leur avait réussi, puisqu’ils avaient emporté le 1er tour des élections législatives de 1991, prélude à 10 ans de guerre civile.

L’avantage du foulard, c’est qu’il permet  UNE  CAMPAGNE  ELECTORALE  PERMANENTE. Les femmes voilées jouent sans cesse le rôle de ces hommes-sandwich, dont le torse et le dos sont couverts par des panneaux publicitaires. Un principe déontologiquement controversé puisque la mairie de Madrid, en 2008, avait décrété que « l’utilisation de personnes comme supports publicitaires [était] une infraction très grave », « portant atteinte à la dignité de la personne ».

Cette campagne électorale permanente, à travers l’exhibition de ces femmes-foulards-étendards servant la cause musulmane contourne les limites fixées aux usages de tout autre type de propagande. Le conditionnement publicitaire commercial est ainsi limité par des contraintes financières. Les campagnes publicitaires radio et télévisuelles sont limitées dans le temps du fait de leur coût élevé ; les gadgets portant les logos de ces marques aussi. Les drapeaux de celles-ci sont limités à l’emplacement de l’entreprise.

Les moyens de propagande politique sont également dorénavant très limités, suite aux excès des années 70 et 80. Les distributions et collages pléthoriques de tracts et d’affiches conduisaient à une dégradation de l’environnement. De plus, le financement de ces campagnes coûteuses était devenu opaque. Les partis recevaient des dons des entreprises, en contrepartie d’avantages (autorisations administratives, contrats d’équipements, etc.) accordés parfois frauduleusement. Depuis 1988, des lois successives ont réduit considérablement les finances des partis politiques, et ce faisant, la propagande et la visibilité des partis politiques est devenue réduite, même lors des campagnes électorales.

salon

Seule exception, la propagande islamique ne connaît aucune de ces contraintes. « Je vote islam », « Mahomet le beau modèle », « il n’y a de dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète », nous proclament ces foulards en s’imposant à notre regard. On leur déroule ainsi le tapis rouge et laisse le champ libre.

Les responsables musulmans le savent bien. En effet, les a-t-on vus demander une audience d’urgence suite aux tragédies terroristes qui éprouvent la France ? Non ! Par contre les grands manitous du CFCM se précipitent pour en demander une, suite au « dossier lié au burkini ». Et ce n’est pas en raison d’une « peur grandissante de la stigmatisation des musulmans de France », comme ils l’annoncent. Fadaises, c’est parce qu’ils ne veulent pas renoncer à leur meilleur moyen de propagande.

Que ne s’indignerait-on si à chaque sortie dans l’espace public, nous étions confrontés à des quidams qui, systématiquement, en nous croisant déclareraient : « Jésus est le fils de Dieu », « Jésus est ressuscité pour effacer nos péchés », « Ni dieu, ni maître », « les prophètes sont des imposteurs » … Cette répétition de slogans imposés à nos oreilles serait insupportable, si elle ne correspondait pas à nos convictions. Et gageons que très vite, nous répliquerions pour faire cesser ces pratiques.

Qu’est-ce que la répétition de propos et de comportements à notre corps défendant, si ce n’est du  HARCELEMENT . Et c’est bien à du harcèlement que nous sommes soumis avec ces foulards islamiques dont la vue nous est imposée plusieurs fois par jour.  Et ce n’est pas seulement 5 fois par jour comme l’appel du muezzin. Dans certains lieux ce sont des dizaines de fois par jour que des habitants doivent subir ce harcèlement.

Comment peuvent-ils réagir ? Il y a ceux qui vont céder à ce conditionnement. C’est le cas de ces ados des cités, minoritaires non musulmans au sein d’une majorité musulmane, qui vont finir par se convertir. Il y a ceux qui vont refouler le message exprimé par le foulard, souvent en sublimant par la mise en avant de la notion de liberté individuelle (« c’est leur droit de le porter ») : ce sont tous les islamo-béats multiculturalistes et des libéraux, qui ne connaissent quasiment pas l’islam ou en minorent les aspects despotiques.

Mais à ceux qui connaissent les dangers inhérents à l’islam, c’est une grande violence que de ne pouvoir éviter cette propagande. Le refoulement de ce désagrément  peut s’opérer par la capacité à se projeter dans l’avenir avec l’espoir de réduire à la portion congrue cette idéologie tyrannique en militant pour avertir des périls qui menacent la France. Pour d’autres, cela sera plus difficile, car le refoulement des émotions peut avoir des conséquences pathologiques. Mais de cela, qui s’en soucie ?

Pas nos politiques, puisqu’à l’exception de Marine Le Pen, personne n’a préconisé l’interdiction du port du foulard dans l’espace public.

A propos, qu’est-il prévu par la loi pour lutter contre le harcèlement ?

Jean Pavée

image_pdfimage_print

40 Commentaires

  1. Et on fait quoi des soeurs des congregations dont le corp et la tete sont entirement couvert?

  2. pour moi la simple vue de foulard me donne envie de gerber !! je reviens de Pologne et je pense que je vais y vivre le temps de vendre ma maison la bas que de belles femmes et aucun foulard malgré ange de la mort les ayant obligé a loger et nourrir d pauvre immigrés a 1200 zloty mensuel alors que le smig est de 600 zloty donc je pense qu’ils n’y feront pas de vieux os !!

  3. Mais le burkini n’est que la partie emergee de l’iceberg! C’est toute la smala salafiste et wahabiste qu’il faut dégager de notre pays si l’on veut mettre un terme à ce travail de sape de la société française organisée par les stratèges de l’islam politique. Les conquérants sont dans nos murs et les brebis belantes sont consentantes à l’egorgement hallal…
    Patriotes, pensez à vérifier votre gomme à effacer le sourire (je me comprends. ..)

  4. le conseil d’État français au nom des français contre les français et leurs maires vient de légaliser la honte du Burkini saoudien dans les plages françaises, dans les lieux même ou un mercenaire Tunisien de l’Arabie saoudite a écrasé 84 citoyens français .. Conseil d’état , Licra , Sos racisme , PS , Crif , Mrap , médias , Antifa , ligue des droits de l’homme etc… l’Anti France n’a pas besoin de carte d’identité pour s’annoncer …Pauvres gaulois ! et dire que certains parmi continuent de rêver

  5. Aujourd’hui le conseil d’état a trahi la FRANCE, la REPUBLIQUE. Ils se sont déshonorés.

    • esus,
      Savent-ils ce que c’est l’honneur?
      Pour ces gens là les citoyens sont rien voire moins que rien.(2005 référendum).
      C’est pourquoi il faut faire le grand nettoyage, mais pas seulement : un tribunal d’exception avec sanction réelle (sans couper des têtes, nous ne somme pas des musulmans). .
      Cordialement.

  6. Bis repetita placent : il faut laisser liberté absolue à l’ ennemi muzz pour s’ habiller de la façon qu’ il désire : calot + robe de nuit + barbe pour les hommes et bâche / burkini en formede sac à patates pour les femmes = panoplie dictée par la muzzerie ..
    Tout ce qui pourra marquer nos différences d’ avec l’ ennemi haï est bon à prendre et agrandira un gouffre déjà existant .
    Une fois l’ étanchéité réalisée entre FDS et muzz réalisée , on peut passer aux festivités mais achtung , je ne puis en dire plus because modération !

  7. Très bon article. A Béziers où je suis en ce moment, on constate que c’est le comble.On y voit parfaitement et continûment ce que vous dites: « L’avantage du foulard, c’est qu’il permet UNE CAMPAGNE ELECTORALE PERMANENTE. Les femmes voilées jouent sans cesse le rôle de ces hommes-sandwich, dont le torse et le dos sont couverts par des panneaux publicitaires.. »
    Le HARCELEMENT ne s’arrête pas là. Dans certains quartiers, dans un commerce, toute personne ne parlant pas un dialecte maghrébin ou l’arabe est systématiquement reléguée en dernière position, quel que soit son ordre
    d’arrivée.Vous pensez préférence « nationale »????

  8. Depuis quelques années voir ces sacs poubelles ambulants arrive maintenant à me mettre mal à l’aise quand je tourne les yeux et ne vois que ça ! Il y a 15ans quand j’étais au collège fallait se convertir sortir avec un mus ct la mode moi hors de question je prenais un malin plaisir à boire et manger pdt leur ramadan !

  9. Le foulard ,la burka et autres burkinis ?
    Ces vêtements traduisent l’imposition d’un projet politique immonde et fasciste par l’islam ,les pleutres ,les idiots utiles et les corrompus qui prétendent nous gouverner.
    Bravo pour les Maires de France qui s’y opposent.
    Le vent tourne, il faudra , un jour prochain,que tous les « collabos » à cette idéologie mortifère rendent des comptes aux Français.

  10. Je ne suis pas un spécialiste du coran, mais lu dans le sens vrai du texte, c’est cheveux cachés pour tout le monde, hommes et femmes, comme chez les Sikhs, ou pour personne.

    • Et pour ceux qui ont la boule à zéro, qu’est-ce que prévoit le coran ? On cache l’absence de cheveux ?

  11. Voyez-moi ces gueules de moukeres mal baisées, qu’elle horreur de s’accoupler avec ces troncs d’arbres, aucune vie, pas de sourire, pas d’ame interieure, dire qu’au maroc ,sur les plages il est inbterdit de porter le burkini, et les nobles demoiselles du Sultant ainsi que celles d’arabie etc etc. s’habillent en tous lieux comme des femmes civilisées.

  12. Ces bouts de tissu sont du prosélytisme patenté. La montée au créneau des représentants musulmans sur les arrêtés anti-burkini montre bien qu’ils ne sont pas modérés du tout. Si tel était le cas, ils ne demanderaient pas au Conseil d’état de se prononcer. Si tel était le cas, ils vivraient leur foi dans leur coin, simplement, discrètement. C’est donc de la politique. Par ailleurs, après tous ces attentats, leur attitude est…dénuée de toute pudeur, de respect, de compassion. Certains musulmans n’ont rien demandé de tout cela. A eux de se mobiliser. Mais je crois que la trouille les paralyse, ce qui peut se comprendre par les temps qui courent. En tout cas, tout devient de plus en plus clair. Personne ne pourra dire, comme il y a plus de 70 ans, nous ne savions pas. Eveillez les endormis autour de vous. Ca marche.

  13. Si on les enferme dans des sacs poubelles afin de ne pas montrer leurs formes, le burkini est donc incompatible. S’afficher en burkini n’est donc que de la provoc. Ceux qui refusent de l’admettre sont des traitres, voire déjà des soumis.

  14. suppression et interdiction du port de ces habits pour les femmes et pour les hommes
    la Burqua…et autres pouille…type djelaba est un accoutrement de leurs pays d’origine pas de la France
    INTERDICTION TOTALE sur le territoire Français

  15. A force de reculades, sous prétexte de « calmer le jeu » ce sont des « révoltes fondamentales » qui vont se réveiller, on accule les citoyens français, on abandonne aussi ceux qui, venu de pays invivables pour cause d’obscurantisme essentiellement islamique et pas seulement des raisons économiques, sonnent eux aussi le tocsin parce qu’ils aiment ce pays et l’Europe pour ce qu’ils représentent.
    Souvenons-nous bien de la phrase de Winston Churchill à la veille d’un autre conflit qui évoquait le « déshonneur et la guerre »: nous aurons encore une fois de plus le même scénario.
    L’islam se dit « qu’il a le temps, que le fruit va tomber sans combat », mais il s’agit de nos « élites « , un scénario « calme », à la Houellebecq (« Soumission « )?
    Rien n’est moins sûr, les révoltes fondamentales se lèvent au niveau du continent.

  16. Il n’y a qu’à faire une grosse pétition et porter plainte contre harcèlement , on verra bien ce qui se passera .

  17. J’habite une petite ville de province, aussi est il intéressant d’observer l’apparition des torchons sur des femmes qui n’en portaient pas, signe de radicalisation du… mari (ou des frères). Aussi me suis je mis à noter les numéros d’immatriculation de leurs véhicules, ça peut toujours servir en cas de guerre civile. Un truc marrant est d’imiter le grognement du cochon quand on en croise. On pourra toujours dire qu’on est enrhumé.

    • je connais quelqu’un qui pete quand il est dans une file d’attente et qu’il en a une derriere lui .

  18. Etant français de souche je me sens stigmatisé, voire en cours de radicalisation. Je crains que l’oligarchie du conseil d’état prenne une mesure qui restera dans les annales de la déconfiture de cette institution.

  19. En effet le vêtement islamique est une arme de guerre.
    Mais ce n’est pas un fusil !
    De plus, il est surtout porté par les femmes.
    Les Gaulois auraient-ils donc peur des femmes aujourd’hui … ???
    Ou bien ne sommes nous plus Gaulois ???
    A tous ceux qui veulent nous faire trembler, je dis que la Libération viendra inévitablement et avec elle, l’épuration !

    • Il faut arracher l’ étendard de l’ islam du dos des femmes qui le portent.
      Non par peur des femmes comme vous le laissez entendre mais pour mettre à terre cet étendard ennemi. Ce n’ est pas le porte drapeau qui est important sur le champ de bataille, mais le drapeau.
      Il faut interdire tout costume islamique ennemi du territoire national.
      Ceux qui ne pourront s’ en passer, les intégristes, devront foutre le camp.
      Nos frontières qui n’ existent plus autorisent aussi la sortie…

  20. C’est à nous d’agir tous les jours! Leur provocation a assez duré! a mon petit niveau dés que je vois des niqabs, je crie au scandale, rappels l’interdiction, ameute les gens! mais si chacun faisait cela tous les jours, notre lutte ainsi montrée au grand jour par des milliers de personnes ferait réfléchir les politiques ! En alertant simplement, en rappelant la loi, sans violence,sans insultes racistes, car nous ne luttons pas contre une race mais contre l’islamisation! A chaque heure du jour où de la nuit, c’est tout un peuple qui montrera publiquement sa volonté contre l’islamisation. les petits ruisseaux faisant les grandes rivières et les rivières des fleuves et les fleuves les océans! Et les océans des tsunamis ! On ne pourrait plus nous faire taire et cela fera boule de neige!

    • NON et NON , il ne faut pas utiliser la violence, il faut simplement leur faire mener une vie impossible, suprimer tous les avantages dont ils beneficient, , bruler leur voitures, mettre du lard dans leur boite aux lettres,saboter leur magasin, se moquer d’eux sur les medias, etc etc , mais surtout aucune violence sur des personnes, bref leur mener une vie impossible.

    • Monsieur,pourriez-vous dire quel est le résultat de vos cris au scandale ???

  21. A chaque nouvel attentat, il y a de plus en plus de femmes voilées.Mais chute pas d’amalgame!!!!! Il y a eu un tel lavage de cerveau depuis 40 ans,qu’il va être difficile de faire bouger les lignes! Quand j’entends encore des discours d’excuses tenus pas de nombreux concitoyens de bonne fois ! L’auto flagellation européenne. La mésestime de soi ! la propagande du non amalgame et de la victimisation ont raison de beaucoup de nos concitoyens et leur passivité m’écœure! Pour exemple, un jour montant dans un bus j’entendis des hurlements d’insultes d’une voilée, mon sang ne faisant qu’ un tour je lui ai dit aussitôt de fermer sa grande gueule et je me suis retourner devant tous les français qui baissaient tous la tête, j’étais encore plus dégoutté et je leur fis savoir! Cet événement s’est produit juste une semaine parés les attentats du bataclan! Je sais qu’un jour je vais m’en prendre une, mais je continue mon devoir de citoyen à mon petit niveau! j’alerte quand je vois des niqabs!

  22. Joli sophisme, sauf que la chose nous fait reculer de cent ans en arrière ..
    Votre argument signifie donc que les musulmans sont réactionnaires, rétrogrades, voir attardés ? mdr

    Il n’est pas question de parler de retour à la tradition, quelle tradition ?
    Des traditions importées, à moins que vous prétendiez que les prénoms Amedy, Chérif, Saïd, Moussa, Sid Ahmed, Ayoud, Hakim, Abdelhamid, Salah sont des prénoms du calendrier Catholique. sic

    Qui plus est dans les années 80, ni en Égypte, ni en Tunisie, ni au Liban le voile n’existait.
    Les seules voilée du Maghreb entre 1980-1990 étaient les immigrées de Turquie !

    Je n’ai rien contre leurs pratiques tant qu’ils les font chez-eux mais pas chez-moi, nous sommes des millions à penser cela.
    Ils ont voulu la décolonisation, nous ont exterminé, égorgé, émasculés avec le FLN, 200.000 civils ont été découpés. Leur moyen-âge ils peuvent le garder chez-eux.

  23. Tu veux baiser mon pays
    Mais t’auras pas de répit
    Tu la crois jolie
    Ta meuf en burkini

    Y’a un problème tu vois
    Chui pas d’ac avec toi
    T’es pas d’ac avec moi
    Alors je te retiens pas

    Tu sais, moi j’suis blanc
    Tu vois, un vrai CéFran
    Une belle face de craie
    Qu’on appelle FRANCAIS !!

    Y’a un problème tu vois
    L’islam il passera pas
    Y’a un problème tu vois
    Je suis ici CHEZ MOI !!

  24. Qui elles essaient de convaincre qu’avec une guénille sur la tête elles sont pudiques et que dans une foule on ne voit qu’elles. Je les trouve ridicules. Bin oui un torchon sur la tête paradis assuré.

  25. IMPRIMEZ DES FOULARDS AVEC DES PORCS DESSINES JE SUIS FRANCAISE DE SOUCHES MAIS JE VOUS PROMET QUE JE LE PORTE

  26. Appeler le voile islamique « foulard » est inapproprié. En effet, le terme « voile » correspond à hidjâb, qui porte le sens dans l’islam de « cacher » alors que le « foulard » est un accessoire vestimentaire qui n’a pas vocation à cacher le visage mais à protéger le cou ou la tête en hiver par exemple.

    • Je suis né dans une cité de mines à charbon; les femmes portaient le foulard à cause des poussières. Cela ne se justifie plus

      • Non, cela ne se justifie plus.. d’autant qu’aller au charbon pour ces bâchées et leur mari ça veut plutôt dire pondre des gniards..

    • Bernard, j’entends bien ton raisonnement. Pour autant, je continue à utiliser les 2 termes foulard et voile pour mieux informer. En fait, si nos lecteurs savent de quoi on parle lorsqu’on évoque le voile, beaucoup d’autres font la confusion. Ils confondent avec le niqab ou la burqa.
      Si on utilise le terme foulard islamique, on évite la confusion. Ils savent ainsi que c’est aussi l’emballage d’oeuf de Pâques, le hidjab, le tchador, le khimar qui sont visés, et pas seulement niqab et burqa.

  27. ces femmes , l’on voit bien qu’elles sont soumises, leurs regards ne reflètent pas la joie

    • exact des femmes musulmanes n ayant jamais porte de voile et d un certain age le portent une m a dit c est mon mari qui le veut

      • c’est son mari qui le veut,et ses enfants,c’est pas elle qui leur impose le port perpétuant ainsi 14 ‘ SIÈCLES DE DÉBILITÉ??

Les commentaires sont fermés.