L’impossible indépendance « à l’algérienne » pour Mayotte-la-tricolore

Publié le 23 juin 2018 - par - 30 commentaires - 1 166 vues
Share

J’ai observé avec retard la publication par RIPOSTE LAIQUE d’un texte assez exécrable relatif à la situation de l’île française de MAYOTTE que j’aurais cru réservée au site POLEMIA…

https://ripostelaique.com/wauquiez-a-mayotte-le-retour-de-lalgerie-francaise.html

Quoiqu’il en soit, même tous azimuts, une diffusion ne saurait être prohibée dans la mesure où elle alimente un nécessaire débat, le sujet restant d’actualité.

L’auteur, Eric LHULLIER, excipe de sa qualité d’ancien de l’E.N.A. et se réclame aussi de l’X. Etre passé par ces deux prestigieuses écoles n’empêche pas d’écrire des inepties où suinte au surplus un profond mépris envers une partie de ses compatriotes. M. LHULLIER ne peut s’empêcher au passage de baver sur les partisans de l’Algérie française en évoquant – je cite – les « absurdités de l’Algérie française ». C’est oublier que si la solution française avait prévalu – bon nombre d’Algériens regrettent aujourd’hui que cela n’ait pas été le cas – ce ne sont pas 45 millions de concitoyens qui seraient à nos côtés, mais tout au plus 25 à 28 millions, compte tenu, entre autres, de l’élévation concomitante du niveau de vie des intéressés.

Etablir un parallèle entre l’Algérie et Mayotte est totalement absurde et cela d’abord parce que Mayotte couvre moins de 400 km², soit pas même le double de la superficie de Saint-Pierre-et-Miquelon !

Que la République française ne soit pas capable de gérer les problèmes du 101e département français serait à désespérer de tout !

Pour essayer de se débarrasser de Mayotte, M. LHULLIER  énonce avec aplomb des contre-vérités qui constituent la preuve qu’il ne maîtrise pas son sujet.

Il affirme péremptoirement « qu’on y tolère (à Mayotte) une justice parallèle rendue par des cadis en application de la charia, de même que la polygamie ». En fait, les cadis n’ont plus qu’un rôle consultatif de plus en plus restreint. C’est bien le droit civil commun qui s’applique à Mayotte et la polygamie est prohibée depuis de nombreuses années.

Le délire de notre ancien énarque (promotion Alphonse ALLAIS, celle des loups-phoques peut-être ?) apparaît patent lorsqu’il ose proclamer que « l’Homme d’Etat français affranchi de la larmoyance (sic !) de rigueur devrait être pour l’indépendance de cette île ». Il faudrait donc aller à l’encontre de la volonté quasi-unanime de la population, réitérée à de multiples reprises, ce qui revient à bafouer la première des lois de toute saine démocratie, le respect de la volonté populaire.

Et notre novateur de la vie politique ose proposer un référendum où les (seuls) « Français de France aient le droit de voter ». J’imagine la question posée : « Etes-vous d’accord pour que le cent-unième département français accède obligatoirement à l’indépendance ? » ou encore « Considérez-vous possible ou non que des musulmans d’origine africaine puissent continuer à se revendiquer Français ? ».

Au fait, lors de ce virtuel référendum, les Mahorais de l’Hexagone – et ceux de la Réunion[1] – ils sont des dizaines de milliers et frisent les cent mille, auraient-ils voix au chapitre ?

Est-ce que l’on va exclure également de notre nation commune celles et ceux dont l’un des parents est d’origine mahoraise ? M. LHULLIER, sans le dire, réclame-t-il l’application des lois de Nuremberg de sinistre mémoire ?

En tout cas, il est manifeste – toujours dans son très contestable parallèle Algérie-Mayotte – qu’il fait référence aux référendums de 1961-1962.

Dommage que ne s’opère pas (encore ?) la résurrection d’un personnage qui paraît-il, a préservé la France d’un Colombey-les-deux-Mosquées[2].

Le 31 mars 2018 avec plusieurs dizaines de mes compatriotes d’origine mahoraise et même certaines braves mères de famille d’origine grande comorienne, j’ai manifesté devant le Palais de l’Europe à Strasbourg pour la sécurité, la paix républicaine et laïque, dans le cent-unième département français. D’autres l’ont fait dans divers lieux de notre chère vieille France (à Rennes, Angoulême, Paris, Bordeaux, Toulouse, Marseille et à la Réunion).

Au fait, à part les ultra-identitaires, les débris d’un tiers-mondisme déclinant, plus inquiétantes peut-être les cohortes islamo-gauchistes, qui donc peut se rallier à une solution LHULLIER pour résoudre les problèmes de Mayotte ?

Jean-Michel WEISSGERBER

[1]              Eric LHULLIER ne précise pas les contours de la France qui serait appelée à voter (Nouvelle-Calédonie et Guyane comprises ?) Dans la foulée, il conviendrait peut-être de se débarrasser de ces territoires qui coûtent très cher également, la Guyane connaissant des problèmes semblables à ceux de Mayotte. En tout cas, j’ai sous la langue le nom d’une possible présidente d’une éventuelle « République populaire de Guyane ».

[2]              Tout le monde le sait, nous n’en sommes qu’au début des festivités ! Avec un lâche soulagement, on croyait en finir en 1962 avec l’Algérie, elle nous revient avec une rare violence en boomerang dans la figure !

Print Friendly, PDF & Email
Share

30 réponses à “L’impossible indépendance « à l’algérienne » pour Mayotte-la-tricolore”

  1. Franck dit :

    Traiter d’inculte pour contredire une personne n’est pas un argument et vous n’en avez apporté aucun de valable pour votre cause . Mayotte est un cloaque de délinquance et de bigoterie muzz ; l’islam n’est pas et ne sera jamais de France ??, c’est certain , l’islam ne le veut pas et ses pratiquants pas plus…

  2. crap2sp dit :

    suite,,soutenu par les traitres de gauche ?.pure utopie biensur et cette situation qui vat en ce compliquant,n’ogure rien d’autre qu’une guerre civile.
    Depuis toujours,après tant de voyages,de vie d’expat,ja suis pour l’independance,de ces DOMs.ou alors fallait laisser Bob aux Comores pour ce qui est de Mayotte,apres tout.
    pourquoi pas,vous laissez bien s’installer en France la pire colonization qui soit,ou ont recolonisent les Comores,ont les fout dehors,ils vont le faire en Europe,

  3. Yves ESSYLU dit :

    il n’en reste pas moins que les mahorais vivent aux crochets de la CAF et constituent une enclave musulmane noire dans un pays chrétien blanc

  4. crap2sp dit :

    Algerie francaise,et France francaise,alors.la 1ere laisser et exposee a la guerre,dont le 1er slogan fut non seulement independence mais islamisation.ce qui fait comprendre que meme sans guerre,mais a cause de l’islamisation,les francais d’Algerie,tot ou tard auraient ete obliges de fuir.cela arrivera t’il pour la France francaise,colonization,islamisation,et collaboration de la gauche toute devouee a celle-ci.faudra t’il un FLN a la francaise,et comme il le fut a l’epoque.

  5. cirrus dit :

    Ce commentaire vaut aussi pour bon nombre de pays d’Afrique musulmans par conquête… Un Mamoudou Gassama lorsqu’il accomplit un acte héroïque sans se demander quelle est l’appartenance religieuse du bébé suspendu dans le vide se comporte comme un laïc ou un chrétien.

  6. cirrus dit :

    De mon point de vue, pour en connaître un peu, certains Mahorais au moins ne sont que vaguement musulmans. Ils ne partagent pas l’identité arabe avec aujourd’hui la question sensible d’Israël. Ils sont souvent peu lettrés donc pour eux l’islam ça ne veut pas dire grand chose. Avec le recul du pouvoir des cadis très justement souligné par l’auteur de l’article, on peut espérer que la République l’emportera pour de bon. L’acculturation semble en bonne voie. Merci pour cet article.

  7. Lotus bleu dit :

    Eh! avoir décidé de faire de Mayotte un département français, faut vraiment être CON. Et ça se dit intelligent! Macron est con, avant lui, Hollande l’était, avant lui, Sarkozy l’était, etc. Comment créer de graves problèmes qui coûtent cher à la population FDS? Demandez la recette à tous les athées/païens/socialistes Français. Avec eux, c’est garanti, le peuple illettré va être dans la merde et va y goûter. Beurk, ça goûte mauvais.

  8. DUFAITREZ dit :

    Alsacien ? Non, « Tanneur Blanc » mahorais ? Si je traduis bien…
    Sarko a commis un crime ! Nouveau Département sans referendum !
    Première Maternité de France ! Tous Français et muzz ! Les renégats Comoriens affluent !
    Fier de votre papier ? Moi pas !

  9. lafronde dit :

    C’est Sarkozy le « métisseur » et le rénégat (ratification parlementaire du TCE rejeté par referendum) qui a départementalisé Mayotte sans consulter les français ! Or cette ile est la porte d’entrée (non défendue) de tous les comoriens ! Larguons Mayotte qui n’a pas défendu sa francité !

  10. wika dit :

    On s’est arrangé pour que Mayotte devienne française alors qu’elle n’avait rien demandé au départ. Et les Français n’ont pas été consultés puisque Sarkozy a supprimé le droit au référendum pourtant garanti par la constitution
    Maintenant nous traînons un énième boulet

  11. patphil dit :

    80% des mahorais ne parlent même pas le français!
    ils le disent ouvertement: « on veut l’argent »
    le reste n’est que littérature

    • Caspatout dit :

      peux tu me dire comment comment ils ont fait pour dire « on veut de l’argent » alors qu’ils ne parlent même pas le français

      • ludo22 dit :

        Ils ne le disent pas, ils le prouvent: corruption, prévarication, fraude à tous les étages. La gestion de ce département est une gabegie ubuesque.

  12. caton dit :

    Ces résidus d’empire (Mayotte, Guyane, Antilles, Calédonie, St-Pierre, Wallis, etc.) devraient être au plus vite libérés afin que leurs ressortissants, qui n’éprouvent que haine et mépris pour l’ex puissance coloniale, mais pas pour ses subsides, puissent goûter aux joies de l’indépendance. La France n’a rien à y perdre, bien au contraire ; elle n’est pas morte de la « perte » de ses colonies, de l’Indochine, de l’Algérie, etc., contrairement à ce que prétendaient les partisans du statu quo.

  13. SAINT-MARC Jean-Paul dit :

    Limité en nombre de signes ????????

  14. SAINT-MARC Jean-Paul dit :

    Si l’Algérie nous revient comme un boomerang, ce sont les accords d’Evian qui donnent des avantages exorbitants à l’Algérie pour des raisons d’intérêt immédiat qui auraient pu être imposés tant le FLN était exsangue, et l’ouverture des frontières pour des raisons économiques, déjà pour les industriels de la construction automobile qui préféraient avoir de la main d’oeuvre bon marché que d’automatiser ses chaines face à la construction auto japonaise (sous Pompom).

  15. JILL dit :

    Les Français auraient du être consultés sur le sort de Mayotte .Qu’avons nous à faire de cet îlot à majorité islamique ?

  16. JILL dit :

    Tiens donc …la polygamie est prohibée à Mayotte alors qu’elle est tolérée en France .

  17. thorgal dit :

    Le souci est qu’il est difficile de sortir d’un guêpier que l’on a créé en s’en lavant seulement les mains. La colonisation pratiquée par la France au 19ième siècle a été un échec et une absurdité non seulement pour les colonisés mais aussi pour nous. Une fois ceci dit et partagé, il est complètement ridicule de penser que la France aurait pu se maintenir en Algérie même si certains algériens peuvent le regretter maintenant.

    • JILL dit :

      L’absurdité a tout de même fait passer l’Afrique de la préhistoire à un relatif niveau de civilisation .L’absurdité a combattu et vaincu les terribles maladies et épidémies qui décimaient l’Afrique …
      L’Algérie,c’est différent;elle a quasiment été créée de toutes pièces par les Français ;mais la France n’aurait pas pu s’y maintenir,au regard du rapport de populations …Le départ des Français a été une catastrophe pour l’Algérie,mais la France y a gagné globalement .

      • thorgal dit :

        Le nord de l’Afrique n’était pas à la préhistoire. La pré-histoire est une notion purement technique des historiens pour désigner une culture sans écriture ce qui n’était pas le cas de l’Afrique du nord mais cela ne pré-suppose absolument pas une société primitive.

  18. Brouillon dit :

    Les Guyanais, qui ne sont pas idiots, ne veulent surtout pas de l’indépendance, à part quelques crétins qui en font leur fond de commerce. Mme Taubira, qui n’est pas une idiote, même ancienne indépendantiste, n’en voudrait pas non plus.

    • turlin dit :

      « idiot » « idiote » ????
      Et c’est toi ose parler d’idiote après tes 40 ans de vote socialo ? pauvre taré, même un bonobo a plus de cervelle que ça pauvre type !!!

  19. jan le Connaissant dit :

    le traitre c’est vous !!
    A bas Mayotte !!!
    que ces musul dégagent ! Qu’ils se prennent en charge tout seul, ces connards racistes qui prétendent appartenir à la meilleure communauté du monde ( dixit le coran ) !!, mais que tout prouve le contraire !
    Pas de référendum !
    Que Mayotte dégage !! et qu ‘il aille au diable !
    Il n’y a que ça de bon pour la France , la vraie !

  20. patito dit :

    l’erreur de ce me LHuillier est de restreindre le vote aux français de souche car cela entraînera des contentieux inutiles : votons TOUS pour le statut de Mayotte qui ne serait plus département français si le oui l’emporte de façon démocratique

    • Michel dit :

      C’est ça ! Faisons voter les immigrés illégaux devenus aussi nombreux si ce n’et plus que les Français, et comme ça la France perdra un territoire et vous serez content parce que ça se sera passé de « façon démocratique ».
      C’est parce que je lis quotidiennement des inepties dans ce genre que j’ai depuis longtemps, pour ma part, cessé de considérer la démocratie comme un système viable.
      Ne devraient voter ou décider que ceux qui en sont intellectuellement capables.

  21. Dupond dit :

    Imaginons un référendum algérien : Voulez vous redevenir français avec les memes avantages que vos freres a double nationalité de l’héxagone ? Si c’est oui visas OK
    Si c’est non : plus de visas