1

L’imposteur Hulot veut encore nous taxer davantage

En moyenne 2014-2015-2016, la France a produit environ 535 TWh d’énergie électrique par an. Environ 75 % de cette énergie a été fournie par le nucléaire civil, c’est-à-dire entre 400 et 410 TWh.

Sur les 25 % restants, en moyenne 65 TWh proviennent des centrales hydroélectriques. Le thermique (fuel + gaz + bioénergies + charbon) a produit entre 40 et 45 TWh ; environ 3,9 % des 535 TWh, soit entre 20 et 21 TWh, proviennent d’énergie éolienne, et autour de 1,6 % (entre 5 et 6 TWh) provient du photovoltaïque.

La part des véhicules à moteur est estimée couramment à la moitié des 930 TWh contenus dans le pétrole brut importé, donc à 465 TWh.
https://reseaulibre.org/site/2017/08/25/les-reves-de-nicolas-hulot-i/

Pour remplacer les 465 TWH consommés par les véhicules essence/diesel par du renouvelable (voiture électrique à batterie) il faudra passer de 27 TWH  soit 5,5 % (éolien + photovoltaïque)  à 75% d’équivalent nucléaire et même un peu plus (410 TWH)
Nicolas Hulot veut la » fin de la vente des voitures essence et diesel.
Nicolas Hulot veut la » fin de la vente des voitures essence et diesel » pour 2040…
MAIS les 410 TWH de nucléaire pour nos maisons, l’industrie, etc. devront aussi être remplacés à 50% d ici 2025.
Nucléaire : Nicolas Hulot prêt à fermer jusqu’à 17 réacteurs  – Le Figaro
Nicolas Hulot prêt à fermer jusqu’à 17 réacteurs… nucléaire dans la production électrique française de 72% à 50% d’ici à 2025. DONC, 410 : 2 = 205 TVH  (nucléaire) + 465 TWH (pétrole) = 670 TWH consommés actuellement devront être remplacés par du renouvelable en 2040 (renouvelable actuel  27 TWH).  D’ici 2040, les réformes Macron vont  augmenter la production industrielle, le pouvoir d’achat (restons optimistes), ainsi que  le nombre de nouveaux travailleurs–consommateurs  venus d’Afrique renforcer notre république EN MARCHE  pour la mondialisation heureuse. Conclusion : la demande en électricité devrait  encore augmenter.
Hulot est un prestidigitateur, ou un menteur, a moins qu’il ait trop forcé sur le Shampoings « Ushuaïa », ça lui  a lavé les neurones.

En attendant, pendant de nombreuses années  la chouette hulotte (dit aussi chat-huant) va  encore nous taxer les voitures qui  ‘’polluent‘’, pendant que  lui, il va continuer ses vols en hélico dont le kérosène n’est pas taxé.
Pourquoi le kérosène des avions n’est-il pas taxé ?
L’une des explications, c’est que le kérosène, le carburant utilisé dans les avions, n’est soumis à aucune taxe. Alors que l’électricité.
Ca vous met en colère, attendez ce n’est pas fini le transport maritime et les bateaux de croisière  utilisent du fioul lourd NON TAXE.
La pollution du transport maritime plus dangereuse que celle du…
– Les navires marchands comme les bateaux de croisière utilisent essentiellement comme carburant un fioul lourd, sous-produit du … et le transport maritime utilise des combustibles non taxés ».

Les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’automobiles de la planète (?).

Vous savez ces jolis porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller-retour entre l’Asie et l’Europe. Ces malheureux 15 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres, et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure ; alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

En marche pour notre pouvoir d’achat nous annonce aujourd’hui une nouvelle taxe sur les voitures neuves (une de plus), qui devrait rapporter 1 000 000 d’euros, il faut bien boucher une partie du trou du cadeau fait par la diminution de l’ISF. Et puis il y a les ‘’réfugiés’’  qu’il va falloir loger, nourrir, pour un coût estimé a 1 000 000 d’euros par Michel Sapin.
Asile : combien coûte réellement l’accueil des réfugiés ?

A en croire le ministre des Finances, Michel Sapin, le coût de l’accueil de… ce contingent s’ajoute aux 69.000 clandestins qui viennent chaque année frapper à la porte… Une fois le statut de réfugié obtenu, les intéressés peuvent recevoir des prestations familiales et des aides au logement, sous conditions…

Soit une facture d’environ 100 millions d’euros, rien que pour l’hébergement (incluant les frais de fonctionnement, d’administration, de nourriture, etc.).

30 millions d’Africains pourraient arriver d’ici dix ans … (Les Observateurs).
30 millions d’Africains pourraient arriver d’ici dix ans selon le président du Parlement européen.

Les  taxes n’ont pas fini de tomber… et les Français aussi.

Daniel Faguet