L’imposture des sondages : l’opinion publique manipulée

Dénoncer de façon systématique et facile l’imposture des sondages d’opinion « 2 + 2 = 5 » implique de procéder à une analyse rigoureuse de leur conditionnement et de leur intention en fonction de ceux qui les financent explicitement ou en sous-main. Ce qui suppose que l’on mette en question les Banksters qui tirent les ficelles de la campagne présidentielle de 2017. Ce sont ceux-là même qui s’engagent ouvertement ou implicitement pour soutenir la campagne de la « mondialisation-milliardisation heureuse » de Macron.

L’imposture des sondages suppose que tout le monde peut et doit avoir une opinion modifiable et manipulable. Autrement dit, que la manipulation de l’opinion est à la portée de tous les sondeurs. Quitte à faire croire aux naïfs que les sondages respecteraient l’opinion des sondés et même l’esprit démocratique.

Il est facile de contester cette convention parce que l’on peut démontrer qu’il n’en est rien et que le fait d’influencer les opinions qui n’ont plus aucun rapport avec la réalité est une spécialité des publicitaires.

La force réelle de la publicité conduit à produire des opinions dépourvues de sens.

Dénoncer le fait qu’il y aurait un consensus sur la manipulation des sondages d’opinion ne relève pas de l’hypothèse puisqu’il y a un accord des médias corrompus, des financeurs et des donneurs d’ordres sur les résultats qui méritent d’être obtenus pour être ensuite exposés à la télé pour tromper le public.

Autrement dit, il n’y a aucun problème car l’imposture des sondages manipulés pour obtenir les résultats souhaités implique toute une série de distorsions dans l’analyse des données, après les erreurs de méthode dans la représentativité des échantillons. On a aussi les questions biaisées avec l’art de biaiser les questions dans leur formulation en fonction des résultats souhaités.

La réponse résulte naturellement de la manière de poser la question. Les résultats proclamés que fabriquent les instituts de sondages d’opinion sont subordonnés à la demande des médias corrompus, des financeurs et des donneurs d’ordres qui tirent les ficelles de la campagne présidentielle de 2017.

Les Banksters disposent d’un grand nombre de bureaux d’études d’un type particulier. Le système de lobbying politique comporte plus d’une cinquantaine d’officines de propagande publicitaire et d’influence de l’opinion rebaptisées spécialistes en conseils de communication politique. La question de la campagne de la « mondialisation-milliardisation heureuse » de Macron ne peut être posée par le système des intrigues obscures du lobbying des financeurs et des médias corrompus que lorsque « Hollande revient » avec Macron, ce qui pose alors un problème de mystification politique. On voit tout de suite la différence qui sépare ces officines de propagande publicitaire et d’influence de l’opinion, empressées pour l’industrie du mensonge, des médias de réinformation qui diffusent des informations fiables absentes des médias officiels. Ce sont là des manipulations des sondages qui cachent mal leurs mécanismes anonymes et invisibles en action.

On sait de longue date que l’économie et le climat politique entretiennent des relations complexes. C’est pourquoi ceux qui accaparent toujours plus de richesses ont un besoin absolu de stabilité. Il leur faut dominer et prédire le climat politique pour avoir l’impression de maîtriser la situation des investisseurs en Bourse et autres spéculateurs, au détriment des peuples soumis, au moins dans un avenir proche.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. MACRON = HOLLANDE = MACRON

    Hollande a disposé de 3 ans pour former l’ambitieux Macron aux dents très longues jusqu’à en faire son clone parfait qui le dépasse même quant au Grand Remplacement. Certains évoquent une conversion à l’islam en 2014. On comprend mieux son intention de créer une « autoroute » entre l’Algérie et la France. Il faut rappeler sans cesse aux Français ses paroles « la France a commis en Algérie un crime contre l’humanité » pour lequel « la France présente ses excuses ». Il faut rappeler aux Français son mépris envers eux. Avec Hollande ils étaient « sans-dents », avec Macron « les ouvrières d’usine sont des illettrées » et les « hommes du Nord n’aiment pas les costards mais la bouteille ». Ce Macron est un cynique drogué à l’argent. Avec le Qatar, il serait bien servi…

  2. L’imposture des sondages… et l’ignominie des journaleux.
    Hier soir Pujadas s’est dépassé dans l’ignominie partisane. On se souvient des journaliste qui interrogeaient les hommes politiques dans les années 50, avec politesse et respect. Pujadas, lui, a été ignoble avec François Fillon. Il n’a pas cessé de le harceler avec ce Fillon bashing organisé par hollande-Jouyet. Pire, il a imposé une sorte de mégère, inculte en politique, une harpie haineuse au point de s’en étouffer et qui a quitté le plateau sous les huées du public. Si la patronne de la télé, payée par le contribuable avait encore pour deux centimes d’euro de fierté, elle devait débarquer pujadas dés la fin de l’émission.
    Eh,non,rien! Parce qu’ Ernotte a été nommée par hollande.. pour ça, précisément..

  3. Oui, mais trop c’est trop. Les gens commencent à comprendre la mécanique infernale de formatage de l’opinion. Un retour de manivelle est possible.

    • Détrompez-vous, ces gens là, connaissent la nature humaine, et savent surfer sur leurs peurs, leurs craintes, etc. Le peuple est comme ça, incapable de se projeter, dans l’avenir, son avenir, et il prend tout ce qui brille. Pourtant, il sait que tout ce qui brille n’est pas de l’or . Le français est comme ça, c’est la raison pour laquelle, nous en sommes là, avec 100% d’endettement, produit par les mêmes ,qui se ,en nous promettant l’austérité. Le français est comme ça …..

  4. Le système politico-merdiatique dans son ensemble porte la candidature de son chouchou Macron. Le problème, c’est que, malgré toutes ces manipulations, ça devient tellement évident que les électeurs ont de plus en plus tendance à se forger une opinion tous seuls…

  5. Mais quand est ce que l’on va savoir comment est financée sa campagne ???Quels sont ses revenus et son patrimoine personnel???JAMAIS????

  6. Nicolas Bay (FN) accuse Estrosi et Juppé d’avoir financé des islamistes

    « On a des pouvoirs publics comme Christian Estrosi à Nice et Alain Juppé à Bordeaux qui ont aidé, qui ont financé des structures islamistes telles l’UOIF », accuse-t-il. « Ils ont fait preuve, pour des raisons de clientélisme électoral, de bienveillance à l’égard de groupes qui sont directement rattachés à la mouvance islamiste et c’est très grave », assène le député européen.

    VIDEOS : http://www.prechi-precha.fr/nicolas-bay-fn-accuse-estrosi-juppe-davoir-finance-islamistes/

  7. Emmanuel Macron veut faciliter la construction des mosquées et approuve le « soutien des communes »

    Lu sur le site officiel du mouvement En Marche :

    ARTICLE A LIRE DANS SON INTEGRALITE (EXTRAIT)

    Ces associations, qui pourront recevoir des dons et legs dans des conditions fiscales avantageuses, permettront de financer la rénovation et la construction de mosquées et la formation d’imams. Il faut encourager l’engagement de nouvelles générations de musulmans, qui sont nés, ont grandi et travaillent en France, dans la gestion du culte musulman. (…) 
    Nous conditionnerons les différentes formes de partenariats publics (prêts de locaux, agréments etc.) aux associations dans le secteur http://islamisation.fr/2017/03/21/emmanuel-macron-veut-faciliter-la-construction-des-mosquees-et-approuve-le

    • Macron a « promis » une chaine de télé « franco-algérienne » qui « emprunterait aux deux cultures »! Avec les communautaristes, le pire est toujours devant .

    • En fait , il y aura la peste en France . c est ce que macron nous propose. ce sera la misère noire dans tout le pays.

  8. M. Michaud Nerard vous avez oublié une analyse importante est ce que le lobby LGBT ne se cache pas derrière ces manipulations sondagiere ?

  9. Emmanuel Macron ou Oui-Oui s’essaye à la politique

    : Ce sont les partisans de François Fillon qui l’ont affublé de ce surnom mais il est plutôt bien vu : Macron, c’est Oui-Oui, d’accord avec tout le monde, mais voulant quand même avoir sa maison pour lui tout seul, ce qu’il n’a cessé de montrer lors du débat télévisé de TF1, lundi soir, comme l’atteste la vidéo ci-dessous.
    Ajoutons tout de même que Macron est aussi – surtout ? – un pur produit de la classe politico-technocratique française telle que Coluche l’avait décrite en deux phrases :

    VIDEO : http://fr.novopress.info/204514/emmanuel-macron-ou-oui-oui-sessaye-a-la-politique/

  10. Après #LeVraiFillon, découvrez #LeVraiMacron

    Après la campagne « Le vrai Fillon », dont vous retrouverez l’ensemble des contenus sur le site internet qui lui est consacré : http://www.levraifillon.fr, l’équipe numérique de Marine Le Pen vous invite à découvrir « Le vrai Macron » qui est présenté sur http://www.levraimacron.net et se déploie sur les réseaux sociaux derrière #LeVraiMacron.
    https://twitter.com/hashtag/levraimacron?lang=fr
    http://www.levraifillon.fr/

    SUITE ; http://www.frontnational.com/2017/03/apres-levraifillon-decouvrez-levraimacron/

Les commentaires sont fermés.