L’incendie de Notre-Dame ne peut-il être qu’un hasard malencontreux ?

Publié le 16 avril 2019 - par - 36 commentaires - 3 618 vues
Share

Ce matin, Notre-Dame de Paris est en état de désolation après l’incendie qui l’a en grande partie ravagée. Les catholiques sont atterrés, ils sont tristes et ils pleurent. Les Parisiens se sentent dépossédés et les Français sont abasourdis et incrédules devant cette catastrophe sans précédent dans notre pays. Les Occidentaux (de Paris à New-York en passant par toutes les capitales européennes) ressentent avec effroi l’amputation d’un des symboles les plus emblématiques de leur civilisation. Et je demeure prostré devant ce spectacle cruel, face à cette blessure qui me paraît être irréparable, une perte abominable.

Ailleurs, sur les réseaux sociaux (je les ai consultés avec stupéfaction mais sans toutefois trop d’étonnement) mais aussi dans les cités (l’écho m’en a été fait par des amis fiables), les muzz se réjouissent de ce qu’ils croient être une punition d’Allah contre les infidèles et les mécréants. Leurs messages, dont on a du mal à lire et saisir la signification, tant ils sont écrits dans le charabia des incultes ignares et crédules qu’ils sont, sont l’expression de la haine qui émane de leur démon intérieur. Ce démon intérieur qui chuchote en permanence à leur oreille complaisante et niaise les sourates belliqueuses et menaçantes du Coran sur les kouffars au corps desquels je revendique mon appartenance.

Avez-vous lu cela dans un organe de presse national ou régional ? Non bien entendu !
Pour ma part, j’ai peine à croire qu’un édifice aussi imposant et aussi emblématique que cette cathédrale, neuf fois centenaire, puisse être abattu par une étincelle, un simple accident de chantier. Je ne peux croire qu’un incident initial mineur provoqué par une négligence insouciante et coupable ait pu provoquer un tel chaos. Cela me paraît simplement improbable et d’ailleurs si le hasard avait pu faire cela ici, il l’aurait déjà fait des milliers de fois ailleurs, ce qui n’est pas le cas.

Pourtant, les jacasseurs encartés et institutionnalisés, tous ceux qui sont chargés de relater l’événement, paraissent accréditer, sans le moindre doute, la thèse de l’accident. C’est une fois de plus le flot de la pensée unique qui s’impose et tente d’imposer « sa vérité » dans l’esprit de ce peuple méprisable car trop souvent rebelle et curieux. Ne cherchez pas, il n’y a rien à trouver. Contentez-vous de vous lamenter, accessoirement d’abonder à la contribution pour la reconstruction.

Le bon sens commanderait pourtant de s’interroger sur la vélocité de l’embrasement, sur la rapidité avec laquelle le foyer, forcément limité au commencement, a abouti au désastre en moins de 3 heures. D’ailleurs, n’y eut-il qu’un seul départ ? Ou bien l’incendie en a-t-il eu plusieurs ?

Or, de tout cela, il n’est pas question sur les ondes officielles. On n’y entend que les habituelles jérémiades et pleurnicheries aussi coutumières que vaines, qui, si elles sont légitimes chez les croyants blessés au cœur, le sont beaucoup moins chez les « officiels » dont nous serions en droit d’attendre une attitude plus cohérente, responsable et courageuse.

Qui voudra bien rappeler que ce drame atroce survient après une année qui aura connu d’innombrables profanations d’églises dans notre pays ? Il y en eut 104 au cours du premier trimestre de 2019. Certains organes spécialisés avancent le chiffre de 3 par semaine depuis 5 ans. Cela a fait bien moins de bruit que les vétilles adresser à l’islam, la nouvelle « coqueluche » de nombres de nos pressentis intellectuels chroniqueurs ou politiciens… July, Cohn-Bendit, Joffrin, Askolovitch, tous convertis à une espèce d’islamo-libéralisme…

Il y a 3 ans à peine, trois femmes muzz furent empêchées de faire exploser une voiture piégée précisément devant la cathédrale de Paris.
Un événement grave passé quasiment inaperçu, et en tous cas oublié par beaucoup. Imaginez, ne serait-ce qu’un instant, quel bruit un tel acte aurait produit si, au lieu de Notre-Dame et de trois muzz, il s’était agi de trois Gaulois devant la grande mosquée de Paris.
Alors, certes, en l’état actuel des choses, il n’est pas possible de conclure avec une certitude absolue que la mise à terre de Notre-Dame de Paris soit un fait terroriste plutôt qu’un banal accident de chantier. Cependant rien ne permet non plus d’exclure totalement une telle hypothèse, laquelle n’aurait rien de surprenant compte tenu du contexte. Les ordres qui seront donnés aux officiers de la DRPJ permettront- ils à ceux-ci d’investiguer sans tabou ? Et en admettant que cela soit, la vérité sera-t-elle divulguée avec la publicité qui conviendrait ?

Compte tenu des précédents parfois évoqués aujourd’hui mais tus, cachés au moments des faits (il y a 25 ou 30 ans), je crois que nous avons le droit d’en douter. Nos pouvoirs publics sont passé maîtres dans l’art de dire certaines choses et de faire l’inverse. Ils ont, par exemple, fustigé la polygamie importée par des muzz d’origine subsaharienne, mais ils lui ont permis, de fait, de devenir coutumière sur le territoire de la République et de plomber les comptes de la Sécurité sociale.

Ils ont longtemps affirmé avec morgue et assurance que les seules lois prévalant en France étaient celles de la République et on se rend compte aujourd’hui que d’autres lois, pourtant illégitimes, ont droit de cité au prétexte du droit à la différence. Qui se souvient que le 19 septembre 1981, à Paris, la déclaration islamique universelle des droits de l’homme a été proclamée en contradiction de la déclaration universelle des droits de l’homme ? Nos hommes politiques ont autorisé cette infamie. Un mensonge de plus ou un mensonge de moins, ils ne sont pas économes de ce genre d’extravagance.

Alors, aujourd’hui, je ne sais pas si l’incendie de la cathédrale de Paris est dû à un hasard satanique mais je n’exclus pas la possibilité qu’il soit le fait des pires ennemis de notre République, de notre culture et de notre civilisation. Je cite ceux qui font passer les lois de leur conviction avant celles de la France. Je pense en avoir le droit.

Jean-Jacques FIFRE

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
coincidiou

C’est aussi un accident l’incendie du 21/4 dans l’église Notre-Dame de Grâce à EYGUIERES (13) ? Bizarre aussi qu’elle se nomme comme N-D DE PARIS ? Coincidence ou malveillance ?

Hecob

Les musulmans n’y sont pour rien.
En fait, ce n’était pas une église de DIEU, moins la maison de la prière, et DIEU vient de révéler certains secrets de cette CAVERNE, plus un grand musée des STATUES Représentant des images effrayantes comme tous ces monstres que nous voyons, ce sont des animaux bizarres, tel qu’un chien à trois têtes, des oiseaux mystérieux du genre péroquets, des dragons, des loups bizarres…ce sont des animaux qui représentent la BÊTE, Satan le DIABLE, oui, il était temps que les détruise, elles et ce temple « synagogue » dans lequel on y adore les IDOLES et Satan.
Au XIIIe siècle, des rumeurs se répandent à travers Paris selon lesquelles l’œuvre de la cathédrale de Paris achevée par l’artisan Biscornet vendit l’âme à Satan en échange de cette construction.

Lisianthus

Vous devez absolument consulter un psychiatre…

Devaux

En effet, c’est urgent!!!!

Occupez-vous de la vôtre de religion puisque vous trouvez normal de tolérer la lapidation et autres procédés barbares… personne n’a de leçon à donner à l’autre. Nous ne vous demandons pas d’aimer notre religion ou notre culture juste de respecter le fait que vous êtes accueillis dans ce pays et que la moindre des choses serait de le respecter.

Lisianthus

N’importe quoi, je suis Français de souche et athée !!! C’est vous qui êtes incapable de respecter un monument et de voir qu’il fait partie de notre patrimoine culturel indépendamment de la religion !

OCTAVE

Formidable article et surtout tres bien écrit. Monsieur Fifre, c est un réel plaisir de vous lire.

Raspoutin

Comme de toute catastrophe on peut en tirer un bien, j’y vois celui d’une RÉUNIFICATION extraordinaire des vrais Français, croyants ou non, ce qui ne va pas réjouir tout le monde !… Et les autres, alors, les rigolards qui haïssent la France à qui ils demandent pourtant à manger… vont-ils toujours s’y sentir à l’aise ? Dans leur crasse morale et mentale, ne sentent-ils pas le feu couver sous leurs pieds ?

Langevin

Ils ricannent,et pendant ce temps,on nous prélève chaque mois,une petite parte de notre salaire,pour les nourrir,et les entretenir à ne rien faire chez nous. N’avons nous pas encore compris,que nos politiciens,ne voient que leurs intérêts,au détriment de notre peuple,et que ces individus n’ont aucun amour pour notre pays.? Le pouvoir,l’argent,et le mensonge,sont indissociables,et ce sont ceux qui détiennent l’argent,qui sont les responsables de notre destruction. Macron n’est qu’un petit homme de main,au service d’une organisation bien plus dangereuse que lui;ceux là même,qui ont financé son accès au pouvoir,dans notre pays.

pellerm

Et cette organisation s’appelle UNION EUROPEENNE ..C’est elle qui nous impose cette immigration forcenée , et c’est elle qui transforme en pantins tous nos dirigeants depuis 40 ans ! et c’est encore elle , qui pour mieux régner , TUE les NATIONS ..
Le petit est un élève très appliqué , il a tout fait trop vite ..vendu toutes nos entreprises , nos terres , nos châteaux , humilié le peuple et même tiré dans le tas des « gueux populistes » gaulois réfractaires incultes et ivrognes.
Votez bien les amis ! et retenez bien que LREM s’appellera  » Renaissance » pour l’occasion !

Raspoutin

Pour peu que l’on nous dise à quel point cette cathédrale était surveillée jour et nuit, surtout pendant les travaux, il est difficile de comprendre comment un tel incendie ait pu se produire aussi rapidement. C’était quasiment impossible ! Alors, qu’on nous explique, vite svp, comment ça peut quand même être possible. On a plein d’experts de très haut niveau, non ?

Jean-Francois Morf

Depuis que les sprinklers ne sont plus brevetables, en installer ne rapporte plus assez.
Donc on n’installe plus de sprinkler dans les églises ou dans les tunnels sous les alpes.
Remplir le haut avec un mélange hélium-azote ne viendrait à l’idée de personne.
Le feu, les insectes et les champignons crèveraient alors dans l’hélium-azote…
Espérons que tout sera reconstruit avec des poutres en béton fibré incombustible, en envoyant au Diable les islamo-verts, qui veulent évidemment tout reconstruire en bois…

pellerm

Ben oui …On pourrait en faire une Tour Eiffel par exemple ??

FDS

« Le Hasard fait bien les choses » ! Signé Allah le Grand !

Didier

 » Notre Dame ne s’est pas effondrée  » ! Signé Sainte Barbe et Saint Florian:

Francis

L’entreprise qui est responsable du chantier s’appelle Euroconstruction ou quelque chose du genre en tout cas Euroquelquechose pas besoin de chercher plus loin pour comprendre que notre Eurocrate national (antipatriotique à souhait) a embaucher une entreprise à MIGRANTS dont certains haïssent l’Occident et ses valeurs son histoire du plus profond de leurs êtres.

louloubrayars

Si des musulmans rénovent ou construisent nos lieux de culte alors les catholiques devraient construire leurs mosquées ! Je ne crois pas que les cathos soient acceptés ! Lol

Cirier

Permettez moi un petit distinguo. Vous écrivez: » Sont le fait des pires ennemis de notre République » (Avec une majuscule à république que ne hustifie aucune régle orthographique ou grammaticale!).
Dois-je rappelerque la république qui n’est qu’un régime politique au nom duquel la France a été gouvernée seulement depuis la fin du 18ème siécle et encore avec des interruptions!
Faut -il rappeler que, dès son origine, la république se caractérisa par sa haine du sacré, de la religion catholique et de ses monuments.
On mui doit notamment le génocide vendéen et ses centaines de milliers de victimes, les excités du bocal, on dirait aujourd’hui des « déséquilibrés » qui mutilaient lesstatues catholiques, les campagnes pour « bouffer du curé » l’athéisme professé par des enseignants. Alors non!!

Jill

C’est vrai, on nous bassine avec la reconstruction et les dons ;on s’en fout dans l’immédiat. Ce que
l’on veut savoir :les causes de l’incendie et les coupables… Que ce soit intentionnel ou involontaire, il y a un responsable. Donc, on attend.

Catherine Wasse

Je pense que s’il y à des coupables ont ne nous le dira pas,comme pour azedef.

JESSIANE

Je crois également que la thèse de l’accident soit peu probable. Un ami sculpteur qui a travaillé jadis à Notre Dame m’a confié que c’était un jeu d’enfant d’entrer dans la cathédrale. Aujourd’hui, les entreprises ont du mal à trouver des ouvriers qualifiés qui acceptent de travailler en hauteur pour un salaire modique. Les entreprises font donc appelle aux étrangers. Il suffit à un étranger avec ou sans papiers de se faire embaucher et l’affaire est dans le sac.Des poutres très anciennes et donc sèches brûlent facilement avec un dispositif banale…Dans les combles on ne travaille pas au chalumeau ! De plus deux départs de feu laissent à penser qu’il y avait la volonté de créer un spectacle assuré.
Par ailleurs les églises, la Basilique, la cathédrale de Strasbourg et pour finir Paris…

Olivia

J’ai tout de suite pensé que le feu avait été mis, volontairement, par un ouvrier étranger. Autre possibilité : un monte en l’air qui aurait grimpé grâce aux échafaudages. J’ai eu un mauvais présentiment quand j’ai su que ND allait être restaurée, en voyant les échafaudages…

1143919

Interessant mais concernant les « poutres sèches » moi j’ai entendu à la radio qu’une poutre d’une telle dimension et aussi ancienne ne brule pas si facilement, « c’est quoi qu’est vrai? »

patphil

un feu si soudain et si intense provoqué surement par une allumette folle …

François BLANC

oui incendie par un formaté par le marxisme style sbire de méchant con ou un de ses importés du bled ? c’est la question

40 ans de 93

En effet, les doutes sont réellement légitimes, concernant l’origine de l’incendie. Allumer du bois de chauffage sec, avec une circonférence bien moindre que les poutres centenaire de notre dame, est quasi impossible sans petit bois dessous. Hallucinant d’écarter la piste criminelle, sauf à vouloir cacher une nouvelle palette du vivre ensemble. Nos « élites » politico médiatique ne sont plus à un enfumage près depuis longtemps

Eric des Monteils

Personne ne se soucie de savoir combien de musulmans (radicalisés ?) travaillaient à la refection de Notre Dame . . . . . . . étrange.

André Léo

Hasard satanique? Satan est un mythe, comme les dieux, ses « antidotes » imaginaires. Et le « hasard » n’en est plus un, si les mesures de sécurité, de surveillance, de gardiennage n’ont pas été prises.
Quelques jours plus tôt, la basilique de St Denis, en travaux elle aussi, avait été l’objet de dégradations et de vandalisme par un pakistanais, arrêté depuis, qui a indiqué être entré par les échafaudages. Hasard?
Selon plusieurs sites internet, les travaux n’étaient pas encore commencés à ND de Paris, ce qui exclut un « accident de chantier ».Un spécialiste de la cathédrale de Strasbourg, elle aussi en travaux, a expliqué qu’aucun câble électrique ne voisine avec les charpentes, excluant un court-circuit
L’enquête dira… ou taira la vérité! Nous sommes en dictature médiacratique.

Cirier

Votre opinion concernant Satan et « les dieux »(je vous rappelle que la religion catholique est monothéiste) n’engagent que vous.Cette opinion, dans votre propos, n’est étayée par aucune constatation ou preuve.
De ce fait elle ne réprésente aucun intérêt pour qui n’est pas de votre avis, a priori!
Pour le reste j’abonde dans votre sens!

André Léo

Cher ami,

On ne « prouve » pas l’inexistence des dieux. L’épistémologie s’applique aux sciences, pas aux fantasmes.
Il y a des milliers de sectes monothéistes, dont seulement moins d’une dizaine qui se sont organisées en dictatures théocratiques, fonctionnant en symbiose avec des royautés de « droit divin ». Ces sectes qui ont réussi n’arrêtent pas de s’entretuent pour leurs dieux uniques, d’où le pluriel pour qualifier ces chimères. Le hasard, pour sa part, existe bien et il est même mathématiquement simulé. Mais s’agissant de l’incendie de N.D, l’éventuelle malveillance criminelle ou la faute professionnelle sont directement liées à des négligences de sécurité. Point de hasard, donc.

Amicalement.

Gustave

Oui, Notre Dame incendiée en début de la Semaine Sainte … un hasard, qu’on vous dit. Un pur hasard, et ce n’est pas allah qui dira le contraire.

Leclerc

Très bel article ! Très bien tourné, très bien exposé, et très juste évidemment ! 👍

Josyane

Il faudrait que les sommes faramineuses données pour l’entretien.des mineurs isolés étrangers, un milliard d’euros en 2018 soit affecté à la reconstruction de Notre Dame ! Ou alors les subventions aux associations immigrationistes. Il y a beaucoup d’argent donné aux étrangers et peu pour la sauvegarde de notre patrimoine. Honte aux gouvernements qui se sont succédés.

boris

La guerre de religion est là

Eric des Monteils

Et ne s’arrêtera pas.

GAVIVA

trop bête…un numéro de takkiya qui tombe à l’eau….
https://www.fdesouche.com/1192849-notre-dame-lappel-a-la-solidarite-du-recteur-de-la-mosquee-de-lyon-suscite-une-avalanche-de-commentaires-negatifs-parmi-les-fideles
encore que sii macrouille parlait de leur ponctionner la caf!