L’incroyable décalage entre le discours schizophrène d’Ayrault et la réalité…

Publié le 28 août 2013 - par - 1 393 vues
Share

Operation pedalo 1Discours de clôture de l’université d’été du Peu Scrupuleux parti d’un abruti nommé Désir !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0fmo70Znbb0[youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=0fmo70Znbb0

Faire le mariole à La Rochelle devant un parterre de fans qui vous est acquis, ou du moins à votre parti, c’est extrêmement facile !

Se déplacer à Marseille avec un aréopage de ministres tous aussi incapables les uns que les autres, pour déclarer qu’on va s’attaquer à la racine du mal, ça n’est pas très compliqué !

Prendre des postures de matamores et hausser le ton, même vous le lymphatique premier ministre de ce gouvernement de mollusques, même vous, vous y arrivez, surtout avec l’exemple de votre ministre de l’Intérieur qui chaque jour envoie valser l’éthique, la morale et la justice, pour mieux se vautrer dans les bras des voyous qu’il affectionne, après avoir vociféré contre ceux qu’il considère comme des con-citoyens !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dwi6bKpZ7AE[youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=dwi6bKpZ7AE

Paraître ravi des vivats, bravos, petits cris de jouissance émis par des spectateurs sous hypnose, incapables de trier le bon grain de l’ivraie dans les discours du P.S. (d’autant plus que du bon grain il n’y en a guère), cela vous a sans doute mené à l’orgasme, vous qui êtes plutôt abonné aux échecs et aux ratages (cf.. l’endettement de votre belle ville de Nantes du temps où vous y sévissiez) ?

Mais faire les vraies analyses sur les évènements qui chaque jour meurtrissent un peu plus la Nation France, méditer longuement sur les actions à mener pour tenter d’y remédier, et surtout éradiquer la vague de violences ignobles et gratuites qui n’en finit plus de déferler sur la France et les Français, du moins ceux qui n’ont pas l’heur de vous plaire, bien que ce soient précisément ceux-là qui vous font vivre grassement… cela, manifestement c’est beaucoup trop difficile pour un minable de votre envergure.

Il est vrai qu’ il n’y a aucune surprise de vous voir, vous et les vôtres, vous acoquiner avec tant d’insistance avec les ennemis de la France, en un véritable festival d’ingratitudes puisque c’est bien connu, qui se ressemble s’assemble. En revanche je me demande bien sur qui vous pourrez compter lorsque vous et vos complices vous serez définitivement débarrassés de ces gêneurs de patriotes français (qui bossent et paient des impôts pour vous engraisser) compte tenu qu’une très importante portion des nouveaux immigrés vient en France uniquement pour bénéficier de toutes les aides que vous leur octroyez généreusement, pas du tout pour travailler (contrairement à ce que la bien-pensance voudrait bien nous faire accroire), et de toute façon du travail il n’y en a plus guère et ce n’est pas avec l’incompétence évidente de votre ministre du redressement (???) que cela risque de changer si nous n’arrivons pas à vous débarquer le plus rapidement possible, du pédalo, de vous et de tout l’équipage.

Alors, je sais bien que vous vous foutez monsieur le pitoyable premier ministre, de ce que peut penser une citoyenne, blanche, républicaine, laïque, et de surcroît PATRIOTE, mais j’ai tout de même envie de vous crier : cessez de faire le malin devant une si petite cour ! Lisez bien les sondages, ils vous disent combien nombreux sont les citoyens qui ne supportent plus la fatuité et la morgue avec lesquelles vous vous exprimez tous, alors que vous n’êtes qu’une bande de malfaisants extrêmement dangereux.

Quelques extraits de votre si affligeant (parce que ridicule) discours de clôture de l’université d’été du P.S. à La Rochelle, que j’ai suivi d’une oreille distraite, occupée à des tâches bien plus intéressantes que gober stupidement vos arguties bien trop usées à force de trop servir à tromper !

« Je veux enfin saluer chacune et chacun d’entre vous. C’est d’abord sur vous qu’a reposé la victoire du 6 mai. C’est à vous, militants, que je dis ce matin ma gratitude pour votre soutien constant. La fréquentation de ce port maritime depuis tant d’années, à marée basse comme à marée haute, vous a donné la force d’âme qui distingue les vrais marins. Vous avez eu raison. Les premiers résultats sont là. »

Les résultats sont là ? Vous trouvez ? Avec le chiffre du chômage qui monte en flèche, la baisse du pouvoir d’achat des Français (ceux qui bossent) qui fait concurrence à vos sondages, et l’augmentation de la criminalité sur tout le territoire, je ne vois aucun résultat  méritant que vous pavoisiez ainsi !

Est-ce l’étonnant rebond surprise de la croissance économique de la France, de 0,50 % du PIB pour le deuxième trimestre, qui vous met dans cet état là ? Mais si je puis me permettre, vous bandez pour bien peu, monsieur l’auto-satisfait, car ce minable chiffre a immédiatement été commenté, par ceux qui savent de quoi ils parlent (contrairement aux guignols dont vous êtes le chef) pour démontrer qu’en réalité ce sont surtout les augmentations tous azimuts supportées par les ménages qui ont fait grimper les chiffres, non un véritable accroissement de consommation puisque vous-mêmes précipitez l’agonie de notre industrie par votre bien réelle incurie !

« Pour agir juste, il faut penser loin !  La politique est impuissante dès lors qu’elle se limite à commenter l’actualité sans structurer l’action publique sur le moyen et le long terme. »

C’est ça ! Regardez bien au loin pour éviter de voir ce qui vous tombe sur les chaussures, ou du moins celles des patriotes : les éclaboussures du sang des nombreuses victimes égorgées pour rien, un regard qui ne plait pas, une cigarette qu’on refuse parce qu’on n’en a pas, ou tout simplement « le bon plaisir » des racailles que votre ignoble Taubira fait sortir de prison, devenant ainsi la première responsable d’une quantité de meurtres qui auraient pu être évités si cette dame ne haïssait pas la France et les Français !

On relève de nombreuses phrases creuses sans réelle signification, l’essentiel étant de meubler jusqu’à l’applaudimètre :

… La politique n’est plus rien quand elle abandonne à la technique les choix de l’avenir. ???

… Nous devons organiser le changement pour ne pas avoir à subir. !!!

… La gauche a toujours été la grande force politique qui regarde vers l’avenir. C’est ainsi qu’à force de rêver vous ne faites quasiment jamais rien de valable au présent, et surtout pas actuellement !

Et puis bien vite, le couplet archi usé de la responsabilité de la droite qui vous a précédés :

« La droite a amputé l’Etat de ses marges de manœuvre en augmentant les impôts de tous les Français (pas vous ?), sauf ceux des plus riches pour lesquels elle a inventé un « bouclier fiscal »! C’est parce que la droite n’a pas eu de vision industrielle, pas développé d’ambition éducative, pas su rendre l’Etat plus performant, pas aidé les entreprises qui en avaient besoin que nous avons trouvé un pays affaibli, miné par le chômage, doutant de ses propres atouts. Voilà ce qu’a coûté à la France l’absence de vision ! Voilà le bilan de 10 ans de la droite au pouvoir ! C’est çà. »

C’est curieux parce même si effectivement la droite sous Sarkozy  m’a irrémédiablement déçue, j’ai tout de même plutôt l’impression que l’état de lieux que vous faites, c’est bien plus le vôtre actuel et celui que révélera le FN quand enfin il brisera les digues que vous élevez infatigablement depuis quarante ans pour lui interdire l’accès au pouvoir !

« Depuis son élection, François Hollande a commencé à réorienter l’Europe !  »

Ah on peut dire qu’en matière de ridicule rien ne vous arrête : nous avons le président le plus catastrophique, incapable, mais fier de lui, nous recevons fréquemment des camouflets de nos voisins, mais Môssieur « a commencé à réorienter l’Europe » ??? Rien que cela ! Non mais vous y croyez vraiment à cette monumentale couillonnade ?

« Notre responsabilité, c’est de préparer notre pays à un monde nouveau dont nous ne fixons pas tout seuls les règles. »

Bel aveu subliminal de votre inféodation à la finance et aux grands argentiers, ceux qui tirent les ficelles des pantins tels que vous, qui y trouvent leur avantage au détriment de celui des peuples que vous bafouez doublement en ayant l’audace de vous prétendre socialistes !

« Il y a cette part de nous-mêmes qui ne se dissout dans aucun ensemble, cette part irréductible qui fait que nous sommes la France. Carton rouge : pour se prétendre être la France, il faudrait commencer à l’aimer, ce qui n’est pas votre cas !

« Nous voulons restaurer la confiance des Français dans la justice ». Bon courage alors parce que vous êtes bien mal barrés, et c’est pas demain la veille qu’elle sera restaurée la confiance !

« C’est la France qui, par la décision du président de la République, est venue porter un coup d’arrêt au terrorisme au Mali, c’est la France qui est aujourd’hui aux avant-postes pour que le monde ne laisse pas se commettre sous ses yeux un crime odieux, un assassinat de masse, un crime contre l’Humanité en Syrie ». C’est cela, occupez vous bien d’aller faire le ménage chez les autres, alors que c’est un bordel incommensurable chez nous !

Enfin, je fais l’impasse sur votre couplet sur le FN et l’extrême droite, toujours aussi venimeusement  injuste, auquel vous ajoutez carrément le ridicule, mais qu’attendre d’autre de la part de menteurs et manipulateurs professionnels ?

C’est bien simple, votre belle prestation (enfin pour ceux qui aiment le comique) est à inverser, telle la lecture à l’envers,  face à un miroir :

– vous attribuez toujours aux autres, tous les malheurs de la France, prétextant avoir trouvé une situation déplorable : alors pourquoi avez vous tant critiqué le précédent gouvernement et tonitrué qu’avec vous ce serait le changement. Soit vous ignoriez et vous vous êtes donc engagés à l’aveuglette, soit vous saviez très bien, alors au boulot et plus vite que ça ! Les responsables actuels qui ont toutes les ficelles en mains, c’est vous et personne d’autre.

– vous pavoisez en vous attribuant toutes sortes de mérites et de réussites qui n’existent que dans l’imagination de vos pauvres têtes abâtardies.

– vous occultez totalement le fait que seulement 30 % de Français vous font encore confiance (28% pour Hollande) et faites comme si au contraire vous aviez leur approbation à l’unanimité pour tout ce que vous avez fait jusqu’à présent … ou plutôt pas fait !

Et vous osez prétendre éradiquer les racines du mal ? Mais c’est vouloir vous éradiquer vous-même parce que les racines du mal, c’est vous et les vôtres, en raison de votre incompétence notoire, de votre suffisance, et de votre inversion absolue des valeurs chères à la Patrie !

Franchement, avec des zigotos dans votre genre, on oscille en permanence entre le fou rire et les sanglots, quand on réalise que si nous n’arrivons pas à vous éjecter rapidement, vous allez encore nous gaver pendant plus de trois ans ! C’est insoutenable !

http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/ <http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/>

Parce que votre vrai bilan, cher monsieur, c’est celui-ci :

Et celui-là

Josiane Filio

Pour les « masos » qui auraient raté ce superbe discours, et qui tiennent absolument à se faire du mal :

http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/discours-du-premier-ministre-a-l-universite-d-ete-du-parti-socialiste

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.