1

L’incroyable morgue de Pulvar et DSK quand ils osent parler au nom des pauvres

La journaliste-militante Audrey Pulvar, sur le plateau de Laurent Ruquier, faisait la morale, et avec quelle morgue, à Jacques Séguela, coupable, le rustre, d’avoir défendu la rolex de Sarkozy, dans une période où la France comptait 8 millions de pauvres. Manque de chance, la malheureuse, contrainte de vivre, avec le camarade ministre Arnaud Montebourg dans le 16e arrondissement parisien, privée de mixité sociale à cause des injustices économiques, se voit épinglée par Le Canard Enchaîné, qui affirme que ses lunettes coûteraient 15.000 euros ! Pulvérisé, Roland Dumas et ses chaussures à 11.000 francs ! On espère que la femme de gôche Audrey a une bonne mutuelle, et surtout que les lunettes sont fabriquées en France…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xuf9pf_audrey-pulvar-les-pauvres-et-l-argent_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xuf9pf_audrey-pulvar-les-pauvres-et-l-argent_news

Comment ne pas penser à cette formidable leçon de morale qu’administrait, avec un aplomb formidable, cet autre défenseur des pauvres, Dominique Strauss-Kahn à l’éphémère ministre des Finances, Hervé Gaymard, coupable d’avoir habité un appartement de 600 mètres carrés (avec six enfants et une femme) payé sous le prix du marché, à 14.000 euros par mois… De la part d’un ex-futur président de la République de gôche, à côté de qui Gaymard est un Riste !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZsthmUFtYYU[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=ZsthmUFtYYU

Il est vrai que la gôche, soutenu par ses journaleux militants comme Pulvar, a reproché, pendant cinq années, à Nicolas Sarkozy sa soirée au Fouquet’s, alors que, comme le disait Djamila Gérard, les bonnes adresses gastronomiques de gauche sont d’un tout autre niveau que la cantine d’un dimanche soir de l’ancien président de la République.

http://ripostelaique.com/fouquets-de-goche-les-bonnes-adresses-gastronomiques-de-hollande-bhl-montebourg-pulvey-melenchon.html

Il est vrai également que la gôche avait longtemps gémi contre les monopoles de Hersant, puis de Lagardère-Dassault, dans la presse… avant que l’homme de gôche, le banquier Matthieu Pigasse, ne change la donne. Membre de Terra Nova, comme Pulvar et Montebourg, propriétaire du Monde, employeur de Pulvar aux Inrockuptibles, employeur d’Anne Sinclair sur le site Huffington Post, il est à présent candidat à la reprise de Libération, montrant que la concentration de gôche, forcément progressiste, n’a bien évidemment rien à voir avec celle de droite, obligatoirement réactionnaire.

http://www.atlantico.fr/decryptage/matthieu-pigasse-murdoch-gauche-menace-pluralisme-medias-dans-quasi-indifference-luc-chatel-381535.html

Il est vrai également qu’un homme de gauche, il y a quelques années, parlait de conflit d’intérêt, au sujet de la liaison entre Jean-Louis Borloo et Béatrice Schonberg. Il s’appelait Arnaud Montebourg, de qui, en toute indépendance, sa journaliste compagne-militante fait aujourd’hui la promotion pour Matignon…

http://www.wat.tv/video/arnaud-montebourg-arroseur-37kep_2exyh_.html

Paul Le Poulpe