1

L’indigeste enfumage du général Burkhard contre Charlie Hebdo

L’illustre inconnu du grand public, le général d’armée Thierry Burkhard, chef d’état-major de l’armée de Terre, ne comprend décidément rien à rien à la soumission du militaire envers le politique. Témoin les surprenantes questions qu’il se pose dans sa lettre ouverte à la direction de Charlie Hebdo.

Avant d’aller plus loin, je précise que je n’ai, et n’ai jamais fait une friandise de cet hebdomadaire satirique, mais qu’il est parfaitement fondé à publier des caricatures à même de faire réfléchir sur ce qu’est devenu le sens de l’engagement dans l’armée française. Or le général CEMAT Burkhard, lui, bien vivant, (au fait, rappelez-moi la date du dernier général français tué au combat), s’emmêle dans un nauséabond amalgame :

« Qu’avons-nous donc fait, soldats de l’armée de Terre, pour mériter un tel mépris ? Qu’ai-je manqué moi-même, chef d’état-major de l’armée de Terre, dans l’explication du sens profond de notre engagement, pour qu’avec une telle désinvolture soient raillés ceux qui ont donné leur vie afin que soient justement défendues nos libertés fondamentales ?

Les soldats de l’armée de Terre sont au service de tous les Français, de tous ceux qui croient au souverain bien qu’est notre liberté. Ils chérissent profondément la paix qu’ils souhaitent à leurs compatriotes. Ils la chérissent tant qu’ils ont choisi de tout risquer pour la défendre, jusqu’au sacrifice de leur propre vie… ». Intégralité de cette lettre sur : https://www.defense.gouv.fr/terre/actu-terre/lettre-ouverte-au-directeur-de-la-publication-de-charlie-hebdo

« Qu’avons-nous donc fait, soldats de l’armée de Terre, pour mériter un tel mépris… ? ». Réponse : nos soldats ne sont l’objet d’aucun mépris, ce qui n’est pas le cas de nos innombrables et coûteux généraux qui ne pipent pas mot de la stupidité de l’engagement de la France en Afrique.

Nos généraux s’occupent de tout, sauf de gagner la guerre https://ripostelaique.com/nos-generaux-soccupent-de-tout-sauf-de-gagner-la-guerre.html

Restrictions budgétaires, mais primes de 40 000 euros pour 61 généraux ! https://ripostelaique.com/restrictions-budgetaires-mais-primes-de-40-000-euros-pour-61-generaux.html

Pour la majorité de nos étoilés en pantoufles, tout va bien, le traitement ou la retraite est bon, le mess et les obédiences accueillantes, et les honneurs devraient jaillir comme feux d’artifice. Pour l’honneur, c’est moins sûr, mais apparemment ce n’est pas le problème : https://ripostelaique.com/officiers-generaux-cessez-de-contempler-vos-etoiles.html

Face à l’anti-France de Macron, nos généraux doivent choisir leur camp https://ripostelaique.com/face-a-lanti-france-de-macron-nos-generaux-doivent-choisir-leur-camp.html

Et si nos généraux empoignaient Macron ? : https://ripostelaique.com/et-si-nos-generaux-empoignaient-macron.html

Attentats : les Français attendent autre chose que les palabres des généraux : https://ripostelaique.com/attentats-les-francais-attendent-autre-chose-que-les-palabres-des-generaux.html

Jusqu’où les forces de l’ordre doivent-elles obéir à l’État? : https://ripostelaique.com/jusquou-les-forces-de-lordre-doivent-elles-obeir-a-letat.html

Et le général Burkhard de se lamenter : « Qu’ai-je manqué moi-même, chef d’état-major de l’armée de Terre, dans l’explication du sens profond de notre engagement… ». Ce que le général a manqué de dire à son chef Macron, c’est que nos soldats sont attendus sur le sol métropolitain pour y mener la guerre contre les assassins de l’islam, lesquels, comme me le faisait à juste titre remarqué un colonel, ne doivent jamais être appelés soldats, alors qu’ils sont des terroristes qui tuent lâchement des civils, et à qui plus est, l’État-Macron et ses juges interdisent de se défendre légitimement.

Pour Macron, la guerre contre l’islam, c’est au Mali, surtout pas en France !

Publié le 30 novembre 2019 – par Martin Moisan https://ripostelaique.com/pour-macron-la-guerre-contre-lislam-cest-au-mali-surtout-pas-en-france.html

C’est la France qui a besoin de ses soldats, pas le Mali https://ripostelaique.com/cest-la-france-qui-a-besoin-de-ses-soldats-pas-le-mali.html

Là où le gravier coince les chenilles

Les Français sont saturés d’entendre les politiques vanter l’excellence de nos militaires en opérations extérieures, alors que leur action devrait concerner d’abord le nettoyage des zones de non-droit républicaines sur le sol national, celles qui sont les têtes de pont du terrorisme de l’islam et au cœur de tous les trafics.

Qui plus est, dans la neutralisation du barbu décoloré de l’islam, Abou Bakr al-Baghdadi, la France a été la troisième chenille d’un blindé. Le stratège de l’Élysée et sa ministre n’ont en effet (et heureusement) pas été mis dans la confidence du haut commandement américain, ce qui visiblement contrarie Florence Parly : https://ripostelaique.com/baghdadi-larrogante-et-incompetente-parly-ose-sen-prendre-a-trump.html

« Qu’ai-je manqué moi-même, chef d’état-major de l’armée de Terre, dans l’explication du sens profond de notre engagement… ». Ce que le général a manqué de dire à son chef Macron, c’est où sont nos alliés et faux alliés de l’Otan en mort cérébrale? http://www.leparisien.fr/international/otan-recep-tayyip-erdogan-s-en-prend-a-emmanuel-macron-qu-il-juge-en-etat-de-mort-cerebrale-29-11-2019-8205522.php

Ces encore 13 morts au Mali et 6e mauvaise nouvelle s’ajoutent à l’incurie du commandement de l’armée de Terre 

Voici cinq mauvaises nouvelles qui étaient prévisibles pour l’armée française et les Français : l’assassinat revendiqué du brigadier Ronan Pointeau au Mali, une augmentation de 40 % de nos soldats médicalement réformés, l’armée de Terre qui manque dangereusement de sous-officiers qualifiés, le pseudo-service militaire douillet est un fiasco, et le Dauphiné qui essaie de nous faire croire que 79 % des Français souhaitent créer un contingent européen pour soutenir l’action française en Afrique. Et pourtant, on vient d’apprendre que la Banque africaine de développement ne se porte pas si mal : https://ripostelaique.com/cest-la-france-qui-a-besoin-de-ses-soldats-pas-le-mali.html

Alors en la circonstance, alors que d’autres de nos soldats vont encore être inutilement sacrifiés par les pompes funèbres Macron dans la sale guerre du Mali, je regrette mais je ne goûte pas aux pleurnicheries de celui dont «  La nomination de Thierry Burkhard à la tête de l’armée de Terre est annoncée « de manière très inhabituelle » dans un discours par Florence Parly, ministre des Armées, et non par la parution du décret de nomination au Journal officiel» source wikipédia.

Jacques CHASSAING