1

L’indigne Francis Kalifat porte préjudice aux Français juifs

Monsieur Francis Kalifat n’a soit pas de conscience, pas d’honneur, soit c’est un menteur.

Ce qui s’est passé hier envers les élus de la République, accueillis de manière différenciée, et de sa volonté indigne déclarée la veille, contraire à la volonté de la famille, de vouloir interdire la marche blanche à Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon est tout simplement infecte !

Monsieur Kalifat qui finalement porte bien son nom, s’est montré sans honneur en affirmant sans honte qu’il a regretté les cris, la haine envers des représentants du peuple.

Monsieur Kalifat le bien nommé, est un menteur car il savait qu’en disant cela, il allait attirer des petites frappes qui se sont vues autorisées à nuire, et à faire le scandale !  

Monsieur Kalifat est un fourbe en refusant sa responsabilité d’agitateur ! Il est responsable en premier lieu de cette agitation indigne. Qu’il ne nous fasse pas croire qu’il ignorait que des « sans cervelle », des sbires de la casse, et sans doute des mercenaires, des gauchistes, allaient faire de cette marche blanche l’exemple d’une marche du déshonneur.

De là où est cette femme assassinée, au nom du « fric supposé des juifs », au nom de sa confession juive, au nom d’Allah, aux cris d’Allah ou Akbar, elle doit être atterrée de cette bêtise infâme, de cette trahison des volontés de sa famille, de cette propagande anti élus de la République.

Certes, les Insoumis et Mélenchon ne sont pas des amis des juifs en général et d’Israël en particulier. Nous le voyons dans une photo indigne des circonstances. Bien sûr que ce parti politique est pro-palestinien, favorable au boycott de ce pays, mais il n’en reste pas moins que ce parti avait le droit, au nom de la démocratie, au nom de la France, d’être présent.

De même pour Marine Le Pen qui est totalement et complétement innocente des accusations qui lui sont reprochées. Où sont ses actes, ses paroles antisémites en dehors de ceux qui lui sont reprochés par des journalistes falsificateurs sur ses alliances avec des partis européens comme la Ligue du Nord, avec Victor Orban et j’en passe de ces partis qui sont au pouvoir ou en passe de l’être, y compris en Autriche et qui jusqu’ici, n’ont pas souligné une tendance, une volonté de massacrer des juifs que je sache. Qu’est-ce que cela veut dire de faire endosser le maillot de son père si ce n’est d’affirmer que les enfants sont comme leurs pères ! N’est-ce pas une forme de racisme !  Alors il faudrait aussi s’interroger également sur les Hollande, les Mitterrand, les Jospin, sur une quantité de politiques, et de journalistes comme Mouchard, dit Joffrin qui ont eu des pères sulfureux, au passé lourd aux yeux des idiots utiles, des béni oui-oui, et autres simplets ! D’autant que la plupart des collabos venaient de la gauche, de la bien pensance ! (Source) et (Source).

Monsieur Francis Kalifat est de ces hommes sans foi, sans honneur, un vrai politicien, un manipulateur d’opinion et je le répète, il ne représente pas les juifs de France, il déjeune, dîne avec des antisémites notoires qui revendiquent par le Coran, la mort des juifs en France et partout où ils sont !  Cet homme indigne ne regrette rien, il réalise seulement que ce n’est pas bon pour le CRIF ! Il ne s’excuse pas d’avoir commis cette injure à la mémoire de cette femme lâchement assassinée par des adeptes de l’islam qui eux, appliquent les « paroles sacrés » du Coran. 

Sourate 8 verset 7 :  » Allah cependant a voulu prouver la vérité de ses paroles, et exterminer jusqu’au dernier des infidèles. (Juifs et Chrétiens) ».

J’en profite pour répondre à un commentaire qui affirme que ce sont les Bouddhistes, les Hindouistes qui sont traités par le Coran d’associateurs qu’il faut tuer ! Ceux-ci étaient inconnus par Mahomet à cette époque ! A moins que l’auteur de ce commentaire croit vraiment que le Coran est la parole d’Allah tombé de son bureau ! Même Aïcha, la gamine que Mahomet a violée à 9 ans, avait de sérieux doutes sur le tard ! A cette époque, les seuls concernés par la haine de l’islam, étaient les Juifs et les Chrétiens nommés « associateurs » pour leur adoration de Jésus déclaré fils de Dieu et le Saint esprit ! Au nom du père, du fils et du Saint Esprit !

Chacun sait que le Coran parle d’amour, de tolérance et de paix ! La preuve !
Sourate 8 verset 12 :  » Et ton Seigneur révéla aux Anges : Je suis avec vous ; affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (égorgement) et frappez-les sur tous les bouts des doigts. « 

Gérard Brazon (Libre expression)