1

L’indomptable Martine Wonner

MartineWonner.jpg

C’est avec un brio incontestable que Martine Wonner a soutenu, lundi, à l’Assemblée nationale, son opposition au passe vaccinal. Une intervention exceptionnelle de 2 min 34 pour cette femme, seule, face à une assemblée résolument hostile puisqu’en grande partie visiblement « achetée » par Big Pharma.

Martine Wonner n’a pas hésité à souligner « ce moment tant attendu par le gouvernement pour forcer ou bannir de la société toutes les personnes qui ont fait le choix de ne pas s’asservir au protocole de santé publique mise en place depuis deux ans plus proche de la maltraitance aveugle que du prendre soin, arrive trop tard ! »
« L’apocalypse, le tsunami du variant Omicron est un cadeau du ciel, déclare t-elle. Record absolu quotidien de cas positifs, contaminations accélérées, appellent tous azimuts pour juguler quoi… un virus peu virulent. »
« Mais les traitements précoces sont toujours efficaces », souligne t-elle.

« Madame Wonner, la chloroquine, ça se ne fume pas ! », telle est « l’intelligente » réponse faite par Olivier Véran, ministre de la Santé, au magnifique discours que venait de faire la députée. Faute d’arguments solides, Olivier Véran fait preuve d’une évidente imbécillité appuyée par un ricanement stupide. L’ancien ministre de la Propagande Goebbels aurait au moins eu en son temps une réaction plus intelligente.

Le passe vaccinal, outil de stigmatisation et d’apartheid

Femme politique courageuse et indomptable, Martine Wonner est médecin psychiatre et ses arguments font mouche. En moins de 5 minutes, elle a parfaitement expliqué, preuves à l’appui, pourquoi elle voterait NON au passe vaccinal. Elle s’est surtout appuyée sur une pétition lancée sur le site Les Lignes Bougent.org, contre le passe vaccinal, qui a recueilli plus de 1 195 651 signatures.

« Les Français sont contre ! »

Et c’est bien ça qui agace le pouvoir. Car le vrai courage c’est ça ! Assumer ses convictions jusqu’au bout, en dépit de son propre avenir et au risque de perdre en mai prochain son siège de député.
Combien de ces députés de pacotille qui encombrent l’Hémicycle auront le courage de refuser de voter la loi sur le passe vaccinal par calcul politicien, bien qu’ils soient aux antipodes, dans leur analyse et leurs solutions, du discours de Martine Wonner ? Combien d’entre eux dénoncent l’imposture depuis le début, chiffres à l’appui ? Combien d’entre eux auront le courage de se rallier à elle plutôt que de lui faire subir railleries et menaces non déguisées, dont certains, sous le prétexte qu’elle n’est pas vaccinée, voulaient lui interdire de siéger à l’Assemblée ?

Depuis deux ans Martine Wonner se bat comme une lionne contre la domestication des Français. Ostracisée par la plupart des médias, elle a fait récemment les frais d’une interview à charge par un journaliste de France Info dont on peut se demander dans quelle pochette surprise il a pu trouver son diplôme !

Choqués par tant de mépris de la part des médias, nous avions voulu lui donner la parole dans une interview vérité sur notre site où elle nous livrait en exclusivité son analyse d’une situation vérifiable qui « dérange ». 
https://ripostelaique.com/francais-letat-veut-vous-asservir.html

Pour les quelques 36 % de personnes non vaccinées en France et qui souhaitent le rester, le passe sanitaire puis le passe vaccinal réservé aux vaccinés, leur permettant et à eux seuls de recouvrer les libertés individuelles fondamentales pourtant garanties par notre Constitution, est une discrimination qui les laisse en marge de la société.

Avec ce passe vaccinal Emmanuel Macron se comporte comme un tortionnaire vis-à-vis de tous les Français qui sont soucieux de préserver leur santé par des moyens non industriels à l’inverse des thérapies géniques faussement appelées « vaccins ».

Est-ce l’intervention de Martine Wonner ? Les débats sur le passe vaccinal ont été interrompus dans la journée de mardi.

Autre surprise, cette seconde pétition, déposée par un citoyen sur le site de l’Assemblée nationale, visant à attirer davantage l’attention des députés, qui s’intitule “Respect de la résolution européenne 2361 du 27 janvier 2021” et qui vise la résolution du Conseil de l’Europe qui appelle nettement à : “s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement ”.

En effet, la résolution 2361 du Parlement européen votée le 27 janvier 2021 par tous les pays de la communauté, y compris la France, prescrit une attitude respectueuse des libertés qu’elle énonce clairement dans les paragraphes suivants :
7.3.1 « de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement ; » et 7.3.2 « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner« .

Alors qu’une comptabilité des tristes résultats de la lutte mondiale contre la Covid-19 place la France en fin de classement mondial et européen, le temps ne serait-il pas venu de suivre les préconisations imparables de Martine Wonner et de reconsidérer l’inefficacité du pouvoir français pour en revenir à un fonctionnement démocratique ?
https://petitions.assemblee-nationale.fr/initiatives/i-507#initiative-507-votes-count

Valérie Bérenger